Politique - Page 6

  • Les jeunes socialistes et les jeunes verts pompent à plein régime sur la plaine de Plainpalais

    Imprimer

    IMGP1122-ssssss.jpgLa nouvelle a été publiée sur le blog de la jeunesse socialiste genevoise (JSG). Ce soir, sur la plaine de Plainpalais jeunes du PS et des Verts font front commun pour rejeter l’initiative contre l’extension des horaires d’ouverture des magasins. C’est leur deuxième action après celle des distributions de préservatifs la semaine dernière sur la Place du Molard.  Action symbolique avec la tenue d’un stand avec boissons et victuailles de quoi tenir à chaud toute la nuit. Pour marquer le coup Olga Baranova (Secrétaire jeunesse socialiste genevoise (JSG) et Julien Cart (co-président des jeunes verts) veulent passer une nuit blanche sous la belle étoile avec tous ceux qui  soutiennent leur action. IMGP1123-ssssss.jpgIl est 22h00 en l’absence de Julien Cart en réunion avec son parti, Olga fait la visite des lieux. Chaleureuse et conviviale comme d’habitude elle me présente les enjeux et l’absurdité d’une telle initiative. Demain elle a cours à 8h00 à l’université et ça ne la dérange nullement la perspective d’une nuit blanche...pour la bonne cause. Je lui pose la question: et si après minuit les visites se font rares quelle est la stratégie?
    “Je tiendrai jusqu’au bout...de toute façon j’ai un sac de couchage tout prêt à l’antenne socialiste.” Elle n’arrête pas de jouer avec son natel. Elle me promet la visite de Sami Kanaan dans quelques minutes. Pour ta photo, il vaut mieux qu’il soit dessus me dit-elle ! Déjà Ueli Leuenberger s’est arrêté à leur stand pour les soutenir. C’est beau la jeunesse! Olga, lui dis-je, je suis venu pour la photo, on doit la faire maintenant, j’ai froid et il faut que je parte. Pas de problème Haykel. En un laps de temps j’ai une dizaine de jeunes déterminés devant mon objectif en attendant Julien et ses partisans!  Je pense que la relève chez les socialistes et les verts est bien engagée! On peut suivre normalement cette opération en direct sur Facebook mais Olga m’apprend que le relais wifi installé par la ville sur la plaine de Plainpalais ne fonctionne pas...”Pierre Maudet, qui fait la chasse aux déchets des marrons ferait bien de s’occuper du wifi...à Plainpalais.” Ok Olga, je transmets! C’est beau la jeunesse!

    IMGP1124-ssssss.jpg
    Et demain est un autre jour!
  • Blocher face à Pelli: les renvoyer ou les intégrer?

    Imprimer

    IMGP1099-ssssss.jpgDébat ce soir à Uni Dufour sous haute tension. Sujet: “Les criminels étrangers: les renvoyer ou les intégrer?” Participants au débat: Christoph Blocher ancien Conseiller fédéral (UDC) face à Fulvio Pelli Conseiller national, président du PLR animé par Yves Nidegger, conseiller national (UDC). L’initiative du 28 novembre sur le renvoi des étrangers continue d’animer les discussions et de prendre de plus en plus de la place dans nos médias. Encore une initiative qui joue sur l’émotionnel comme celle des minarets.
    Un public nombreux est venu assister à la confrontation entre Christoph Blocher partisan du renvoi et Fulvio Pelli plutôt contre, défenseur du contre-projet. Dans l’ensemble, cette rencontre a été d’une bonne tenue mise à part quelques incidents. IMGP0975-ssssss.jpgLe premier a eu lieu en dehors de l’université où un groupe d’extrémistes composé de 7 personnes a agressé deux jeunes venus manifester contre la présence de Blocher à Genève. Très vite ils ont été maîtrisés par les forces de l’ordre qui les ont arrêtés. A l’intérieur de la salle U600 Christoph Blocher a usé de tout son charme pour convaincre ceux qui n’étaient pas nombreux à le conspuer et à le siffler. Presque toute la salle était conquise à la cause de l’UDC. Quelques étudiants ont joué les perturbateurs et les questions des intervenants partaient dans tous les sens. Comment trouver une solution aux délinquants algériens dixit le libéral Pierre Weiss, aux nigérians se pose la question un autre intervenant...et la liste des nationalités s’allonge? Et la notion chrétienté dans cette initiative qui semble échapper aux deux débatteurs de ce soir? Non répliquent les deux et Blocher fils de pasteur est prêt à débattre davantage sur cette question. Rires et applaudissements dans la salle quelques sifflets aussi et des commentaires désobligeants contre les deux politiciens. Prochaine étape le 28 novembre, date à laquelle le verdict des urnes nous dira qui des deux invités d’Uni Dufour a eu raison ce soir de plaider ou de rejeter une initiative...de trop!

    IMGP0926-ssssss.jpg
    IMGP0933-ssssss.jpg
    IMGP0929-ssssss.jpg
    IMGP0955-ssssss.jpg
    IMGP0964-ssssss.jpg
    IMGP0966-ssssss.jpg
    IMGP0971-ssssss.jpg
    IMGP1099-ssssss.jpg
    IMGP0989-ssssss.jpg
    IMGP0960-ssssss.jpg
    IMGP1026-ssssss.jpg
    IMGP10c20-ssssss.jpg
    IMGP1007-ssssss.jpg
    IMGP1018-ssssss.jpg
    IMGP1019-ssssss.jpg
    IMGP1020-ssssss.jpg
    IMGP107ggg7-ssssss.jpg
    IMGP0959-ssssss.jpg
    IMGP0976-ssssss.jpg
    IMGP0984-ssssss.jpg
    IMGP0992-ssssss.jpg
    IMGP1001-ssssss.jpg
    IMGP1000-ssssss.jpg
    IMGP1104-ssssss.jpg
    IMGP1038-ssssss.jpg
    IMGP1040-ssssss.jpg
    IMGP1041-ssssss.jpg
    IMGP1053-ssssss.jpg
    IMGP1056-ssssss.jpg
    IMGP1079-ssssss.jpg
    IMGP1069-ssssss.jpg
    IMGP1094-ssssss.jpg
    IMGP1097-ssssss.jpg
    IMGP1100-ssssss.jpg
    IMGP1106-ssssss.jpg
    IMGP1110-ssssss.jpg


    =================================
    Sans titre-2.jpg

    Un témoin qui veut garder l’anonymat raconte: le débat avait à peine commencé qu’un groupe de 5 à 7 personnes vêtus de noir certains avaient le crâne rasé a déboulé devant l’université et s’est  pris aux deux seuls  opposants à la venue de Blocher dans la cité de Calvin. Les deux jeunes ont pris la fuite mais ils ont été rattrapés  au milieu de la route en pleine circulation et ont été frappés. La police a rapidement intervenu et a procédé à des interpellations. Quelques minutes plus tard, le calme est revenu, plus d’opposants, plus d’extrémistes.
    Et demain est un autre jour!
  • L’affiche du MCG

