Société - People - Page 4

  • Miss France à Genève!

    Imprimer

    Laury Thilleman.JPGReportage texte et photos Alain Bossu pour PLANETE PHOTOS
    Pas de doute, elle avait froid en ce mercredi 2 mars. Laury Thilleman, miss France 2011, a passé quelques heures dans Genève et une nuit à l’hôtel Ibis Petit Lancy. Elle a profité de son périple pour rencontrer la presse et des professionnels du tourisme partenaires d’Atout France, l’organisme chargé du tourisme français.
    Cette rencontre s’est déroulée dans la boutique « Le pain quotidien », boulevard Georges-Favon, afin de donner un côté « baguette française », même si l’entreprise (qui compte plus de 140 points de vente dans le monde) a été créée en Belgique et que son siège social est aujourd’hui aux Etats-Unis.
    Miss France n’est pas venue en Suisse pour le seul plaisir de la visite et des rencontres, mais également pour participer au lancement, par Atout France Suisse, d’une campagne de promotion très particulière mettant en scène deux personnages virtuels. Cathy la Romande et son fiancé Reto l’Alémanique visitent la France métropolitaine et ultramarine et racontent leurs aventures au volant d’une 2CV sur leurs blogs ou sur le site www.sofrance.ch, en se moquant gentiment de ces Français sympathiques mais un peu trop « grande gueule » et désarmés devant les langues étrangères !
    Charles Barbier, directeur général d’Atout France, en a profité pour saluer une dernière fois les Genevois puisqu’il prend sa retraite dans quelques jours. Une dernière tournée au bras de Miss France, bien joué !

    Laury et Charles Barbier.JPG
    Laury2.JPG

    Légendes:

    Laury Thilleman (portrait)

    Laury Thilleman en compagnie de Charles Barbier, directeur général d’Atout France en Suisse.

    Laury Thilleman

    Miss France.jpg
    Et demain est un autre jour!
  • Chez le géant jaune, la prime de rendement est égale harcèlement du client!!!

    Imprimer

    DSC01210-ssssss.jpgCe n’est pas la première fois et certainement pas la dernière. Chaque fois que je me présente à un guichet de la poste pour payer mes factures, pour faire de la monnaie ou acheter tout simplement des timbres je me fais servir pas par un simple employé mais par un démarcheur ou une démarcheuse aguerrie. Selon les saisons on me propose la vignette auto ou le billet Le Millionnaire et en dehors de ces deux saisons j’ai le choix entre le chocolat, le chewing-gum, l’ours en peluche, le livre des recettes de la grand mère et l’horoscope de Madame Soleil,  la carte postale musicale, l’ordinateur portable, le téléphone toute option portable ou avec fil, les cartes routières, du Nutella... 500px-Logo_La_Poste_Suisse.svg.pngEt si je montre une certaine hésitation l’employé (e) revient à la charge avec un autre panier garni. Au choix: la souscription à une assurance, l’ouverture d’un compte, l’établissement d’une carte de crédit ou s’il décèle chez moi un ras-le-bol un petit ticket pour un rendez-vous avec un conseiller de Postfinance.
    J’ai voulu en savoir plus sur ce démarchage inhabituel mais qui dure depuis plusieurs mois. Et voilà ce que j’ai découvert. Pour encourager ses employé(e)s à vendre autre chose que les timbres, le géant jaune a créé une nouvelle prime au mérite. Elle tourne autour de chf. 400.- maximum pour les meilleurs vendeurs. DSC01208-ssssss.jpgEt pour arriver à remplir son quota il faut obtenir un minimum de 180 points selon un barème préétabli.
    - 1 point obtenu pour l’ouverture de tout nouveau compte privé
    - 2 points pour l’ouverture d’un compte salaire
    - 2 points pour une carte de crédit
    - 0.5 point pour chaque envoi d’un client vers le rayon Shop
    - 1,5 point pour l’ouverture d’un compte Efinance
    - un chiffre d’affaires annuel de chf. 6000.- avec la Loterie romande
    - vendre une moyenne de 6.5 par jour de vignettes autos
    - vendre 0.8 billet Le Million par jour entre octobre et décembre
    - conclure 2 assurances avec les clients
    - Obtenir 10 rendez-vous pour Postfinance
    Et pour maintenir le moral des troupes une liste actualisée avec tous les noms des employé(e)s est affichée au grand jour. Un objectif individuel que certains atteignent aisément et que d’autres ont de la peine à remplir par peur d’incommoder les clients. Jadis la prime de rendement qui n’a rien avoir avec le 13ème mois était tributaire de l’évaluation classique: ponctualité, sérieux, précision de la caisse, la satisfaction du client... Depuis 2010 les critères ont changé: Prime au mérite c’est à dire le bonus va à celui ou celle qui vend le plus d’articles qui n’ont rien avoir avec la Poste quitte à embarrasser le client!

    Et demain est un autre jour!
    Lien permanent Catégories : Genève, Société - People 3 commentaires
  • Ah Facebook!

    Imprimer

    Facbook 2.jpgOn apprend beaucoup de choses sur Facebook et on se demande des fois à quoi servent les attachés de presse. Petit tour d’horizon sur le plus populaire des réseaux sociaux.
    Aujourd’hui c’est l’anniversaire de la plus célèbre des représentantes de la mobilité douce dans le canton de Genève, j’ai nommé la Verte Michele  Künzler accréditée de 652 amis facebookiens et 49 ans au compteur de la vie. Le journaliste sportif  de la Tribune de Genève Arnaud Cerutti a des problèmes de synchronisation avec son Iphone, 455 amis et très peu d’aide sur le sujet. Le même jour le provocateur, député du MCG, Eric Stauffer continue son bonhomme de chemin en souhaitant de voir “la racaille frontalière dans des cercueils” avec ses 1466 suiveurs il casse la baraque et surtout il draine derrière lui des articles écrits par les plus grands pourvoyeurs d’infos du canton. Les croques morts se frottent les mains et les gendarmes genevois aiguisent leurs armes. En parlant de gendarmes, le plus célèbre des flics de Genève, Walter Schlechten est très éreinté après son match de foot en salle mais promet de garder tout son calme pour visionner le dernier “Mise au point” où sa cheffe dit tout et n’importe quoi sur le nouveau banditisme dans le canton. Oui Walter comme vous le dit si bien les collègues il faut rester calme parce que Madame votre supérieure Monica Bonfanti (j’en ai recensé 17 au même nom sur FB mais aucune répondant au profil) analyse bien la situation mais n’apporte aucune solution!
    Facebook 1.jpgSami Kanaan (962 admirateurs) est actuellement le plus grand collectionneur d’autoportraits, son album s’allonge de jour en jour et il a raison, il est très actif... Charly Schwarz (1346 amis) est un peu en manque d’inspiration ces derniers jours. Pourtant c’est l’homme au cigare le plus inventif sur Facebook et les blogs de TDG. Il revient progressivement et sa dernière trouvaille tourne autour du changement...Je n’ai rien compris mais bon....c’est du Charly!

