pierre maudet - Page 2

  • 30 minutes chrono en compagnie de Pierre Maudet

    Imprimer

    20110319_5991-ssssss1111.jpg

    Tout en gris habillé, notre Maudet Cantonal est pressé, serein et plein d’énergie et surtout auréolé par son dernier succès aux municipales il a l’air de planer sur un nuage. Attention, je ne suis pas son attaché de presse. Je ne fais que reproduire l’impression qu’il m’a donnée ce jour. Ce samedi comme ceux qui ont précédé et ceux qui viendront, le politicien a décidé d’ aller à la rencontre des genevois. Après le succès phénoménal des élections municipales où il a survolé tous les candidats avec 8846 de voix, 272 de plus que Salerno, Pierre Maudet compte récidiver pour le Conseil administratif de la Ville de Genève. Toutes les voix sont bonnes à prendre et certaines il faut aller les chercher dans la rue parmi les citoyens qui font leurs courses. Aujourd’hui vers 12h30 il a posté sur sa page Facebook une photo de lui en annonçant qu’il bat le pavé (humide) depuis 9 heures devant une grande surface de la rive droite. J’ai décidé d’aller à sa rencontre avec trois questions concernant l’ambiance qui tourne autour de de sa candidature pour le Conseil administratif ainsi que sur les alliances en cours. 20110319_5992.jpgJe ne l’ai pas trouvé sur le lieu de ses derniers démarchages, mais pas déduction j’ai compris que la prochaine étape aura lieu dans les rues basses où effectivement je l’ai trouvé. Mes questions, Pierre Maudet n’a pas voulu y répondre en ce moment délicat de choix, de stratégie et de tactique électorale mais a accepté naturellement  que je l’accompagne pendant une demi-heure entre les rues basses et le Parc des Bastions. Discutions avec les passants, distribution d’un marque page avec sa photo dont le slogan est: “Ma conviction L’action”, évocation de sujets aussi divers que les vélos en ville de Genève, les tags et le retour des nettoyeurs dans la ville avec le beau temps...un sac poubelle à réajuster, son programme de la journée... Pierre Maudet est très actif et je dois le quitter non pas que je m’ennuie en sa compagnie mais l’actualité à Genève c’est aussi aujourd’hui la manifestation contre le clan Kadhafi, une autre pour la Côte d’Ivoire et une dernière pour soutenir les japonais (voir le reportage de mon ami Demir). Voici en photos et en vidéos la campagne de Pierre Maudet samedi 19 mars.

    20110319_5993-ssssss1111.jpg
    20110319_5995-ssssss1111.jpg
    20110319_5997-ssssss1111.jpg
    20110319_6006-ssssss1111.jpg
    20110319_6001-ssssss1111.jpg
    20110319_6005-ssssss1111.jpg
    20110319_6008-ssssss1111.jpg
    20110319_6009-ssssss1111.jpg
    20110319_6011-ssssss1111.jpg
    20110319_6015-ssssss1111.jpg
     

    Et demain est un autre jours!
  • C'est le mot de la fin...pour Pierre Maudet?

    Imprimer

    Sans titre-2.jpg
    Rue des Etuves
    Et demain est un autre jour!

  • André Hediger dresse le bilan du Conseil administratif sortant

    Imprimer

    gauche hébdo 1-ssssss1111.jpgGAUCHEBDO, comme son nom l’indique est un journal de gauche. Sa spécificité: les articles sont signés par les journalistes maison et par des citoyens, des militants, des hommes et des femmes engagés. La dernière livraison contient une pépite à la page 4. Titre: “André Hediger délivre ses bons et ses mauvais points”. A quelques jours des élections municipales et celle du Conseil administratif le ton monte et le “Dédé” cantonal sort de sa réserve pour venir donner l’estocade aux politiciens qui font campagne pour les cinq sièges à pourvoir. De Fribourg où il passe une retraite bien méritée, sans problème de stationnement ou d’amende et entre une fondue et un chasselas de Vully, l’ex magistrat se livre à un véritable règlement de compte contre Pierre Maudet et Michel Chevrolet.

