La photo du jour

  • La photo du jour: le retour du Jet d'eau!

    Imprimer

    1591966478696-01.jpegIl est de retour notre vénérable Jet d’eau. Il trône majestueusement dans notre belle rade, au centre des deux rives pour ne pas faire des jaloux auprès de la population et des touristes.

    Veinards sont ceux qui l’aperçoivent de chez eux ou de leur travail. Moi je dois faire un grand détour pour aller l’admirer. Il a disparu presque 3 mois du paysage et de mon appareil photo. Il est resté confiné alors que nous étions en semi-confinement. Quelle injustice de se voir privé de ce majestueux spectacle qu’il nous offre durant presque toute l’année. Je ne sais pas pour vous, mais moi Genève sans le Jet d’eau c'est une ville encore plus triste qu’un dimanche de mauvais temps. Le Jet d’eau est assorti à toutes les conditions météorologiques. Il a un charme indéniable sous le soleil, sous les nuages, sous la pluie...Comme un bon vin qui se marie merveilleusement avec toutes sortes de cuisines. Son pire ennemi c’est le vent qui le réduit au sommeil et à la disparition temporaire ou définitive de la rade. Bon retour notre Jet d’eau!

    D'autres photos sur le blog du Jet d'eau

    A lire également d'autres photos du jour ici

    Et demain est un autre jour!

  • La photo du jour: une histoire qui a du chien!

    Imprimer

    1589829571495.jpgQue peuvent bien se raconter les proprios de chiens quand ils se rencontrent dans la rue ? Des échanges d'amabilités bien sûr mais quoi d'autres encore ? Voilà un dialogue imaginaire mais réaliste entre 2 personnes de cette communauté.
    Comment va ton clebs aujourd'hui ?
    Bien et ton clébard ?
    Pas la forme je lui ai changé ses croquettes depuis 3 jours et il n'arrête pas de se gratter.
    Fais attention si c'est la marque "cabot miam miam" il faut consulter et vite ! Il paraît que depuis que la fabrication s'est délocalisée en Chine, le chiffre d'affaire des vétérinaires est monté en flèche en Suisse. À part ça la commune ne fait pas d'effort pour installer des supports de sacs-poubelle pour les crottes. Il n'y a que 2 dans le quartier. L'autre fois mon cador à fait ses besoins juste devant le local de la police municipale. Ça ne s'invente pas ! Et bien sûr je n'avais pas ce qu'il faut sur moi pour faire le ménage. J'ai du téléphoner à mon mari heureusement c’était la période du confinement il était à la maison et non au bistrot du coin. J'ai temporisé pendant 15 min le temps qu'il arrive. J'ai eu des sueurs froides et chaudes... Je ne te raconte pas ! Il est con ce cabot, devant la police municipale! Il s'est vengé car ce matin je me suis réveillé plus tard et du coup les croquettes et la sortie avec la laisse ont eu un un peu de retard. Il l'a fait exprès ce cerbère !
    - Je suis tout à fait d'accord avec toi pour les sacs-poubelle, avec tous les impôts qu'on paye c'est la moindre des choses, d'ailleurs je vais voir avec Yvette et Micheline et d'autres copines avec qui je bois le café à la Migros le matin si on ne lance pas une pétition pour augmenter les supports de sacs-poubelle.
    -Tu es au courant que le molosse de Reymond à mordu le petit fils de Manuela ?
    -Non je viens de l'apprendre
    -il a échappé à la vigilance de Reymond, tu sais avec sa tremblotte... Mais heureusement Manuela n'a pas porté plainte.
    Bon je te laisse car je vais sortir le chien de ma voisine Céline sinon c'est elle qui va aboyer et fort... Ah pour la pétition j'ai ma petite idée Christo, Céline et Alonso feront l’affaire!
    -A suive, je te fais confiance!

    A lire également d'autres photos du jour ici

    Et des histoires de chien:

    -Rencontre canine

    -Quand le chien devient un bébé

    -Deux lectures pour un chien

    -Faire le cabot!