    Michel Chevrolet (5000 veilleurs de nuit sur FB) qui parle Anglais, Allemand, Espagnol, Italien, Portugais et accessoirement le Français et surtout la langue de la nuit ne trouve pas très convaincant  Sami Kanaan sur le sujet qui divise:  “NON les agents culturels ne remplaceront pas les agents de la police municipale”... pour faire plaisir à Pierre Maudet qui sur sa page "Fan" (618  aficionados) fait la promotion d'un article publié sur son blog: "La gauche se moque des préoccupations de la population!". La guerre droite-gauche est déclarée! Et c'est de bonne guerre jusqu'au mois d'avril prochain.

    Un autre amateur de Facebook, le Liberal Christian Lüscher (3395 de fans) a des problèmes avec Sami Kanaan, décidément c’est l’homme à abattre dans l’univers politique actuel de Genève. Voilà ce qu’on lui reproche en reprenant texto les réprimandes: “Christian Lüscher s'étrangle de rage lorsqu'il entend Sami Kanaan se plaindre du peu de logements à Genève, alors que la Ville n'a jamais autant recouru contre des autorisations de construire depuis que lui et ses amis sont au "pouvoir" (malheureusement, dans ce domaine comme dans celui de la circulation routière, la Ville en a encore et fait preuve d'une capacité de nuisance quasi illimitée...)”
    Le Dallas à la genevoise se poursuit, la route vers les élections d’avril 2011 est encore longue et le spectacle électoral ne fait que commencer! A suivre.

    PS: les lignes soulignées dans le passage consacré à Walter Schlechten sont de mon cru

    Et demain est un autre jour!
    Lien permanent Catégories : Société - People 3 commentaires
  • C'est l'Escalade de Micheline Calmy-Rey

    Imprimer

    20101212_3282-ssssss.jpg

    Après la baffe et l’humiliation  reçues par notre nouvelle Présidente mercredi dernier sous la coupole fédérale, ce dimanche de l’Escalade marque un nouveau tournant dans la carrière politique de Micheline Calmy-Rey. La population genevoise a lavé l’affront du ridicule score de son élection de mercredi. Partout ce dimanche Micheline Calmy-Rey a été plébiscitée, applaudie et encouragée. Le journal Le Matin Dimanche titrait en première page en parlant de la nouvelle Présidente: “Pourquoi elle n’est pas aimée”. Demain, le même journal titrera: “Le triomphe de Micheline Calmy-Rey à Genève”!20101212_3303-ssssss.jpg
    Aujourd’hui, l’accueil chaleureux réservé par les Genevois à leur nouvelle Présidente a éclipsé la première partie du cortège de l’Escalade. Un premier trajet avec la participation des officiels et à leur tête Calmy-Rey, Doris Leuthard (l’actuelle Présidente de la Confédération), Mark Muller (Président du Conseil d’Etat), Sandrine Salerno (maire de la Ville de Genève) et Daniel Zappelli (procureur général de Genève) a monopolisé l’attention du public pas pour les chevaux et les costumes d’époque mais pour la présence de ces illustres politiciens. Des hourras, des applaudissements et des “courage, Micheline on est avec vous!” ont ponctué le passage de la nouvelle Présidente. 20101212_3327-ssssss.jpgQuelques minutes avant et pour son premier contact avec les habitants de Genève, la tente qui a abrité le premier débat avec la nouvelle première femme de la confédération s’est avérée trop petite pour contenir une foule dense venue acclamer la genevoise Calmy-Rey. Pas de questions embarrassantes aujourd’hui c’est la fête de la Calmy, bains de foule, embrassades, photos souvenirs...un plébiscite, la totale! C’est l’Escalade de Micheline Calmy-Rey et tant pis pour la compagnie 1602, elle triomphera pendant la deuxième partie du traditionnel cortège de l’Escalade.

    IMGP2646-ssssss.jpg
    IMGP2651-ssssss.jpg
    IMGP2653-ssssss.jpg
    IMGP2654-ssssss.jpg
    20101212_3309-ssssss.jpg
    IMGP2656-ssssss.jpg
    20101212_3343-ssssss.jpg
    20101212_3318-ssssss.jpg
    20101212_3316-ssssss.jpg
    20101212_3339-ssssss.jpg
    20101212_3341-ssssss.jpg
    20101212_3345-ssssss.jpg
    20101212_3349-ssssss.jpg
    20101212_3265-ssssss.jpg
    20101212_3286-ssssss.jpg
    20101212_3357-ssssss.jpg
    20101212_3366-ssssss.jpg
    20101212_3369-ssssss.jpg
    20101212_3372-ssssss.jpg
    20101212_3377-ssssss.jpg
    20101212_3382-ssssss.jpg
    20101212_3397-ssssss.jpg
    IMGP2664-ssssss.jpg
    20101212_3432-ssssss.jpg
    IMGP2667-ssssss.jpg
    IMGP2677-ssssss.jpg
    20101212_3465-ssssss.jpg
    20101212_3460-ssssss.jpg
    IMGP2683-ssssss.jpg
    IMGP2695-ssssss.jpg
    IMGP2670-ssssss.jpg
    IMGP2675-ssssss.jpg
    IMGP2674-ssssss.jpg
    IMGP2679-ssssss.jpg
    IMGP2700-ssssss.jpg
    20101212_3476-ssssss.jpg
    20101212_3482-ssssss.jpg
    IMGP2701-ssssss.jpg
    IMGP2703-ssssss.jpg
    IMGP2704-ssssss.jpg
    IMGP2705-ssssss.jpg
    Et le cortège de l'Escalade en 2009 c'est ici

    Quelque vidéos du débat de Micheline Calmy-Rey avec la population genevoise:

    Au sujet du renvoi des criminels étrangers


    Une question sur l'accessibilité:


    Au sujet de la région Franco-Valdo-Genevoise (1)



    Au sujet de la région Franco-Valdo-Genevoise (2)


    Au sujet des initiatives


    Sur le Club de Rome


    Reconnaître l'Etat palestinien?


    Politique étrangère et les femmes en Afghanistan:


    L'galité, un cas personnel:


    Sur l'introduction de l'allemand dans le cursus scolaire genevois:


    Sur le trafic de drogue et la légalisation de certaines substances


    Le mot de la fin:

    Et demain est un autre jour!

