moa

  • A quoi Joue Stauffer?

    Imprimer

    Sans titre-3.jpgCommunication ciblée sur Facebook. Le MCG à travers son Président Eric Stauffer va déposer en urgence au Grand Conseil une proposition de motion intitulée “Favorisons une boite de nuit adaptée aux jeunes en toute sécurité”. Une façon de dire ou de reprendre unIMGP9679-ssssss.jpg autre slogan du MCG sur la même page: “Pour que l’Etat répare son erreur dans l’affaire MOA”. Stauffer invite les jeunes et tous ceux qui sont concernés par le MOA à venir manifester jeudi 14 octobre à 16h00 devant le parlement. Si la motion est acceptée elle sera traitée le même jour à 20h30. Le Président du MCG promet même une transmission en direct sur la chaine Léman Bleu. Ce n’est pas un poisson d’avril c’est l’information que propose simultanément la page du MCG et celle de son Président sur  le réseau social Facebook..
    Pourquoi ce revirement? Telle est la question que j’ai posée ce dimanche à 22h30 au Président du MCG. Ce dernier m’a répondu qu’il n’a jamais été contre le MOA et que sa seule préoccupation est la sécurité. Son engagement pour les jeunes il veut le montrer à travers cette motion d’urgence. Selon l’intéressé il n’a pas d’arrière pensée.
    A quoi joue Stauffer? Effet d’annonce? Récupération d‘une manifestation qui a drainé environ 1000 personnes et c’est rare à Genève? Envie de se racheter après une compagne négative en son encontre?  Le MCG continue à occuper le terrain de la communication. Une gifle le samedi avec la manifestation de Rive, une contre attaque dimanche par le biais de Facebook et une motion d’urgence déposée pour jeudi 14 octobre, le parti de Stauffer souffle le chaud et le froid sur la politique genevoise.

    A lire:

    Manifestation de soutien en faveur du MOA

    Le MOA s'attaque à Stauffer

    Le MCG recrute

    Les vacances de M. Stauffer

    La communication chez le MCG

    Stauffer fait son cinéma

    L'incroyable voyage de nos élus!

    Stauffer, Président à vie!

    Un chasseur de tags et un chasseur de mendiants

    La gauche est en vancances

    Eric Stauffer j'adore

     

    Sans titre.jpg
    Et demain est un autre jour!
    Lien permanent Catégories : Culture, Genève, Politique 3 commentaires
  • Le MOA s'attaque à Stauffer

    Imprimer

    DSC00600-ssssss.jpg

    Une nouvelle campagne d’affichage sauvage à caractère politique vient de faire son apparition aujourd’hui en ville de Genève. Des mains discrètes ont placardé dans plusieurs endroits de la ville une affiche concernant le MOA. Voici le texte du message que les initiateurs veulent passer: “Depuis plusieurs mois, le MOA est attaqué de toute part et une grosse diffamation est orchestrée par Eric Stauffer.
    Cette campagne de déstabilisation jusqu’aux plus hautes instances a pour but la simple fermeture du MOA et ceci est sur le point d’aboutir!
    Tout le monde a bien compris qu’il s’agit de manoeuvres politiques. Le conseil d’Etat peut soutenir la jeunesse et le peu de lieu disponible, le veut-il-vraiment?
    Vos réactions, toutes les infos, documents officiels sur Facebook Moaction”.DSC00601-ssssss.jpg
    Sur le réseau social Facebook la page dédiée au MOA contient 3 articles et 510 fans vers 16h35. Les articles concernent par ordre chronologique une lettre ouverte au Conseil d’Etat dans laquelle les responsables du MOA dressent  l’historique et les problèmes liés à la gestion du club mythique genevois. La deuxième parle de l'incident qu’a eu Eric Stauffer le 18 octobre 2009 au MOA lors de l’anniversaire de Michel Chevrolet. On peut y lire que le député du MCG n’a pas apprécié d’être chassé de sa table au profit d’un habitué. Et depuis ce moment, selon les responsables du MOA, Stauffer mène une campagne de diffamation à leur encontre. Accusation grave qui va certainement faire réagir le Président du MCG. Le dernier article est une copie du communiqué affiché actuellement en ville. 
    Après l’opération du syndicat SSP contre François Longchamp le 30 août dernier, c’est la deuxième fois qu’un tel procédé est utilisé sur le domaine public.

    DSC00602-ssssss.jpg