slogan

  • Gaza à Berne

    Imprimer

    Manifester, pourquoi et pour qui ?

    Faire acte de présence ? Soulager sa conscience en soutenant les veuves et les orphelins palestiniens ? Tester son réflexe émotionnel ? Compatir avec le malheur d’un peuple opprimé, spolié, soumis à l’injustice de l’occupant et à l’inertie de la société de la Nation…? Manifester, pourquoi et pour qui ?

    Berne 1.jpgManifester, montrer son mécontentement, laisser libre court à ses émotions, c’est bien…C’est thérapeutique, ça soulage.  Les téléspectateurs de tous les pays méritent un suivi psychologique : à Gaza, trop de morts civils, parmi eux  beaucoup d’enfants et de femmes. Ça crève la petite lucarne tous les soirs. Ce n’est pas du cinéma malheureusement, c’est du réel !  Sortir dans la rue pour condamner c’est donc bien pour le moral des téléspectateurs. C’est salvateur psychologiquement. Mais ne me parler pas de Palestiniens ! On ne le fait pas pour eux, on le fait pour notre équilibre !

    Les palestiniens de Gaza à ce que je sache n’ont plus d’électricité depuis un moment, donc par une simple déduction ils ne regardent plus la télévision pour voir tout cet élan et cette  masse de bonne volonté des téléspectateurs qui sacrifient leur samedi en sortant dans les rues avec des drapeaux qui ne sont pas les leurs et des slogans irréalistes qui ne vont pas faire avancer le shlimblik. Aider les Palestiniens, c’est bien et ça doit même être un mouvement citoyen envers les plus faibles et les démunis et pour combattre l’injustice sous toutes ses formes. Et quand bien même si les palestiniens continuent à regarder la télévision pendant la guerre, ce soutient populaire va les réconforter peut être mais pas les sauver des bombes et remplir leur ventre.

    Agir, oui mais de quelle façon ?

    Berne 2.jpg
    Les spécialistes, nous disent souvent que le Proche-Orient est complexe et faire la paix dans cette région n’est pas chose facile… Peut être ce n’est pas facile, parce qu’il n y a aucune vraie volonté à mettre fin à ce qui se passe là-bas pour la simple raison que bon nombre de pays tirent un quelconque profit du pourrissement de cette situation… Et qui sont les  perdants : TOUJOURS LES PALESTINIENS.
    Jalel.jpgBerne 3.jpg
    Combien de résolutions Onusiennes sont restées lettres mortes dans les tiroirs sans effet contre le puissant occupant. Et qui, parmi la communauté internationale a levé le petit doigt pour protester contre cette injustice qui se perpétue depuis des décennies?
    Au niveau de la Suisse, ceux qui comme moi plaident pour la paix, pourquoi ne pas œuvrer pour une pétition qui mettrait notre Confédération devant ses responsabilités : « Que la Suisse cesse toute coopération militaire avec tout pays en conflit »
    Berne 5.jpg
    Ce soir, au TJ de la TSR, la couverture de la manifestation de Berne, a duré 27 secondes chrono. Et si vous avez remarqué ces derniers jours les nouvelles de Gaza à la TSR diminue comme une peau de chagrin. Silence on tue !!! A ce rythme, je vais perfectionner mon anglais pour suivre la chaine El Jazira, la seule qui couvre convenablement l’information du Proche-orient.
    Berne 4.jpg