  • Tapis rouge pour le tram 18

    Imprimer

    20101211_3076-ssssss.jpgInauguration remarquée de la nouvelle ligne Avanchet-Coutance. C’est derrière les commandes d’un tram 18 qu’est arrivée à l’arrêt Coutance Madame Michèle Künzler, conseillère d’Etat chargée du département de l’intérieur et de la mobilité. Tapis rouge, musique, pom-pom girls et soupe au menu de cette journée spéciale. Un nouveau tram pour les usagers et surtout la fin des travaux dans un quartier qui a souffert de nombreuses nuisances. Dans son allocution Madame Künzler s’est réjouit de l’avancement des travaux et des 300 mètres de rails neufs qui relieront à partir de lundi la gare de Cornavin à l’arrêt Coutance. Elle a également remercié les habitants et les commercants du quartier pour leur patience. Encore quelques centaines de mètres gagnées au bénéfice de la mobilité en attendant la fin des travaux du tram Cornavin-Onex-Bernex (TCOB).

    20101211_3003-ssssss.jpg
    20101211_3007-ssssss.jpg
    20101211_3011-ssssss.jpg
    20101211_3014-ssssss.jpg
    20101211_3016-ssssss.jpg
    20101211_3024-ssssss.jpg
    20101211_3035-ssssss.jpg
    20101211_3029-ssssss.jpg
    20101211_3037-ssssss.jpg
    20101211_3038-ssssss.jpg
    20101211_3042-ssssss.jpg
    20101211_3056-ssssss.jpg
    20101211_3043-ssssss.jpg
    20101211_3060-ssssss.jpg
    20101211_3045-ssssss.jpg
    20101211_3052-ssssss.jpg
    20101211_3082-ssssss.jpg
    20101211_3093-ssssss.jpg
    20101211_3061-ssssss.jpg
    20101211_3073-ssssss.jpg
    20101211_3096-ssssss.jpg
    20101211_3113-ssssss.jpg
    20101211_3123-ssssss.jpg
    20101211_3133-ssssss.jpg
    20101211_3139-ssssss.jpg
    20101211_3141-ssssss.jpg
    20101211_3153-ssssss.jpg
    20101211_3144-ssssss.jpg
    20101211_3146-ssssss.jpg
    20101211_3147-ssssss.jpg
    20101211_3148-ssssss.jpg
    20101211_3149-ssssss.jpg
    20101211_3150-ssssss.jpg
    20101211_3151-ssssss.jpg
    20101211_3143-ssssss.jpg
    Tram 18.jpg
    Et demain est un autre jour!
  • Rétrospective Gérald Poussin

    Imprimer

    IMGP2524-ssssss.jpg

     

    Ce soir au café Cult aux Eaux-Vives, on a rendu hommage à l’artiste carougeois Gérald Poussin qui a présenté une collection de sérigraphies organisée par l’association T’Interactions qui au passage fait un excellent travail. Plusieurs personnalités ont fait le déplacement et j’ai pu prendre en photos entre autres Sami Kanaan, François Longchamps, des fonctionnaires et anciens élus de la Ville de Genève.

     

    IMGP2575-ssssss.jpg
    Sans titre2-ssssss.jpg
    Sans titre-ssssss.jpg
    IMGP2569-ssssss.jpg
    IMGP2572-ssssss.jpg
    IMGP2557-ssssss.jpg
    IMGP2559-ssssss.jpg
    IMGP2540-ssssss.jpg
    IMGP2555-ssssss.jpg
    Et demain est un autre jour!
    Lien permanent Catégories : Genève, Société - People 0 commentaire
  • Nouveau Bureau de l'intégration des étrangers du canton de Genève

    Imprimer

    Photos de l'apéritif donné jeudi 25 novembre à l'occasion de l'inauguration du nouveau Bureau de l'intégration des étrangers du canton de Genève au 15 rue Pierre-Fatio:

    DSC02678-s.jpg
    DSC02661-s.jpg
    DSC02662-s.jpg
    DSC02664-s.jpg
    DSC02665-s.jpg
    DSC02667-s.jpg
    DSC02666-s.jpg
    DSC02668-s.jpg
    DSC02670-s.jpg
    Sans titre-1.jpg
    DSC02671-s.jpg
    DSC02672-s.jpg
    DSC02673-s.jpg
    DSC02674-s.jpg
    DSC02676-s.jpg
    DSC02679-s.jpg
    DSC02685-s.jpg
    DSC02686-s.jpg
    DSC02687-s.jpg
    DSC02688-s.jpg
    DSC02690-s.jpg
    DSC02693-s.jpg
    DSC02692-s.jpg
    Sans titre.jpg
    Merci à tous ceux qui par leur contribution enrechissent ce blog
    Aujourd'hui mes remerciements vont à mon ami Demir Sönmez

    Et demain est un autre jour!
  • Soirée chic au “Chic”

    Imprimer

    IMGP1573-ssssss.jpgRéouverture ce soir du bar branché le Chic aux Pâquis et plus exactement à la Rue de Fribourg. Après quelques mois de rénovation, le Chic a réouvert ses portes ce soir. Il y avait du monde dans ce bar fort sympatique en plein centre de Genève. Son propriétaire Jalel Matri est content de ce début qui a drainé bon nombre de fêtards. Pour lui c’est un bon commencement et surtout c’est une invitation à venir faire la fête dans un quartier qui a trouvé un semblant de sérénité depuis le lancement de l’opération Figaro. La rue de Fribourg a retrouvé une certaine sécurité et ça commence à ramener du monde aux Pâquis. Il n'y a pas que le MOA, ici aussi on s'amuse dans une ambiance seine sans forcément dépenser une fortune. Les prix sont raisonables,  la musique live est de qualité et le service est à la hauteur. Voici en quelques photos l’ambiance qui y a régné.

    IMGP1576-ssssss.jpg
    DSC01094-ssssss.jpg
    Sans titre111111111-ssssss.jpg
    IMGP1601-ssssss.jpg
    IMGP1537-ssssss.jpg
    IMGP1530-ssssss.jpg
    IMGP1534-ssssss.jpg
    IMGP1539-ssssss.jpg
    IMGP1547-ssssss.jpg
    IMGP1550-ssssss.jpg
    IMGP1588-ssssss.jpg
    IMGP1552-ssssss.jpg
    IMGP1577111111111111111-ssssss.jpg
    IMGP1560-ssssss.jpg
    IMGP1566-ssssss.jpg
    Et demain est un autre jour!
    Lien permanent Catégories : Culture, Genève, Photos, Société - People 0 commentaire
  • Profession: distributeur de bonheur!

    Imprimer

    Sans titrebvv-ssssss.jpg

    Genève compte un bon nombre de bénévoles qui nourrissent quotidiennement les pigeons, les oiseaux, les cygnes et les mouettes. Dans presque chaque quartier de la ville ces bénévoles donnent de leur temps pour réaliser une action envers la nature. Et ce n’est pas facile tous les jours. Faire la tournée des restaurants et des boulangeries pour récolter le pain puis braver les conditions météos lors de la distribution...C’est le lot quotidien de ces “distributeurs” de bonheur et de vivres à qui je rends hommage!

