solidarité

  • Blocher et la caravane de la misère !

    Imprimer

    Screenshot_20200503_023336.jpgChaque année le sérieux magazine Bilan nous gratifie d'un numéro intitulé "Les 300 plus riches de Suisse". Son dernier opus publié à la fin de l'année dernière parle de 702 milliards de francs ramassés par 300 fortunes et attention cette enquête minutieuse ne prend en compte comme seuil d'entrée à ce palmarès que les fortunes à partir de 200 millions de francs. Parmi ceux qui ont profité et fructufié leurs millions, la famille Blocher. Ceci explique l'empressement de l'UDC pour la levée immidiate de l'état d'urgence afin de revenir aux affaires. Christophe et ses enfants ne veulent pas perdre leur rang dans cette course aux milliards. Pendant ce temps, à Genève une "Caravane de solidarité" est entrain de défigurer le paysage carte postal de la Suisse prospère. Depuis un mois, cette association au moyen limité distribue à tour de bras des denrées alimentaires aux plus démunis grâce aux dons de bienfaiteurs. Des sans papiers, des travailleurs précaires, des retraités dans le besoin, des familles démunies ont fait la queue pendant 3h ce samedi à la patinoire des Vernets pour 1588465982507.jpgrecevoir des produits alimentaires d'une valeur de 20.- chf. Trois fois rien, même pas de quoi tenir une semaine. Juste de quoi remplir le ventre pendant 2 jours avec pâtes et riz sauce tomate. Un kilomètre de queue pour recevoir cette aide dérisoire qui montre la disparité des classes en Suisse. Il y en a qui mangent à leur faim, d'autres assurent le minimum vital et une troisième catégorie qu'on peut surnommer les intouchables pour faire référence à cette caste de miserables qui vie en Inde n'arrive plus à satisfaire ses besoins alimentaires. Tous ne sont pas étrangers, il faut le dire à Blocher peut être il n'est pas au courant que des Suisses aussi ont bénéficié de cette aide du samedi.

    2500 personnes c'est énorme pour un canton comme Genève. Et même si les autorités de la ville ont facilité cette distribution elles ne sont pas pour autant dispensées de leur responsabilité. Les médias ont largement couvert cette pauvreté invisible qui est devenue l'espace de ce samedi à quelques mètres du siège de Rollex la victime principale du dommage collatéral du covid-19. Ce lundi 4 mai lors de la session extraordinaire du parlement, le groupe UDC va essayer d'imposer la levée du confinement et l'arrêt des versements de différents subsides. Il n'y a pas péril en la demeure, mais la fortune des Blocher risque de perdre quelques milliers de francs. Allez cachez-nous cette misère genevoise et fissa bien qu'elle pourrait faire le sujet d'un bon tableau signé Ferdinand Hodler.

    Illustrations:

    1 photos FB Caravane de solidarité

    2 photos copies d'écran téléjournal RTS1

    A lire aussi:

    La photo du jour:enfin chez le coiffeur ! 

    La caravane de solidarité se met en ordre de marche

    Le vocabulaire du coronavirus

    Coronavirus: les affiches inutiles de la Ville de Genève

    Le coronavirus et l’anxiété: c’est bon pour les psy

    Le coronavirus et les indépendants: « L’aide reste une aide d’urgence et ne doit pas devenir un oreiller de paresse »

    Coronavirus et la Suisse invisible

    Coronavirus: "Nous souhaitons agir aussi vite que possible, mais aussi lentement que nécessaire"

    Coronavirus: une ballade en photos

    Coronavirus: l'indécence de l'UDC et du PLR

    Coronavirus: introduction du revenu de base inconditionnel

    Coronavirus: La Suisse cache ses morts

    Coronavirus: ça lui va comme un gant!

    Coronavirus: "prenez soin de vous"

    Coronavirus : Journal d'un confiné

    Coronavirus : lettre ouverte à M. Alain Berset

    Coronavirus : qui gagnera la guerre du papier Q !

    Coronavirus: c’est bon pour certains commerces! 

    Propagation du Coronavirus, faut-il attendre l’âge de la retraite pour devenir plus vulnérable

    Et demain est un autre jour!

  • Le Coronavirus et la Suisse invisible!

