Poisson d'avril

  • Poutine demande l’asile à la Suisse !

    Imprimer

    Poutine.jpgLa guerre en Ukraine fait rage. Des milliers de morts de part et d’autre. Le va-t-en-guerre russe est entrain de battre en retraite face à la résistance héroïque des ukrainiens. Une déculottée mémorable ! Tout, est une histoire de quelques jours pour chasser définitivement l’agresseur. Et pour que l’Ukraine recouvre sa liberté. Les jours de Poutine sont comptés. Il le sait et il est entrain de gagner du temps pour sauver les meubles.

    Selon une indiscrétion du SEM (Secrétariat d’Etat aux migrations), le tsar Poutine est entrain de négocier discrètement avec la confédération un statut de réfugié politique. Et cela s’explique. Sa tête est mise à prix par les nombreux oligarques spoliés de leurs biens. Il ne tiendra pas longtemps entre les caciques du régime, déçus par sa politique, les généraux corrompus, les milliers de mères qui ont perdu leurs enfants en Ukraine et les innombrables affairistes qui profitent du système qu'il a crée.

    Le futur ex-président russe ne peut pas compter sur son ami Loukachenko qui vient de le lâcher dernièrement suite aux menaces américaines de bombarder toutes ses résidences. Pas question non plus d’aller en Syrie chez son ami Bachar el-Assad qui a pris ses distances avec la Russie. Et c’est tout naturellement qu’il s’est tourné vers notre pays, chantre de la neutralité et siège du CICR.

    Le conseil fédéral se réunira demain pour une séance exceptionnelle afin de statuer sur le permis que la Suisse accordera à Poutine. Et oui comme vous le savez certainement, en Suisse, pour les demandeurs d’asile on a une palette de permis (N, B, F, S, C). Et malheureusement pour lui pas de permis Z  à lui octroyer malgré son insistance pour la dernière lettre de l'alphabet.

    PS: poisson d'avril

    Et demain est un autre jour !