    P1150638-ssssss.jpg
    P1150639-ssssss.jpg
    Sans titre-ssssss.jpg
    Sans titrecs-ssssss.jpg
    Sans titreaq-ssssss.jpg
    P1150643-ssssss.jpg
    Sans titress-ssssss.jpg
    Sans titreda-ssssss.jpg
    Sans titreaa-ssssss.jpg
    Sans titre1.jpg
    Sans titrebvv-ssssss.jpg
    Sans titre1-ssssss.jpg
    20101118_2598-ssssss.jpg
    20101118_2600-ssssss.jpg
    20101118_2601-ssssss.jpg
    20101118_2602-ssssss.jpg
    20101123_2801-ssssss.jpg
    20101123_2802-ssssss.jpg
    20101123_2804-ssssss.jpg
    20101123_2805-ssssss.jpg
    20101123_2812-ssssss.jpg
    Merci à tous ceux qui par leur contribution enrechissent ce blog
    Mes remerciements vont aujourd'hui à Memet Asker pour ce reportage photo.

    Et demain est un autre jour!
  • La main en 48 photos

    Imprimer

    20100915_1291-ssssss.jpg
    DSC00448-ssssss.jpg
    20100915_1297-ssssss.jpg
    DSC00283-ssssss.jpg
    DSC00301-ssssss.jpg
    DSC00340-ssssss.jpg
    Sans titrefqwfq-ssssss.jpg
    Sans titredd-ssssss.jpg
    DSC00339-ssssss.jpg
    DSC00710-ssssss.jpg
    DSC00671-ssssss.jpg
    DSC00284-ssssss.jpg
    DSC00466-ssssss.jpg
    DSC00608-ssssss.jpg
    Sans titre111-ssssss.jpg
    DSC01105-s.jpg
    DSC01106-s.jpg
    DSC00473-ssssss.jpg
    DSC00326-ssssss.jpg
    DSC00912-ssssss.jpg
    803130366.jpg
    IMGP0999-ssssss.jpg
    IMGP10c20-ssssss.jpg
    IMGP0989-ssssss.jpg
    IMGP0992-ssssss.jpg
    1065522676.jpg
    DSC00285-ssssss.jpg
    A.jpg
    DSC00282-ssssss.jpg
    DSC00824-ssssss.jpg
    Sans titre-ssssss.jpg
    DSC00521-ssssss.jpg
    DSC00502-ssssss.jpg
    DSC00519-ssssss.jpg
    DSC00714-ssssss.jpg
    DSC00303-ssssss.jpg
    DSC00295-ssssss.jpg
    DSC00290-ssssss.jpg
    Sans titresssss-ssssss.jpg
    DSC00304-ssssss.jpg
    DSC00720-ssssss.jpg
    P1150569-ssssss.jpg
    DSC00312-ssssss.jpg
    DSC00335-ssssss.jpg
    Sans titreA-ssssss.jpg
    Sans titrett-ssssss.jpg
    DSC00881-ssssss1111.jpg
    DSC00288-ssssss.jpg
    Et demain est un autre jour!

  • On a les politiciens qu'on mérite!

    Imprimer

    Sans titre2-ssssss.jpgA quoi joue nos politiciens? La campagne électorale du 28 novembre a déjà commencé la semaine dernière avec l’affiche controversée du MCG et quelques jours plutôt avec l’affiche toute aussi controversée de l’UDC. Le niveau est descendu tellement bas que je suis entrain de me poser la question si on n’a pas notre  part dans ce gâchis intellectuel. Si le MCG et l’UDC occupent le terrain médiatique c’est à cause de la division qui règne au sein de la gauche qui à ce jour n’a pas encore compris qu’elle est entrain de se faire doubler par l’extrême droite, que la campagne du 28 novembre a déjà commencé sans elle et qu’à ce rythme elle va laisser des plumes à l’issue de cette première échéance en attendant celle, la plus importante du printemps prochain. A l’heure où Stauffer occupe le haut de l’affiche avec l’histoire sans fin d’une improbable mais possible saga Kadhafi, la jeunesse du parti vert et des socialistes est descendue conjointement cette matinée dans la rue pour distribuer des câlins et des préservatifs. 71637_165532646809222_163844660311354_440483_3048449_n.jpgUn clin d’oeil pour condamner la loi sur les heures d’ouverture des magasins. Deux méthodes complètement différentes pour mener une campagne. La provocation qui a le mérite de secouer l’opinion publique et marquer les esprits à défaut d’alimenter les débats et la méthode soft et naïve sans lendemain qui dans les meilleurs des cas arrache un sourire au quidam.
    Il y a de fortes chances que l’initiative du 28 novembre pour l’expulsion des criminels étrangers passe la rampe confortablement. Mais ce qui est sûr et certain c’est que le MCG sortira de nouveau renforcé grâce une fois de plus à une campagne nauséabonde et surtout à son extraordinaire occupation du terrain. Le tout sans bourse délier et sans efforts intellectuels! En Suisse et plus particulièrement à Genève, on a les politiciens qu’on mérite!

    Crédit photos: Photo de Stauffer: Haykel

    Photo Darius Rochebin, Julien Cart et Adrien Faure (album photos de Julien Cart-Facebook)

    Le balcon de la semaine:
    20101028_2376.jpg
    Rue du Lac-Eaux-vives
    20101028_2378.JPG
    Pollution Quai Gustave Ador:
    20101028_2386.jpg
    20101028_2387.jpg
    20101028_2391.jpg
    L'horloge fleurie change d'habit
    20101028_2399.jpg
    20101028_2400.jpg
    20101028_2401.jpg
    20101028_2408.jpg
    Le mystérieux autocollant sur l'aiguille des secondes:
    20101028_2402.jpg
    20101028_2403.jpg
    20101028_2404.jpg
    20101028_2405.jpg
    20101028_2407.jpg
    Dans les rues de Genève:
    IMGP0531-ssssss.jpg
    20101028_2393.jpg
    20101028_2412.jpg
    20101028_2413.jpg
    Sans titre.jpg
    DSC00813-ssssss.jpg
    DSC00804-ssssss.jpg
    DSC00760-ssssss.jpg
    DSC00759-ssssss.jpg
    IMGP0898-ssssss.jpg
    Et demain est un autre jour!
  • 13 regards sur la Constituante

    Imprimer

    Quel avenir pour la Constituante?