    -Quand le chien devient maitre! 

    Et demain est un autre jour!

  • La photo du jour: enfin chez le coiffeur!

    Imprimer

    1587990462326-01.jpegAndie Macdowell est une actrice américaine de talent et dans sa grande sagesse nous gratifie de temps à autre d’une citation savoureuse. Comme celle-ci: « Parler à votre coiffeur est presque comme si vous parlez à votre thérapeute ». Depuis ce matin, j’ai fait 3 quartiers du côté de la gare Cornavin est le résultat est le même. Les coiffeurs autorisés aujourd’hui à sortir de leur confinement professionnel et à reprendre le chemin du travail réalisent un carton plein. Ce 27 avril sonne comme une libération pour une profession très touchée par les répercutions du covid-19.
    Au delà du côté pratique de se faire couper les tifs les figaros agissent sur nous comme des thérapeutes de la parole. C’est surtout les personnes seules qui consultent en premier. La solitude plus le confinement pour le salut de l’âme rien ne vaut qu’un "praticien" qui manie les ciseaux, le peigne, le sèche-cheveux et distille la bonne parole!

    couronavirus,covid-19,coiffeur,coiffeur à genève

    Photo prise par mon ami Fathi Ben Meftah

    A lire aussi:

    La caravane de solidarité se met en ordre de marche

    Le vocabulaire du coronavirus

    Coronavirus: les affiches inutiles de la Ville de Genève

    Le coronavirus et l’anxiété: c’est bon pour les psy

    Le coronavirus et les indépendants: « L’aide reste une aide d’urgence et ne doit pas devenir un oreiller de paresse »

    Coronavirus et la Suisse invisible

    Coronavirus: "Nous souhaitons agir aussi vite que possible, mais aussi lentement que nécessaire"

    Coronavirus: une ballade en photos

    Coronavirus: l'indécence de l'UDC et du PLR

    Coronavirus: introduction du revenu de base inconditionnel

    Coronavirus: La Suisse cache ses morts

    Coronavirus: ça lui va comme un gant!

    Coronavirus: "prenez soin de vous"

    Coronavirus : Journal d'un confiné

    Coronavirus : lettre ouverte à M. Alain Berset

    Coronavirus : qui gagnera la guerre du papier Q !

    Coronavirus: c’est bon pour certains commerces! 

    Propagation du Coronavirus, faut-il attendre l’âge de la retraite pour devenir plus vulnérable

    Et la rubrique "La photo du jour" ici

    Et demain est un autre jour!

  • Le coronavirus et l’anxiété: c’est bon pour les psy

    Imprimer

    Tram.jpgL’angoisse, la frayeur, l’inquiétude, la détresse, la panique, la frousse, le désarroi, la peur se résument en un seul mot: «anxiogène: qui suscite l'anxiété (trouble émotif caractérisé par un état de malaise, d'agitation, de doute et d'insécurité)». Ce n’est pas de moi cette définition (entre guillemets) c’est le site médical doctissimo.fr qui l’a pondu. La période que nous traversons actuellement est source de malaise pour beaucoup d’entre nous. Dès qu’on se retrouve sur le domaine public notre vigilance va de pair avec la préoccupation du moment: comment se protéger comme il se doit? Appliquer les recommandations sanitaires à la lettre, est un bon réflexe mais nul n’est à l’abris d’une mauvaise rencontre surtout dans un endroit clos comme les transports publics. La photo du jour, a été prise ce jour un peu avant l’heure du déjeuner dans un tram au numéro inconnu mais à la direction connue: Moillesulaz. Une dame d’un certain âge au «comportement méfiant» fixe tout passager qui vient en sa direction et n’hésite pas de changer d’emplacement pour répondre à toute attitude jugée suspecte. Elle tient entre les mains une grande bouteille de gel hydroalcoolique de quoi laver les mains de tous les passagers du tram. Elle m’a transmis son stress et me voilà pris dans un mouvement collectif qui scrute chaque nouvel arrivant. J’ai trouvé le temps lent et long et j’ai cédé à cette panique contagieuse. Sur les quelques mètres qui me séparaient de mon logis je me suis surpris entrain de faire des recherches sur google pour trouver un psy dans le quartier! Si ce n’est pas le covid-19 qui va tuer certains d’entre nous ça sera l’anxiété qui va nous achever! Prenez soin de vous!