    Imprimer

    20101029_2415-ssssss.jpgBeaucoup de bruits pour rien. L’affiche du MCG, objet d’une interminable polémique et d'un feuilleton sans saveur est déjà placardée en ville de Genève aujourd’hui dès les premières heures de la journée. Expurgée de la photo du colonel Kadhafi et de l’article de 20 minutes l’affiche du MCG trône sur les panneaux d’affichage côte à côte avec les Verts, les Socialistes, Solidarité, UNIA...
    Interdite dans sa première version par le Conseil d’Etat et les autorités fédérales, l’affiche du MCG a vécu officiellement quelques jours dans sa version initiale le temps de créer une polémique qui n’a pas lieu d’être et de parler d’un parti qui a occupé inutilement les devants de la scène médiatique.

    20101029_2417-ssssss.jpg

    A lire:
    Affiche MCG: le Conseil d’Etat “ne censure pas”, il se protège

    Le MCG affiche le fils de Khadafi

    On a les politiciens qu'on mérite

    Vers une nouvelle affaire Libye-Suisse?

  • On a les politiciens qu'on mérite!

    Imprimer

    Sans titre2-ssssss.jpgA quoi joue nos politiciens? La campagne électorale du 28 novembre a déjà commencé la semaine dernière avec l’affiche controversée du MCG et quelques jours plutôt avec l’affiche toute aussi controversée de l’UDC. Le niveau est descendu tellement bas que je suis entrain de me poser la question si on n’a pas notre  part dans ce gâchis intellectuel. Si le MCG et l’UDC occupent le terrain médiatique c’est à cause de la division qui règne au sein de la gauche qui à ce jour n’a pas encore compris qu’elle est entrain de se faire doubler par l’extrême droite, que la campagne du 28 novembre a déjà commencé sans elle et qu’à ce rythme elle va laisser des plumes à l’issue de cette première échéance en attendant celle, la plus importante du printemps prochain. A l’heure où Stauffer occupe le haut de l’affiche avec l’histoire sans fin d’une improbable mais possible saga Kadhafi, la jeunesse du parti vert et des socialistes est descendue conjointement cette matinée dans la rue pour distribuer des câlins et des préservatifs. 71637_165532646809222_163844660311354_440483_3048449_n.jpgUn clin d’oeil pour condamner la loi sur les heures d’ouverture des magasins. Deux méthodes complètement différentes pour mener une campagne. La provocation qui a le mérite de secouer l’opinion publique et marquer les esprits à défaut d’alimenter les débats et la méthode soft et naïve sans lendemain qui dans les meilleurs des cas arrache un sourire au quidam.
    Il y a de fortes chances que l’initiative du 28 novembre pour l’expulsion des criminels étrangers passe la rampe confortablement. Mais ce qui est sûr et certain c’est que le MCG sortira de nouveau renforcé grâce une fois de plus à une campagne nauséabonde et surtout à son extraordinaire occupation du terrain. Le tout sans bourse délier et sans efforts intellectuels! En Suisse et plus particulièrement à Genève, on a les politiciens qu’on mérite!

    Crédit photos: Photo de Stauffer: Haykel

    Photo Darius Rochebin, Julien Cart et Adrien Faure (album photos de Julien Cart-Facebook)

    Le balcon de la semaine:
    20101028_2376.jpg
    Rue du Lac-Eaux-vives
    20101028_2378.JPG
    Pollution Quai Gustave Ador:
    20101028_2386.jpg
    20101028_2387.jpg
    20101028_2391.jpg
    L'horloge fleurie change d'habit
    20101028_2399.jpg
    20101028_2400.jpg
    20101028_2401.jpg
    20101028_2408.jpg
    Le mystérieux autocollant sur l'aiguille des secondes:
    20101028_2402.jpg
    20101028_2403.jpg
    20101028_2404.jpg
    20101028_2405.jpg
    20101028_2407.jpg
    Dans les rues de Genève:
    IMGP0531-ssssss.jpg
    20101028_2393.jpg
    20101028_2412.jpg
    20101028_2413.jpg
    Sans titre.jpg
    DSC00813-ssssss.jpg
    DSC00804-ssssss.jpg
    DSC00760-ssssss.jpg
    DSC00759-ssssss.jpg
    IMGP0898-ssssss.jpg
    Et demain est un autre jour!
  • Vers une nouvelle affaire Libye-Suisse

    Imprimer

    staufer.jpgLe colonel Mouamar Kadhafi s’invite malgré lui dans une campagne politique raciste dont l’enjeu est une initiative pour l’expulsion des criminels étrangers. Assistera-t-on à une nouvelle affaire libyenne en Suisse? Haykel Ezzeddine, Genève.


    L’affiche, objet du scandale, est strictement interdite de toute publication en Suisse. L’objet du délit une photo du leader libyen sur un grand poster reproduit à 450 exemplaires pour un affichage public en ville de Genève.
    Le 28 novembre, le peuple suisse est appelé à se prononcer sur une initiative pour l’expulsion des criminels étrangers. La campagne politique vient de commencer avec son lot de rebondissements. Premier acte, la présentation par le parti populiste d’extrême droite le Mouvement citoyens Genevois (Mcg), troisième force électorale du canton de Genève, d’une affiche provocatrice intitulée «La vérité qu’on vous cache».

    Dénigrement, racisme primaire, amalgame, provocation…
    Cette affiche raciste, chargée, à la mise en page presque illisible, présente les étrangers et plus particulièrement les Africains, les ressortissants des pays balkaniques et les frontaliers (Français) comme des criminels. Pour étayer sa thèse, le Mcg reproduit non sans arrière pensée les rapports de la police en citant la nationalité de ceux qui ont commis des délits.
    Dénigrement, racisme primaire, amalgame, provocation… autant de motifs qui auraient pu amener la ville de Genève à interdire cette affiche. Et c’est ce qui vient de se produire avec l’annonce faite par le Conseil d’Etat en concertation avec les autorités fédérales d’empêcher toute publication publique de cette affiche, pas pour les motifs évoqués plus haut, mais à cause de la présence de la photo du guide de la révolution libyenne Mouammar Kadhafi avec le slogan: «Il veut détruire la Suisse».
    Petit retour en arrière. Pendant la crise qu’a connue la Suisse avec la Libye ces derniers mois, l’arrestation d’un des fils de Kadhafi dans un hôtel genevois suivi de l’affaire des deux otages suisses détenus par la Jamahirya, à plusieurs reprises Mouammar Kadhafi a appelé à la destruction et au démembrement de la Confédération helvétique.

