PLANETE PHOTOS - Page 10

  • Une semaine sans affichage publicitaire, quel bonheur!

    Imprimer

    20170105_095312.jpgNouvelle mise à jour le 8.01.2017

    Les panneaux publicitaires à Genève gâchent le paysage urbain mais font entrer de l’argent dans les caisses de l’État. On parle de 3 millions de francs pour 3000 panneaux qui font la réclame de tout et de n’importe quoi. La trêve actuelle d’une « ville sans publicité » qui aura duré environ par endroit une semaine a fait naître chez certains citoyens des talents insoupçonnés et une création artistique à encourager. Une page faccebook « Genève sans publicité » qui compte 770 fans comptabilise les dernières créations citoyennes et une pétition « Pour une semaine de trêve publicitaire créative et citoyenne chaque année à Genève » lancée cette semaine a récolté en ligne près de 1250 signatures de soutien. Alors que les politiciens de droite brillent par leur absence leurs collègues de gauche n’arrêtent pas les déclarations de soutien à cette démarche citoyenne spontanée et veulent même déposer une motion pour généraliser cette trêve et en faire un rendez-vous ponctuel avec l’abstinence publicitaire et l’expression libre sur les affiches de la ville.
    DSC01732.JPGCette semaine à Genève, il y a eu deux catégories d’intervention. Ceux qui ont donné libre court à leur imagination en dessinant et les autres plus nombreux à contempler les œuvres éphémères et en les prenant en photos. Je pense que c’est l’un des rares moments de symbiose qu’a connu Genève ces dernières années. Ce besoin et cette soif de s’exprimer, les graffeurs et les graffeuses les connaissent depuis toujours et JIMOX l’un des plus prolifiques artiste du street art à Genève a investi une douzaine de panneaux à travers la ville pour essaimer des « Skull » (crânes) dont il s’est fait une spécialité. D’autres artistes n’ont pas signé leurs contributions alors que des anonymes se sont amusés à diffuser des messages personnels, des slogans, des citations détournées, des jeux de mot, des dessins de tout acabit...Et la palme revient à un certain Charles Drawin qui a laissé son empreinte dans plusieurs quartiers de la ville.

    Les genevois ont occupé de belle manière l’espace public. C’est pourquoi ce mouvement ne doit pas s’arrêter, au contraire, il faut lui donner un cadre légal pour qu’il puisse s’épanouir et devenir un rendez-vous annuel pour une expression libre et citoyenne.

    PS: 144 photos. Merci à tous les lecteurs qui ont contribué à cet album photos: Daniela, Ricardo et Romain

    Gregory Benoit Ideo.jpg

    Gregory Benoit Ideo 2.jpg

    DSC_8828.jpg

    DSC_8766.jpg

    semaine sans affichage,affichage sauvage,genève sans affiches publicitères,publicité à geneève

    DSC_8730sssss.jpg

    DSC_8731.jpg

    semaine sans affichage,affichage sauvage,genève sans affiches publicitères,publicité à geneève

    semaine sans affichage,affichage sauvage,genève sans affiches publicitères,publicité à geneève

    semaine sans affichage,affichage sauvage,genève sans affiches publicitères,publicité à geneève

    DSC_8758.jpg

    DSC_8764.jpg

    DSC_8760.jpg

    DSC_8752.jpg

    IMG_20170104_162012.jpg

    DSC01774.JPG

    IMG_20170105_095235.jpg

    DSC01773.JPG

    20170104_094956.jpg

    20170104_132848_001.jpg

    20170104_145334_001.jpg

    20170104_145355_003.jpg

    20170104_094924.jpg

    20170104_094934.jpg

    20170104_132710.jpg

    20170104_095006.jpg

    20170104_132806.jpg

    20170104_132816.jpg

    20170104_132747.jpg

    20170105_122257.jpg

    20170105_122330.jpg

    20170105_122344.jpg

    20170105_122403.jpg

    20170104_094942.jpg

    20170104_132726.jpg

    20170104_132739.jpg

    20170104_132830.jpg

    20170104_145408_001.jpg

    20170105_122357.jpg

    DSC01721.JPG

    DSC01729.JPG

    DSC01734.JPG

    semaine sans affichage,affichage sauvage,genève sans affiches publicitères,publicité à geneève

    DSC_8810.jpg

    semaine sans affichage,affichage sauvage,genève sans affiches publicitères,publicité à geneève

    DSC01743.JPG

    DSC_8823.jpg

    DSC_8822.jpg

    DSC_8820.jpg

    DSC_8826.jpg

    DSC_8819.jpg

    DSC_8772.jpg

    DSC_8806.jpg

    semaine sans affichage,affichage sauvage,genève sans affiches publicitères,publicité à geneève

    semaine sans affichage,affichage sauvage,genève sans affiches publicitères,publicité à geneève

    semaine sans affichage,affichage sauvage,genève sans affiches publicitères,publicité à geneève