    Imprimer

    1.jpgEn cette période de confinement où l’opinion publique est partagée quant à l’efficacité du port du masque plusieurs personnes oubliées du système se tournent vers la société civile pour pouvoir tout simplement mangé. Elles sont invisibles car elles ne remplissent pas tous les critères de l’aide social et donc elles n’ont pas accès aux aides ni au subside de l’état. Le chiffre le plus récent que j’ai trouvé date de 2015. On estime à 76’000 personnes le nombre de sans papiers (hors ressortissants de l’UE/AELE). Pour les spécialistes il faut multiplier par 3 cette moyenne pour une meilleure vue d’ensemble. Ajouter à cela les personnes âgées qui n’arrivent plus à joindre les deux bouts, des réfugiés qui sont dans la nature car leur demande a été refusée et vous obtenez la coronavirus,suisse invisible,solidarité,précarité,précarité à genèveSuisse invisible. Sans parler des 660’000 habitants (chiffre de 2018) considérés comme pauvres. Pour un pays aussi riche que la Suisse qui a fondé la Croix-Rouge et qui aide considérablement d’autres populations hors de nos frontières est quelque peu anachronique.

    Samedi 18 avril, un groupe facebook au nom de « Caravane de Solidarité-Genève » a organisé une distribution de denrées alimentaires à la Rue Jean-François-Bartholoni entre le Parc des Bastions et la plaine de Plainpalais à quelques mètres du quartier des banques. Tout un symbole! Opération annoncée au préalable sur le réseau social au logo bleu pour un début de distribution à 14h. Plusieurs personnes se sont déplacées et ont commencé à former une longue file d’attente depuis 10h30 du matin. Résultat: coronavirus,suisse invisible,solidarité,précarité,précarité à genèveintervention de la police municipale qui a mis fin à cette opération de solidarité non autorisée. Mais c’est sans compter sur la ténacité et l’abnégation des organisateurs qui ont déplacé leur activité citoyenne sur une autre commune non loin d’un terminus de bus. Cette initiative personnelle et solidaire montre la limite des actions qui ne sont pas cadrées par des institutions comme Caritas, la Chaîne du bonheur, la Croix Rouge, l’Hospice général, Samedi du partage...et d’autres associations aux moyens limités. Il y a une autre opération: « le caddie des séniors » sur Facebook qui se substitue à l’aide sociale en collectant et en distribuant des vivres aux plus nécessiteux de nos aînés. Des chaînes de solidarité ont vu le jour dans plusieurs quartiers du pays et nous avons également assisté à des actes d’égoïsme de certains de nos concitoyens avec les frénésies d’achat et le refus de respecter les normes sanitaires. Ce qui se déroule maintenant en Suisse est un microcosme de la société mondiale réunis pour le meilleur et pour le pire grâce ou à cause d’un virus mortel.

    coronavirus,suisse invisible,solidarité,précarité,précarité à genève

    Illustrations: Facebook

    coronavirus,suisse invisible,solidarité,précarité,précarité à genève

    A lire aussi:

    Coronavirus: "Nous souhaitons agir aussi vite que possible, mais aussi lentement que nécessaire"

    Coronavirus: une ballade en photos

    Coronavirus: l'indécence de l'UDC et du PLR

    Coronavirus: introduction du revenu de base inconditionnel

    Coronavirus: La Suisse cache ses morts

    Coronavirus: ça lui va comme un gant!

    Coronavirus: "prenez soin de vous"

    Coronavirus : Journal d'un confiné

    Coronavirus : lettre ouverte à M. Alain Berset

    Coronavirus : qui gagnera la guerre du papier Q !

    Coronavirus: c’est bon pour certains commerces! 

    Propagation du Coronavirus, faut-il attendre l’âge de la retraite pour devenir plus vulnérable

    Et demain est un autre jour!

  • Football tunisien : Le club Africain, un club hors norme!

    Imprimer

    IMG_20191106_151008-01.jpegBientôt centenaire, le Club Africain, communément appelé «l’ifriki» passe par une période difficile. Il est question de sa disparition du paysage footballistique malgré un palmarès impressionnant et un large public qui dépasse les frontières du pays. Embourbé dans des problèmes financiers suite à des années de mauvaise gestion, le CA colmate les brèches pour survivre. L’ardoise auprès d’anciens joueurs, entraîneurs et clubs étrangers est énorme et parait de prime à bord impossible à honorer. Mais c’est sans compter sur la générosité et l’élan de solidarité des centaines de milliers de fans qui ont réussi a collecté la coquette somme de 3'126 000 DT (1'094 838.- chf) en l’espace d’un mois dont 1'291 000 DT (452 463.-chf) rien que pour la journée du mardi 5 novembre. A cette somme il faut rajouter les virements, les chèques et la contribution des «clubistes» de l’étranger. C’est tellement rare qu’il faut le signaler. Un club de foot en passe d’être sauvé grâce à la ténacité de ses fans ou quand les supporteurs prennent en main le destin de leur club. Réussiront-ils à collecter les 12 millions de francs suisses qui manqueront pour régler définitivement les dettes du Club Africain ? Gageons que oui ! Le Club Africain, un club hors norme !

                               Et demain est un autre jour!