    Le Conseil d’Etat déplore un outrage à la Libye
    Cette attention particulière de ramener le leader libyen au devant de la scène politique n’a pas plu aux autorités genevoises et fédérales, qui invoquent l’article 296 du code pénal suisse qui réprime l’outrage aux Etats étrangers. Interdiction de toute publication de cette affiche sans apporter de modification. Dénonciation du président du Mcg au ministère public de la Confédération et au parquet de Genève. Et publication d’un communiqué, jeudi 21 octobre, dans lequel le Conseil d’Etat déplore un outrage à la Libye avec laquelle il veut instaurer un climat de confiance.
    L’intenable Eric Stauffer, président du Mcg, qui n’est pas à sa première provocation, ne veut pas abdiquer sans une injonction d’un tribunal dénonçant au passage une atteinte à la liberté d’expression. Entre-temps, l’intelligentsia suisse crie à la censure et s’indigne dans les médias créant un nouveau débat dont la Libye n’a pas demandé à y être invitée!

    Article paru dans Kapitalis

    Lien permanent Catégories : Genève, Politique, Suisse 0 commentaire
  • A quoi Joue Stauffer?

    Imprimer

    Sans titre-3.jpgCommunication ciblée sur Facebook. Le MCG à travers son Président Eric Stauffer va déposer en urgence au Grand Conseil une proposition de motion intitulée “Favorisons une boite de nuit adaptée aux jeunes en toute sécurité”. Une façon de dire ou de reprendre unIMGP9679-ssssss.jpg autre slogan du MCG sur la même page: “Pour que l’Etat répare son erreur dans l’affaire MOA”. Stauffer invite les jeunes et tous ceux qui sont concernés par le MOA à venir manifester jeudi 14 octobre à 16h00 devant le parlement. Si la motion est acceptée elle sera traitée le même jour à 20h30. Le Président du MCG promet même une transmission en direct sur la chaine Léman Bleu. Ce n’est pas un poisson d’avril c’est l’information que propose simultanément la page du MCG et celle de son Président sur  le réseau social Facebook..
    Pourquoi ce revirement? Telle est la question que j’ai posée ce dimanche à 22h30 au Président du MCG. Ce dernier m’a répondu qu’il n’a jamais été contre le MOA et que sa seule préoccupation est la sécurité. Son engagement pour les jeunes il veut le montrer à travers cette motion d’urgence. Selon l’intéressé il n’a pas d’arrière pensée.
    A quoi joue Stauffer? Effet d’annonce? Récupération d‘une manifestation qui a drainé environ 1000 personnes et c’est rare à Genève? Envie de se racheter après une compagne négative en son encontre?  Le MCG continue à occuper le terrain de la communication. Une gifle le samedi avec la manifestation de Rive, une contre attaque dimanche par le biais de Facebook et une motion d’urgence déposée pour jeudi 14 octobre, le parti de Stauffer souffle le chaud et le froid sur la politique genevoise.

    A lire:

    Manifestation de soutien en faveur du MOA

    Le MOA s'attaque à Stauffer

    Le MCG recrute

    Les vacances de M. Stauffer

    La communication chez le MCG

    Stauffer fait son cinéma

    L'incroyable voyage de nos élus!

    Stauffer, Président à vie!

    Un chasseur de tags et un chasseur de mendiants

    La gauche est en vancances

    Eric Stauffer j'adore

     

    Sans titre.jpg
    Et demain est un autre jour!
    Lien permanent Catégories : Culture, Genève, Politique 3 commentaires
  • 13 regards sur la Constituante

    Imprimer

    Quel avenir pour la Constituante?

    2132527797.jpgIl ne se passe pas un jour sans que la Constituante ne fasse la une des médias. Projet complexe, long et lent au chemin tortueux. Ce qui devrait être notre future constitution est actuellement l’objet de grandes contestations, voir d’une incompréhension. Les attentes ont été bousculées ces derniers mois et la rue à deux reprises en a fait l’écho. Une première manifestation pour condamner l’abandon de l’égalité hommes-femmes et une deuxième pour l’antinucléaire qui a subi le même sort. Ajouter à cela la suppression  du droit au logement, l’éligibilité des fonctionnaires qui seront privés d’accès au Parlement s’ils ne renoncent pas à leur poste pendant la compagne électorale...les griefs sont nombreux. La Constituante est plombée par la majorité de droite. La démocratie trouve ses limites dans ce clivage politique qui est loin de satisfaire la majorité citoyenne. Critiquée, décriée, y’en a même ceux qui souhaitent voir la Constituante dissoute. Une provocation de plus ou un ras-le-bol?
    Plusieurs questions me taraudent. Cette constitution en devenir qui est loin de faire l’unanimité arrivera-t-elle jusqu’au bout de son terme en 2012? Sera-t-elle abandonnée en cours de route?  Aura-t-elle la bénédiction des urnes?
    Pour vous donner une idée sur l’ambiance qui entoure cette révision constitutionnelle  j’ai interpellé une vingtaine d’intellectuels et de politiciens de tous bords avec cette interrogation: en une dizaine de lignes merci de répondre à cette question: “Quel avenir pour la Constituante?”    J’en ai reçu 13 réponses. Que leurs auteurs en soient ici remerciés pour leur disponibilité. L’ordre d’apparition correspond à la réception des réponses.

    Haykel Ezzeddine

    +++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

    Contre la Constitution actuelle!

    2.jpg"Je me suis battu pendant des années pour une révision de la Constitution genevoise, datant de l'époque des attelages et des diligences! (1847) Hélas, lors de l'élection des constituants, les partis ont été largués au profit de groupes de pression ou d'intérêts particuliers ou corporatistes en décalage avec l'intérêt collectif. Dès lors, des acquis sociaux ou des décisions du peuple en matière environnementale ou d'égalité homme/femme, obtenus de haute lutte, ont été balayées par un jeu orchestré par des lobbies conservateurs et proches des milieux économiques et financiers. En l'état actuel, je me prononcerai contre la Constitution qu'on nous prépare, à moins que de meilleures intentions surgissent."

    Manuel Tornare

    Conseiller administratif de la Ville de Genève chargé du Département de la cohésion sociale, de la jeunesse et des sports... Parti socialiste


    (Le titre a été choisi par l'animateur du blog)

    ============================================================================================

    1-ssssss.jpgLe député Eric Leyvraz m’a envoyé un texte qu’il a déjà publié dans son blog Memoriter au mois de février 2008. Cependant il rajouté ce commentaire: “je vous le transmets, sans en changer une virgule, car c'est pour moi toujours d'actualité."


