rencontres de la fusterie

  • Voyage, voyage!

    Imprimer

    Le monde des voyages va mal depuis plusieurs années. Depuis les attentats du 11 septembre les voyages ont perdu de leur attrait. On ne voyage plus comme avant. On ne part plus aussi souvent. On ne choisit plus sa destination au hasard. On ne succombe plus aussi facilement aux publicités alléchantes des longues plages de sable fin. dl-a320-5.jpgOn veut bien bronzer idiot mais pas mourir idiot. Avant de passer commande on s’informe sur l’état politique d’un pays, sur les cellules dormantes ou réveillées des groupuscules qui sévissent à l’aveugle dans la région. Les conseils aux voyageurs dispensés par le Département Fédérale des affaires étrangères ont remplacé les catalogues des voyagistes. On s’interdit de prendre des risques. L’évasion a un prix. Et préserver sa vie et celle de ses proches n’a pas de prix. Comme on mérite ses vacances on mérite aussi de revenir chez soi en entier. Si ce n’est pas le terrorisme qui fait peur ce sont les épidémies, les pandémies  et les catastrophes naturelles qui freinent notre élan de départ vers le dépaysement.  Aujourd’hui, la crise est venue s’immiscer dans notre envie de voyager. Les suisses réduisent leur budget vacances. Et comme il fallait s’y attendre certaines destinations souffrent de cette désaffection. J’ai choisi deux exemples pour étayer mes propos. Le premier concerne les épidémies ou le nouveau fléau qui menace la paix des voyageurs et le second illustre les méfaits de la crise.  Hier un groupement hôtelier à Cancun proposait 3 ans de vacances gratuites à toute personne qui attraperait le virus H1N1 pendant son séjour mexicain. Et puis quoi encore ? On parle d’un virus mortel comme si on parlait de la tourista ! Une opération « Garantie sans Grippe » plutôt une opération cent pour cent sans garantie de retour de ce pays qui compte le plus grand nombre de victimes et de cas déclarés. Je préfère la finesse de notre compagnie nationale qui a mis aujourd’hui le prix d’un vol Genève/Londres City à 1 franc symbolique plus les taxes d’aéroport total chf. 134.- l’évasion british.

    Rubrique Pierre Maudet

    Conseiller administratif responsable du Département de l'environnement entre autre chasseur d'affiches sauvages: en rapport avec cette rubrique, les liens suivants:Affiches sauvages, Genève, n'est pas une poubellePierre Maudet, j'adore! et Sécu-municipaux-cop!

    n1621127854_272273_1435439.jpg
    Rubrique Jet d'eau:
    Voir mon reportage
    4275_1104982637711_1621127854_277015_1553682_n.jpg
    Rubrique touristes:
    4275_1104982597710_1621127854_277014_7122159_n.jpg
    Du nouveau sur le Quai du Mont-Blanc:
    4275_1104982557709_1621127854_277013_1781745_n.jpg
    Sortie de socièté:
    4275_1104982477707_1621127854_277011_3118760_n.jpg
    Le QUARTIER de l'année!
    4275_1104982517708_1621127854_277012_5366179_n.jpg
    Agenda:

    En marge des Rencontres de la Fusterie aujourd'hui entre 12h30 et 14h00 maître Jacques Barillion annimera au Temple de la Fusterie un débat sur le jury populaire. Appel à tous ceux qui n’ont pas encore fixé leur position envers cette question soumise à la votation  du 17 mai c’est l’occasion d’entendre un fervent déffenseur de la cause du jury. M. Barillion dédicacera également son livre coécrit avec Jean-Noël Cuénod à la fin du débat qui s’annonce bien annimé !

    En lien avec cette note: Ne touchez pas à mon jury populaire!

    Sans titre-3.jpg
    Et demain est un autre jour!