prenez soin de vous

  • Coronavirus : «Prenez soin de vous» !

    Imprimer

    1584609482325-01-01.jpegEn ces temps de pandémie, il y a une expression qui nous accompagne quotidiennement et qui conclue chacune de nos discussions avec autrui : «Prenez soin de vous». Ça sonne comme une injonction. L’aurevoir, les 3 bisous et la solide poignée de main sont dès lors caduques. Cette expression est devenue virale. Une chute bienveillante ou malveillante selon l’appréciation personnelle pour conclure sans s’infecter. Je ne compte plus les communications qui se terminent par cette formule. Même mon employeur qui officie dans le domaine des livraisons afin d’encourager ses troupes envoyées au contact de personnes âgées l’utilise à satiété. «Le bonjour chez-vous» et le «bon vent» vont revenir à la mode. On va enfin parler un français d’un autre âge qui fait la nique aux formules à l’emporte-pièce, à l’argot et au langage sms. Si vous vous en sortez et que la faucheuse passe son chemin sans vous avoir rencontré qu’auriez-vous appris de ce coronavirus à part ce que vous savez déjà si vous êtes un bon élève, la règle d’hygiène de se laver soigneusement les mains et celle du savoir-vivre version 2020 de tousser et d’éternuer dans un mouchoir jetable ou dans le creux du coude ? Et bien sans le savoir, vous avez enrichi votre vocabulaire d’un «Prenez soin de vous». Combien ça va durer avant de reprendre nos embrassades et nos poignées de mains ? Comme dirait l’autre : il y aura un avant et un après Covid 19, le SARS et le Covid 20… Et demain est un autre jour, si vous prenez soin de vous bien sûr !

    A lire aussi

    Coronavirus : Journal d'un confiné

    Coronavirus : lettre ouverte à M. Alain Berset

    Coronavirus : qui gagnera la guerre du papier Q !

    Coronavirus, c’est bon pour certains commerces! 

    Propagation du Coronavirus, faut-il attendre l’âge de la retraite pour devenir plus vulnérable