    "Maudet c'est mon petit caporal" et "Chevrolet est un amuseur public"

    Sous couvert de dresser un bilan du Conseil administratif sortant, “Dédé” donne un satisfecit à Remy Pagani et un bon mais peut mieux faire à l’actuelle maire de Genève Salerno et attaque de front Pierre Maudet et Michel Chevrolet. Sans titre.jpgLe radical en charge du Département de l’environnement urbain et de la sécurité est traité de “petit caporal de campagne dont la “maladie est la réformite aiguë”. Et s’en suit une longue diatribe pour noircir le bilan du magistrat Maudet accusé entre autre de ne pas recourir au dialogue dans ses services. Quant au remuant Michel Chevrolet, l’ex maire de Genève tire un portrait de lui peu reluisant: “Michel Chevrolet est sympathique, mais c’est un amuseur public qui n’a pas l’étoffe d’un magistrat. Il est aussi le valet de certaines régies immobilières”.

    La réponse des deux intéressés

    J’ai contacté l’un et l’autre pour connaître leur avis sur le bilan au vitriole d’André Hediger. Le premier à réagir est bien entendu le matinal Maudet dont voici la réponse:
    Très attaché à la séparation des pouvoirs, notamment entre l'Exécutif et le Judiciaire, j'ai pour principe de me refuser catégoriquement à tout commentaire sur la personne d'un prévenu dont le cas n'a pas été définitivement réglé par la justice pénale.
    Vu le parcours et les "états de service" de la personne concernée, un minimum de circonspection serait bienvenu, ne serait-ce que pour éviter de se ridiculiser davantage, si tant est que ce soit possible.”   
    Cinq heures plus tard l’homme qui roule pour le parti orange, Michel Chevrolet précise:
    Je suis très attaché en tant que Constituant à la séparation des pouvoirs. Ainsi je pense, qu'il n'est pas nécessaire de répondre à Monsieur Hediger en pleine procédure judiciaire. Pour le surplus, "l'amuseur public" paie 20110205_4269-ssssss1111.jpgses amendes.”
    Je me satisfaits de ses deux réponses mais je relève au passage en tant que pourfendeur de contradictions que les deux réponses comportent les mêmes termes: “très attaché à la séparation des pouvoirs”. Ce n’est pas parce qu’ils font équipe pour la course au Conseil administratif que forcément ils se sont téléphoné avant de répondre à ma question. C’est fou chaque fois qu’une question est posée à un politicien au sujet d’un autre la réponse même si elle est développée comporte inévitablement la tournure: “très attachée à la séparation des pouvoirs”.
    PS: Madame Salerno répond aux accusations d'André Hediger ici.

  • “Penser tri” par Pierre Maudet

    Imprimer

    20110209_5336-ssssss.jpgPierre Maudet, responsable du Département de l’environnement urbain et de la sécurité se démène comme un diable pour faire respecter l’ordre, le tri et le recyclage dans nos rues. Aujourd’hui à 15h00 sur la Place de la Navigation il a convoqué les journalistes pour parler de sa dernière campagne de sensibilisation basée sur le tri des déchets et leur recyclage. L’endroit n’est pas choisi au hasard, il regroupe un de ses partenaires, la Migros qui joue le jeu et un point de récupération pour le recyclage, la Place de la Navigation. Pierre Maudet est conscient de l’enjeu, beaucoup reste à faire face à un débarras sauvage endémique et le non respect en matière de recyclage. Pendant son intervention, une dame est venue déposée son sac de bouteilles vides au pied des bennes de recyclage. Un geste écologique et citoyen qui ne va pas jusqu’au bout. Pierre Maudet est dépité! La collecte est presque parfaite, mais ce geste inaccompli va à l’encontre de toutes les campagnes qu’il a dirigé pour accomplir sa mission. Durant sa conférence, il a martelé qu’un déchet sur trois est trié. Mais le passage de cette dame à moitié respectueuse de l’environnement jette le discrédit sur les efforts de la Ville.
    Pierre Maudet rappel que 113 points de récupération sont mis à la disposition des genevois ce qui permet à la collectivité de trouver son compte grâce à la récupération. Le ramassage de papiers et cartons chaque mercredi ramène de l’argent à la ville. Un geste citoyen qu’il faut répercuter sur les autres déchets.