    A lire aussi:

    Le coronavirus et les indépendants: « L’aide reste une aide d’urgence et ne doit pas devenir un oreiller de paresse »

    Coronavirus et la Suisse invisible

    Coronavirus: "Nous souhaitons agir aussi vite que possible, mais aussi lentement que nécessaire"

    Coronavirus: une ballade en photos

    Coronavirus: l'indécence de l'UDC et du PLR

    Coronavirus: introduction du revenu de base inconditionnel

    Coronavirus: La Suisse cache ses morts

    Coronavirus: ça lui va comme un gant!

    Coronavirus: "prenez soin de vous"

    Coronavirus : Journal d'un confiné

    Coronavirus : lettre ouverte à M. Alain Berset

    Coronavirus : qui gagnera la guerre du papier Q !

    Coronavirus: c’est bon pour certains commerces! 

    Propagation du Coronavirus, faut-il attendre l’âge de la retraite pour devenir plus vulnérable

    Et demain est un autre jour!

  • La photo du jour: carton rouge pour Genève!

    Imprimer

    jardin anglais,précarité,genève,luxe,précarité et richesse

    A quelques mètres de la luxueuse rue du Rhône, sous les enseignes des prestigieuses marques horlogères suisses, en face de l’hôtel Métropole et ses 5 *,  derrière l’Horloge fleurie, à côté du restaurant la Potinière cette photo a été prise un peu à la sauvette avec un smartphone le samedi de la Course de la Marmite. Pourquoi autant de détails pour la géolocalisation? Ce n’est pas plus facile de dire que cet instantané est née au «kiosque à musique» du Jardin Anglais?  L’insistance pour montrer la position du lieu est voulue. C’est pour souligner le contraste entre le luxe et les conditions de vie de cet homme qui passera sa nuit au froid dans une température qui certainement a joué avec le 0 degré. Ce soir-là le Jet d’eau a revêtu une couleur rouge à l’occasion de la «Journée mondiale de lutte contre le sida». Joli geste de la part des Services industriels de Genève qui ne manquent pas une occasion pour coller à l’actualité. Et pourquoi notre Jet d’eau n’adoptera pas cette couleur définitivement tant qu’il y a des citoyens qui dormiront dans la rue? La situation de cet humain n’est pas un cas isolé. Chaque matin ou presque à l’heure du croissant une autre personne en compagnie de son chien dort sur un banc public sur la Place Bel Air devant un balais incessant et insensible des va-et-vient des usagers des transports publics. Sûrement vous avez rencontré sur votre chemin d’autres personnes précaires qui vivent le même cauchemar tous les jours. Comme moi vous vous êtes certainement posé la question comment de telles situations peuvent exister dans l’une des plus belles et plus riches villes du monde? Carton rouge pour Genève!

    Et la série "Photo du jour" ici

    Et demain est un autre jour!

  • La photo du jour: les 100 ans de l’OSR

    Imprimer

    OSR.jpg

    Dan Acher à travers son «Happy city lab» continue de nous émerveiller avec ses créations artistiques. La dernière, «Street Light Orchestra» se déroule actuellement au Parc des Bastions et ce jusqu’au 18 novembre et après du 21 novembre au 26 décembre à la Terrasse de Bel-Air à Lausanne pour célébrer les 100 ans du prestigieux Orchestre de la Suisse Romande. Cinq lampadaires disposés à l’entrée principale du Parc des Bastions diffusent des extraits d’œuvres de Maurice Ravel, Hector Berlioz, Paul Dukas et Antonín Dvořák spécialement enregistrées par l’OSR en collaboration avec la RTS sous la direction du chef d’orchestre Philippe Béran. Quatre de ces lampadaires sont dédiés à une piste sonore d’une famille d’instruments (cuivres, cordes, bois, percussions) alors que le cinquième diffuse l’extrait de la partition dans sa totalité. Succès pour cette incursion de la musique classique dans l’environnement urbain des genevois. Une installation très visitée comme le spectacle «Gravity» qui se déroule tous les soirs au même endroit jusqu’au 21 novembre.

