ordures

  • Nettoyage du lac, une belle moisson, c’est honteux!

    Imprimer

    IMG_0247-ssssss1111.jpgEn attendant le décompte final de l’immense décharge qui sortira de l’eau et qui se fera en fin d’après-midi, des bénévoles et des plongeurs s’activent actuellement pour nettoyer une partie du lac. C’est au niveau des Bains des Pâquis que le centre de plongée Aqua-Diving qui à l’occasion fête ses 20 ans d’existence a choisi de montrer le résultat d’une journée qui s’annonce riche en objets jetés accidentellement ou délibérément dans le lac. Selon Patty Moll organisatrice de cette opération de nettoyage, la moisson sera bonne comme pour les autres années. Honte à tous ceux qui prennent le lac pour un dépotoir! A suivre!

    Le palmares de la honte de la précédente édition: 651 kilos de déchets constitués entre autre de 10 pneus, 1 trottinette, 2 vélos, 3 pots de fleur, 190 bouteilles de pet, 250 goblets, 250 boites d'aluminium, 350 bouteilles de verre, 1 charriot d'aéroport...Qui dit pire?

    IMG_0243-ssssss1111.jpg

    IMG_0245-ssssss1111.jpg

    IMG_0246-ssssss1111.jpg

    IMG_0248-ssssss1111.jpg

    IMG_0249-ssssss1111.jpg

    IMG_0250-ssssss1111.jpg

    IMG_0251-ssssss1111.jpg

    IMG_0252-ssssss1111.jpg

     

    nettoyage du lac 2012,genève,dans les rues de genève,lac léman,ordures,déchets

    A suivre...

    En relation avec cette note:

    "Le lac est une poubelle?"

    Et demain est un autre jour!

  • Genève, n'est pas une poubelle

    Imprimer

    Le 8 février nos compatriotes Lucernois voteront contre la libre circulation des ordures sur le domaine public. L’exécutif de la ville veut faire payer à ses citoyens distraits leur manque de civilité. Les gens ignorenn1621127854_151785_7442.jpgt superbement les poubelles et jettent sans vergogne sur les trottoirs mégots avec filtres et sans filtres, chewing-gums tout parfum, emballages huilés ou sucrés, cadavres de canettes de soda, bouteilles de bière vidés de leur contenu et autres ustensiles destinés  à étancher la soif du gosier et à atténuer les affres de la faim.

    Trop de travail pour les ouvriers de la voirie alors on va les soulager un peu en faisant partager cette peine avec des policiers en civile qui se chargeront sans ramasser ces déchets de sévir avec de belles contraventions allant de 40 à 300.- chf., histoire de renvoyer le citoyen fautif devant une poubelle. Ça peut prêter à rire ! Mais il y’a péril en la demeure. Il y va de la réputation de notre pays. Souvenez-vous la Suisse lave plus blanc et ses rues comme son secret bancaire doivent rester d’une propreté immaculée.
    Paysage de carte postale, et dans le désordre des clichés pays des montres, du fromage, des banques, du couteau et du chocolat, la Suisse est aussi connue pour la propreté clinique de ses villes. Bâle  a une longueur d’avance sur le reste de la confédération en appliquant déjà une loi (chirurgicale) semblable légèrement inspirée des asiatiques de Singapore. Eux, c’est des intégristes, une mauvaise conduite devant une poubelle peut vous emmener au trou…

    A Genève, fort heureusement, on n’est pas touché par ce genre d’incivilité. Et les photos sont là pour l’attester. A chacun sa lecture. Une promenade dans ma ville me révèle le bonheur de mes concitoyens. Certains Genevois dans la rue sont tellement heureux de leur liberté, sans entraves familiales, conjugales ou professionnelles qu’ils se « lâchent » et « déposent » sans regarder leurs déchets sur leur parcours quotidien. C’est une façon de dire : au moins dans la rue je fais ce qu’il me plait, je le vaux bien.

    n1621127854_151784_7184.jpgS’il fait froid comme aujourd'hui sur la place des 22 cantons, vous pouvez attendre le bus au chaud dans une cabine téléphonique. Mais ne rameutez pas toute la ville, les places comme chez les voyagistes sont accordées selon le principe : premier venu, premier servi. Et une cabine téléphonique n’est pas un accordéon. Salle d’attente improvisée oui mais attroupement sauvage non !

     

    Matin 27.01.jpg

    Comme d’habitude, Le Matin frappe fort. Aujourd'hui il consacre sa Une à une manifestation qui a eu hier devant le siège des Nations Unies à Genève et qui a rassemblé tenez-vous bien quatre personnes : 2 sympathisants et 2 militants de la cause des hermaphrodites. Ça mérite une couverture d’une page entière! Le sujet est grave et la manchette succombe à la sensation. Le titre suppose que les 2 intervenants qui témoignent à visage découvert vivent comme de véritables hermaphrodites avec 2 sexes. En lisant leur témoignage on apprend qu’ils ont été « traités » et « normalisés » et que certes ils vivent un calvaire à cause de problèmes chromosomiques mais n’ont qu’un seul organe génital.
    XXX, XXL… ils sont d’après la Présidente de l’Association des intersexuées 3500 en Suisse à souffrir ce calvaire partagés entre  X et Y.

    Le jet d’eau aujourd’hui a curieusement fonctionné une vingtaine de minutes vers 15h00, je n’ai pas eu malheureusement le temps de le photographier. Mais j’ai fait une rencontre surprenante sur le quai du Mont-Blanc avec un arbre curieusement habillé à la Jean Paul Gaultier. Mystère ! Nouvelle décoration après les fêtes de Noël, lancement d’une nouvelle mode, empaqueté pour un cadeau ou tout simplement un arbre souffrant? A suivre.

    n1621127854_151835_912.jpg
    Alors vous y aller ? :
    WEF.jpg
    Une pépite:
    La première photo prise à la Rue Chantepoulet et la deuxième sur un panneau indiquant les horaires du Tribunal Cantonal des assurances sociales, dans le même édifice que la Poste du Mont-Blanc.
    Fourrure.jpg
    Sur l'autocolant rouge on peut lire: Le Parti communiste ouvrier de Turquie à 10 ans! Liberté, Révolution et Socialisme!