ukraine

  • Poutine demande l’asile à la Suisse !

    Imprimer

    Poutine.jpgLa guerre en Ukraine fait rage. Des milliers de morts de part et d’autre. Le va-t-en-guerre russe est entrain de battre en retraite face à la résistance héroïque des ukrainiens. Une déculottée mémorable ! Tout, est une histoire de quelques jours pour chasser définitivement l’agresseur. Et pour que l’Ukraine recouvre sa liberté. Les jours de Poutine sont comptés. Il le sait et il est entrain de gagner du temps pour sauver les meubles.

    Selon une indiscrétion du SEM (Secrétariat d’Etat aux migrations), le tsar Poutine est entrain de négocier discrètement avec la confédération un statut de réfugié politique. Et cela s’explique. Sa tête est mise à prix par les nombreux oligarques spoliés de leurs biens. Il ne tiendra pas longtemps entre les caciques du régime, déçus par sa politique, les généraux corrompus, les milliers de mères qui ont perdu leurs enfants en Ukraine et les innombrables affairistes qui profitent du système qu'il a crée.

    Le futur ex-président russe ne peut pas compter sur son ami Loukachenko qui vient de le lâcher dernièrement suite aux menaces américaines de bombarder toutes ses résidences. Pas question non plus d’aller en Syrie chez son ami Bachar el-Assad qui a pris ses distances avec la Russie. Et c’est tout naturellement qu’il s’est tourné vers notre pays, chantre de la neutralité et siège du CICR.

    Le conseil fédéral se réunira demain pour une séance exceptionnelle afin de statuer sur le permis que la Suisse accordera à Poutine. Et oui comme vous le savez certainement, en Suisse, pour les demandeurs d’asile on a une palette de permis (N, B, F, S, C). Et malheureusement pour lui pas de permis Z  à lui octroyer malgré son insistance pour la dernière lettre de l'alphabet.

    PS: poisson d'avril

    Et demain est un autre jour !

  • Musique: Concours Eurovision de la chanson: Ukraine 1-Russie 0

    Imprimer

    a.jpgQuatre heures de pure bonheur pour la 61ème édition du concours Eurovision de la chanson. Spectacle majestueux avec une mise en scène moderne et captivante et un suspens à la clef pour départager les favoris. La Suède a magnifiquement organisé ce grand raout de la chanson qui glorifie la langue de Shakespeare. Le représentant de la France chante en anglais alors que la chanteuse autrichienne pousse la chansonnette en français! La quasi totalité des finalistes ont choisie l’anglais pour s’adresser aux millions de téléspectateurs à travers le monde. C’est beau l’Europe! _AP68821.jpgL’Australie qui ne fait pas partie de l’Europe mais invité à participer au concours en Suède a failli remporté le premier prix. Pour résumer: le pays du kangourou avec une chanteuse d’origine Coréenne participe à un concours européen où 24 chansons sur 26 ont été chantées en anglais. De quoi perdre sa langue dans cette Europe bizarre qui fait la part belle à la langue anglaise. Et la Suisse dans tout cela? L’un des sept pays fondateurs de ce grand évènement, la Suisse n’a pas pu se qualifier à la finale remportée haut la main par l’Ukraine avec une chanson politique qui fâche déjà le régime totalitaire de Poutine. Voilà qui fait du bien pas spécialement à l’Europe mais aux détracteurs de la Russie de Poutine!

    Crédit photos: Eurovision

    Et demain est un autre jour!

    Lien permanent Catégories : Musique 0 commentaire