    Et la série "Photo du jour" ici

    Et demain est un autre jour!

  • La photo du jour: Quand les carottes tombent amoureuses pour l’initiative de «La souveraineté alimentaire»!

    Imprimer

    carottes,carotte,carottes bio,bio,la souveraineté alimentaire,initiative pour des aliments équitablesJe n’ai pas l’âme d’un jardinier, ni la main verte...même pas lourde. Mais je m’incline devant dame nature capable d’émouvoir les cœurs sensibles, moi en premier. Ce n’est pas à la Migros ou à la Coop et certainement pas chez un marchand de légumes ordinaire,  je sous-entends légumes non issus de la filière biologique que vous pouvez voir ce genre d’accouplement «légumier». Pourtant, dans les laboratoires de la grande consommation on est capable de détourner la nature dans un but purement commercial, voir émotionnel!
    Oui je voterai le 23 septembre favorablement aux deux initiatives: «Pour des aliments équitables» et pour «La souveraineté alimentaire». Problème, c’est que ce duo de couples de carottes amoureuses je les ai acheté au marché frontalier de Gaillard distant de mon domicile de quelques centaines de mètres! Je l’admets je suis en complète contradiction avec mon vote surtout la deuxième initiative. Mais il devrait y avoir des circonstances atténuantes pour les amateurs du bio économique et les adeptes du tourisme d’achat! Je viens de lancer un pavé dans la mare!

    Et la série "Photo du jour" ici

    Et demain est un autre jour!

  • La photo du jour: un coup de chapeau à Patty Moll et son équipe!

    Imprimer

    Patty.jpg

    Patty Moll, cette infatigable passionnée du lac arrive chaque année et ce depuis 25 ans à fédérer autour de son projet qu’est de nettoyer une partie de la rade de Genève des centaines de bénévoles ainsi que les autorités communales et cantonales. Un travail de longue haleine qui l’occupe une bonne partie de l’année. Bravo Patty pour cette action ô combien importante pour la propreté de notre lac.
    Hier, dimanche 17 mars a eu lieu le 25ème «Nettoyage du lac». 25 années que Patty Moll et son association «Aqua-Diving club» militent pour un lac propre. 300 bénévoles ont sacrifié leur journée de dimanche pour le bien de la communauté. 2200 kg de déchets hétéroclites ont été repêchés de Baby Plage, du Vengeron et des Pâquis. Pendant un quart de siècle, cette opération annuelle a permis de sortir de la rade de Genève 17’500 kg de détritus! Oui vous avez bien lu 17’500 kg de trop qui empoisonnent l’eau du Léman côté Genève. C’est fou ce que les inconscients jettent dans le lac. Pour cette dernière «poutse» les plongeurs et les bénévoles ont sorti de l’eau 460 bouteilles en pet, 650 canettes, 520 bouteilles de verre, 1 vélo, 1 trottinette, 2 extincteurs, 42 briquets, 25 vêtements/chaussures, 6 porte-monnaies et 3 sacs à mains, 3 pneus, 5 téléphones mobiles et...un vibromasseur ! Bon on ne va pas s’arrêter sur ce dernier objet qui procure du plaisir. A chaque édition son lot de surprises. On a bien trouvé un coffre fort et même des armes!
    “Le principal souci des imbéciles est de persévérer dans leur stupidité intégrale.” disait Charles Régismanset dans Nouvelles contradictions (1939). Là je vise les pollueurs du lac. Il y a encore du pain sur la planche pour Patty Moll et ses volontaires qui vont rempiler de nouveau le dimanche 16 septembre 2018 afin d’honorer la 26ème édition du sinistre «Nettoyage du lac». Hommage leur soit rendu d’avance sur ce blog.