    Une nouvelle Constitution ( 3 février 2008)
    "Elaborer une nouvelle Constitution cantonale ne résoudra pas d'un coup de baguette magique les incohérences de la politique genevoise.On va mettre en marche une immense usine à gaz, pour de nombreuses
    années et coûtant des dizaines de millions, sans aucune garantie de résultat satisfaisant, au contraire je crains, vu les démissions de l'esprit apportées par le politiquement correct, de voir quelques libertés
    fondamentales égratignées dans une nouvelle mouture de l'ensemble des textes fondamentaux.
    Il serait préférable d'envisager un sérieux toilettage de notre Constitution; elle peut être simplifiée, modernisée dans son vocabulaire. Bref , c'est la mode  de tout jeter et de nous croire plus intelligents et capables que ceux qui nous ont précédés.
    Rappelons que le plus puissant pays du monde vit fort bien avec une Constitition datant de 1787 et amendées plusieurs fois..."

    Eric Leyvraz

    Député UDC, ancien président du Grand Conseil Genevois...

    =======================================================================================

    Non à une Constitution de droite.


    Sans titre 3-ssssss.jpgFaire une Constitution est un acte politique majeur et historique. Il semble que les constituants de Genève n'ont pas pris la mesure de cet événement et se comportent comme s'ils étaient dans un parlement en défendant chacun leurs intérêts de classe compte non tenu de ceux du reste de la population. La constitution ce ne sont pas seulement les droits et devoirs du citoyen c'est aussi la règle du jeux des gouvernements et en excluant le bien public des décisions nous risquons d'être confrontés, si la constitution était votée, à des niches de pouvoirs incontrôlables comme le sont aujourd'hui le pouvoir financier ou médiatique. En votant la constituante chacun attendait une mise en conformité de la Constitution avec le moment historique que nous vivons et pas une régression des droits acquis. La confrontation partisane qui a lieu n'est pas le fait des partis progressistes mais bien celui d'une majorité qui a perdu tout sens commun et dont la priorité est d'imposer sa vision du monde et par là même de notre société.
    Mais il semble aujourd'hui inimaginable de dissoudre cette assemblée parce qu'elle ne fonctionne pas comme  le voudrait certains. Un vote intermédiaire doit avoir lieu au mois de février c'est à ce moment là que le peuple dira si oui ou non il se reconnait dans les propositions de dé-constructions sociales proposées par une constituante de droite.

    Salika Wenger
    présidente des Indépendants de Gauche
    Cheffe du groupe « A Gauche toute ! » au conseil municipale de la ville de Genève...

    =======================================================================================

    L'avenir est dans son passé


    60154_1598680644582_1162984031_31723036_1112280_n.jpgQuel avenir pour la Constituante ? L'avenir de la Constituante est dans son  passé. Le faux pas qui la fait aujourd'hui trébucher a été fait il y a deux ans, lorsque la loi l'instituant a commis trois erreurs : celle, d'abord, d'exclure du corps électoral désignant la Constituante les jeunes de 16 à 18 ans, et les étrangers; celle, ensuite, ne pas obliger les listes se présentant à l'élection à respecter la parité des genres; celles enfin, de donner quatre ans à cette assemblée pour ne produire qu'un seul projet. Il s'en est suivi une élection à laquelle moins d'un dixième de la population genevoise a participé, élection qui a accouché d'une assemblée de vieux mâles revanchards à qui un délai invraisemblablement long a été donné pour ne produire qu'un seul texte, alors que les plus grandes constitutions ont été rédigées en quelques semaines, et que nul en les rédigeant ne s'est donné pour obligation de s'en aller à la pêche d'un improbable consensus. Quel avenir pour la Constituante ? Le seul qu'elle semble pouvoir se donner est celui que peut avoir un exemple de ce qu'il ne faut pas faire quand on essaie d'écrire une charte fondamentale. La Constituante genevoise avait reçu pour mandat d'écrire la Constitution genevoise du XXIe siècle, elle est en train de réécrire celle de 1815, cela tient à la fois de la régression et du plagiat, et cela se terminera comme cela mérite de se terminer : Genève aura été le premier canton à foirer sa révision constitutionnelle.

    Pascal Holenweg

    Conseiller municipal ville de Genève, politologue... parti socialiste

    =======================================================================================

    "Il faut que le processus s'achève et que le corps électoral tranche"

    IMGP9570-ssssss.jpgJ'ai toujours trouvé bizarre cette volonté de modifier la constitution genevoise alors qu'elle est originale par rapport à l'ensemble des autres constitutions. Elle a évolué dans le temps. L'introduction de l'interdiction de la chasse, du droit au logement, du positionnement antinucléaire et bien d'autre concept politique sont venus la structurer au fil du temps. Ce grand chambardement ne présageait rien de bon au vu de l'équilibre des forces dans ce canton qui est défavorable aux progressistes, mais qui n'est pas favorable de manière écrasante aux forces réactionnaires. Ainsi pour la droite et l'extrême droite c'était un véhicule rêvé pour enfin remettre en cause de manière fondamentale les idées qui freinent à Genève; leur cupidité, notamment la protection des locataires, qui les empêche de dégager des super profits comparativement à d'autre ville en Europe relative à la rente foncière. Nous en sommes donc là. A mon avis il faut maintenant que le processus s'achève et que le corps électoral tranche. Je ne donne pas cher à cette nouvelle constitution qui devrait être équilibrée et qui ne le sera jamais du fait même de ce qui vient d'être énoncé.

    Rémy Pagani

    Conseiller administratif de la Ville de Genève en charge du Département des constructions et de l'aménagement... Parti politique: A gauche toute.

    ============================================================================================

    Pour un retrait des forces de gauche de la Constituante!


    Sans titre-2.jpgLe projet de la nouvelle Constitution tel qu'il existe aujourd'hui est inacceptable. En quelques mois, la droite a bafoué les droits fondamentaux forts de décennies, voire de siècles de luttes sociales. Ceux qui ont publiquement contesté les décisions prises au sein de cette Constituante avaient souvent un sentiment de perplexité devant cet enchaînement presque comique des suppressions, comme c'était le cas des droits fondamentaux, de l'égalité hommes – femmes, du droit au logement ou de la protection du nucléaire, pour n'en nommer que quelques unes. Cette logique suicidaire de la majorité a rendu le projet impossible, le marchandage des thèses et des amendements est indigne de la Constitution. À mon avis, le retrait des forces de gauche de la Constitution serait une réponse raisonnable à cette débâcle: nous devons arrêter de penser que des consensus mous peuvent encore sauver le projet. En voulant réhabiliter la forme de notre Constitution, la majorité de droite de la Constituante en a rendu le contenu rétrograde. N'est-ce pas un paradoxe?

    Olga Baranova

    Secrétaire (JSG) Jeunesse Socialiste Genevoise...