    20110209_5318-ssssss.jpg
    20110209_5321-ssssss.jpg
    20110209_5338-ssssss.jpg
    20110209_5331-ssssss.jpg
    20110209_5333-ssssss.jpg
    20110209_5322-ssssss.jpg

    Et demain est un autre jour!
  • 22 photos pour Pierre Maudet

    Imprimer
    Sans titre-fsyf1-ssssss.jpg
    Sans titreyyy-2-ssssss.jpg
    Sans titre-2.jpg

    Sans titre-CA1-ssssss.jpg

    Sans titre-ycyd1-ssssss.jpg
    Sans titre-w1-ssssss.jpg
    Sans titre-AAA1-ssssss.jpg
    Sans titre-1aa-ssssss.jpg
    Sans titre-ddd1-ssssss.jpg
    Sans titre-22-ssssss.jpg
    Sans titre-221-ssssss.jpg
    Sans titre-A1-ssssss.jpg
    Sans titre-C1-ssssss.jpg
    Sans titre-ccx1-ssssss.jpg
    Sans titre-sss1-ssssss.jpg
    Sans titre-S1-ssssss.jpg
    Sans titre-ycy1-ssssss.jpg
    Sans titre-sa1-ssssss.jpg
    Sans titre-sds1-ssssss.jpg
    Sans titre-df3-ssssss.jpg
    yfyfyfy-ssssss.jpg

    Sans titre-xx1-ssssss.jpg
    Photos prises en ville de Genève entre la semaine dernère et cette semaine

    Et demain est un autre jour!
    Lien permanent Catégories : genève,les rues de genève 0 commentaire
  • Genève et ses marchés: excellent!

    Imprimer

    Sans titre-ssssss.jpgIl y’avait un vide, maintenant il est comblé grâce à la Ville de Genève, à Jérôme Estèbe et à Olivier Vogelsang. Les marchés à Genève souffrent d’un déficit chronique d’informations et de littérature. Tout un pan de l’histoire genevoise était ignoré. Le livre sur les marchés du canton vient de sortir aujourd’hui. Il a bénéficié d’un lancement en grande pompe: conférence de presse hier et un article élogieux à juste titre d’ailleurs dans la Julie d’auSans titre111.jpgjourd’hui. Ayant l’habitude de fréquenter certains marchés de la ville, j’attendais avec impatience et curiosité ce livre. Je l’ai entre les mains et je viens de le lire en un seul trait. Je suis particulièrement content. Le résultat est à la hauteur de la renommée de ses deux auteurs. Le photographe Olivier Vogelsang qui a illustré ce bel ouvrage a excellé. Ses photos respirent le naturel même quand les sujets ont posé pour lui. Quant à Jérôme Estèbe son écriture épurée et le ton décalé employé donnent à l’ensemble un charme exquis. Ce livre est appelé à faire un bon parcours à la veille des fêtes à condition d’améliorer sa distribution. Pour l’acquérir, j’ai dû faire plusieurs librairies. La FNAC rive ne l’avait pas, Payot Chantepoulet non plus et la librairie Descombes n’en a jamais entendu parler. J’ai pu le trouver à Payot rue du Marché. Pour un ouvrage réalisé avec le soutien de la ville sans le soutien des libraires locaux c’est un comble!
    Le prix de chf. 39.- est largement compensé par le travail d’Estèbe et Vogelsang et par l’historien Bernard Lescaze. Même notre Maudet, derrière ce projet prend un malin plaisir à signer la préface. Rien que pour garder une trace de nos marchés, découvrir des tranches de vie, voir en photos les marchands et les puciers qui constituent la richesse de ces hauts lieux de convivialité, ce livre, il faut l’acheter de toute urgence.

    Samedi 27 novembre dès 9h, fromagerie Bruant, Halle de Rive première dédicace. Avis aux amateurs!

    Agenda:
    940758189.jpg
    Et demain est un autre jour!
  • Le message de Maudet à la population genevoise:

    Imprimer

    Sans titre-aa1-ssssss.jpg
    Photo prise dimanche 11 novembre angle rue de Cornavin et rue de Chantepoulet
    Et demain est un autre jour!