    Nettoyage du lac en 2009 et ici, 2010, 2012, 2013 , 2014 et 2016

    Et la série "Photo du jour" ici

    Et demain est un autre jour!

  • La photo du jour: Les TPG c’est vraiment comme à la maison

    Imprimer

    20170721_202641.jpgDécidément, les genevois ont une histoire très spéciale avec leurs transports publics. On a tout vu à bord des TPG. Des comportements déplacés et inappropriés jusqu’à s’approprier  des surfaces dans le bus ou le tram comme ce monsieur qui a ramené sa propre chaise. Ne la trouvant pas assez confortable gageons qu’un jour il embarquera avec son fauteuil ou son canapé pour plus d’aisance et de nuisance envers ses semblables!

    PS 2: C'est un instantané sur la posture que certains ou certaines ont dans les transports publics. J'ai parlé de ceux qui se maquillent, qui se coupent les ongles, qui mangent des pizzas entières, qui travaillent avec leur ordinateur, qui transportent des objets dangereux. ...Cette photo fait partie des observations de nos concitoyens dans les véhicules des TPG

     En rapport avec cette note:

    La photo du jour: c'est comme à la maison est encore!

    La photo du jour: transport dangereux dans un véhicule des TPG!

    La photo du jour : la femme qui insulte mérite la tolérance !

    La photo du jour : du prosélytisme dans un bus !

    La photo du jour: la voyageuse du tram 12

    La photo du jour: au menu: sandwich ou pizza!

    La photo du jour: les handicapés et les transports publics

    La photo du jour: elle se promène avec une fourchette!!!

    La photo du jour: “nettoyeur ambulant”!

    La photo du jour: couper ses ongles dans un tram!

    La photo du jour: se maquiller dans un tram!

    La photo du jour: Comme une petite envie de se frotter!

    La photo du jour: deux femmes et un homme en jupe!

    D'autres photos du jour ici
    Et demain est un autre jour!

  • La photo du jour: "Jouez, je suis à vous"

    Imprimer

    Piano.jpg

    L’opération «Jouez, je suis à vous» rempile pour la 8ème année consécutive. 53 pianos à la disposition du public disponibles dans 17 communes à Genève. Au delà du plaisir que procure un tel instrument de musique à ceux et à celles qui ont la chance de savoir s’en servir un piano faisant parti du mobilier public est chose rare et mérite qu’on s’y intéresse. A la place d’un reportage bien fourni en photo, j’ai choisi cet instantané pris avec un smartphone ce vendredi 16 juin vers 11h à l’entrée du MEG (Musée d'ethnographie de Genève). Un moment magique entre un maître de classe mélomane et une chorale improvisée de jeunes bambins heureux de pousser la chansonnette en s’efforçant tant bien que mal à respecter le tempo. Qu’à cela ne tienne, l’émotion est au rendez-vous et le partage qu’inspire ce genre d’initiative dans un espace public n’a pas d’égal!