    ============================================================================================

    "...un rêve, je veux continuer à y croire!"

    MauriceGardiol.jpgLa Constituante vit des temps difficiles. Après un travail assez satisfaisant en commissions, le premier tour en plénière a eu tendance à nous faire tomber dans les ornières habituelles de la politique politicienne. Pour certains cela était une étape inévitable. En ce qui me concerne je trouve que nous aurions pu nous éviter cet exercice un peu vain qui rigidifie les fronts, fait la part belle aux extrêmes, semble donner raisons aux opposants de toujours d'une nouvelle constitution et finalement discrédite nos travaux aux yeux de l'opinion publique.

    Il nous faut absolument nous ressaisir et changer de cap. J'espère que cela va être possible en lien avec la consultation publique qui aura lieu cet hiver. Je pense encore qu'il y a moyen de trouver une majorité significative pour s'engager sur un chemin plus raisonnable, tenant à la fois mieux compte d'un certain nombre d'acquis de la constitution actuelle, tout en y ajoutant quelques pistes nouvelles pour l'avenir. Malgré la morosité actuelle qui met en évidence ce que nous perdons, il y a déjà dans les thèses largement acceptées quelques éléments qui vont dans ce sens.

    C'est peut-être un rêve, mais pour le moment je veux continuer à y croire !

    Maurice Gardiol

    Vice-chef du groupe socialiste pluraliste à la Constituante. Président de Camarada et du Foyer carougeois...

    ============================================================================================

    "...secouer le cocotier et le peuple suivra..."

    625642478.jpgLe processus constituant à Genève est mort. Il ne produit ni de perspective, ni l’éclosion d’une nouvelle génération politique. Or, ce sont bien ces deux dimensions qui ont marqué les processus similaires dans les autres cantons. Comment expliquer cela? Certainement par la composition surprenante de la  constituante telle que sortie des urnes. Une vieille droite qui se retrouve hégémonique. Peut-être aussi l’air du temps qui est plus à la réaction qu’au progrès. Quoiqu’il en soit, si Genève veut une constitution progressiste, il faut modifier complètement la donne. Le peuple genevois est progressiste en matière de droits fondamentaux comme le droit au logement ou celui de l’égalité des genres. Il est aussi conscient des enjeux planétaires et climatiques. Il faut donc aller à sa rencontre. Il faut être imaginatif et secouer le cocotier. Le peuple suivra.

    Carlo Sommaruga

    Député au Parlement suisse, Secrétaire général de l’ASLOCA Romande depuis 2004, parti socialiste, avocat...

    ============================================================================================

    La réponse de la l'assistante de Madame Sandrine Salermo, Maire de Genève

    Madame Salerno m'a demandé de vous faire savoir qu'elle ne pourra malheureusement pas répondre à votre question. En effet, en tant que Maire de Genève, elle se doit de porter un message institutionnel qui, en l'occurrence, serait en complète contradiction avec ce qu'elle pense, elle préfère donc se taire.

    ============================================================================================

    "La Constituante a de la peine à se constituer..."

    848693086.jpgA l'époque,  nous étions tous heureux  d'apprendre que la Constituante allait travailler pour une nouvelle Constitution. Tout allait être rediscuter pour préparer le futur. Chacune et chacun des élu(e)s devait apprendre à réfléchir ensemble pour servir la République, les citoyens et la population au sens large. Tout devait être remis à plat dans un esprit démocratique loin de toute lutte  partisane. Une utopie qui était en voie de réalisation. Les contituant(e)s avaient pour tâche de moderniser un système qui risquait de ne plus être en mesure de répondre aux défis de l'avenir.
    Le rêve se transforme petit à petit en cauchemar et ce, à cause du retour sans détour de la politique politicienne. Le système des « clans » pardon des partis dresse le ring en plein coeur de la Constituante. La droite, nous dit-on, userait de sa majorité pour mettre des bâtons dans les roues de la gauche en remettant en cause les acquis sociaux et bien d'autres acquis vitaux durement obtenus suite à de longues luttes très difficiles.
    René Longuet propose de dissoudre l'instance révisant la Constitution ce qui a été saisi au vol par les médias qui titrent: «  La Constituante au bord de l'abîme » sans oublier l'avertissement de Pierre Vanek aux constituants genevois , « Vous pouvez arrêter votre travail! Votre Constitution est morte. »
    Je me mets à la place du simple citoyen que je suis, un néophyte de la politique qui essaie de comprendre et qui avoue n'avoir  jamais rien compris à cette foire d'empoigne. Nous voilà avec une Constituante qui crée plus de problèmes qu'elle ne propose de solutions. Et puis tout cela coûte des sous.Y a-t-il quelqu'un qui puisse m'aider à dévoiler les dessous de cette fougueuse Constituante? Où sont les experts politiques sages avec un bon zeste de pragmatisme, soucieux du bien des citoyens qu'ils représentent?
    La politique est en crise partout et les politiciens nous servent des plats réchauffés sans saveurs en ajoutant à nos multiples inquiétudes une véritable crise de vulnérabilité généralisée. D'autant plus qu'il n'est plus possible pour personne de revenir en arrière ce qu'appellent certains nostalgiques « la belle époque ». A-t-elle existé, où et quand?
    La Constituante a de la peine à se constituer à cause du manque de réalisme et du manque de sagesse ainsi que de l'absence du sens du compromis de la part de celles et ceux qui pourraient confondre entre dialogue constructif et bavardage politicien. Mais ne soyons pas défaitistes, il n'est jamais trop tard pour bien faire sauf que cela coûtera encore plus cher.

    Hafid Ouardiri
    Directeur de la Fondation de l'Entre-Connaissance-Genève

    ============================================================================================

    "Un combat stérile gauche-droite"


    SGRO_004.jpg-Depuis le début je trouve dommage que la Constituante soit en main politique et non en  main de la société civile
    -Avec les gens qui s’y trouvent, pas étonnant que l’on se retrouve dans un combat stérile gauche-droite dont Genève n’a vraiment plus besoin…
    -La  gauche confond constitution et réglement d’application. Si on la laissait faire on se retrouverait avec une espèce de nouveau « code civil» complet…
    - La droite est quelque peu imaginative donc créatrice d’idées (seul point positif actuellement), mais elle va se heurter au peuple malheureusement si elle ne lisse pas drastiquement ces propositions.
    -Si on veut avoir une chance, on devrait sortir les grosses idées novatrices de la Constituante et essayer individuellement de les faire passer par une initiative.
    -J’ai peur que l’on fasse beaucoup de bla-bla autour de cette constituante pour finir avec quelque chose de plat sans saveur et qui aura couté très cher aux contribuables

    - J’espère sincèrement me tromper…


    Stéphane Grolimund (PDC)
    PS: en voyage une réponse entre 2 avions

    ============================================================================================

    "...Un projet rétrograde, anti-social et anti-écologique..."

