plr

  • Coronavirus: l’indécence du PLR et de l’UDC!

    Imprimer

    2.jpgPlusieurs fois annoncée mais pas encore atteinte cette fameuse courbe de la pandémie fait peur. Rien que les 24 dernières heures la Suisse a enregistré 590 nouveaux cas de plus que la veille, testés positifs au Covid 19. Ce chiffre paraît dérisoire devant les ravages que subissent l’Italie, la France et l’Espagne notamment face à cet insatiable virus aux milliers de victimes. Mais toute proportion gardée les 784 morts en Suisse pèsent aussi lourd pour un petit pays. En attendant de connaître la futur décision du Conseil fédéral concernant la levée ou le prolongement du confinement light made in Suisse au-delà du 19 avril voilà que les milieux économiques s’en mêlent! 3.jpgDepuis quelques jours le lobby des patrons fait un excellent travail et s’est mis en ordre de marche pour que les travailleuses et les travailleurs retrouvent le chemin du travail et abandonnent un confinement qui coûte cher à la trésorerie de l’état et qui fait perdre de l’argent à nos valeureux investisseurs pourvoyeurs d’emplois. Il ne se passe pas un jour sans que la télévision et nos journaux ne s’attardent sur cette courbe ascendante du chômage, sur cette inévitable catastrophe économique qui va nous conduire vers une récessions plus redoutable qu’un virus sans remède. Deux partis qui représentent ce milieux de l’argent: le PLR et l’UDC font preuve d’une indécence sans borne en insistant de la sorte et en mettant la pression sur le Conseil fédéral. A l’heure où on applique la tolérance zéro pour endiguer ce fléau mortel avec des mesures drastiques telles que « confinement total », « fermeture des frontières », état d’urgence », « couvre feu » ces 2 partis politiques persistent et signent leur mépris pour l’humain qui n’est là que pour augmenter le chiffre d’affaires et les dividendes qui vont avec!

    A lire aussi:

    Coronavirus: introduction du revenu de base inconditionnel

    Coronavirus: La Suisse cache ses morts

    Coronavirus: ça lui va comme un gant!

    Coronavirus: "prenez soin de vous"

    Coronavirus : Journal d'un confiné

    Coronavirus : lettre ouverte à M. Alain Berset

    Coronavirus : qui gagnera la guerre du papier Q !

    Coronavirus, c’est bon pour certains commerces! 

    Propagation du Coronavirus, faut-il attendre l’âge de la retraite pour devenir plus vulnérable

    Et demain est un autre jour!

  • Les partisans du Oui pour la Constitution genevoise défilent en ville!

    Imprimer

    IMG_0211-ssssss1111.jpgManifestation cette fin d’après-midi à travers les rues basses en faveur de la nouvelle Constitution qui sera soumise au scrutin populaire le 14 octobre 2012. Déguisés en Constituants de 1847 une vingtaine de personnes habillées en costume d’époque a parcouru plusieurs rues de Genève en chantant et en scandant des slogans décalés et ironiques pour soutenir la nouvelle Constitution. Parmi les manifestants j’ai noté la participation du fringuant et talentueux PLR, Murat Julian Alder également membre de l’Assemblée constituante genevoise. Les partisans du Oui pour le 14 octobre ont distribué un tract recto-verso qui appelle à voter pour la nouvelle Constitution. Organisée par le PLR (Libéraux-Radicaux) et le PDC (Les Démocrates -Chrétiens) cette marche joyeuse a conduit les protagonistes des rues basses jusqu’au quartier des Bains c’est du moins ce qu’indique le site internet du PLR.

    constitution1.jpg

    IMG_0201-ssssss1111.jpg

    IMG_0206-ssssss1111.jpg

    Sans titre.jpg

    IMG_0208-ssssss1111.jpg

    IMG_0212-ssssss1111.jpg

    2.jpg

    IMG_0214-ssssss1111.jpg

    Sans titre 2.jpg

    IMG_0223-ssssss1111.jpg

    IMG_0224-ssssss1111.jpg

    Et demain est un autre jour!

  • Blocher face à Pelli: les renvoyer ou les intégrer?