    DSC_8771.jpg

    DSC_8768.jpg

    DSC01680.JPG

    DSC01715.JPG

    DSC01718.JPG

    semaine sans affichage,affichage sauvage,genève sans affiches publicitères,publicité à geneève

    DSC01748.JPG

    DSC01760.JPG

    semaine sans affichage,affichage sauvage,genève sans affiches publicitères,publicité à geneève

    semaine sans affichage,affichage sauvage,genève sans affiches publicitères,publicité à geneève

    DSC_8754.jpg

    Sans titredddw.jpg

    DSC_8799.jpg

    semaine sans affichage,affichage sauvage,genève sans affiches publicitères,publicité à geneève

    DSC01757.JPG

    DSC01726.JPG

    DSC01754.JPG

    DSC01745.JPG

    semaine sans affichage,affichage sauvage,genève sans affiches publicitères,publicité à geneève

    semaine sans affichage,affichage sauvage,genève sans affiches publicitères,publicité à geneève

    semaine sans affichage,affichage sauvage,genève sans affiches publicitères,publicité à geneève

    semaine sans affichage,affichage sauvage,genève sans affiches publicitères,publicité à geneève

    semaine sans affichage,affichage sauvage,genève sans affiches publicitères,publicité à geneève

    semaine sans affichage,affichage sauvage,genève sans affiches publicitères,publicité à geneève

    semaine sans affichage,affichage sauvage,genève sans affiches publicitères,publicité à geneève

    semaine sans affichage,affichage sauvage,genève sans affiches publicitères,publicité à geneève

    semaine sans affichage,affichage sauvage,genève sans affiches publicitères,publicité à geneève

    DSC01723.JPG

    DSC01683.JPG

    DSC01686.JPG

    DSC01689.JPG

    DSC01691.JPG

    DSC01693.JPG

    DSC01695.JPG

    DSC01698.JPG

    DSC01701.JPG

    DSC01705.JPG

    DSC01708.JPG

    DSC01712.JPG

    DSC01713.JPG

    DSC01761.JPG

    DSC_8746ssss.jpg

    DSC_8711.jpg

    DSC_8712.jpg

    DSC_8713.jpg

    DSC_8744.jpg

    DSC_8807.jpg

    DSC_8815.jpg

    semaine sans affichage,affichage sauvage,genève sans affiches publicitères,publicité à geneève

    semaine sans affichage,affichage sauvage,genève sans affiches publicitères,publicité à geneève

    semaine sans affichage,affichage sauvage,genève sans affiches publicitères,publicité à geneève

    semaine sans affichage,affichage sauvage,genève sans affiches publicitères,publicité à geneève

    semaine sans affichage,affichage sauvage,genève sans affiches publicitères,publicité à geneève

    DSC01767.JPG

    DSC01720.JPG

    DSC01716.JPG

    DSC_8722.jpg

    DSC_8723.jpg

    DSC_8725.jpg

    DSC_8714.jpg

    DSC_8717.jpg

    DSC_8719.jpg

    DSC_8721.jpg

    DSC_8734.jpg

    DSC_8757.jpg

    DSC_8767.jpg

    DSC_8735.jpg

    DSC_8739.jpg

    DSC01776.JPG

    DSC01777.JPG

    semaine sans affichage,affichage sauvage,genève sans affiches publicitères,publicité à geneève

    semaine sans affichage,affichage sauvage,genève sans affiches publicitères,publicité à geneève

    semaine sans affichage,affichage sauvage,genève sans affiches publicitères,publicité à geneève

    DSC_8814.jpg

    Sans titreSSS.jpg

    DSC_8789.jpg

    DSC_8794.jpg

    DSC_8775.jpg

    DSC_8777.jpg

    DSC_8781.jpg

    DSC_8801.jpg

    DSC_8782.jpg

    DSC_8784.jpg

    DSC_8793.jpg

    Et demain est un autre jour!

  • Une semaine sur Instragram (14)

    Imprimer

    1.jpg

    2.jpg

    La production de Planète photos sur Instragram ici

    Et demain est un autre jour!

  • Bilan 2016, l’année du terrorisme! Tiens donc???