    1489161778.jpgJusqu’à présent, force est de constater qu’au sein du processus de la Constituante, les forces populistes, de droite et d'extrême droite n’ont cessé de porter des atteintes frontales à toutes les avancées progressistes : refus de l’égalité entre femmes et hommes, démantèlement du droit au logement et d’autres votes du même type, interdiction faite aux fonctionnaires de siéger au Grand Conseil, et, récemment, la suppression de la garantie constitutionnelle anti-nucléaire sur l’énergie ainsi que les avancées en matière d’économie d’énergie.
    C'est bien une genferei, puisque des processus similaires dans d’autres cantons ont permis l’inscription de lois pour le moins avant-gardistes : Neuchâtel a, par exemple, inscrit le droit de vote des étrangers au niveau communal et cantonal. Genève se montre sur tous les points incapable de répondre aux exigences d’une nouvelle Constitution répondant aux enjeux du 21ème siècle pour notre canton. Pire, elle remet en question des avancées sociales et environnementales incontournables. Cette entreprise de régression systématique nous rend forcément perplexe, et un revirement des milieux conservateurs tout aussi peu crédible. Dès lors, l’annonce faite par Murat Alder comme quoi, sous l'impulsion des Radicaux, la Constituante rétablit l'inscription explicite du principe d'égalité des sexes dans la Constitution et lui ajoute le droit à un salaire égal pour un travail de valeur égale, ne change rien à l’affaire, pire, que certains en trouvent mérite est pour le moins déplacé. Genève pense-t-elle être à l’avant garde en « rétablissant le principe d’égalité des sexe » ? C’est tout simplement accablant. A l'image de cette Constituante qui a désormais perdu toute la crédibilité qu’il lui restait.
    La gauche, si elle entend ne plus être la marionnette d’un tel simulacre, se doit de réagir en prenant ses responsabilités, soit en sortant de cette mascarade, ni plus ni moins. Certes, certains partis de gauche pensaient que le processus pouvait aboutir sur quelque chose de valable et de progressiste, et ont soutenu cette manière de procéder. Mais ce n’est pourtant pas en persévérant dans l’erreur que les choses évolueront dorénavant dans la bonne direction. Il faut bien plutôt un signal fort et que l'on songe à d’autres moyens que le processus actuel pour que Genève puisse revoir sa Constitution. Ce serait en effet se moquer du peuple que de le contraindre de voter pour ou contre un projet rétrograde, anti-social et anti-écologique.

    Julien Cart

    Membre des Verts, co-président des Jeunes Vert-es Genève. Co-fondateur du ROC (Réseau Objection de croissance)

    ============================================================================================

    Confiant si...

    129808307.jpgEn fait,  je suis passé toute cette semaine par plusieurs états d'âme sur l'avenir de la Constituante. Finalement, je crois que celle-ci a encore son avenir devant elle, dans la mesure où une majorité de groupes et d'élus veulent encore négocier une issue plus consensuelle.
    Ceci dit, pour moi, dès le départ, la Constituante aurait dû se cantonner à la réforme des institutions.

    Pierre  Maudet

    Conseiller administratif en charge du département de l'environnement urbain et de la sécurité. Parti Radical

    (Le titre a été choisi par l'animateur du blog)

    Crédits photos: Haykel à part la photo de Pascal Holenweg et de Stéphane Grolimund

    Cette note a paru dans le blog collectif du 9 octbre 2010. Retrouvez les textes de Marie-France de Meuron et de John Goetelen sur ce lien: Blog collectif

  • Le MOA s'attaque à Stauffer

    Imprimer

    DSC00600-ssssss.jpg

    Une nouvelle campagne d’affichage sauvage à caractère politique vient de faire son apparition aujourd’hui en ville de Genève. Des mains discrètes ont placardé dans plusieurs endroits de la ville une affiche concernant le MOA. Voici le texte du message que les initiateurs veulent passer: “Depuis plusieurs mois, le MOA est attaqué de toute part et une grosse diffamation est orchestrée par Eric Stauffer.
    Cette campagne de déstabilisation jusqu’aux plus hautes instances a pour but la simple fermeture du MOA et ceci est sur le point d’aboutir!
    Tout le monde a bien compris qu’il s’agit de manoeuvres politiques. Le conseil d’Etat peut soutenir la jeunesse et le peu de lieu disponible, le veut-il-vraiment?
    Vos réactions, toutes les infos, documents officiels sur Facebook Moaction”.DSC00601-ssssss.jpg
    Sur le réseau social Facebook la page dédiée au MOA contient 3 articles et 510 fans vers 16h35. Les articles concernent par ordre chronologique une lettre ouverte au Conseil d’Etat dans laquelle les responsables du MOA dressent  l’historique et les problèmes liés à la gestion du club mythique genevois. La deuxième parle de l'incident qu’a eu Eric Stauffer le 18 octobre 2009 au MOA lors de l’anniversaire de Michel Chevrolet. On peut y lire que le député du MCG n’a pas apprécié d’être chassé de sa table au profit d’un habitué. Et depuis ce moment, selon les responsables du MOA, Stauffer mène une campagne de diffamation à leur encontre. Accusation grave qui va certainement faire réagir le Président du MCG. Le dernier article est une copie du communiqué affiché actuellement en ville. 
    Après l’opération du syndicat SSP contre François Longchamp le 30 août dernier, c’est la deuxième fois qu’un tel procédé est utilisé sur le domaine public.

    DSC00602-ssssss.jpg
  • Le député Eric Stauffer malmené devant l’Hôtel de Ville!

    Imprimer

    41042_466233886795_236413916795_6676479_7892837_n.jpgLa séance de travail du Grand Conseil vient de s'achever. Il est 19h15. Les députés commencent à quitter par petits groupes l’Hôtel de Ville. La manifestation pour le soutien des grévistes de l’ISS Aviation qui se tient presque devant la porte de l’illustre bâtiment bat son plein. Syndicalistes, grévistes et élus se succèdent au micro depuis 18h00 pour condamner, encourager réconforter et promettre que cette grève de 56 jours ne s’arrêtera que si ISS Aviation donnera gain de cause aux 15 grévistes. Le député Eric Stauffer du Mouvement Citoyens Genevois (MCG) suivi de quelques membres de son parti décident de prendre part part à la manifestation. 41042_466233856795_236413916795_6676473_8005270_n.jpgCe que refusent catégoriquement quelques manifestants. Le ton monte. La tension est palpable et on n’arrive plus à écouter le discours d’une intervenante. Le député Eric Stauffer n’en démord pas et reste inflexible aux cris et aux huées auxquels il fait face avec un sourire ironique. Récupération, un geste maladroit ou simplement de la provocation? Stauffer a épinglé sur sa cravate un badge du syndicat SSP. Un manifestant excédé s’approche du député Satuffer, l’asperge avec une bouteille d’eau et la jette dans sa direction, s’en suit un jet de projectiles: un briquet et des feuilles de papiers. Le temps de reprendre ses esprits et de calmer une foule de plus en plus menaçante et le Président du MCG quitte les lieux...après avoir bu la tasse!