    Imprimer

    IMGP1099-ssssss.jpgDébat ce soir à Uni Dufour sous haute tension. Sujet: “Les criminels étrangers: les renvoyer ou les intégrer?” Participants au débat: Christoph Blocher ancien Conseiller fédéral (UDC) face à Fulvio Pelli Conseiller national, président du PLR animé par Yves Nidegger, conseiller national (UDC). L’initiative du 28 novembre sur le renvoi des étrangers continue d’animer les discussions et de prendre de plus en plus de la place dans nos médias. Encore une initiative qui joue sur l’émotionnel comme celle des minarets.
    Un public nombreux est venu assister à la confrontation entre Christoph Blocher partisan du renvoi et Fulvio Pelli plutôt contre, défenseur du contre-projet. Dans l’ensemble, cette rencontre a été d’une bonne tenue mise à part quelques incidents. IMGP0975-ssssss.jpgLe premier a eu lieu en dehors de l’université où un groupe d’extrémistes composé de 7 personnes a agressé deux jeunes venus manifester contre la présence de Blocher à Genève. Très vite ils ont été maîtrisés par les forces de l’ordre qui les ont arrêtés. A l’intérieur de la salle U600 Christoph Blocher a usé de tout son charme pour convaincre ceux qui n’étaient pas nombreux à le conspuer et à le siffler. Presque toute la salle était conquise à la cause de l’UDC. Quelques étudiants ont joué les perturbateurs et les questions des intervenants partaient dans tous les sens. Comment trouver une solution aux délinquants algériens dixit le libéral Pierre Weiss, aux nigérians se pose la question un autre intervenant...et la liste des nationalités s’allonge? Et la notion chrétienté dans cette initiative qui semble échapper aux deux débatteurs de ce soir? Non répliquent les deux et Blocher fils de pasteur est prêt à débattre davantage sur cette question. Rires et applaudissements dans la salle quelques sifflets aussi et des commentaires désobligeants contre les deux politiciens. Prochaine étape le 28 novembre, date à laquelle le verdict des urnes nous dira qui des deux invités d’Uni Dufour a eu raison ce soir de plaider ou de rejeter une initiative...de trop!

    IMGP0926-ssssss.jpg
    IMGP0933-ssssss.jpg
    IMGP0929-ssssss.jpg
    IMGP0955-ssssss.jpg
    IMGP0964-ssssss.jpg
    IMGP0966-ssssss.jpg
    IMGP0971-ssssss.jpg
    IMGP1099-ssssss.jpg
    IMGP0989-ssssss.jpg
    IMGP0960-ssssss.jpg
    IMGP1026-ssssss.jpg
    IMGP10c20-ssssss.jpg
    IMGP1007-ssssss.jpg
    IMGP1018-ssssss.jpg
    IMGP1019-ssssss.jpg
    IMGP1020-ssssss.jpg
    IMGP107ggg7-ssssss.jpg
    IMGP0959-ssssss.jpg
    IMGP0976-ssssss.jpg
    IMGP0984-ssssss.jpg
    IMGP0992-ssssss.jpg
    IMGP1001-ssssss.jpg
    IMGP1000-ssssss.jpg
    IMGP1104-ssssss.jpg
    IMGP1038-ssssss.jpg
    IMGP1040-ssssss.jpg
    IMGP1041-ssssss.jpg
    IMGP1053-ssssss.jpg
    IMGP1056-ssssss.jpg
    IMGP1079-ssssss.jpg
    IMGP1069-ssssss.jpg
    IMGP1094-ssssss.jpg
    IMGP1097-ssssss.jpg
    IMGP1100-ssssss.jpg
    IMGP1106-ssssss.jpg
    IMGP1110-ssssss.jpg


    =================================
    Sans titre-2.jpg

    Un témoin qui veut garder l’anonymat raconte: le débat avait à peine commencé qu’un groupe de 5 à 7 personnes vêtus de noir certains avaient le crâne rasé a déboulé devant l’université et s’est  pris aux deux seuls  opposants à la venue de Blocher dans la cité de Calvin. Les deux jeunes ont pris la fuite mais ils ont été rattrapés  au milieu de la route en pleine circulation et ont été frappés. La police a rapidement intervenu et a procédé à des interpellations. Quelques minutes plus tard, le calme est revenu, plus d’opposants, plus d’extrémistes.
    Et demain est un autre jour!