  • Un clip pour Pierre Maudet!

    Imprimer

    Comme je l’ai déjà annoncé dans une précédente note datée du 18 octobre dernier la Ville de Genève lance une nouvelle campagne  pour endiguer l’effet dévastateur du débarras sauvage. Les services de Pierre Maudet ont préparé un clip qui sera diffusé par Léman Bleu et dans les salles de cinéma. Ce clip qui ne casse pas des brics est appelé à dissuader avec un ton humoristique tous ceux de plus en plus nombreux qui se débarrassent de leurs meubles sur la voie publique sans passer par les services de la voirie. De l’humour en attendant le prochain clip qui illustrera le côté répressif de cette longue et difficile campagne tant la tâche s’annonce ardue!


    Cliquez deux fois sur l'image pour ouvrir le clip

    Et demain est un autre jour!

  • Les jeunes socialistes et les jeunes verts pompent à plein régime sur la plaine de Plainpalais

    Imprimer

    IMGP1122-ssssss.jpgLa nouvelle a été publiée sur le blog de la jeunesse socialiste genevoise (JSG). Ce soir, sur la plaine de Plainpalais jeunes du PS et des Verts font front commun pour rejeter l’initiative contre l’extension des horaires d’ouverture des magasins. C’est leur deuxième action après celle des distributions de préservatifs la semaine dernière sur la Place du Molard.  Action symbolique avec la tenue d’un stand avec boissons et victuailles de quoi tenir à chaud toute la nuit. Pour marquer le coup Olga Baranova (Secrétaire jeunesse socialiste genevoise (JSG) et Julien Cart (co-président des jeunes verts) veulent passer une nuit blanche sous la belle étoile avec tous ceux qui  soutiennent leur action. IMGP1123-ssssss.jpgIl est 22h00 en l’absence de Julien Cart en réunion avec son parti, Olga fait la visite des lieux. Chaleureuse et conviviale comme d’habitude elle me présente les enjeux et l’absurdité d’une telle initiative. Demain elle a cours à 8h00 à l’université et ça ne la dérange nullement la perspective d’une nuit blanche...pour la bonne cause. Je lui pose la question: et si après minuit les visites se font rares quelle est la stratégie?
    “Je tiendrai jusqu’au bout...de toute façon j’ai un sac de couchage tout prêt à l’antenne socialiste.” Elle n’arrête pas de jouer avec son natel. Elle me promet la visite de Sami Kanaan dans quelques minutes. Pour ta photo, il vaut mieux qu’il soit dessus me dit-elle ! Déjà Ueli Leuenberger s’est arrêté à leur stand pour les soutenir. C’est beau la jeunesse! Olga, lui dis-je, je suis venu pour la photo, on doit la faire maintenant, j’ai froid et il faut que je parte. Pas de problème Haykel. En un laps de temps j’ai une dizaine de jeunes déterminés devant mon objectif en attendant Julien et ses partisans!  Je pense que la relève chez les socialistes et les verts est bien engagée! On peut suivre normalement cette opération en direct sur Facebook mais Olga m’apprend que le relais wifi installé par la ville sur la plaine de Plainpalais ne fonctionne pas...”Pierre Maudet, qui fait la chasse aux déchets des marrons ferait bien de s’occuper du wifi...à Plainpalais.” Ok Olga, je transmets! C’est beau la jeunesse!

    IMGP1124-ssssss.jpg
    Et demain est un autre jour!
  • Pierre Maudet s’attaque au débarras sauvage

    Imprimer

    620400158.jpgAprès l’affichage sauvage et la chasse aux tags, la ville de Genève s’attaque cette fois-ci au débarras sauvage. Gare aux récidivistes! La campagne sera axée sur la répression. “A chaque récidive l’amende grandit” tel est le message que fera passer le Département de l’environnement urbain et de la sécurité dirigé par Pierre Maudet, le Monsieur Propre du Canton. Fini la sensibilisation place à l’amende!
    Cette campagne qui a démarré aujourd’hui et qui se poursuivra jusqu’aux fêtes de fin d’année aura son premier bilan vers la mi-novembre. Se débarrasser de ses objets encombrants sans avertir la voirie est devenu le sport préféré de certains genevois qui à la tombée de la nuit se livrent à ce genre de comportement incivique. Pour la répression, Pierre Maudet ne nous dit pas comment il compte s’y prendre. Je ne vois pas comment les services de la Ville pourront attraper le citoyen "étourdi" ou le “professionnel “ du débarras sauvage sans placer des agents en faction dans tous les quartiers de la ville pendant les heures où tous les chats sont gris!