    2132527797.jpgIl ne se passe pas un jour sans que la Constituante ne fasse la une des médias. Projet complexe, long et lent au chemin tortueux. Ce qui devrait être notre future constitution est actuellement l’objet de grandes contestations, voir d’une incompréhension. Les attentes ont été bousculées ces derniers mois et la rue à deux reprises en a fait l’écho. Une première manifestation pour condamner l’abandon de l’égalité hommes-femmes et une deuxième pour l’antinucléaire qui a subi le même sort. Ajouter à cela la suppression  du droit au logement, l’éligibilité des fonctionnaires qui seront privés d’accès au Parlement s’ils ne renoncent pas à leur poste pendant la compagne électorale...les griefs sont nombreux. La Constituante est plombée par la majorité de droite. La démocratie trouve ses limites dans ce clivage politique qui est loin de satisfaire la majorité citoyenne. Critiquée, décriée, y’en a même ceux qui souhaitent voir la Constituante dissoute. Une provocation de plus ou un ras-le-bol?
    Plusieurs questions me taraudent. Cette constitution en devenir qui est loin de faire l’unanimité arrivera-t-elle jusqu’au bout de son terme en 2012? Sera-t-elle abandonnée en cours de route?  Aura-t-elle la bénédiction des urnes?
    Pour vous donner une idée sur l’ambiance qui entoure cette révision constitutionnelle  j’ai interpellé une vingtaine d’intellectuels et de politiciens de tous bords avec cette interrogation: en une dizaine de lignes merci de répondre à cette question: “Quel avenir pour la Constituante?”    J’en ai reçu 13 réponses. Que leurs auteurs en soient ici remerciés pour leur disponibilité. L’ordre d’apparition correspond à la réception des réponses.

    Haykel Ezzeddine

    +++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

    Contre la Constitution actuelle!

    2.jpg"Je me suis battu pendant des années pour une révision de la Constitution genevoise, datant de l'époque des attelages et des diligences! (1847) Hélas, lors de l'élection des constituants, les partis ont été largués au profit de groupes de pression ou d'intérêts particuliers ou corporatistes en décalage avec l'intérêt collectif. Dès lors, des acquis sociaux ou des décisions du peuple en matière environnementale ou d'égalité homme/femme, obtenus de haute lutte, ont été balayées par un jeu orchestré par des lobbies conservateurs et proches des milieux économiques et financiers. En l'état actuel, je me prononcerai contre la Constitution qu'on nous prépare, à moins que de meilleures intentions surgissent."

    Manuel Tornare

    Conseiller administratif de la Ville de Genève chargé du Département de la cohésion sociale, de la jeunesse et des sports... Parti socialiste


    (Le titre a été choisi par l'animateur du blog)

    ============================================================================================

    1-ssssss.jpgLe député Eric Leyvraz m’a envoyé un texte qu’il a déjà publié dans son blog Memoriter au mois de février 2008. Cependant il rajouté ce commentaire: “je vous le transmets, sans en changer une virgule, car c'est pour moi toujours d'actualité."


    Une nouvelle Constitution ( 3 février 2008)
    "Elaborer une nouvelle Constitution cantonale ne résoudra pas d'un coup de baguette magique les incohérences de la politique genevoise.On va mettre en marche une immense usine à gaz, pour de nombreuses
    années et coûtant des dizaines de millions, sans aucune garantie de résultat satisfaisant, au contraire je crains, vu les démissions de l'esprit apportées par le politiquement correct, de voir quelques libertés
    fondamentales égratignées dans une nouvelle mouture de l'ensemble des textes fondamentaux.
    Il serait préférable d'envisager un sérieux toilettage de notre Constitution; elle peut être simplifiée, modernisée dans son vocabulaire. Bref , c'est la mode  de tout jeter et de nous croire plus intelligents et capables que ceux qui nous ont précédés.
    Rappelons que le plus puissant pays du monde vit fort bien avec une Constitition datant de 1787 et amendées plusieurs fois..."

    Eric Leyvraz

    Député UDC, ancien président du Grand Conseil Genevois...

    =======================================================================================

    Non à une Constitution de droite.


    Sans titre 3-ssssss.jpgFaire une Constitution est un acte politique majeur et historique. Il semble que les constituants de Genève n'ont pas pris la mesure de cet événement et se comportent comme s'ils étaient dans un parlement en défendant chacun leurs intérêts de classe compte non tenu de ceux du reste de la population. La constitution ce ne sont pas seulement les droits et devoirs du citoyen c'est aussi la règle du jeux des gouvernements et en excluant le bien public des décisions nous risquons d'être confrontés, si la constitution était votée, à des niches de pouvoirs incontrôlables comme le sont aujourd'hui le pouvoir financier ou médiatique. En votant la constituante chacun attendait une mise en conformité de la Constitution avec le moment historique que nous vivons et pas une régression des droits acquis. La confrontation partisane qui a lieu n'est pas le fait des partis progressistes mais bien celui d'une majorité qui a perdu tout sens commun et dont la priorité est d'imposer sa vision du monde et par là même de notre société.
    Mais il semble aujourd'hui inimaginable de dissoudre cette assemblée parce qu'elle ne fonctionne pas comme  le voudrait certains. Un vote intermédiaire doit avoir lieu au mois de février c'est à ce moment là que le peuple dira si oui ou non il se reconnait dans les propositions de dé-constructions sociales proposées par une constituante de droite.

    Salika Wenger
    présidente des Indépendants de Gauche
    Cheffe du groupe « A Gauche toute ! » au conseil municipale de la ville de Genève...

    =======================================================================================

    L'avenir est dans son passé


    60154_1598680644582_1162984031_31723036_1112280_n.jpgQuel avenir pour la Constituante ? L'avenir de la Constituante est dans son  passé. Le faux pas qui la fait aujourd'hui trébucher a été fait il y a deux ans, lorsque la loi l'instituant a commis trois erreurs : celle, d'abord, d'exclure du corps électoral désignant la Constituante les jeunes de 16 à 18 ans, et les étrangers; celle, ensuite, ne pas obliger les listes se présentant à l'élection à respecter la parité des genres; celles enfin, de donner quatre ans à cette assemblée pour ne produire qu'un seul projet. Il s'en est suivi une élection à laquelle moins d'un dixième de la population genevoise a participé, élection qui a accouché d'une assemblée de vieux mâles revanchards à qui un délai invraisemblablement long a été donné pour ne produire qu'un seul texte, alors que les plus grandes constitutions ont été rédigées en quelques semaines, et que nul en les rédigeant ne s'est donné pour obligation de s'en aller à la pêche d'un improbable consensus. Quel avenir pour la Constituante ? Le seul qu'elle semble pouvoir se donner est celui que peut avoir un exemple de ce qu'il ne faut pas faire quand on essaie d'écrire une charte fondamentale. La Constituante genevoise avait reçu pour mandat d'écrire la Constitution genevoise du XXIe siècle, elle est en train de réécrire celle de 1815, cela tient à la fois de la régression et du plagiat, et cela se terminera comme cela mérite de se terminer : Genève aura été le premier canton à foirer sa révision constitutionnelle.

