élections municipales 2011

  • Le MCG attendu au tournant!

    Imprimer

    Sans titreST-ssssss1111.jpgLa gauche a perdu en Ville de Genève. Ce n’est pas une véritable déculottée c’est juste une « petite perte » de terrain qui lui fait perdre quand même sa majorité. Ce n’est pas un incident de parcours c’est une véritable révolution. Comme comparaison, c’est comme si le quartier des Eaux-Vives prenait le pouvoir sur le quartier de la Rue du Rhône. Impensable ! A Genève, tout se joue au détail prêt. La nouvelle droite incarnée par le MCG entre en force avec un pouvoir impressionnant si on lui adjoint le résultat des autres partis traditionnels de droite. La balance penche maintenant à droite et le souverain a imposé son choix par les urnes non seulement à Genève mais aussi dans d’autres communes. Le ras-le-bol des genevois face aux plusieurs problèmes qu’ils rencontrent au quotidien a pesé lourd dans le choix des élus municipaux.
    1394536405.jpgAnalyse de l’avancée du MCG et des autres partis de droite
    Tout est dans le discours. Au moment où la gauche parle durant la campagne un langage aseptisé avec des affiches au slogan tip top comme dirait un suisse-allemand, la droite et à leur tête le MCG battait le pavé et s’adressait à la population en tenant un langage qui répond à leur préoccupation. « Insécurité, bonneteau, magouilles, saletés, frontaliers… »…plus jamais ça en Ville de Genève nous promet le MCG qui sait choisir les mots pour faire mouche auprès du plus grand nombre. Et entre temps voici le discours du PS en résumant quelques unes de ses affiches. « Un bilan, des projets », « Cultiver la diversité de l’opéra », « 300 places d’apprentissage en plus pour les jeunes », « 5000 logements à loyers accessibles en plus », « 2000 enfants en plus accueillis en crèche »…il a le mérite au moins d’être précis. Des chiffres ronds à deux et à trois zéros pour parer au déficit actuel…de la majorité de gauche et son immobilisme. Mais ce n’est pas suffisant ! Chez les verts c’est encore pire. « Verts et visionnaires. 200 rues piétonnes, des rénovations et des écoquartiers, une économie sociale et solidaire ».
    Une campagne qui ne tient pas compte des attentes des genevois de tous bords. Il ne faut pas oublier que ces élections ne s’adressent pas seulement aux détenteurs du passeport suisse, les étrangers établis dans le Canton depuis au moins 8 ans participent à cette votation.
    18761261.jpgPour le MCG, c’est un plébiscite
    Ces deux dernières années le parti d’Eric Stauffer s’est beaucoup investit dans la vie quotidienne des genevois. Occupation des médias la plupart du temps avec des sujets futiles, campagne populiste mais intelligemment ciblée, début de campagne et présence dans les rues de la ville avant tous les autres partis, faire acte de présence remarqué sur tous les sujets d’actualité…Bref signaler sa présence au niveau cantonal et fédéral comme l’affaire de l’affiche qui a utilisé Kadhafi. Et si ce n’est pas suffisant on peut rajouter ici ou là, une petite provocation devant l’hôtel de Ville ou une petite bagarre à la cafétéria du Grand Conseil. Stauffer est certes un excellent communicateur et c’est à lui maintenant de fructifier le capital électoral que le peuple genevois vient de lui accorder. Le MCG est attendu au tournant et condamné à réussir. Le voilà prévenu.

    Et demain est un autre jour!
  • Une journée avec Sami Kanaan, suite et fin

    Imprimer

    IMGP3589-ssssss.jpgJ’ai terminé la journée sur les rotules. Pour suivre à la trace Sami Kanaan, il faut avoir de bonnes semelles et une condition physique à toute épreuve. Après le déjeuner, le socialiste Kanaan  a rendu visite à l’association “La joie de lire” aux Eaux-Vives, est rentré pour se changer et a enchainé par une rencontre au café San Rémo avec la députée Loly Bolay avec qui il a parlé de sécurité et de police et s’est rendu par la suite sur le stand socialiste devant la Migros des Eaux-Vives. Pour cette partie de l’après-midi je n’ai participé qu’aux deux dernières interventions. Et je ne suis pas allé non plus aux étapes suivantes, à savoir: une rencontre avec les associations du domaine social-santé à l’UOG et à l’apéro de la conseillère municipale Andrienne Soutter qui veut présenter le candidat Sami Kanaan à des amis. Et pour terminer cette longue journée il compte passer la fin de la soirée au Festival Antigel ou à Black Movie.
    Sami Kanaan a également répondu à plusieurs téléphones dont celui d’une journaliste du Temps qui prépare un article sur le bilan de la ville de Genève.
    Le résumé de cette journée: Sami Kanaan que je ne connaissais pas auparavant m’a laissé une excellente impression. Aimable, affable, poli et discret, l’homme inspire confiance. Sérieux et appliqué il a terminé notre rencontre comme il l’a commencée avec le sourire. Je le remercie infiniment pour avoir accepté de partager sa journée avec Planète Photos et de poser pour mon blog du Jet d’eau.

    PS: j'ai dû supprimer 3 vidéos

    -La première représentant Manuel Tornare qui parle de la grève des gendarmes

    -Les 2 autres montrent des extraits de la séance de Travail de Sami Kanaan avec son équipe

    Dans ces 2 cas, on m'a vu filmer mais je n'ai pas demandé l'autorisation de publier les vidéos.

    IMGP3584-ssssss.jpg
    IMGP3591-ssssss.jpg


    En relation avec cette note:

    Et demain est un autre jour!