    Sans titre-3.jpg
    D'autres notes sur Pierre Maudet:

    Conseiller administratif responsable du Département de l'environnement urbain et de la sécurité entre autre chasseur d'affiches sauvages: en rapport avec cette rubrique, les liens suivants:Affiches sauvages, Genève, n'est pas une poubellePierre Maudet, j'adore!, Maudet et Longchamps ouvrent le bal électorel, Sécu-municipaux-cop!Maudet aux Pâquis!, Maudet promoteur de graffitis et Maudet-Moutinot le combat des titans-Maudet et l'affichage sauvage, succés ou effet d'annonce?

    DSC00786-ssssss.jpg
    Photos prises cet après-midi à la Rue Argand.
    Et en face de Manor côté Rue de Cornavin:
    DSC00785-ssssss.jpg
    La chasse aux tags, à l'affichage sauvage et au stationnement des deux roues sur le trottoir, ce n'est pas encore fini! Et voilà un nouveau chantier!
    Agenda:
    Sans titre-4.jpg
    Et demain est un autre jour!
  • Bravo Desstres pour ce concours de graffitis

    Imprimer

    20100918_1788-ssssss.jpgLe premier concours de graffitis organisé par l’association Desstres avec le soutien de la Ville de Genève est un succès. Ce samedi, la plaine de Plainpalais a enregistré un record d’affluence malgré un temps changeant. Les 21 graffeurs qui se sont partagés 20 toiles ont subjugué le public qui s’est déplacé en nombre. Organisation parfaite sur tous les plans et les graffeurs se sont surpassés pour nous présenter des œuvres hétéroclites et agréables à regarder. L’inspiration était au rendez-vous et la qualité des 20 toiles a eu la ferveur du public qui a voté pour la sélection “coup de cœur”.  Il y a même eu un graffiti en 3D.20100918_1835-ssssss.jpg
    Après huit heures et demi de graff non stop le jury a récompensé deux artistes. Il s’agit d’Ardis pour les moins de 30 ans et de Jazzy pour les plus de trente ans qui gagnent chacun 800.- chf. Quand au coup de coeur du public il est revenu à Seba qui remporte la somme de 400.- chf.
    Et pour couronner le tout Pierre Maudet, Conseiller administratif responsable du Département de l'environnement urbain et de la sécurité entre autre chasseur d'affiches sauvages et de graffitis “non désirés” est venu passer quelques minutes au “Desstres graffiti contest”, le temps d’admirer les toiles exposées et d’assister à la remise de prix. 20100918_1912-ssssss.jpgLa Ville de Genève semble avoir  enfin compris l’intérêt de collaborer avec les artistes de la rue, ceux qui embellissent le paysage urbain avec leurs fresques et cachent l’interminable laideur du béton. Je reviendrai un autre jour pour parler des graffitis et de cette exceptionnelle journée. Mieux que mille discours, je vous laisse admirer en photos ce que mon objectif a mémorisé.

    PS: l’association Desstres cherche une galerie suffisamment grande pour abriter une exposition avec la production de ce samedi 18 septembre qui restera gravé dans les mémoires des amateurs et des professionnels du graffiti.