    Pascal Holenweg

    Conseiller municipal ville de Genève, politologue... parti socialiste

    =======================================================================================

    "Il faut que le processus s'achève et que le corps électoral tranche"

    IMGP9570-ssssss.jpgJ'ai toujours trouvé bizarre cette volonté de modifier la constitution genevoise alors qu'elle est originale par rapport à l'ensemble des autres constitutions. Elle a évolué dans le temps. L'introduction de l'interdiction de la chasse, du droit au logement, du positionnement antinucléaire et bien d'autre concept politique sont venus la structurer au fil du temps. Ce grand chambardement ne présageait rien de bon au vu de l'équilibre des forces dans ce canton qui est défavorable aux progressistes, mais qui n'est pas favorable de manière écrasante aux forces réactionnaires. Ainsi pour la droite et l'extrême droite c'était un véhicule rêvé pour enfin remettre en cause de manière fondamentale les idées qui freinent à Genève; leur cupidité, notamment la protection des locataires, qui les empêche de dégager des super profits comparativement à d'autre ville en Europe relative à la rente foncière. Nous en sommes donc là. A mon avis il faut maintenant que le processus s'achève et que le corps électoral tranche. Je ne donne pas cher à cette nouvelle constitution qui devrait être équilibrée et qui ne le sera jamais du fait même de ce qui vient d'être énoncé.

    Rémy Pagani

    Conseiller administratif de la Ville de Genève en charge du Département des constructions et de l'aménagement... Parti politique: A gauche toute.

    ============================================================================================

    Pour un retrait des forces de gauche de la Constituante!


    Sans titre-2.jpgLe projet de la nouvelle Constitution tel qu'il existe aujourd'hui est inacceptable. En quelques mois, la droite a bafoué les droits fondamentaux forts de décennies, voire de siècles de luttes sociales. Ceux qui ont publiquement contesté les décisions prises au sein de cette Constituante avaient souvent un sentiment de perplexité devant cet enchaînement presque comique des suppressions, comme c'était le cas des droits fondamentaux, de l'égalité hommes – femmes, du droit au logement ou de la protection du nucléaire, pour n'en nommer que quelques unes. Cette logique suicidaire de la majorité a rendu le projet impossible, le marchandage des thèses et des amendements est indigne de la Constitution. À mon avis, le retrait des forces de gauche de la Constitution serait une réponse raisonnable à cette débâcle: nous devons arrêter de penser que des consensus mous peuvent encore sauver le projet. En voulant réhabiliter la forme de notre Constitution, la majorité de droite de la Constituante en a rendu le contenu rétrograde. N'est-ce pas un paradoxe?

    Olga Baranova

    Secrétaire (JSG) Jeunesse Socialiste Genevoise...

    ============================================================================================

    "...un rêve, je veux continuer à y croire!"

    MauriceGardiol.jpgLa Constituante vit des temps difficiles. Après un travail assez satisfaisant en commissions, le premier tour en plénière a eu tendance à nous faire tomber dans les ornières habituelles de la politique politicienne. Pour certains cela était une étape inévitable. En ce qui me concerne je trouve que nous aurions pu nous éviter cet exercice un peu vain qui rigidifie les fronts, fait la part belle aux extrêmes, semble donner raisons aux opposants de toujours d'une nouvelle constitution et finalement discrédite nos travaux aux yeux de l'opinion publique.

    Il nous faut absolument nous ressaisir et changer de cap. J'espère que cela va être possible en lien avec la consultation publique qui aura lieu cet hiver. Je pense encore qu'il y a moyen de trouver une majorité significative pour s'engager sur un chemin plus raisonnable, tenant à la fois mieux compte d'un certain nombre d'acquis de la constitution actuelle, tout en y ajoutant quelques pistes nouvelles pour l'avenir. Malgré la morosité actuelle qui met en évidence ce que nous perdons, il y a déjà dans les thèses largement acceptées quelques éléments qui vont dans ce sens.

    C'est peut-être un rêve, mais pour le moment je veux continuer à y croire !

    Maurice Gardiol

    Vice-chef du groupe socialiste pluraliste à la Constituante. Président de Camarada et du Foyer carougeois...

    ============================================================================================

    "...secouer le cocotier et le peuple suivra..."

    625642478.jpgLe processus constituant à Genève est mort. Il ne produit ni de perspective, ni l’éclosion d’une nouvelle génération politique. Or, ce sont bien ces deux dimensions qui ont marqué les processus similaires dans les autres cantons. Comment expliquer cela? Certainement par la composition surprenante de la  constituante telle que sortie des urnes. Une vieille droite qui se retrouve hégémonique. Peut-être aussi l’air du temps qui est plus à la réaction qu’au progrès. Quoiqu’il en soit, si Genève veut une constitution progressiste, il faut modifier complètement la donne. Le peuple genevois est progressiste en matière de droits fondamentaux comme le droit au logement ou celui de l’égalité des genres. Il est aussi conscient des enjeux planétaires et climatiques. Il faut donc aller à sa rencontre. Il faut être imaginatif et secouer le cocotier. Le peuple suivra.

    Carlo Sommaruga

    Député au Parlement suisse, Secrétaire général de l’ASLOCA Romande depuis 2004, parti socialiste, avocat...

    ============================================================================================

    La réponse de la l'assistante de Madame Sandrine Salermo, Maire de Genève

    Madame Salerno m'a demandé de vous faire savoir qu'elle ne pourra malheureusement pas répondre à votre question. En effet, en tant que Maire de Genève, elle se doit de porter un message institutionnel qui, en l'occurrence, serait en complète contradiction avec ce qu'elle pense, elle préfère donc se taire.

    ============================================================================================

    "La Constituante a de la peine à se constituer..."