  • Le cas des Musa, c’est moche pour la réputation de Genève!

    Imprimer

    Musa.jpg

    Sur le vif. Une véritable scène pour un film d’espionnage à la James Bond. Le Président des Verts genevois, Nicolas Walder ne mâche pas ses mots: «C’est un enlèvement digne des services secrets pour des terroristes. Il est incroyable de voir les moyens mis en place pour renvoyer des requérants d’asile. » (1). Ces mots terribles prononcés dans une Genève réputée paisible et humaine résonnent encore dans mon esprit comme une injustice face au cas de la fratrie Musa conduite à l’aéroport pour une expulsion en Croatie pour respecter les accords de Dublin.
    Genève et ses fonctionnaires ailés montrent que dans cette ville repue l’humain n’a pas de valeur ou peu. Appliquer un accord à la lettre pour montrer l’exemple ou l’exemplarité de la Genève internationale auprès des instances européennes n’a aucun sens. Les valeurs humanistes de la Genève qui a vu  la création sur son sol entre autre de la Croix-Rouge se trouvent bafouées par cette action policière de bas étage. Alors qu’une délégation s’est rendu ce matin à l’Office cantonal de la population et des migrations pour chercher une solution provisoire afin de prolonger voir d’obtenir à la fratrie Musa le statut de requérant d’asile, les voilà arrêtés sur un parking par la police en civile est conduite à l’aéroport pour une expulsion imminente.
    L’Europe et à leur tête la chancelière allemande Merkel qui a ouvert l’année dernière la grande porte aux réfugiés fait volte face et montre son « amateurisme politique » face à l’afflux de ceux qui fuient les atrocités du régime de Hafed El Assed et de l’Etat islamique dont on découvre que dernièrement l’existence. Le cas des Musa est révélateur de la société dans laquelle nous vivons. C’est moche pour la Genève qui abrite 250 ONG et la plus grande concentration au monde d’organisations internationales! Souhaitons que le bon sens l’emporte et que les Musa restent à Genève où ils ont déjà une partie de leur famille.

    La photo qui illustre cette note a été prise dimanche 4 septembre devant le Temple des Pâquis en marge de la Journée des Verts qui sont venus à la rencontre des habitants du quartier. L’endroit a été minutieusement choisie puisque le Temple des Pâquis a hébergé la fratrie des Musa pendant ces derniers jours. Les Musa avaient le moral ce dimanche et ont même proposé une danse kurde aux convives qui ont chaleureusement accepté d’y prendre part.

    (1) Tribune de Genève

    Le mercredi 7 septembre les Musa ont été expulsés vers la Croatie.

    Et demain est un autre jour!

  • Une petite manif pour la Grèce

    Imprimer

    27717_421610736795_236413916795_5477644_7863660_n.jpgC’est parce que la situation en Grèce est inquiétante, c’est parce que les nouvelles qui nous parviennent sont alarmantes, c’est parce qu’il y a urgence que plusieurs organisations genevoises de gauche ont mis sur pied une manifestation organisée ce mercredi 5 mai devant la Mission grecque aux Pâquis. Une cinquantaine de personnes ont pris part à ce rassemblement malgré un froid persistant et une légère pluie. Le nombre faible des participants incombe aux organisateurs qui n’ont pas eu le temps nécessaire pour organiser ce rassemblement. Décidée seulement hier cette manifestation qui a voulu donner un échos à la grève générale d’aujourd’hui en Grèce n’a pas mobilisé la foule faute d’une communication à la hauteur de l’événement. 27717_421610766795_236413916795_5477649_2486720_n.jpgLes organisations suivantes ont signé l’appel pour manifester sous les balcons de la Mission grecque: UNIA, APCM, Communauté genevoise d’action syndicale, (CGAS), Comité du Forum Social Lémanique (FSL), Solidarité, Gauche anticapitaliste, Nouveau Parti anticapitaliste, les Communistes, Mouvement pour le socialisme et le Parti du Travail. A 18h40 juste après six interventions dont celle de Pierre Vanek de solidarité la manifestation a été dissoute. 40 minutes pour montrer son soutien au peuple grec, otage d’une situation qu’il n’a pas choisie. Un pays qui subit la politique d’un gouvernement incompétent et d’une Europe désunie. C’est le résumé des six interventions ce soir devant  la Mission grecque. Et si demain sera le tour de l’Espagne et du Portugal? C’est aussi la crainte qui se dégage de la petite manif genevoise de solidarité avec la Grèce.
    Prochain rassemblement citoyen: lundi 10 mai à 12h30 à la Place des Nations pour soutenir Murad Akincilar, syndicaliste d’UNIA et militant des droits de l’Homme détenu arbitrairement en Turquie depuis le 30 septembre 2009. La lutte continue!

