bise

  • Quand Genève devient la Sibérie par Maurizio Giuliani!

    Imprimer

    GENEVE 01.jpg
    GENEVE 02.jpg
    GENEVE 03.jpg
    GENEVE 04.jpg
    VERSOIX 01.jpg
    VERSOIX 02.jpg
    VERSOIX 03.jpg
    VERSOIX 04.jpg
    VERSOIX 05.jpg
    Voir également ici et ici
    Et demain est un autre jour!

  • Quand Genève devient la Sibérie!

    Imprimer

    20120203_9999_8-ssssss1111.jpgCe n’est pas une plaisanterie. Un petit tour autour de la rade pour connaitre la vraie signification de l’adjectif froid et me voilà avec tous les symptômes d’une hypothermie. Et ça ne plaisante pas! En plus, mains gelées, lèvres gercées, habits mouillés, appareil photo presque hors d’usage. Une sortie dangereuse. Lors de ma ballade quelques toqués de la photo ont croisé mon chemin plus au moins dans le même état que moi.
    Aux bains des Pâquis, des promeneurs dont le nombre n’excède pas les doigts d’une seule main admirent le paysage glacial façonné par la nature. Le restaurant ainsi 1.jpgque la Buvette sont fermés pour cause de météo et du froid polaire indique une pancarte alors qu’une affiche invite les visiteurs à la vigilance en raison du verglas. Des oiseaux profitent d’un rayon de soleil mais aussi de la chaleur qui se dégage du poêle du restaurant pour s’agglutiner autour d’une vitre. Un peu plus loin une embarcation est entièrement “verglacée”.
    Le transport en mouette est maintenu entre les Pâquis, Molard et le Quai Gustave-Ador. Du côté du Jet d’eau l’illustre attraction de la rive gauche ne fonctionne pas, comme hier d’ailleurs! Des vagues spectaculaires font leur apparition pas loin de la jetée au grand plaisir des photographes. Sur le chemin du retour je commence à retrouver progressivement l’usage de mes doigts. Je m’arrête à un bistrot. Le goût de cette soupe à l’oignons que j’ai ingurgité en un seul trait n’a pas d’égale. Voilà pour le compte-rendu, place aux photos:

    20120203_9999_2-ssssss1111.jpg
    20120203_9999_6-ssssss1111.jpg
    20120203_9999_9-ssssss1111.jpg
    20120203_9999_14-ssssss1111.jpg
    1.jpg
    20120203_9999_22-ssssss1111.jpg
    20120203_9999_24-ssssss1111.jpg
    20120203_9999_25-ssssss1111.jpg
    20120203_9999_26-ssssss1111.jpg
    20120203_9999_31-ssssss1111.jpg
    20120203_9999_39-ssssss1111.jpg
    20120203_9999_15-ssssss1111.jpg
    20120203_9999_17-ssssss1111.jpg
    20120203_9999_21-ssssss1111.jpg
    20120203_9999_33-ssssss1111.jpg
    20120203_9999_35-ssssss1111.jpg
    20120203_9999_36-ssssss1111.jpg
    20120203_9999_38-ssssss1111.jpg
    20120203_9999_40-ssssss1111.jpg
    20120203_9999_42-ssssss1111.jpg
    20120203_9999_44-ssssss1111.jpg
    2.jpg
    2.jpg
    4.jpg
    20120203_9999_45-ssssss1111.jpg
    20120203_9999_46-ssssss1111.jpg
    20120203_9999_47-ssssss1111.jpg
    1.jpg
    20120203_9999_49-ssssss1111.jpg
    20120203_9999_50-ssssss1111.jpg
    20120203_9999_54-ssssss1111.jpg
    20120203_9999_51-ssssss1111.jpg
    20120203_9999_58-ssssss1111.jpg
    20120203_9999_62-ssssss1111.jpg
    20120203_9999_66-ssssss1111.jpg
    20120203_9999_69-ssssss1111.jpg
    20120203_9999_70-ssssss1111.jpg
    20120203_9999_71-ssssss1111.jpg
    20120203_9999_73-ssssss1111.jpg
    20120203_9999_74-ssssss1111.jpg
    20120203_9999_118-ssssss1111.jpg
    20120203_9999_119-ssssss1111.jpg
    20120203_9999_75-ssssss1111.jpg
    20120203_9999_77-ssssss1111.jpg
    20120203_9999_78-ssssss1111.jpg
    20120203_9999_81-ssssss1111.jpg
    20120203_9999_82-ssssss1111.jpg
    20120203_9999_83-ssssss1111.jpg
    20120203_9999_86-ssssss1111.jpg
    20120203_9999_108-ssssss1111.jpg
    2.jpg
    20120203_9999_109-ssssss1111.jpg
    20120203_9999_89-ssssss1111.jpg
    3.jpg
    20120203_9999_93-ssssss1111.jpg
    20120203_9999_105-ssssss1111.jpg
    2.jpg
    20120203_9999_95-ssssss1111.jpg
    4.jpg
    20120203_9999_101-ssssss1111.jpg
    20120203_9999_110-ssssss1111.jpg
    20120203_9999_115-ssssss1111.jpg
    20120203_9999_122-ssssss1111.jpg
    20120203_9999_123-ssssss1111.jpg
    20120203_9999_124-ssssss1111.jpg
    20120203_9999_126-ssssss1111.jpg
    20120203_9999_128-ssssss1111.jpg
    20120203_9999_129-ssssss1111.jpg
    20120203_9999_131-ssssss1111.jpg
    20120203_9999_132-ssssss1111.jpg
    20120203_9999_133-ssssss1111.jpg
    20120203_9999_134-ssssss1111.jpg
    20120203_9999_136-ssssss1111.jpg
    2.jpg
    3.jpg
    D'autres photos ici
    Et demain est un autre jour!
  • Eric Stauffer, j'adore!