    848693086.jpgA l'époque,  nous étions tous heureux  d'apprendre que la Constituante allait travailler pour une nouvelle Constitution. Tout allait être rediscuter pour préparer le futur. Chacune et chacun des élu(e)s devait apprendre à réfléchir ensemble pour servir la République, les citoyens et la population au sens large. Tout devait être remis à plat dans un esprit démocratique loin de toute lutte  partisane. Une utopie qui était en voie de réalisation. Les contituant(e)s avaient pour tâche de moderniser un système qui risquait de ne plus être en mesure de répondre aux défis de l'avenir.
    Le rêve se transforme petit à petit en cauchemar et ce, à cause du retour sans détour de la politique politicienne. Le système des « clans » pardon des partis dresse le ring en plein coeur de la Constituante. La droite, nous dit-on, userait de sa majorité pour mettre des bâtons dans les roues de la gauche en remettant en cause les acquis sociaux et bien d'autres acquis vitaux durement obtenus suite à de longues luttes très difficiles.
    René Longuet propose de dissoudre l'instance révisant la Constitution ce qui a été saisi au vol par les médias qui titrent: «  La Constituante au bord de l'abîme » sans oublier l'avertissement de Pierre Vanek aux constituants genevois , « Vous pouvez arrêter votre travail! Votre Constitution est morte. »
    Je me mets à la place du simple citoyen que je suis, un néophyte de la politique qui essaie de comprendre et qui avoue n'avoir  jamais rien compris à cette foire d'empoigne. Nous voilà avec une Constituante qui crée plus de problèmes qu'elle ne propose de solutions. Et puis tout cela coûte des sous.Y a-t-il quelqu'un qui puisse m'aider à dévoiler les dessous de cette fougueuse Constituante? Où sont les experts politiques sages avec un bon zeste de pragmatisme, soucieux du bien des citoyens qu'ils représentent?
    La politique est en crise partout et les politiciens nous servent des plats réchauffés sans saveurs en ajoutant à nos multiples inquiétudes une véritable crise de vulnérabilité généralisée. D'autant plus qu'il n'est plus possible pour personne de revenir en arrière ce qu'appellent certains nostalgiques « la belle époque ». A-t-elle existé, où et quand?
    La Constituante a de la peine à se constituer à cause du manque de réalisme et du manque de sagesse ainsi que de l'absence du sens du compromis de la part de celles et ceux qui pourraient confondre entre dialogue constructif et bavardage politicien. Mais ne soyons pas défaitistes, il n'est jamais trop tard pour bien faire sauf que cela coûtera encore plus cher.

    Hafid Ouardiri
    Directeur de la Fondation de l'Entre-Connaissance-Genève

    ============================================================================================

    "Un combat stérile gauche-droite"


    SGRO_004.jpg-Depuis le début je trouve dommage que la Constituante soit en main politique et non en  main de la société civile
    -Avec les gens qui s’y trouvent, pas étonnant que l’on se retrouve dans un combat stérile gauche-droite dont Genève n’a vraiment plus besoin…
    -La  gauche confond constitution et réglement d’application. Si on la laissait faire on se retrouverait avec une espèce de nouveau « code civil» complet…
    - La droite est quelque peu imaginative donc créatrice d’idées (seul point positif actuellement), mais elle va se heurter au peuple malheureusement si elle ne lisse pas drastiquement ces propositions.
    -Si on veut avoir une chance, on devrait sortir les grosses idées novatrices de la Constituante et essayer individuellement de les faire passer par une initiative.
    -J’ai peur que l’on fasse beaucoup de bla-bla autour de cette constituante pour finir avec quelque chose de plat sans saveur et qui aura couté très cher aux contribuables

    - J’espère sincèrement me tromper…


    Stéphane Grolimund (PDC)
    PS: en voyage une réponse entre 2 avions

    ============================================================================================

    "...Un projet rétrograde, anti-social et anti-écologique..."

    1489161778.jpgJusqu’à présent, force est de constater qu’au sein du processus de la Constituante, les forces populistes, de droite et d'extrême droite n’ont cessé de porter des atteintes frontales à toutes les avancées progressistes : refus de l’égalité entre femmes et hommes, démantèlement du droit au logement et d’autres votes du même type, interdiction faite aux fonctionnaires de siéger au Grand Conseil, et, récemment, la suppression de la garantie constitutionnelle anti-nucléaire sur l’énergie ainsi que les avancées en matière d’économie d’énergie.
    C'est bien une genferei, puisque des processus similaires dans d’autres cantons ont permis l’inscription de lois pour le moins avant-gardistes : Neuchâtel a, par exemple, inscrit le droit de vote des étrangers au niveau communal et cantonal. Genève se montre sur tous les points incapable de répondre aux exigences d’une nouvelle Constitution répondant aux enjeux du 21ème siècle pour notre canton. Pire, elle remet en question des avancées sociales et environnementales incontournables. Cette entreprise de régression systématique nous rend forcément perplexe, et un revirement des milieux conservateurs tout aussi peu crédible. Dès lors, l’annonce faite par Murat Alder comme quoi, sous l'impulsion des Radicaux, la Constituante rétablit l'inscription explicite du principe d'égalité des sexes dans la Constitution et lui ajoute le droit à un salaire égal pour un travail de valeur égale, ne change rien à l’affaire, pire, que certains en trouvent mérite est pour le moins déplacé. Genève pense-t-elle être à l’avant garde en « rétablissant le principe d’égalité des sexe » ? C’est tout simplement accablant. A l'image de cette Constituante qui a désormais perdu toute la crédibilité qu’il lui restait.
    La gauche, si elle entend ne plus être la marionnette d’un tel simulacre, se doit de réagir en prenant ses responsabilités, soit en sortant de cette mascarade, ni plus ni moins. Certes, certains partis de gauche pensaient que le processus pouvait aboutir sur quelque chose de valable et de progressiste, et ont soutenu cette manière de procéder. Mais ce n’est pourtant pas en persévérant dans l’erreur que les choses évolueront dorénavant dans la bonne direction. Il faut bien plutôt un signal fort et que l'on songe à d’autres moyens que le processus actuel pour que Genève puisse revoir sa Constitution. Ce serait en effet se moquer du peuple que de le contraindre de voter pour ou contre un projet rétrograde, anti-social et anti-écologique.

    Julien Cart

    Membre des Verts, co-président des Jeunes Vert-es Genève. Co-fondateur du ROC (Réseau Objection de croissance)

    ============================================================================================

    Confiant si...

    129808307.jpgEn fait,  je suis passé toute cette semaine par plusieurs états d'âme sur l'avenir de la Constituante. Finalement, je crois que celle-ci a encore son avenir devant elle, dans la mesure où une majorité de groupes et d'élus veulent encore négocier une issue plus consensuelle.
    Ceci dit, pour moi, dès le départ, la Constituante aurait dû se cantonner à la réforme des institutions.

    Pierre  Maudet

    Conseiller administratif en charge du département de l'environnement urbain et de la sécurité. Parti Radical

    (Le titre a été choisi par l'animateur du blog)

    Crédits photos: Haykel à part la photo de Pascal Holenweg et de Stéphane Grolimund

    Cette note a paru dans le blog collectif du 9 octbre 2010. Retrouvez les textes de Marie-France de Meuron et de John Goetelen sur ce lien: Blog collectif

