cats

  • Le 17 août : Journée internationale du chat noir

    Imprimer

    chat,chatte,chat noir,chatte noir,journée internationale du chat noir,cat,cats,kahlouchaDans l’imaginaire de l’homme, le chat noir est vecteur de malédiction au même titre que le corbeau. Oiseau de mauvais augure ou 4 pattes à éviter de croiser sur son chemin. Les superstitions ont traversé les siècles et persistent encore au point que le 17 août est décrété « Journée internationale du chat noir » histoire de sensibiliser les « insensibles » au sort de ce félin à la couleur et à la prestance d’un puma. Chassé, pourchassé pour sa couleur sombre le chat noir est victime d’une véritablChat.jpge campagne de dénigrement depuis le Moyen Age. Si les procès en sorcellerie et autres diaboliques intentions qu’on lui prêtait malgré lui ont disparu, le chat noir souffre encore d’un déficit d’image. Et la journée du 17 août qui lui est dédiée sert à le réhabiliter voir à le valoriser car selon l’initiatrice de cette louable initiative, l’association britannique « La Royal Society for the Prevention of Cruelty to Animals (RESPCA), l’équivalent de la SPA, le chat noir a plus de risques que les autres chats d’être abandonné par son propriétaire, qu’il est sujet à des violences et que pour être adopté il a moins de chance de trouver un foyer qu’un chat d’une autre couleur.

    99423991_10220408432113811_4443933980349169664_o.jpgSi vous rencontrez un ou une chatte noire aujourd’hui, demain ou un autre jour n’hésitez pas à aller à sa rencontre et à le ou la caresser car comme vous voyez, les animaux sont aussi victimes de racisme.

    Plusieurs écrivains sont tombés sous le charme du minet, matou, mistigri ou minou dont le célèbre Pierre Loti, la lauréate du Prix Nobel de la littérature en 2007, Doris Lessing ou encore Colette à qui je donne le mot de la fin, elle qui a si bien fait parler les chats noirs. « Noir dans le noir. Plus noir que le noir… Je n’ai pas besoin, pour disparaître, de me cacher ; je cesse seulement d’exister, et j’éteins mes phares. Mais je fais mieux encore ; je dépose mes deux phares d’or au ras du tapis, flottant dans l’air, visibles et insaisissables, et je m’en vais à mes affaires…
    C’est de la magie ? Mais, bien sûr. Croyez-vous qu’on soit noir à ce point, sans être sorcier ? »

    PS: Modèle Kahloucha

    Note publiée pour la première fois sur ce blog le 16 août 2016 avec de nouvelles photos:

    71644563_10218166748873131_1291934756866359296_o.jpg

    98364637_10220386823093599_1259544815054356480_o.jpg

    73287726_10220731871079583_6154679799246795470_n.jpg

    73390863_10218416159068230_789499548320923648_o.jpg

    106912374_10220815503330337_3713098030054170734_o.jpg

    Et demain est un autre jour!

    Lien permanent Catégories : Chat 0 commentaire
  • Le 17 août : Journée internationale du chat noir

    Imprimer

    Kahloucha 1.jpgDans l’imaginaire de l’homme, le chat noir est vecteur de malédiction au même titre que le corbeau. Oiseau de mauvais augure ou 4 pattes à éviter de croiser sur son chemin. Les superstitions ont traversé les siècles et persistent encore au point que le 17 août est décrété « Journée internationale du chat noir » histoire de sensibiliser les « insensibles » au sort de ce félin à la couleur et à la prestance d’un puma. Chassé, pourchassé pour sa couleur sombre le chat noir est victime d’une véritable campagne de dénigrement depuis le Moyen Age. Si les procès en sorcellerie et autres Sans titre 2.jpgdiaboliques intentions qu’on lui prêtait malgré lui ont disparu, le chat noir souffre encore d’un déficit d’image. Et la journée du 17 août qui lui est dédiée sert à le réhabiliter voir à le valoriser car selon l’initiatrice de cette louable initiative, l’association britannique « La Royal Society for the Prevention of Cruelty to Animals (RESPCA), l’équivalent de la SPA, le chat noir a plus de risques que les autres chats d’être abandonné par son propriétaire, qu’il est sujet à des violences et que pour être adopté il a moins de chance de trouver un foyer qu’un chat d’une autre couleur.

    1471365112680.jpgSi vous rencontrez un ou une chatte noire aujourd’hui, demain ou un autre jour n’hésitez pas à aller à sa rencontre et à le ou la caresser car comme vous voyez, les animaux sont aussi victimes de racisme.

    Plusieurs écrivains sont tombés sous le charme du minet, matou, mistigri ou minou dont le célèbre Pierre Loti, la lauréate du Prix Nobel de la littérature en 2007, Doris Lessing ou encore Colette à qui je donne le mot de la fin, elle qui a si bien fait parler les chats noirs. « Noir dans le noir. Plus noir que le noir… Je n’ai pas besoin, pour disparaître, de me cacher ; je cesse seulement d’exister, et j’éteins mes phares. Mais je fais mieux encore ; je dépose mes deux phares d’or au ras du tapis, flottant dans l’air, visibles et insaisissables, et je m’en vais à mes affaires…
    C’est de la magie ? Mais, bien sûr. Croyez-vous qu’on soit noir à ce point, sans être sorcier ? »

    PS: Modèle Kahloucha

    1471364144005.jpg

    1471364604096.jpg

    1471364781150.jpg

    Et demain est un autre jour!