    ========================================================================
    Cette année vous trouverez des pianos en libre service aux emplacements suivants:
    Bellevue - Port Gitana
    Carouge - Place du Marché
    Carouge - Place Salle des Fêtes
    Chêne-Bougeries - Parc Sismondi
    Chêne-Bourg - Place Favre
    Cologny - Esplanade Lion d’or
    Cologny - Manoir
    Collonge-Bellerive - Place “La Récré”
    Collonge-Bellerive - Vésenaz / Place centre commercial
    Lancy - Centre commercial La Praille
    Lancy - Place du 1er août (NOUVEAU)
    Le Grand-Saconnex - Le Pommier
    Meyrin - Place des 5 Continents
    Meyrin - Place Meyrin-Village
    Nyon - Roulotte de la gare
    Nyon - Esplanade du château
    Nyon - Centre commercial La Combe
    Nyon - Villa Niedermeyer
    Nyon – Esplanade Jules César (NOUVEAU)
    Nyon - Levratte
    Nyon - Parc de la Morâche
    Onex - Salle communale
    Perly-Certoux - Ecole de Perly
    Perly-Certoux - Passerelle de Certoux
    Plan-les-ouates – Mairie
    Pregny-Chambésy - Salle communale
    Thônex - Salle des Fêtes
    Vernier - Centre commercial Balexert
    Vernier - Centre commercial Le Lignon
    Vernier - Parc des Libellules (NOUVEAU)
    Vernier - Village
    Versoix - Place centrale Boléro
    Versoix - Port Choiseul
    Ville de Genève - Bel Air
    Ville de Genève - Bourg de Four
    Ville de Genève - Gare Cornavin (piano à queue)
    Ville de Genève - Jardin Anglais (24/24) 6 pianos arc-en-ciel
    Ville de Genève - Jardin Botanique (NOUVEAU)
    Ville de Genève - Musée d’ethnographie
    Ville de Genève - Parc des Bastions (24/24)
    Ville de Genève - Parc Beaulieu
    Ville de Genève - Parc Bertrand
    Ville de Genève - Parc Hentsch (NOUVEAU)
    Ville de Genève - Place de Chateaubriand (NOUVEAU)
    Ville de Genève - Place des Nations (24/24)
    Ville de Genève - Place du Rhône
    Ville de Genève - Pont Hans-Wilsdorf
    Ville de Genève - Rotonde de l’Hôpital

    D'autres photos du jour ici
    Et demain est un autre jour!
     

  • Rencontre canine!

    Imprimer

    DSC_2550.JPG

    Quand un toutou rencontre son congénère ça abouti la plupart du temps à une séance de reniflement ponctuée d’aboiements et des fois de jappements. Tout un cérémonial que tout maître et maîtresse ont tout le mal du monde à interrompre. Ainsi va la vie animale. Les humains se saluent et encore c’est une habitude qui se perd comme d’autres bonnes manières. Alors que les animaux continuent à se humer en guise de salut.
    Photos prises sur la jetée du Jet d’eau sous un soleil de plomb ce dernier dimanche du mois de juin à quelques mètres du vénérable symbole de Genève.

    DSC_2549.JPG

    DSC_2551.JPG

    Et demain est un autre jour!

  • La photo du jour: question de respect!

    Imprimer

    Sans titre.jpg

    « La liberté des uns s’arrête là où commence celle des autres ». Dans les transports publics genevois, on voit de tout. Et surtout des comportements inadéquats avec le savoir vivre. Entre ceux qui racontent leur vie au téléphone, qui se maquillent, qui mangent des pizzas, des sandwichs ou des kebabs, qui coupent leurs ongles ou qui transportent des objets dangereux comme un congélateur professionnel on a toute une panoplie de comportements qui enfreignent les lois les plus élémentaires du vivre ensemble. Le respect ça s’apprend dans les familles avant qu’il soit enseigné dans les établissements scolaires, mais rien n’y fait! Les mauvaises habitudes ont la vie dure. Chasser le naturel et il revient très vite au galop! Mais attention, il n'y a pas que les jeunes qui sont concernés. Les adultes aussi prennent part à ces incivilités. Le problème prend tellement de l’ampleur que le DETA (Département de l'environnement, des transports et de l'agriculture) avec la collaboration des TPG, de la Fondation des Parkings, des CFF, d’Unireso, des Transports Transfrontaliers, de la Police des transports, des Mouettes genevoises, du Téléphérique du Salève et de l'association « Le Respect, ça change la vie » ont pris l’initiative de créer une campagne de sensibilisation qui prendra fin le 31 janvier 2017. Il y a du boulot, pardon du pain sur la planche!

    En rapport avec cette note:

    La photo du jour: c'est comme à la maison et encore!

    La photo du jour: transport dangereux dans un véhicule des TPG!

    La photo du jour : la femme qui insulte mérite la tolérance !

