leman express

  • Arrêtez de tirer sur le Léman Express!

    Imprimer

    Léman Express 1.jpgLe Léman Express, c’est 230 km de parcours, 45 gares en France et en Suisse, 6 lignes, 40 trains…des chiffres impressionnants et une immense attente des 2 côtés de la frontière. Décrié depuis son lancement, il ne se passe pas un jour sans qu’on tire à boulets rouges sur cet extraordinaire raccourci qui nous fait gagner du temps quand tout est tip top. Mais voilà que les perturbations à gogo, les suppressions de trains et le changement de leur configuration fâchent les usagers. En Suisse, la perfection est un art de vivre. On aurait dû lancer le Léman Express et le tester à vide pendant toute une année pour parfaire ses mécanismes et le présenter au public avec une version parfaite. Comme ça on appliquera «le «circulez y’a rien à voir». Mais bon ce n’est pas sympa il faut penser aux râleurs professionnels qui sans ces imperfections n’auront rien à mettre sous la dent…de la critique!

    Léman Express.jpgMoi ce que j’aime le plus ce sont les trains français polis et prévenant jusqu’à l’exaspération. On n’a même pas encore mis le pied dans un wagon qu’on est accueilli par un  «attention à la marche». Une fois assis la même voix répète en boucle entre 2 stations les recommandations suivantes:

    -«Pour le confort de tous , veuillez mettre vos appareils sur le mode silencieux»

    -Pour voyager à bord de ce train vous devez être muni d’un titre de transport valable»

    Et si vous n’avez pas compris le nom de la station on vous le répétera une deuxième fois. Si vous prenez le Léman Express à Coppet et vous descendez à Chêne-Bourg combien de fois vous avez entendu ces messages. Je ne suis pas comptable mais je peux vous dire un grand paquet de fois!

    Et demain est un autre jour!

  • Un bus pour 2 graffeurs, merci le CEVA

    Imprimer

    Sans titre 1111.jpg

    De mémoire de passionné du street art, il s’agit là d’une première. Oui c’est la première fois qu’on voit un bus graffé...à Genève. On doit cette belle réalisation au CEVA. En effet, pour promouvoir le Léman Express, le futur réseau de transports ferroviaires régionaux du Grand Genève, le département des Transports a encore une fois opté pour ce moyen de _MG_0758.jpgcommunication (voir ici et ici). Comme pour la dernière réalisation à la route de Chêne, l’association Desstres a été contactée pour faire la liaison avec les artistes.
    Le bus 61 qui fait quotidiennement le trajet 58 fois entre la gare Cornavin (Genève) et celle d’Annemasse (France) est un excellent ambassadeur transfrontalier d’où le choix de cette approche. Pour le côté artistique Nadib Bandi de Saint-Julien et Joule de la Jonxion de Genève ont travaillé sur ce bus durant 2 jours pour donner leur vision du futur transport d’une région en pleine expansion.

    PS: photos mon ami Maurizio Giuliani.

    _MG_0470.jpg

    _MG_0474.jpg

    _MG_0759.jpg

    _MG_0762aaaaaaaaa.jpg

    _MG_0476.jpg

    _MG_0473.jpg

    _MG_0478.jpg

    _MG_0480.jpg

    _MG_0481.jpg

    _MG_0482.jpg

    _MG_0485.jpg

    Images extraites d'un reportage vidéo tourné par la chaîne Leman Bleu:

    2.jpg

    1.jpg

    L'actualité du graffiti genevois ici

    Et demain est un autre jour!