    Imprimer

    ABCD.jpg

    Nouvelle mise à jour. J’ai renoncé cette année à faire un bilan exhaustif. D’ailleurs, je ne suis pas le seul. Bon nombre de médias ont dérogé à cette sempiternelle règle qui se renouvelle chaque année à pareille époque. On ne sait plus quoi retenir de l’actualité. La mémoire devient sélective du moins pour moi. C’est peut être l’âge! J’ai oublié tout ce qui s’est passé cette année. Ma mémoire a retenu quelques bribes dans un désordre exquis. En sport, il y a eu les Jeux Olympiques avec la belle prestation des athlètes suisses (3 médailles d'or, 2 en argent et 2 en bronze). En football, malgré l’élimination à l’Euro organisé par la France, j’ai adoré ce magnifique ciseau de Shaqiri  contre la Pologne. Par contre, j’ai désenchanté avec le scandale du "football leaks" ou quand les vedettes tombent de leur piédestal. La guerre qui s’enlise en Syrie avec ces innombrables atrocités,  le flot de réfugiés qui envahissent l’Europe, Poutine qui prend de la graine, Obama qui quitte la scène politique sur la pointe des pieds, l’arrivée d’un politique genevoise,eric stauffer,guerre en syrie,réfugiés,requérents d'asile,terroristearriviste (Trump) pour le remplacer, les décès de Fidele Castro, de Shimon Peres et du roi de la Thaïlande Bhumibol Adulyadej, le tremblement de terre à Amatrice en Italie (298 morts) et celui de l'Equateur (698 morts), le feuilleton du birkini en France, l'échec du coup d'État en Turquie et la purge qui s'en suit réconfortant le pouvoir absolu du grand Pacha Erdogan, la fin du tour du monde de Solar Impulse 2, l'élection d'un maire musulman à Londres, le prix Nobel de la littérature  décerné au chanteur Bob Dylan et celui de la paix à la Colombie, la destitution de la présidente brésilienne Dilma Rousseff, l'accord de Paris sur le climat, le rétablissement des relations diplomatiques entre les USA et Cuba, le terrorisme qui gagne du terrain en Europe, en Asie et en Afrique et qui l’a perd dans son fief en Syrie, en Irak et bientôt en Libye. L’Afghanistan, l’Inde, le Nigeria, la Libye, l’Irak, la Turquie, le Pakistan, l’Indonésie, le Burkina Faso, la Somalie, l’Egypte, le Cameroun, l’Arabie Saoudite, le Tchad, le Mali, le Yémen, la Tunisie, la Côte d’Ivoire, le Congo-Kinshasa, le Liban, le Bangladesh, la Russie, la Thailande, la Jordanie, les Philippines ont tous essuyé des attaques meurtrières des fois à plusieurs reprises mais l’opinion publique internationale n’a retenu que les terribles passages à l’acte des terroristes en France, en Belgique, en Allemagne ou aux Etats-Unis. Malheureusement, nous sommes pas tous égaux face à la mort! ça on le sait depuis longtemps. Y a pas besoin de creuser. A la bourse des valeurs humaines le quatrième pouvoir et le politique décident à la place du commun des mortels de la visibilité de telle action à la place d’une autre.

    Oui il y a eu le Brexit mais on ne sent pas l’effet. On s’en fou, nous les Suisses, ça nous touche pas. Les britanniques ont toujours profité des avantages du système de l’Union Européenne sans s’y impliquer véritablement. Résultat: on ne sait pas trop si un jour ils étaient vraiment membres de l’UE.  

    Dans la rubrique nécrologique quatre grands chanteurs et non des moindres nous ont quittés: David Bowie, Prince, Leonard Cohen et Georges Michael. Ma discothèque est en deuil. Là-haut il y a plus de talents qu’ici bas.

    Il y a eu la vidéo du meurtre de l’ambassadeur russe en Turquie et pleins d’autres images insoutenables balancées sur les réseaux sociaux. Un voyeurisme morbide qui se banalise au fil des évènements.