    27717_421610666795_236413916795_5477634_868252_n.jpg
    27717_421610676795_236413916795_5477635_627645_n.jpg
    27717_421610681795_236413916795_5477636_338868_n.jpg
    27717_421610686795_236413916795_5477637_5085434_n.jpg
    27717_421610706795_236413916795_5477639_5076400_n.jpg
    27717_421610711795_236413916795_5477640_159128_n.jpg
    27717_421610721795_236413916795_5477642_8040326_n.jpg
    27717_421610746795_236413916795_5477645_6151522_n.jpg
    27717_421610751795_236413916795_5477646_821393_n.jpg
    27717_421610756795_236413916795_5477647_1903023_n.jpg
    27717_421610761795_236413916795_5477648_3773936_n.jpg
    27717_421610726795_236413916795_5477643_2474762_n.jpg
    27717_421610716795_236413916795_5477641_1333442_n.jpg
    27717_421610696795_236413916795_5477638_3353208_n.jpg
    Agenda:
    111111.jpg

    Tangos_recto.jpg
    Avant de partir, visitez mes autres blogs:

    2.jpg
    1.jpg
    Et le
    Blog collectif 1.jpg

    Et demain est un autre jour!
    1068008157.jpg
    Toutes nos pensées pour Max Göldi victime du terrorisme d'état
    1360572638.jpg
  • Des passants et une ambulance

    Imprimer

    Solidarité

    Une scène de la vie courante. Une dame d’un certain âge vient d’avoir un malaise dans la rue exactement à la place des 22 cantons, côté restaurant L’âge d’or quartier de la gare à Genève. Il est 14h20. Des passants lui viennent au secours et téléphonent à une ambulance. Dix minutes plus tard elle est prise en charge par les ambulanciers. C’est ça ma ville, l’esprit de solidarité fonctionne à merveille.

    n1621127854_154683_697.jpg
    Lien permanent Catégories : Solidarité 0 commentaire
  • A l'affiche !!!

    Imprimer

    Les affiches sont arrivées. Comme pour le Beaujolais nouveau. Je l’annonce solennellement. Les affiches pour les bilatéraux sont déjà à portée des yeux.  C’est carrément renversant. Photo prise aujourd’hui devant la poste de la Rue Mont-Blanc vers 14h00.

    Affiche Mont-Blanc 2.jpg

     Cette photo a été prise à 10h35 :

    Affiche Mont-Blanc.jpg
    Affiche électorale.jpg

    Comme d’habitude, ça manque d’originalité. On a droit au classique coup du Super Mario en Plombier Polonais (Les Verts), à la Boite noire  du vote par internet (Solidarité), à l'incontournable corbeau de l’UDC, au sempiternel Non à l’exploitation des travailleurs dixit le Parti du Travail, qui soit dit en passant n’a pas beaucoup travaillé sur son affiche, au Non au traité des patrons et des spéculateurs qui cassent les salaires et les conditions de travail du non moins long Comité Ouvrier Unitaire contre la libre exploitation des personnes…Je n'aimerai pas être le standartiste de ce comité au nom interminable.

    Des termes galvaudés à chaque votation. Rien ne bouge, juste on change l’emballage, mais pas trop, l’électeur ne doit pas être trop dépaysé sinon Vert x 2.jpgil ne reconnaîtra pas le corbeau de l’UDC ou la couleur verte et l’arbre qui va avec du parti écologique. Une recette qui tient depuis belle lurette.

     

     Comme sur ce panneau, pourquoi les verts se dédoublent pour dire la même chose? Ce n'est pas du gaspillage?

     

     

     

     

     

    UDC Final.jpg

    Comme d'habitude, c’est au riche UDC que revient la palme d’or de l’ingéniosité. Tout d’abord il a mis 3 versions d’affiche, ce qui n’est pas donné  à tout le monde. Il continue de puiser dans son animalerie, cette fois-ci c’est les corbeaux… ça devient une marque protégée UDC . Bien sûr la carte de la Suisse en rouge, couleur de feng shui. Il Insiste sur des mots qui font peur : « Sauvegardons nos places de travail », « ouvrir la porte aux abus ?», « vote par internet : porte ouverte à la fraude ! »…Et voilà l’électorat de l’extrême droite conforté dans ses choix : « Qualité suisse » 100% et « Pour une suisse forte » qui se la joue individuelle dans une Europe de plus en plus unifiée !

    UDC.jpg
     C'est où la Suisse déjà?

    Et si demain on se donnait rendez-vous à Berne?:

    Gaza.jpg
    Sans titre 2.jpg

       Le temps.jpg en attendant celle des poids plumes!!!