genève insécurité

  • Genevois, genevoise nos rues seront mieux protégées les samedis, profitez-en...!

    Imprimer

    Sans titre-1.jpgDu rafistolage ou du recyclage les nouvelles mesures du Conseil d’Etat pour sécuriser la voie publique, voilà comment je les perçois. Et si je veux enfoncer le clou,  je rajouterai effet d’annonce ou l’art de faire du nouveau avec de l’ancien. Accélérer l’application de 2 mesures prévues dans le cadre de l’opération Phénix dont “la mise sur pied début septembre d'une réserve opérationnelle pour sécuriser la voie publique. La présence policière aux endroits (Cornavin, Plainpalais et l’Usine) et aux heures critiques, notamment le samedi soir, sera ainsi renforcée, en tenant compte de la contrainte en termes d'effectifs et d'heures supplémentaires. Une mesure phare! Un signe fort sensé rétablir la confiance envers la population de Genève et effrayer les loubards du canton. Si on repousse tous les déplacements et sorties nocturnes au samedi nous ne craindrons plus rien puisque nous serons mieux protégés. On aura plus de sécurité certes mais on doit s’en contenter un seul jour de la semaine. Cependant, attention ce n’est pas n’importe quel jour, pardi!  Le Conseil d’Etat  pense à nos week-end et veut protéger notre “fièvre du samedi soir”! Louable attention! Pendant six jours de la semaine on laisse Genève aux délinquants et on sortira couvert à l’abri du danger le sixième jour de la semaine...Si tout va bien, si les gendarmes ne font pas une grève de zèle ou une grève tout court pour couper court aux heures supplémentaires que l’Etat rechignera à payer quand il verra la facture!
    Comme cité plus haut, il vaut mieux habiter dans un “endroit critique”, un Rochat 2.jpgquartier comme la gare, Plainpalais ou l’Usine si vous voulez bénéficier d’un samedi sécurisé...Pour les autres que Dieu vous protège! Restez chez-vous même le samedi.
    Isabel Rochat n’arrête pas de dire que les gendarmes sont en sous effectif mais ça n’empêche grâce à une réorganisation elle va trouver le personnel du samedi. Une escouade composée de 200 à 300 uniformes! Allez Madame Rochat encore un effort, une bonne poutse et vous allez trouver d’autres gendarmes pour le reste de la semaine et peut-être bien vous allez vous dispenser du renfort que vous réclamez.
    Bénissez les fils de diplomates!
    Des gendarmes dans la rue c’est bien mais ce n’est pas tout. Heureusement que le Conseil d’Etat vient de s’apercevoir avec beaucoup de retard que l’arsenal judiciaire est insuffisamment adapté au genre de criminalité qui frappe Genève. Et c’est dans cette direction qu’il faut aller de l’avant. Quant au renvoi des criminels étrangers multirécidivistes, il ne faut pas trop y compter. En général ces délinquants comme tout le monde le sait n’ont aucune pièce d’identité sur eux et même si on connait leur origine leur pays refusera leur réadmission faute d’accord ou de volonté politique.
    Le Conseil d’Etat bouge enfin! Il a fallu attendre l’agression d’un fils d’un diplomate américain de l’ONU pour que les 7 sages potassent enfin le grand problème de l’insécurité qui empoisonne la vie des genevois depuis maintenant environ 3 ans. Comme dirait en partie l’adage: “ il n’est jamais trop tard”... pour faire correctement son travail!

    PS: rajouté le 26.08.2011: "La réserve de 200 policiers serait une bourde d'Isabel Rochat"

    Et le 02.09.2011: "Le fils du diplomate revient sur sa version"

    Et demain est un autre jour!