    A Genève
    politique genevoise,eric stauffer,guerre en syrie,réfugiés,requérents d'asile,terroristeQu’est-ce que j’ai retenu de l’actualité à Genève? L’acte de résistance de 57 gardiens de  la prison de Champ-Dollon tous tombés malade le même jour ou presque au mois de décembre pour signifier leur malaise alors que l’épidémie de la grippe n’a pas l’air de toucher Genève.  Le renvoi lâche des requérants d’asile de la fratrie Musa au mois de septembre dernier, la mobilisation et le sursis obtenu par un étudiant tchétchène au mois de décembre contre son renvoi en Russie et le soutient inconditionnel de la droite sur les réseaux sociaux pour la belle blonde, conseillère nationale « udcènne », Céline Amaudruz qui avec 1,92% d’alcoolémie, l’équivalent d’1,5 bouteille de vin (rouge, rosé ou blanc) a pu sortir de cette affaire pour le moment sans trop de bulles, ni de hic! Les péripéties de cette « arrestation amicale » et les coups de fils VIP passés par cette politicienne restent dans les anales car le citoyen lambda n’aura jamais ce privilège surtout si son faciès ou son nom ont une consonance étrangère. Bizarre, Genève devient de plus en plus une ville qui ressemble à toutes les autres villes où le piston, le copinage et la corruption passive font foi. Avec 1,5 d’une bouteille ingurgitée je ne sais pas qu’elle sera mon comportement. Une chose est sûre, je n’écrirai pas ce bilan car ça va altérer d’avantage ma mémoire même si je prendrai un joker pour téléphoner à un ami...Si jamais Céline, le téléphone du "Nez rouge" est 0800 802 208.
    716801793-1.jpgLa précarité s’étend en Suisse  et à Genève. L’office fédéral de la statistique (OFS) a comptabilisé en 2014, 530’000 personnes vivant sous le seuil de la pauvreté. Quel est leur nombre en 2016? Mieux vaut ne pas le savoir en cette période de fête sinon le père Noël n’aura pas suffisamment de force pour passer par Genève et la Suisse. Je suis un peu pessimiste mais heureusement le magazine Bilan est là pour nous remonter le moral car il a comptabilisé comme les années précédentes, remarquez la précision suisse 300 riches qui équilibrent la balance face aux milliers de pauvres pour la même période. 2016 c’est aussi la chute du gominé, grande gueule Eric Stauffer qui a perdu son amour propre et la présidence du MCG. Qu’est-ce qu’il nous prépare pour 2017? Un nouveau parti? Une disparition de la scène politique? Une retraite bien méritée? La réintégration très peu probable du MCG? Le vaudeville genevois à la sauce « frontalière » a encore de beaux jours devant lui. D’ici là, « Que la santé, le bonheur, le compromis, l’empathie, l’amour et la paix vous accompagne en 2017!
                                 Et demain est un autre jour!

  • La photo du jour: question de respect!

    Imprimer

    Sans titre.jpg

    « La liberté des uns s’arrête là où commence celle des autres ». Dans les transports publics genevois, on voit de tout. Et surtout des comportements inadéquats avec le savoir vivre. Entre ceux qui racontent leur vie au téléphone, qui se maquillent, qui mangent des pizzas, des sandwichs ou des kebabs, qui coupent leurs ongles ou qui transportent des objets dangereux comme un congélateur professionnel on a toute une panoplie de comportements qui enfreignent les lois les plus élémentaires du vivre ensemble. Le respect ça s’apprend dans les familles avant qu’il soit enseigné dans les établissements scolaires, mais rien n’y fait! Les mauvaises habitudes ont la vie dure. Chasser le naturel et il revient très vite au galop! Mais attention, il n'y a pas que les jeunes qui sont concernés. Les adultes aussi prennent part à ces incivilités. Le problème prend tellement de l’ampleur que le DETA (Département de l'environnement, des transports et de l'agriculture) avec la collaboration des TPG, de la Fondation des Parkings, des CFF, d’Unireso, des Transports Transfrontaliers, de la Police des transports, des Mouettes genevoises, du Téléphérique du Salève et de l'association « Le Respect, ça change la vie » ont pris l’initiative de créer une campagne de sensibilisation qui prendra fin le 31 janvier 2017. Il y a du boulot, pardon du pain sur la planche!

    En rapport avec cette note:

    La photo du jour: c'est comme à la maison et encore!

    La photo du jour: transport dangereux dans un véhicule des TPG!

    La photo du jour : la femme qui insulte mérite la tolérance !

    La photo du jour : du prosélytisme dans un bus !

    La photo du jour: la voyageuse du tram 12

    La photo du jour: au menu: sandwich ou pizza!

    La photo du jour: les handicapés et les transports publics

    La photo du jour: elle se promène avec une fourchette!!!

    La photo du jour: “nettoyeur ambulant”!

    La photo du jour: couper ses ongles dans un tram!

    La photo du jour: se maquiller dans un tram!

    La photo du jour: Comme une petite envie de se frotter!

    La photo du jour: deux femmes et un homme en jupe!

    D'autres photos du jour ici
    Et demain est un autre jour!
     

  • Deux semaines sur Instragram (12 et 13)

    Imprimer

    Instragram 1.jpg

    Instragram 2.jpg

    La production de Planète photos sur Instragram ici

    Et demain est un autre jour!

    Lien permanent Catégories : Instragram 0 commentaire
  • Arrêtez-moi ce tunisien et qu’on en parle plus !

    Imprimer

    médias,tunisien,stigmatisation,racisme,tunisie,terrorismeMarre. Trop y’en a marre ! Cette traque au terroriste de Berlin à qui on n’arrête pas de faire référence à sa nationalité. Oui il est tunisien, on le sait. La planète entière est au parfum. Il s’agit bien d’un tunisien. Ils ont trouvé ses papiers et ses empreintes et en attendant de le mettre hors d’état de nuire les 11 millions de tunisiens doivent subir la stigmatisation des médias internationaux qui martèlent à longueur d’heures sa nationalité. Pourquoi lors de la cavale du colombien Escobar, du vénézuélien Carlos, du français Mesrine, du mexicain El Chapo…on n’a jamais évoqué la couleur de leur passeport ? Marre des raccourcis et de ce racisme ordinaire de certains médias et ils sont nombreux à utiliser la nationalité à la place d’autres mots du vocabulaire pourtant riche de la langue française. Le terroriste, le criminel, le meurtrier, le sanguinaire, le boucher, l’inhumain, le diabolique, le barbare…le tueur du marché de Noël de Berlin est toujours en fuite.