    Imprimer

    Je ne suis pas de droite, je ne suis pas de gauche, je ne suis pas centriste et je n’aime pas les extrêmes. Je vote pour des idées et jamais pour un parti. Je déteste les étiquettes. Je suis inclassable et non influençable. Je suis irrécupérable pour les partis. Je suis un mauvais client, indomptable. Et ma voix compte double dans l’urne parce que je ne roule pour aucun parti pris. Et tant pis si je dérange et si mon raisonnement choque. Prétentieuse analyse. Et alors ? Je ne fais de mal à personne.Stauffert.jpg
    M. Stauffer est un grand provocateur, ce n’est un secret pour personne. Il est coutumier de la provocation. Il défraie souvent la chronique politique pour faire parler de lui et de son parti. Quand on n’a pas les moyens de l’UDC pour mener des compagnes à grand budget, il reste l’autre moyen qui consiste à occuper le terrain médiatique gratuitement. La parole est d’or et les journalistes qui aiment la polémique instrumentalisent et orchestrent ce genre d’événements, malgré eux ? Pas aussi sûr. La polémique fait vivre les uns et les autres. M. Stauffer, hier, n’avait que quelques entrefilets pour parler de ses activités. Avec sa dernière sortie il n’est toujours pas à la Une mais noircit pas mal de pages dans les médias du pays. Son parti va engranger les bénéfices, les adhérents vont augmenter, les sympathisants vont encore sympathiser avec ses idées et le but est atteint.
    M. Stauffer a le mérite de soulever de vrais problèmes. Mais malheureusement il s’y prend toujours mal. C’est voulu. Quand on n’a pas le pouvoir de changer les choses, on parle dans l’absolu, on propose une solution démagogue et simpliste qui plaît à beaucoup d’électeurs même si elle est irréalisable.  Parler d’insécurité, est un sujet porteur, alors que la principale prison du canton croule sous le nombre de délinquants, que nos écoles connaissent des problèmes de violences en tout genre, ça ne peut pas mieux tomber. Mais franchement la dernière trouvaille de Monsieur PROVOCATION est tirée par les cheveux et s’inscrit dans le mauvais sens de la démocratie. Utiliser le terme « parquer » en parlant de nos étrangers sans papiers qui égaillent de la plus belle des façons nos rues est malvenu. Ça rappelle de douloureux événements qui ont eu lieu jadis contre le peuple juif et aujourd’hui dans les territoires occupés par Israël, au Darfour...
    M. Stauffer c’est quoi le programme maintenant ? A qui le tour ? A qui vous allez jouer un mauvais tour ? Que la bise d’aujourdhui fasse de votre programme un « Autant en emporte le vent ». Signé un sympathisant de très très loin.
    La photo de M. Stauffer est empruntée avec malice et sans le consentement de l’intéressé du site MCG.

    Rubrique Pierre Maudet

    Conseiller administratif responsable du Département de l'environnement entre autre chasseur d'affiches sauvages: en rapport avec cette rubrique, le liens suivants:

    https://planetephotos.blog.tdg.ch/archive/2009/01/14/affiche.html

    https://planetephotos.blog.tdg.ch/archive/2009/01/27/geneve-n-est-pas-une-poubelle.html

    2589_1068954657034_1621127854_211978_2211335_n.jpg
    La bise sur Genève:
    2589_1068954457029_1621127854_211973_8141605_n.jpg
    2589_1068954577032_1621127854_211976_804871_n.jpg
    2589_1068954617033_1621127854_211977_4388883_n.jpg
    Et si on se faisait peur?
    2589_1068954497030_1621127854_211974_1842588_n.jpg
    2589_1068954537031_1621127854_211975_4244697_n.jpg
    Voilà pourquoi les médecins à Genève vont descendre à la rue le 24 mars:
    2589_1068954697035_1621127854_211979_957582_n.jpg
    2589_1068954417028_1621127854_211972_4900955_n.jpg
    Pour ne pas laisser de trace?
  • Vents, tempête et bise sur Genève:

    Imprimer

    Plus de peur que de mal,
    Mon appareil photo n’a pas enregistré fort heureusement beaucoup de dégâts aujourd’hui à Genève. Bon je n’ai pas fait toute la ville. Mais jusqu’à maintenant nous sommes épargnés par madame météo qui reste plus au moins clémente avec notre ville, par rapport à ce qui se passe en France. Quelques arbres arrachés, des voitures détruites, des panneaux qui vacillent...ou qui menacent de tomber...

    Pour voir d'autres photos: http://www.tdg.ch/galeries/vent-cause-degats-geneve


    Quartier de Champel:
    n1621127854_168032_6987.jpg
    n1621127854_168031_6731.jpg
    n1621127854_168030_6494.jpg
    n1621127854_168026_3725.jpg
    n1621127854_168027_3935.jpg
    Lien permanent Catégories : Genève 0 commentaire