    41042_466233861795_236413916795_6676474_7001127_n.jpg
  • Le MCG recrute

    Imprimer

    Sans titre-1.jpgLes municipales de 2011 approchent à grands pas. Les gesticulations politiciennes commencent et la campagne à dores et déjà pris le chemin de la communication. Le MCG réussira-t-il à installer un de ses candidats dans l’exécutif? Et combien de ses membres obtiendront des sièges dans le Conseil municipal? En attendant le verdict des urnes, voici  la nouvelle du jour: le Mouvement Citoyens Genevois recrute via Facebook. Voilà le texte intégral de son annonce publiée ce jour sur le profil de son Président, l’incontournable Eric Stauffer: “Spécial Élections 2011. Conseiller Municipal dans votre commune! Ça vous intéresse?
 Le MCG dépose des listes dans 26 communes du canton!
...Vous aimez les idées du MCG! Alors devenez un acteur de la vie publique!
 Participez à une aventure passionnante une expérience unique et enrichissante! 
Devenez un ou une Elu-e!
 les CITOYENS ont besoins de Vous! 
Contactez-nous par courriel info@mcge.ch”
    Stauffer dispose actuellement d’un carnet d’adresses “Spécial Facebook” composé de 1000 “amis”. Est-ce suffisant pour faire son marché dans ce panel représentatif de la société? A suivre!

    MCG.jpg

    Mes précédentes notes sur Eric Stauffer:

    Lien permanent Catégories : Genève, Politique 3 commentaires
  • Les vacances de M. Stauffer

    Imprimer

    Sans titre-2.jpgLa semaine dernière, un quotidien de la place et le téléjournal
    de la TSR nous ont appris où passent nos élus leurs vacances. Il n’était pas possible d’énumérer tout le gotha de la politique suisse, les journalistes avec la chaleur deviennent fainéants. Travail à moitié fait! Nous devons nous contenter des sept sages qui siègent sous la coupole de Berne.
    S’il y a une personne qui me manque ces derniers jours, ce n’est pas Pierre Maudet mais c’est Eric Stauffer qui anime à sa façon le paysage politique genevois. “Un seul être vous manque et tout est dépeuplé”! Genève en cette période estivale est encore plus ennuyeuse sans notre Stauffer. J’ai retrouvé sa trace...sur Facebook (500 millions d'utilisateurs). Et oui je suis un des 959 “amis” virtuels du Président du MCG. ça aide le grand réseau de partage, de communication et d’espionnage qu’est Facebook. Grâce à cette communauté sur la toile, j’ai des nouvelles de notre ami Stauffer. J’ai même des photos. Sans titre-3.jpgLe Député Stauffer  batifole dans les eaux italiennes en compagnie de sa famille. Au menu, farniente, bronzette, pêche au thon, sortie en mer pour admirer les dauphins, coucher de soleil poétique, spaghettis à gogo, pinard de la région...et tout ça avec un léger différé grâce à l’Iphone, cet instrument très prisé que veut bannir l’administration fédérale!
    Pas besoin d’être un paparazi pour avoir en primeur des photos de vacances de notre Président-Député MCG. Stauffer ouvre à ses 959 amis virtuels une partie de son album photo spécial vacances 2010. Je ne trouve à ce moyen de communication que des avantages même si la principale vedette nous impose le choix des photos.

    34267_1537113350796_1323737715_1431585_6677051_n.jpg
    34332_1532245909113_1323737715_1419135_5343344_n.jpg
    37935_1539683575050_1323737715_1437758_2304525_n.jpg
    34937_1543851199238_1323737715_1447714_1798256_n.jpg
    Photos Eric Stauffer
    Stauffer.jpg

    Et demain est un autre jour!
  • La communication chez le MCG

    Imprimer

    Poggia.jpgLes communiqués de presse du très inspiré Mouvement Citoyens Genevois qui roule pour notre bien être je les attends avec impatience. Je ne me suis pas inscrit à leur newsletter tout simplement parce qu’elle n’existe pas mais par contre je me fais un devoir et un plaisir à aller piocher dans le blog du Président du MCG et les occasions ne manquent pas. L’indignation de Stauffer est au rendez-vous chaque fois que la Suisse et Genève sont directement ou indirectement interpellés. Tout au long de l’année ça fait un paquet d’interpellations citoyennes! Je ne suis pas un expert en communication mais je trouve que les messages démagos que le MCG veut passer à la population genevoise manquent cruellement d’originalité. Je suis plus que certain selon le ton employé, le style des phrases et les mots qui composent les communiqués il n’y a point d’attaché de presse ou de communicateur professionnel derrière la communication du MCG. Le tâcheron de service qui s’attéle à la tâche utilise le même langage et les mêmes artifices pour faire passer son message revendicatif, alarmant et répétitif. Pourtant ce n’est pas le potentiel humain qui manque chez le MCG. Le grand avocat des malades, Maître Poggia également député MCG est un grand orateur professionnel de par son métier et je me demande pourquoi les communiqués de son parti ne portent pas sa griffe. Je pourrais vous faire une compilation de morceaux choisis des dernières sorties du MCG mais la redondance du discours simpliste me dissuade de le faire. Si vous voulez aller à la pêche aux pépites vous savez ce qui vous reste à faire. Mais ne comptez pas sur moi pour vous donner l’adresse.

  • L’agenda de Madame la maire

    Imprimer

    123456.jpgSandrine Salerno, la nouvelle maire de Genève innove en communiquant avec son blog. C’est nouveau et c’est intéressant. On peut suivre la trace de la socialiste heure par heure quand la mise à jour est à jour. Du 14 au 27 juin, il n’y a que du blanc sur le calendrier de Madame la maire. Rien, aucune activité à mettre sous la dent du moins  sur son agenda. A l’horizon, point des petits fours, point d’inauguration, point de discours, point de réunion! On ne sait pas si elle est en vacances pour deux semaines, si les activités officielles se font rares, si pendant ces 14 jours elle est moins sollicitée... Mais attention son blog est à jour pour communiquer sur tout ce qui touche les genevois. Le 14 juin: L’égalité, un étendard pour la cité pour parler de l’égalité des sexes et la nouvelle campagne d’affichage Post Tenebras Egalité. Sans titre-1.jpgLe 15 juin ce sont les “Apprentis sans-papiers” qui font l’objet d’une réflexion. Le 16 et en toute logique la diversité de la Nati est mise en évidence, le 17 juin une attention pour M. Deiss fraîchement élu à la Présidence de l’assemblée générale des Nations-Unies. Aujourd’hui à 14h40 pas de texte sur son blog.
    Au fait, Madame Salerno vous êtes en vacances pour deux semaines ou vous faites comme moi vous travaillez au rythme du mondial? Rendement 100% le matin et le reste occupation à temps complet devant la télé? Une dernière vérification sur son agenda et voilà que le 23 juin Madame Salerno sera au 25ème anniversaire de l’OMCT. Une participation de dernière minute qui est venue s’ajouter à son emploi du temps. Je trouve le fait qu’un élu communique à travers un blog est chose à suivre et à recommander. Une transparence qui fait du bien à la démocratie.