    Et demain est un autre jour!  

  • Une promenade en photos à Plainpalais

    Imprimer

    DSC_8264.JPGCoincé entre Carouge, les Acacias et Genève, Plainpalais est l’un des quartiers les plus attachants du canton et l’un des plus fréquentés. De jour comme de nuit, le quartier ne désemplit point. Entre ses universités, ses nombreux bistrots, restaurants et bars branchés et sa célèbre plaine qui abrite un espace de jeux pour les enfants, un skatepark, un marché aux puces et un marché de fruits et de légumes, un cirque s’y installe ainsi qu’un Luna  DSC_8502aaaaaaaaa.jpgpark au rythme de 2 fois par année.
    Le Geneva Lux Festival a choisie pour sa 3ème édition 2 lieux dans ce quartier pour y installer 2 animations nocturnes. La première est l’œuvre d’Eric Barray à la station du tram de Plainpalais et la deuxième signée par la créatrice protéiforme, Camille Nesonson à la Place des Vingt-trois-cantons sur l’esplanade de l’université Uni Mail. Et c’est l’occasion d’aller faire un tour avec mon inséparable compagnon, mon appareil photo.

    Ligne (pas)sages par Camille Nesonson

    DSC_8447aaaaaaaaa.jpg

    DSC_8474aaaaaaaaa.jpg

    DSC_8476aaaaaaaaa.jpg

    DSC_8506aaaaaaaaa.jpg

    DSC_8529aaaaaaaaa.jpg

    DSC_8555aaaaaaaaa.jpg

    HFMr0aaaaaaaaa.jpg

    Grapp'lum par Eric Barray

    DSC_8170.jpg

    DSC_8175.jpg

    DSC_8183.jpg

    DSC_8190.jpg

    DSC_8193.jpg

    DSC_8200.jpg

    DSC_8204.jpg

    DSC_8222.jpg

    DSC_8231.jpg

    Lunapark

    8258.jpg

    DSC_8278.JPG

    DSC_8284aaaaaaaaa.jpg

    DSC_8269.JPG

    DSC_8293.JPG

    DSC_8333.JPG

    9qOUM.jpeg

    AQiTA.jpeg

    DSC_8357.JPG

    DSC_8366.JPG

    DSC_8362aaaaaaaaa.jpg

    DSC_8372.JPG

    DSC_8382.JPG

    DSC_8385.JPG

    DSC_8390.JPG

    DSC_8398.JPG

    DSC_8400.JPG

    DSC_8423.JPG

    DSC_8312aaaaaaaaa.jpg

    DSC_8426.JPG

    DSC_8431.JPG

    g1dUU.jpeg

    JqOJN.jpeg

    MLCLO.jpeg

    twT8I.jpeg

    xiJ4K.jpeg

    DSC_8572.JPG

    DSC_8577.JPG

    DSC_8567.JPG

    Et demain est un autre jour!

  • Meilleure photo du Festival Geneva Lux

    Imprimer

    Suite à un concours organisé la semaine dernière par Ig_geneva, la communauté Instagram de Genève ma photo a été élue meilleure photo du Festival Geneva Lux. Merci à tous ceux et celles qui ont voté pour moi.
    D’autres photos du Festival Geneva Lux ici

    Geneva lux.jpg

    Et demain est un autre jour!

  • Une semaine sur Instragram (11)

    Imprimer

    1111A.jpg

    1A.jpg

    A2.jpg

    La production de Planète photos sur Instragram ici

    Et demain est un autre jour!

  • 3ème édition de Geneva Lux Festival, un régal!

