innocence of muslims

  • Mon invité: Hafid Ouardiri qui répond au film qui insulte les musulmans!

    Imprimer

    Sans titre 6.jpgManifestations antiaméricaines, des morts et des blessés, saccages d’ambassades et de lieux de culte…chaque jour apporte son lot d’actions et de rejets à cause d’un ramassis de film, une énième provocation ressentis par une communauté qui le fait savoir haut et fort en menant des actions toutes aussi violentes que l’élément déclencheur responsable de cette folie meurtrière. A l’heure ou cette note est publiée un extrait de ce film a été visionné sur You Tube par 2’770.426 internautes et généré 39'215 commentaires pour 7'239 "j'aime" et 27'357 "je n'aime pas". C’est énorme pour une vidéo postée seulement il y’a 5 jours!
    J’ai demandé à Hafid Ouardiri, directeur de la Fondation de l’Entre-connaissance de répondre à cette question: “Que vous inspire les derniers événements qui tournent autour de ce film qui insulte une fois de plus l’islam et les musulmans. Voici sa réflexion:

                                  "La preuve de la douceur du miel, c'est le miel lui-même !"

    Encore une fois, nous voilà dans la tourmente pris en otage d'un côté par un voyou, provocateur-détracteur, qui a fait un film insultant contre l'islam et son dernier prophète Mohammed bénédiction et salut sur lui et de l'autre, une foule en colère qui réagit de manière hystérique détruisant tout sur son passage et allant jusqu'à  entraîner la mort de plusieurs personnes dont l'ambassadeur des Etats Unis.
    Une violence aveugle pour soi disant défendre l'islam et son prophète.
    Comment cela puisse être possible de commettre l'irréparable au nom de l'islam ?
    Comment corriger une injustice en commettant une autre injustice pire encore ?
    La vie de qui que ce soit est sacrée dans l'islam. Ne faisons pas comme font ceux qui considèrent notre vie comme moins que rien.
    Nous devrions bannir la vengeance, le zèle, le fanatisme, la haine et la violence car ils n'ont rien à voir avec l'islam et son enseignement, même si certains se prévalant de cet islam en font usage. Nous sommes des êtres humains capables de régler nos différents par le dialogue dans la compréhension et le respect.
    Mohamed 2.jpgDoit-on rester à jamais les esclaves de l'ignorance ?
    Jamais le prophète de l'islam ne s'est comporté de la sorte lorsqu'il était moqué par ses détracteurs, jamais l'islam ne nous a demandé de réagir de la sorte.
    C'est vrai que c'est détestable de se moquer de la foi de ceux qui croient. C'est vrai aussi que l'islam et les musulmans sont devenus les cibles faciles de toutes les railleries, de tous les dénigrements et de toutes les insultes.
    Ne déclarons-nous pas que nous sommes musulmans ? Si c'est le cas, alors voilà ce que le Coran nous enseigne pour faire face à ce genre de situation trouble et douloureuse :
    « Ô croyant! Cherchez du réconfort dans la patience et la prière ! Dieu est, en vérité avec ceux qui savent s'armer de patience. »(S.2,v.153)
    Et ce prophète que l'on caricature en toute ignorance et arrogance pour semer la haine et le désordre entre les êtres humains que nous dit-il ? :
    « La véritable force réside dans la capacité de maîtriser sa colère. »

    En agissant avec violence et sans discernement nous accréditons la thèse de nos détracteurs, de ceux qui veulent avilir l'islam et son prophète en nous manipulant par leurs provocations. Soyons les dignes porteurs véridiques de ce message qui nous dit :
    « Lorsque les détracteurs vous interpellent répondez : Paix »

    Mohamed 3.jpgOù en sommes nous dans notre comportement par rapport à ce sublime enseignement ?
    Nous devons nous éduquer et nous mettre au travail le plus vite possible pour construire nos pays sur des bases solides fondées sur une vraie liberté, une vraie dignité et une véritable équité.
    Il nous faut prendre garde de ne pas remplacer la dictature infernale que nos peuples ont vécu par une autre dictature aveugle qui est celle de la rue, même si hier elle a chassé les tyrans. Ils sont toujours là et ils peuvent encore la manipuler contre ses propres intérêts, soyons vigilants. Partout ailleurs ou nous sommes une minorité, soyons une valeur ajoutée appréciée et appréciable.
    Et surtout, à toutes et à tous, de grâce ne comparons pas l'incomparable car, la preuve de la douceur du miel, c'est le miel lui-même.
    Je saisi cette occasion pour remercier le Centre Oecuménique des Eglises qui déclare que ce film abjecte est une « insulte au coeur de la foi des musulmans et de tous les hommes de foi ».

    Hafid Ouardiri
    Fondation pour l'entre-connaissance
    16 septembre 2012

    Et demain est un autre jour!