drapeau

  • La photo du jour: ces drapeaux qui défigurent le paysage!

    Imprimer

    Sans titre-1.jpgUn symbole, une identité, un emblème, le drapeau c’est tout ça à la fois. On s’y identifie, on le porte haut, on se bat sous une bannière, on joue pour le drapeau, on se scarifie même pour le garder flotter dans les airs, on le brule ou on le piétine pour attiser la colère en signe de protestation, on l’embrasse pour montrer son amour, son patriotisme... C’est dire l’importance de cet objet de représentation pour des villes, pays, personnes, clubs...ou entreprises.
    Pendant mes pérégrinations en ville je suis tombé à plusieurs reprises sur des drapeaux malmenés par les forces de la nature y compris ceux du canton et de la confédération. Loin d’éveiller la vigilance des représentants de l’Etat ou de ceux qui veillent sur la destinée d’une   entreprise, on laisse cette “plaie” à la vue des citoyens et surtout des touristes qui ont du mal à comprendre ce laisser-aller.
    Au lieu de vous montrer une photo d’archive avec le drapeau genevois ou Suisse, je préfère cette illustration récente qui date de deux jours prise à l’arrêt des Eaux-Vives. Un drapeau déchiré de la Société des Mouettes genevoises navigation SA, chère aux genevois et très prisée par les touristes. Cette compagnie de navigation lacustre est subventionnée par l’Etat de Genève. Et si nous lançons une collecte pour renouveler toute la flotte de ce qui flotte dans les airs et qui défigure le paysage?

    D'autres photos du jour ici 
    Et demain est un autre jour!

  • Photos du Jet d'eau

    Imprimer

    Le Jet d'eau aujourd'hui vers 14h45:

    n1621127854_161578_7908.jpg
    n1621127854_161579_8181.jpg
    n1621127854_161580_8448.jpg
    n1621127854_161581_8738.jpg
    Changement de drapeaux sur le Pont du Mont-Blanc:
    n1621127854_161582_9014.jpg
    Je suis en vacances jusqu'au lundi 9 février. Bon week-end à tous
    Lien permanent Catégories : Genève 0 commentaire
  • Gaza à Berne

    Imprimer

    Manifester, pourquoi et pour qui ?

    Faire acte de présence ? Soulager sa conscience en soutenant les veuves et les orphelins palestiniens ? Tester son réflexe émotionnel ? Compatir avec le malheur d’un peuple opprimé, spolié, soumis à l’injustice de l’occupant et à l’inertie de la société de la Nation…? Manifester, pourquoi et pour qui ?

    Berne 1.jpgManifester, montrer son mécontentement, laisser libre court à ses émotions, c’est bien…C’est thérapeutique, ça soulage.  Les téléspectateurs de tous les pays méritent un suivi psychologique : à Gaza, trop de morts civils, parmi eux  beaucoup d’enfants et de femmes. Ça crève la petite lucarne tous les soirs. Ce n’est pas du cinéma malheureusement, c’est du réel !  Sortir dans la rue pour condamner c’est donc bien pour le moral des téléspectateurs. C’est salvateur psychologiquement. Mais ne me parler pas de Palestiniens ! On ne le fait pas pour eux, on le fait pour notre équilibre !

    Les palestiniens de Gaza à ce que je sache n’ont plus d’électricité depuis un moment, donc par une simple déduction ils ne regardent plus la télévision pour voir tout cet élan et cette  masse de bonne volonté des téléspectateurs qui sacrifient leur samedi en sortant dans les rues avec des drapeaux qui ne sont pas les leurs et des slogans irréalistes qui ne vont pas faire avancer le shlimblik. Aider les Palestiniens, c’est bien et ça doit même être un mouvement citoyen envers les plus faibles et les démunis et pour combattre l’injustice sous toutes ses formes. Et quand bien même si les palestiniens continuent à regarder la télévision pendant la guerre, ce soutient populaire va les réconforter peut être mais pas les sauver des bombes et remplir leur ventre.

    Agir, oui mais de quelle façon ?

    Berne 2.jpg
    Les spécialistes, nous disent souvent que le Proche-Orient est complexe et faire la paix dans cette région n’est pas chose facile… Peut être ce n’est pas facile, parce qu’il n y a aucune vraie volonté à mettre fin à ce qui se passe là-bas pour la simple raison que bon nombre de pays tirent un quelconque profit du pourrissement de cette situation… Et qui sont les  perdants : TOUJOURS LES PALESTINIENS.
    Jalel.jpgBerne 3.jpg
    Combien de résolutions Onusiennes sont restées lettres mortes dans les tiroirs sans effet contre le puissant occupant. Et qui, parmi la communauté internationale a levé le petit doigt pour protester contre cette injustice qui se perpétue depuis des décennies?
    Au niveau de la Suisse, ceux qui comme moi plaident pour la paix, pourquoi ne pas œuvrer pour une pétition qui mettrait notre Confédération devant ses responsabilités : « Que la Suisse cesse toute coopération militaire avec tout pays en conflit »
    Berne 5.jpg
    Ce soir, au TJ de la TSR, la couverture de la manifestation de Berne, a duré 27 secondes chrono. Et si vous avez remarqué ces derniers jours les nouvelles de Gaza à la TSR diminue comme une peau de chagrin. Silence on tue !!! A ce rythme, je vais perfectionner mon anglais pour suivre la chaine El Jazira, la seule qui couvre convenablement l’information du Proche-orient.
    Berne 4.jpg