    Imprimer

    DSC_6533.jpgLa 3ème édition de Geneva lux festival est un régal pour les yeux. Et une occasion même pour les plus frileux de sortir à la tombée de la nuit pour contempler ou prendre en photos les 18 œuvres exposées en ville aussi bien sur la rive droite que sur la rive gauche. ça vaut le déplacement parole de photographe-blogueur, blogueur-photographe ou blogueur tout court. Et vous pouvez vous y rendre jusqu’au 15 janvier 2017, donc pas d’excuse!
    Pour l’actuelle édition, 11 nouveautés sont venues s’ajouter aux 7 œuvres déjà exposées l’année dernière comme l’incontournable série des « Voyageurs » de Cédric le Borgne à Bel Air ou les « Hivernales Népenthèses » de Sophie Guyot à la Place Longemalle ou encore « Les lanternes Physalis, l’amour en cage » de Gaspard Lautrey au Jardin Anglais.
    Il faut prévoir plusieurs sorties car vous ne pouvez voir les 18 œuvres dispersées entre les deux rives en un seul coup. Un conseil, pour réussir vos photos, prenez un trépied pour ceux qui possèdent un appareil reflex et pour tout le monde choisissez le crépuscule pour un meilleur rendu.
    PS: Une mise à jour sera ajoutée prochainement à cette note avec de nouvelles photos

    Quartier des Grottes-Montbrillant "Pinta Cura" de Frédéric Post

    DSC_6535.jpg

    DSC_6538.jpg

    DSC_6598.jpg

     Promenade de la Treille "Onde" de Marie-Hélène Richard

    DSC_7113.jpg

    DSC_7116.jpg

    DSC_7129.jpg

    DSC_7131.jpg

    DSC_7132.jpg

    DSC_7138.jpg

    DSC_7140.jpg

    DSC_7150.jpg

    DSC_7153.jpg

    DSC_7141.jpg

    DSC_7146.jpg

    Bel Air, "Les voyageurs" de Cédric le Borgne

    7559.jpg

    Sans titre.jpg

    DSC_7500.jpg

    DSC_7505.jpg

    DSC_7514.jpg

    Sans titresssss.jpg

    wuUed.jpeg.jpg

    Sans titreaSsaaaaaaaaa.jpg

    7594.jpg

    7571.jpg

    7578.jpg

    Place Longemalle "Hivernales Népenthèses de Sophie Guyot

    DSC_7987aaaaaaaaa.jpg

    2.jpg

    DSC_8023aaaaaaaaa.jpg

    DSC_8044aaaaaaaaa.jpg

    DSC_8052aaaaaaaaa.jpg

    G9PkNaaaaaaaaa.jpg

    Rue de Coutance "Invica Lucis" de Micael Pereira Santos et David Sentkar

    DSC_7428.jpg

    DSC_7453.jpg

    DSC_7458.jpg

    DSC_7470.jpg

    DSC_7481.jpg

    sp79E.jpeg

    Les rues basses "Les Edelweiss" de Mourka Glogowski

    DSC_7918.jpg

    DSC_7945.JPG

    Sans titre.jpg

    DSC_7985.JPG

    DSC_7974.JPG

    Rue du Rhône "La voie lactée" de Daniel Schlaepfer

    DSC_7904.jpg

    0LGHs.jpeg.jpg

    DSC_7893.jpg

    DSC_7897.jpg

    Le Pont de la machine de Mourka Glogowski

    DSC_7631.jpg

    L65EG.jpeg.jpg

    DSC_7720.jpg

    Lîle Rousseau "Poésie d'Orient,
    Lumière d'Occident "
    Sébastien Lefèvre

    geneva lux festival,décoration de noel,décoration fin d'année à genève,hôtel métropole,hôtel des bergues,l'ile rousseau

    geneva lux festival,décoration de noel,décoration fin d'année à genève,hôtel métropole,hôtel des bergues,l'ile rousseau

    geneva lux festival,décoration de noel,décoration fin d'année à genève,hôtel métropole,hôtel des bergues,l'ile rousseau

    geneva lux festival,décoration de noel,décoration fin d'année à genève,hôtel métropole,hôtel des bergues,l'ile rousseau

    geneva lux festival,décoration de noel,décoration fin d'année à genève,hôtel métropole,hôtel des bergues,l'ile rousseau

    geneva lux festival,décoration de noel,décoration fin d'année à genève,hôtel métropole,hôtel des bergues,l'ile rousseau

    Les Bergues "Les flotteuses de Stéphane Durand

    1kEf1.jpg

    7704.jpg

    7705.jpg

    7706.jpg

    U6kVw.jpg

    xPQgU.jpg

    SCEKe.jpeg.jpg

    L'Hôtel des Bergues "La pêche miraculeuse" par Casa Magica, Friedrich Förster
    Sabine Weißinger

    DSC_6917.jpg

    DSC_6879.jpg

    DSC_6821.jpg

    DSC_6925.jpg

    DSC_6834.jpg

    DSC_6837.jpg

    DSC_6885.jpg

    DSC_6920.jpg

    DSC_6896.jpg

    DSC_6954.jpg

    La rue du Mont-Blanc "Lux-Ige" de Ben Busche

    DSC_6613.JPG

    DSC_6603.JPG

    DSC_6654.JPG

    DSC_6662.JPG

    9oTlC.jpeg

    J4PCi.jpeg

     Hôtel Métropole The Light/House
    Alexandre Burdin-François
    Boris Edelstein