    A lire aussi: "Desstres graffiti contest"

    "Succès du premier concours graffitis à Genève"

    20100918_1872-ssssss.jpg
    20100918_1790-ssssss.jpg
    20100918_1888-ssssss.jpg
    20100918_1852-ssssss.jpg
    20100918_1873-ssssss.jpg
    20100918_1862-ssssss.jpg
    20100918_1849-ssssss.jpg
    20100918_1795-ssssss.jpg
    20100918_1853-ssssss.jpg
    20100918_1876-ssssss.jpg
    20100918_1808-ssssss.jpg
    20100918_1706-ssssss.jpg
    20100918_1736-ssssss.jpg
    20100918_1797-ssssss.jpg
    20100918_1848-ssssss.jpg
    20100918_1836-ssssss.jpg
    20100918_1708-ssssss.jpg
    20100918_1707-ssssss.jpg
    20100918_1716-ssssss.jpg
    20100918_1752-ssssss.jpg
    20100918_1844-ssssss.jpg
    20100918_1793-ssssss.jpg
    Les gagnants:
    20100918_1899-ssssss.jpg
    20100918_1905-ssssss.jpg
    Sans titre-1.jpg
    Sans titre2.jpg
    Sans titre3.jpg
    Hors concours:
    20100918_1569-ssssss.jpg
    20100918_1694-ssssss.jpg
    20100918_1754-ssssss.jpg
    20100918_1755-ssssss.jpg
    20100918_1756-ssssss.jpg
  • Maudet et l’affichage sauvage, succès ou effet d'annonce?

    Imprimer

    58311_471404126795_236413916795_6795685_1570371_n.jpgLe succès de Pierre Maudet chef du Département urbain et de la sécurité contre les affiches sauvages est-il bien réel? J’en doute. Certes  il y a des avancées. On voit moins d’affiches sauvages placardées sur nos murs grâce à la répression de ses agents (113 amendes pour un total de plus de 32’000 francs) mais il y a comme un malaise dans le paysage urbain.
    La ville de Genève propose comme alternative 1755 emplacements pour un affichage non commercial. C’est beau et c’est généreux. Sur le papier ce sont des chiffres qui font du bien à l’exécutif. Seulement il y a un grand hic! Ces affichages se traduisent par des supports généralement situés dans des endroits qui souffrent d’un manque flagrant de visibilité. On passe à côté et on ne fait pas forcément attention. Leur emplacement dans des angles de rues ou sur des caisses de récupérations de vêtements ou encore sur des panneaux mal placés n’encouragent guère les milieux alternatifs à recourir à ce moyen de communication. Si on ajoute le délai de visibilité offert (maximum 15 jours de figuration) et le format pas toujours évident pour coller à l’actualité façon Maudet et enfin l’amalgame entre publicité gratuite et annonce culturelle on ne trouve que des mécontents. L’Usine qui crie au scandale est elle aussi prise à parti. Ses nombreuses activités ne laissent pas de place aux petites associations pour cohabiter sur les mêmes panneaux. Le contrôle répressif de la ville a des ratés!
    Aujourd’hui j’ai fait un tout petit tour aux Eaux-Vives et du coté de la gare et j’ai remarqué dans l’ordre la disparition relative des affiches non sollicitées, la persistance du débarras sauvage et l’insistance des tags qui continuent de narguer la politique punitive de Pierre Maudet. Le chantier est loin d’être terminé.

    58436_471403991795_236413916795_6795683_857535_n.jpg
    59998_471404311795_236413916795_6795686_794273_n.jpg
    59998_471404316795_236413916795_6795687_1718877_n.jpg
    60322_471404461795_236413916795_6795689_6609073_n.jpg
    60322_471404466795_236413916795_6795690_347106_n.jpg
    60322_471404471795_236413916795_6795691_7573411_n.jpg
    Sans titre-2.jpg
    61046_471405071795_236413916795_6795705_2666243_n.jpg
    61046_471405076795_236413916795_6795706_7286417_n.jpg
    61046_471405081795_236413916795_6795707_2347458_n.jpg
    61707_471404846795_236413916795_6795697_6953157_n.jpg
    61707_471404866795_236413916795_6795700_4257301_n.jpg
    61707_471404871795_236413916795_6795701_3960613_n.jpg
    62215_471404641795_236413916795_6795693_8078069_n.jpg
    62215_471404646795_236413916795_6795694_5717684_n.jpg
    62215_471404651795_236413916795_6795695_1444661_n.jpg
    DSC00345.JPG
    DSC00342.JPG
    Dans les rues de Genève:
    1.jpg
    2.jpg
    3.jpg
    4.jpg
    5.jpg
    Rubrique Pierre Maudet
    955595290.jpg