  • Le MOA s'attaque à Stauffer

    Imprimer

    DSC00600-ssssss.jpg

    Une nouvelle campagne d’affichage sauvage à caractère politique vient de faire son apparition aujourd’hui en ville de Genève. Des mains discrètes ont placardé dans plusieurs endroits de la ville une affiche concernant le MOA. Voici le texte du message que les initiateurs veulent passer: “Depuis plusieurs mois, le MOA est attaqué de toute part et une grosse diffamation est orchestrée par Eric Stauffer.
    Cette campagne de déstabilisation jusqu’aux plus hautes instances a pour but la simple fermeture du MOA et ceci est sur le point d’aboutir!
    Tout le monde a bien compris qu’il s’agit de manoeuvres politiques. Le conseil d’Etat peut soutenir la jeunesse et le peu de lieu disponible, le veut-il-vraiment?
    Vos réactions, toutes les infos, documents officiels sur Facebook Moaction”.DSC00601-ssssss.jpg
    Sur le réseau social Facebook la page dédiée au MOA contient 3 articles et 510 fans vers 16h35. Les articles concernent par ordre chronologique une lettre ouverte au Conseil d’Etat dans laquelle les responsables du MOA dressent  l’historique et les problèmes liés à la gestion du club mythique genevois. La deuxième parle de l'incident qu’a eu Eric Stauffer le 18 octobre 2009 au MOA lors de l’anniversaire de Michel Chevrolet. On peut y lire que le député du MCG n’a pas apprécié d’être chassé de sa table au profit d’un habitué. Et depuis ce moment, selon les responsables du MOA, Stauffer mène une campagne de diffamation à leur encontre. Accusation grave qui va certainement faire réagir le Président du MCG. Le dernier article est une copie du communiqué affiché actuellement en ville. 
    Après l’opération du syndicat SSP contre François Longchamp le 30 août dernier, c’est la deuxième fois qu’un tel procédé est utilisé sur le domaine public.

    DSC00602-ssssss.jpg
  • Flashmob Michael Jackson à Genève

    Imprimer

    40946_463989981795_236413916795_6620303_695928_n.jpgDemain dimanche 29 août Michael Jackson aurait eu 52 ans s’il nous avait pas quitté le 25 juin 2009. Ses nombreux fans se sont préparés depuis un moment pour lui rendre hommage le jour de son anniversaire. Deux répétitions ont eu lieu le 22 et le 27 août au Parc des Eaux-Vives pour peaufiner les détails et mettre sur pied cet évènement tant attendu par les aficionados de la star interplanétaire. Le secret du lieu du déroulement de la célébration genevoise a été gardé jalousement jusqu’à la dernière minute. Rien à filtrer, même pas sur internet où il fallait attendre le jour J pour voir enfin une information sur le Facebook de l’organisateur.  La surprise était totale et la rue a vibré, fredonné et applaudit l’espace de quelques minutes les nombreux adolescents et “jeunes adultes” qui ont tenu la vedette en rendant hommage à leur idole. 40946_463989956795_236413916795_6620298_4810411_n.jpgAvec 24h00 d’avance, Genève a célébré comme il se doit l’anniversaire de Bambi. Trois flashmob ont eu lieu ce samedi pour rendre hommage au roi de la pop. La première a eu lieu à 14h00 à la Place du Molard, la deuxième une demi-heure plus tard devant le Starbucks de la rue du Mont-Blanc et la dernière au centre commercial de Balexert. Pour les 3 lieux, le même spectacle, la même chorégraphie, les mêmes danseurs et le même tube: “This is it-Drill.
    Dimanche 29 août pour ceux qui veulent prolonger le plaisir d’écouter des chansons de Michael Jackson en plein air, le rendez-vous est pris au Jardin Anglais pour un grand picnic. Après le flop de la dernière Flashmob dédiée à Michael Jackson pendant Lake parade, les trois mobilisations éclairs d’aujourd’hui ont rencontré un meilleur accueil bien que la qualité de la chorégraphie est restée moyenne et le déguisement des concernés inéxistant.

    40946_463989951795_236413916795_6620297_1299242_n.jpg
    40946_463989961795_236413916795_6620299_6633143_n.jpg
    40946_463989966795_236413916795_6620300_4192281_n.jpg
    40946_463989971795_236413916795_6620301_847874_n.jpg
    40946_463989976795_236413916795_6620302_101102_n.jpg
    40946_463989986795_236413916795_6620304_3558201_n.jpg
    40946_463989991795_236413916795_6620305_8086019_n.jpg
    47288_463990136795_236413916795_6620307_776517_n.jpg
    46101_463990511795_236413916795_6620341_4699980_n.jpg
    47288_463990141795_236413916795_6620308_1005684_n.jpg
    47288_463990146795_236413916795_6620309_2490348_n.jpg
    47288_463990151795_236413916795_6620310_8173778_n.jpg
    47288_463990156795_236413916795_6620311_4146283_n.jpg
    47288_463990161795_236413916795_6620312_5991630_n.jpg
    47288_463990166795_236413916795_6620313_947197_n.jpg
    47288_463990171795_236413916795_6620314_929296_n.jpg
    47288_463990176795_236413916795_6620315_715289_n.jpg
    47288_463990181795_236413916795_6620316_5383856_n.jpg
    47356_463989751795_236413916795_6620295_3247905_n.jpg
    47551_463990356795_236413916795_6620319_8242307_n.jpg
    47551_463990361795_236413916795_6620320_8146025_n.jpg
    47551_463990366795_236413916795_6620321_1681650_n.jpg
    47551_463990376795_236413916795_6620323_2726237_n.jpg
    47551_463990386795_236413916795_6620325_6722017_n.jpg
    47551_463990391795_236413916795_6620326_6419521_n.jpg
    47551_463990396795_236413916795_6620327_7439146_n.jpg
    47551_463990401795_236413916795_6620328_1574343_n.jpg
    Flashmob.jpg
    Flashmob.jpg
    Et demain est un autre jour!
  • Carthographie des joueurs de bonneteau

    Imprimer

    38602_1474677279846_1621127854_1168853_305789_n.jpgIls arnaquent les touristes et empoisonnent la vie des genevois. Face au vide juridique, les joueurs de bonneteau continuent de sévir dans nos rues. L’image de marque de Genève est fortement écornée auprès des nombreux visiteurs qui arpentent notre cité. Les flyers distribués par la police et les hôteliers n’ont qu’un effet limité. Si ces joueurs opèrent en toute impunité dans les rues comment voulez-vous que certains chalands fassent la différence entre les attractions offertes par les forains et le jeu illicite? Des fois ces deux mondes partagent le même trottoir.
    Je me suis amusé à retranscrire sur le plan de Genève les endroits où ces escrocs étalent tout leur savoir faire. Attention la liste des rues n’est pas exhaustive. A vous de la compléter. J’ai balisé le chemin et je vous laisse prendre la relève:
    -Début de la rue du Mont-Blanc
    -A l’angle de la rue du Mont-Blanc-rue François Bonivard
    -Tout le Quai du Mont-Blanc
    -Pont de la Machine
    -Pont des Bergues
    -Jardin Anglais
    -Promenade du lac jusqu’à la jetée du Jet d’eau
    -La rue du Marché
    -Place de la Fusterie
    -Place du Molard

    38576_1474677439850_1621127854_1168854_3332557_n.jpg
    Et demain est un autre jour!