aligro

  • Aligro : « Plus radin que moi, tu meurs » !

    Imprimer

    aligro,covid 19,coronavirus,primePendant le semi confinement qu'a connu la Suisse, des hommes et des femmes ont continué à travailler pour nous servir dans les supermarchés, nous soigner dans les hôpitaux, nous livrer à domicile, vider nos poubelles, nettoyer nos rues, protéger la population...au péril de leur vie !
    Certains l'ont fait par solidarité, d'autres parce qu'ils n'avaient pas le choix. Plusieurs employeurs ont récompensé ce sacrifice et cette précieuse solidarité selon leur moyen. Primes, jours de vacances offerts, heures supplémentaires majorées...chacun fait de son mieux même si la récompense n'est pas toujours à la hauteur du risque encouru. La palme de la pingrerie revient à Aligro, grossiste pour les restaurateurs et les indépendants, il a offert à ses employés une prime en forme de chèque restaurant d'une valeur de chf. 200.- !!!  Bien sûr les restaurants sont les partenaires d’Aligro, une façon de renvoyer l’asenseur. C’est tellement petit comme geste que ça mérite d’être signalé!  A part cette radinerie l’enseigne s’est distinguée en planifiant le chômage technique pour quelques employés et après elle s’est rétractée. Résultat, ces mêmes employés qui n’ont rien demandé, devraient transformer leurs jours d’absences par des jours pris sur leurs vacances ou faire des heures supplémentaires pour compenser. Curieuse façon de faire qui a interpellé, à juste titre, le syndicat UNIA. Aligro qui n’arrête pas de parodier le cinéma sur ses affiches publicitaires mérite amplement ce titre pour cette note : « Plus radin que moi, tu meurs » !

    Pour les employés de la grande distribution à la place de prime au rabais,  il vaudrait mieux revaloriser leur profession, entre autre en augmentant leur salaire.

    Et demain est un autre jour!     

    Lien permanent Catégories : Commerce 3 commentaires
  • La photo du jour: Aligro fait son cinéma!

    Imprimer

    Sans titre-1.jpg
    Le distributeur Aligro n’est pas à son premier coup d’essai. Habitué à multiplier avec bonheur les références au 7ème art, il nous gratifie cette fois-ci d’une autre affiche qui fait la part belle au cinéma ou plutôt à notre culture cinématographique. Après “Basic instinct” place à “L’arme fatale”. Voilà une belle façon de détourner des films cultes et d’attirer l’attention sur le plus banal des objets…domestiques!

    D'autres photos du jour ici

    Et demain est un autre jour!

    Lien permanent Catégories : La photo du jour, Publicité 0 commentaire