    7639.jpg

    7644.jpg

    Place de la Navigation "Sens dessus dessous"
    Maro Avrabou
    Dimitri Xenakis

    Sans titre 5.jpg

    Sans titre 4.jpg

    DSC_7160.jpg

    DSC_7198.jpg

    DSC_7201.jpg

    DSC_7228.jpg

    ioooo.jpg

    Navigation 2.jpg

    Sans titree.jpg

    Sans titre mb.jpg

    Sans titrehrthr.jpg

    Sans titreihh.jpg

    Sans titremnj.jpg

    Sans titrekjgj.jpg

    Sans titre54t45.jpg

    DSC_7214.jpg

    Sans titre343434.jpg

    Sans titreeteer.jpg

    Sans titrelkhh.jpg

    L'inauguration de "Geneva lux festival" ici

    Et demain est un autre jour!

  • Graffiti: JAZI à Onex

    Imprimer

    Sans titre 2.jpg

    JAZI, un nom bien ancré dans le milieux du street art genevois. Depuis la fin des années 80 il peint sans relâche et réalise des mandats divers aussi bien en Suisse qu’à l’étranger tout en participant à des expositions et à des performances « live » avec d’autres graffeuses et graffeurs, la dernière DSC_5460.jpga eu lieu aux halles de la Fonderie de Carouge dans le cadre de l’exposition « Geneva propaganda ». A quelques mètres de là, au « Chat noir » Keziah Jones occupe un mur avec sa guitare grâce au graffiti que lui a consacré JAZI. Ici même le 12 septembre 2015  sur ce blog  je lui ai consacré une note pour parler de sa fresque réalisée à la rue Rodo à Plainpalais répondant à une commande d’une régie immobilière. Les régies font souvent appel à ses services. Et sa dernière réalisation est visible au chemin de la Traille non loin du Cycle d’orientation du Marais à Onex.
    DSC_5419.jpgUne longue fresque de 134 m2 admirablement graffée qui lui a demandé 6 semaines de travail sous le regard bienveillant des habitants du quartier contents que le béton s’est transformé en une décoration et que le quartier attire même des photographes à commencer par votre serviteur.
    JAZI a eu beaucoup de plaisir a réalisé cette fresque et garde un bon souvenir des habitants du quartier qui lui ont fait un bon accueil et lui ont offert à plusieurs reprises à boire et à manger.

    DSC_5417.jpg

    DSC_5421.jpg

    DSC_5422.jpg

    DSC_5442.jpg

    DSC_5444.jpg

    DSC_5445.jpg

    DSC_5446.jpg

    DSC_5454.jpg

    DSC_5450.jpg

     

    DSC_5493.jpg

    DSC_5457.jpg

    DSC_5463.jpg

    DSC_5473.jpg

    DSC_5477.jpg

    DSC_5479.jpg


    L'actualité du graffiti genevois ici

    Et demain est un autre jour!

  • Une semaine sur Instragram (10)

    Imprimer

    A.jpg

    B.jpg

    C.jpg

    La production de Planète photos sur Instragram ici

    Et demain est un autre jour!

  • La Course de la marmite version 2016

    Imprimer

    DSC_6971.jpgLes participants et participantes sont là fidèles au poste. La Course de la marmite se transmet de génération à une autre et se court en famille et entre amis dans la bonne humeur. On parle de 3000 participants pour cette édition.
    L’engouement pour cette compétition sans challenge, sans prix, sans classement est de plus en plus grandissant. Et tant pis si ces deux dernières années l’originalité des déguisements laisse à désirer. L’essentiel c’est la DSC_6977.jpgparticipation et l’ambiance qui règne avant,  pendant et après la course. A noter la présence remarquée de Foyer Handicap avec 60 personnes entre handicapés et accompagnateurs. Deux ou 3 étincelles comme ces 3 amies déguisées en toaster géant, frigo et machine à laver ou encore la fausse Maryline Monroe sinon le reste c’est du classique entre Batman, Superman, papillons et autres pirates ou prisonniers. De quoi économiser l’utilisation du déclencheur de l’appareil photo. Pas de messages politiques ou de revendications sociales comme on l’a relevé durant plusieurs années de suite. Mais le plaisir de voir tout ce beau monde réuni dans la joie est suffisant pour que je revienne au mois de décembre 2017 afin de mémoriser la prochaine Course de la marmite.