    Conseiller administratif responsable du Département de l'environnement urbain et de la sécurité entre autre chasseur d'affiches sauvages: en rapport avec cette rubrique, les liens suivants:Affiches sauvages, Genève, n'est pas une poubellePierre Maudet, j'adore!, Maudet et Longchamps ouvrent le bal électorel, Sécu-municipaux-cop!Maudet aux Pâquis!, Maudet promoteur de graffitis et Maudet-Moutinot le combat des titans

     

    Avis:
    Sans titre-1.jpg
    Et demain est un autre jour!
  • Quatre photos pour Pierre Maudet

    Imprimer

    34442_439094256795_236413916795_5944676_2871726_n.jpg
    34442_439094261795_236413916795_5944677_7974200_n.jpg
    34442_439094266795_236413916795_5944678_2903401_n.jpg
    34442_439094271795_236413916795_5944679_6850394_n.jpg
    Et demain est un autre jour!

  • Les poubelles du canton soutiennent la Nati!

    Imprimer

    30082_436177126795_236413916795_5859613_4413167_n.jpgEst-ce bien raisonnable ? Pierre Maudet s’amuse avec le symbole du pays. La croix blanche et la couleur rouge qui constituent les deux éléments du drapeau suisse drapent actuellement les 400 poubelles publiques. Dans un entretien à un quotidien de la place, il nous informe que les 15’000 sacs à poubelle qui égailleront notre ville jusqu’à la fin du mondial ne coûteront aucun centime supplémentaire aux contribuables. Encore heureux de nous faire participer à cette honte nationale! Notre jeune Conseiller administratif responsable du Département de l'environnement urbain et de la sécurité a poussé le bouchon jusqu’au bout en trouvant à cette opération de mauvais goût des vertus insoupçonnées. Visibilité des poubelles  avec le changement de couleur. 32232_433298161795_236413916795_5776490_5587303_n.jpgEt hop l’originalité! Le responsable en chef du mobilier urbain n’a rien trouvé de mieux pour marquer le coup? Je sais que c’est trop tard mais je peux lui suggérer d’autres opérations du genre:
    -Lancer un concours de graffitis spécial coupe du monde
    -Permettre l’affichage sauvage pendant tout un mois
    -Distribuer des drapeaux, des casquettes et autres babioles à l’effigie de la Nati
    -Réhabiller l’Horloge fleurie avec un thème Afrique du Sud
    -Colorer le Jet d’eau pendant tout un mois avec les couleurs suisses
    -Offrir des téléviseurs 3D à toute la population genevoise
    -Proposer des billets d’avion subventionnés pour soutenir les joueurs de l’équipe nationale...
    -Confectionner et afficher dans un endroit visible le plus grand drapeau Suisse...

    A chacun de prolonger à loisir et selon ses affinités cette liste. Mais Monsieur Maudet avez-vous  pensé un instant à nos joueurs en Afrique du Sud quand ils apprendront qu’ils sont soutenus par toutes les poubelles du canton! Ils vont devenir la risée de cette compétition et nous avec!


    PS: mon ami Demir SÖNMEZ qui illustre cette note est également contre le procédé d'utiliser le drapeau suisse comme sac poubelle. Par contre, il est pour des messages d'encouragement à la Nati à travers toute la ville!

    Rubrique Pierre Maudet

    Sans titre.jpg

    Conseiller administratif responsable du Département de l'environnement urbain et de la sécurité entre autre chasseur d'affiches sauvages: en rapport avec cette rubrique, les liens suivants:Affiches sauvages, Genève, n'est pas une poubellePierre Maudet, j'adore!, Maudet et Longchamps ouvrent le bal électorel, Sécu-municipaux-cop!Maudet aux Pâquis!, Maudet promoteur de graffitis, Maudet-Moutinot, combat des titans, Le dernier joujou de Maudet et Encore du boulot pour Maudet

    30082_436177096795_236413916795_5859611_4170510_n.jpg
    Avant de partir, visitez mes autres blogs:

    2.jpg
    1.jpg
    Et le
    Blog collectif 1.jpg
    Et demain est un autre jour!