    La photo du jour : du prosélytisme dans un bus !

    La photo du jour: la voyageuse du tram 12

    La photo du jour: au menu: sandwich ou pizza!

    La photo du jour: les handicapés et les transports publics

    La photo du jour: elle se promène avec une fourchette!!!

    La photo du jour: “nettoyeur ambulant”!

    La photo du jour: couper ses ongles dans un tram!

    La photo du jour: se maquiller dans un tram!

    La photo du jour: Comme une petite envie de se frotter!

    La photo du jour: deux femmes et un homme en jupe!

    D'autres photos du jour ici
    Et demain est un autre jour!
     

  • La photo du jour: quand le chien devient un bébé!

    Imprimer

    Poussette.jpg

    Le chien est le meilleur ami de l’homme et de la femme aussi. Compagnon fidèle et pour certain la seule attache affective, ce canidé est tellement apprécié qu’on n’hésite pas à se plier en quatre pour le chouchouter. Je n’ai pas trouvé mieux que ce début de proverbe polonais pour résumer cette photo prise mercredi 16 novembre 2016 à l’arrêt Peillonex à Chêne-Bourg: « Le plus grand amour est l’amour d’une mère, vient ensuite l’amour d’un chien...» Arrêt sur l’image avec cette dame qui porte bien ses 70 ans et qui pousse la poussette avec à l’intérieur son Yorkshire Terrier, un chien réputé pour son caractère vif, affectueux et têtu et qui ne doit pas être constamment porté dans les bras. C’est Wikipedia qui le dit donc ça doit être vrai. Qu’importe ce résumé de l’encyclopédie la plus consultée sur internet, cette dame aime son chien comme on aime un bébé. Pourquoi pas? ça vous dérange? Moi pas tant qu’elle ne lui donne pas la tétée ou le biberon en public!

    D'autres photos du jour ici
    Et demain est un autre jour!
     

  • La photo du jour: et l’UDC devient mouton!

    Imprimer

    IMG_20160303_105013 copie.jpg

    L’arroseur arrosé. Le mouton qui n’a rien demandé surtout pas de figurer sur une affiche UDC vient de prendre sa revanche. Des âmes bien intentionnées viennent de le mettre à l’affiche en brocardant les coupables. C’est autour des dirigeants du parti de l’Union démocratique du centre d’entrer dans la peau du mouton. Christoph Blocher, Oskar Freysinger, Céline Amaudruz et un autre grand responsable du parti populiste qui tape sur les immigrés sont placardés depuis plusieurs jours à Bel Air sur un conteneur qui sert de magasin de journaux provisoire. Le montage est réussi et l’effet aussi. Au lendemain d’une votation historique, les Suisses ont montré qu’ils ne sont pas des moutons de panurge qui votent les yeux fermés.
    Voilà un sérieux avertissement qui envoi les moutons-politiciens à leur pâturage. Savourons le moment!

    D'autres photos du jour ici
    Et demain est un autre jour! 

  • La photo du jour : un lever de soleil à couper le souffle

    Imprimer

    12540856_10153874998431796_3731908138061327657_n.jpg« Victoire du jour sur la nuit, l'aube comme prémisse du matin. Moment d'éveil où la nature reprend vie...». Eloge de l'aurore...

    C’est beau une ville qui se réveille le matin. Lever de soleil à 8h12 à Genève. J’étais aux premières loges. Du 9ème étage de mon balcon situé dans le quartier de Grange Canal j’ai mémorisé cet exceptionnel panorama. Le Salève à ma droite, le Jura à ma gauche le Môle en face voilà le paysage enchanteur que je vous offre en guise de « Bonne journée ».

    lever de soleil,genève,grange canal,salève,les voirons

    12548960_10153874998376796_4146072126308840520_n.jpg

    lever de soleil,genève,grange canal,salève,les voirons

    12549087_10153874998381796_2564891862527117041_n.jpgD'autres photos du jour ici
    Et demain est un autre jour!