    DSC_6964.jpg

    DSC_6974.jpg

    DSC_6975.jpg

    DSC_6976.jpg

    DSC_6978.jpg

    DSC_6979.jpg

    DSC_6980.jpg

    DSC_6981.jpg

    DSC_6982.jpg

    DSC_6983.jpg

    DSC_6993.jpg

    DSC_6996.jpg

    DSC_7000.jpg

    DSC_7006.jpg

    Sans titrevccxxffn.jpg

    DSC_7007.jpg

    DSC_7009.jpg

    DSC_7016.jpg

    DSC_7019.jpg

    DSC_7025.jpg

    DSC_7027.jpg

    DSC_7029.jpg

    DSC_7030.jpg

    DSC_7033-1 (glissées).jpg

    DSC_7036-1 (glissées).jpg

    DSC_7043.jpg

    DSC_7045.jpg

    DSC_7046.jpg

    Sans titre.jpg

    Sans titreefwe.jpg

    Sans titreer2.jpg

    Ruz9s.jpeg.jpg

    DSC_7053.jpg

    Sans titrefeqw.jpg

    Sans titre-2 ., .jpg

    1.jpg

    2.jpg

    DSC_6992.jpg

    DSC_6997.jpg

    DSC_6998-1 (glissées).jpg

    DSC_7023.jpg

    DSC_7037.jpg

    DSC_7042.jpg

    DSC_7051-1 (glissées).jpg

    Sans titreetet.jpg

    Sans titrefeae.jpg

    La course de la marmite en 2015 ici, 2014 ici, en 2012 ici, en 2010 ici,

    en 2009 ici

    Et demain est un autre jour!

  • Et c’est parti pour Geneva Lux Festival

    Imprimer

    Sans titreaaaaaaaaa.jpgLe Maire de Genève, Guillaume Barazzone et Sami Kanaan, Conseiller administratif en charge du Département de la culture et du sport ont donné vendredi soir le coup d’envoi du Geneva Lux Festival pour une 3ème édition pleine de couleurs et de lumières. 18 œuvres en tout dont 11 nouveautés nous accompagneront jusqu’au 15 janvier 2017. De toutes les belles capitales qui brillent à la fin de l’année Genève sera à coup sûr parmi les plus séduisantes avec un Sans titre-1.jpgparcours repensé et coloré à souhait.
    Pour l’inauguration de Geneva Lux Festival, la Ville a choisie l’Ile Rousseau et la façade de l’Hôtel des Bergues avec un spectacle vidéo et son qui tourne autour de la peinture « La pêche miraculeuse » de Konrad Witz. A côté d’artistes de renommée internationale des genevois participeront aussi par le biais de la Haute Ecole d’Art et de Design de Genève aux illuminations de ce festival qui d’année en année se bonifie pour le plus grand plaisir des promeneurs genevois et des touristes. A vos appareils photos! A suivre!

    DSC_6917.jpg

    DSC_6879.jpg

    DSC_6821.jpg

    DSC_6925.jpg

    DSC_6920.jpg

    DSC_6834.jpg

    DSC_6837.jpg

    DSC_6885.jpg

    DSC_6886.jpg

    DSC_6896.jpg

    DSC_6903.jpg

    Et demain est un autre jour!

  • Le bilan de "Bilan" sur les "300 plus riches de Suisse"

    Imprimer

    Sans titre1.jpgComme le :Beaujolais nouveau" qui chaque année arrive à la même période la cuvée des « 300 plus riches de Suisse » sur papier glacé débarque dans nos kiosques grâce au magazine Bilan et son pendant alémanique Bilanz juste avant la fin de l’année à prendre comme un compte de fée.
    Les chiffres mentionnés donnent le tournis. On parle de millards et de millions et les journalistes qui ont mené cette sérieuse enquête à travers toute la Suisse ont su garder leur distance avec ce milieux très aisé. Je ne sais pas dans quel état ils sont actuellement après avoir pioché de longs mois, croisé les informations, comparé les sources, Sans titre-5.jpgcompulser de nombreux documents pour arriver à sortir pour chacun des 300 riches vivant en Suisse le montant de sa fortune. Une question me chiffonne mais qui ne va pas m’empêcher de dormir « pourquoi les grands écarts dans les chiffres de ce classement? Il n y a pas un seul riche qui a une fortune définitive. Je prends comme exemple le palmarès des « Nouveaux venus du classement 2016 », le premier a une fortune estimée entre 12 et 13 milliards, le deuxième entre 6 et 7 milliards...et ça continue jusqu’au 14ème dont l’écart est de seulement 100 millions! Il y a certainement une raison technique à ce grand écart comptable: déclaration de fortune incomplète, arrivée du nouveau milliardaire ou millionnaire pendant l’année en cours, achat ou vente d’actifs pas encore comptabilisés...Qu’à cela ne tienne! L’essentiel à retenir est que notre pays continue à attirer les grosses fortunes et que pour montrer la perfection Suisse on a réussi bon an mal an à contenir le nombre de riches depuis des années à 300. Oui voici une autre preuve de la perfection Suisse!

    PS: photos site internet de Bilan

    Et demain est un autre jour!