  • Isabel Rochat aux Pâquis et VIVRe chez la Constituante

    Imprimer

    31832_434734686795_236413916795_5815742_2111115_n.jpg

    Nouvelle mise à jour

    Voilà maintenant 49 jours que l’opération Figaro a vu le jour. Et c’est l’occasion de faire un bilan intermédiaire sur les actions accomplies et les buts à atteindre d’ici la fin de l’année. Isabel Rochat, conseillère d'Etat en charge du Département de la Sécurité, Monica Bonfanti, cheffe de la police et François Schmutz, chef d'Etat-major ont tenu aujourd’hui à 11h00 une conférence de presse à la Librairie arabe l’Olivier aux Pâquis. Le choix de l’endroit n’est par fortuit. C’est de la Rue de Fribourg avec l’Association des habitants et des commercants qui porte le même nom qu’est partie le mouvement des revendications pour une présence plus accrue de la police dans les rues, déjà sous l’ère de l’ancien conseiller Laurent Moutinot. Conférence de presse qui donne aussi un signe fort pour les communautés issues de l’immigration.
    Le bilan de l’opération Figaro se veut positif avec une baisse significative de l’évolution des vols, pas de déplacement de la criminalité sur d’autres quartiers, une présence policière rassurante pour les habitants et les commercants, une sécurité mieux organisée avec le même effectif et des projets pour janvier 2011 avec la création de nouveaux postes de police intégrés comme celui des Pâquis. 31832_434734726795_236413916795_5815748_2838292_n.jpgMadame Rochat a parlé également du surpeuplement de la prison de Champ-Dollon 610, prisonniers au lieu de 270 et du recrutement de 248 policiers supplémentaires sur les quatre prochaines années. A la question d’un journaliste sur ses rapports avec Monica Bonfanti, Madame Rochat a répondu que ce n’est pas le sujet de la conférence d’aujourd’hui et que je cite ses termes: “on arrive quand-même à se parler”!!! Bonjour la bonne ambiance.
    Après la conférence j’ai parlé avec Alain Bittar, propriétaire de la Librairie l’Olivier et Jalel Matri qui tient la salle de Billard América également à la rue de Fribourg. Tous deux ne tarissent pas d’éloges l’opération Figaro, une opération qui leur a rendu un certain sentiment de sécurité grâce à cette police de proximité. L’effet positif de figaro se fait sentir aux Pâquis qu’en est-il des autres quartiers qui participent à cette opération: Cornavin, Rive et Eaux-Vives?

    31832_434734676795_236413916795_5815741_3977650_n.jpg
    31832_434734691795_236413916795_5815743_4429865_n.jpg
    31832_434734706795_236413916795_5815745_866653_n.jpg
    31832_434734711795_236413916795_5815746_24457_n.jpg
    31832_434734721795_236413916795_5815747_2116892_n.jpg
    31832_434734771795_236413916795_5815755_4960598_n.jpg
    31832_434734731795_236413916795_5815749_8191341_n.jpg
    31832_434734746795_236413916795_5815751_1012119_n.jpg
    31832_434734736795_236413916795_5815750_5192597_n.jpg
    31832_434734696795_236413916795_5815744_2005651_n.jpg
    Entre Monica Bonfanti
    31832_434734751795_236413916795_5815752_4297737_n.jpg
    et Isabel Rochat
    31832_434734756795_236413916795_5815753_4956488_n.jpg
    ce n'est pas l'entente...
    31832_434734761795_236413916795_5815754_7176372_n.jpg
    Pour Jalel Matri, Yvan Michellod et Alain Bittar de l'Association des habitants et commercants de la Rue de Fribourg, l'opération Figaro est un succès, un signe fort contre les délinquants et une bouffée d'air pour le quartier.
    Rochat.jpg
    ==================================================
    Aujourd'hui vers 13h30 devant l'Hôtel de Ville
    La Coordination ViVRe a déposé à la Présidence de l'Assemblée de la constituante genevoise sa proposition collective pour que les étrangers résidant légalement à Genève depuis 5 ans disposent des droits politiques complets au niveau communal et cantonal dans la future constitution genevoise. Une action symbolique a eu lieu à cette occasion devant la Constituante. La Coordination VIVRe (vivre, voter, Représenter) a récolté 5347 signatures en moins d'un mois. Photo de mon ami Demir Sönmez:
    30816_1319644443308_1596716979_30859256_2220765_n.jpg
    30816_1319644603312_1596716979_30859258_4830442_n.jpg
    30816_1319644683314_1596716979_30859259_969443_n.jpg
    30816_1319650723465_1596716979_30859273_6994424_n.jpg
    30816_1319684284304_1596716979_30859346_8019425_n.jpg
    30816_1319686524360_1596716979_30859356_6093360_n.jpg
    30816_1319684364306_1596716979_30859347_91786_n.jpg
    30816_1319691804492_1596716979_30859402_5305536_n.jpg
    30816_1319700084699_1596716979_30859460_3996203_n.jpg
    Accident sur le Pont du Mont blanc vers 19h40 entre motos:

    31832_434851021795_236413916795_5818160_4642245_n.jpg
    31832_434851036795_236413916795_5818161_8152497_n.jpg
    31832_434851051795_236413916795_5818162_4277925_n.jpg
    31832_434851061795_236413916795_5818163_1993936_n.jpg
    31832_434851066795_236413916795_5818164_6074868_n.jpg
    31832_434851076795_236413916795_5818166_6997864_n.jpg
    31832_434851086795_236413916795_5818167_7663660_n.jpg
    31832_434851106795_236413916795_5818169_7229730_n-1.jpg
    31832_434851106795_236413916795_5818169_7229730_n.jpg
    31832_434851111795_236413916795_5818170_2023861_n.jpg

    Avant de partir, visitez mes autres blogs:

    2.jpg
    1.jpg
    Et le
    Blog collectif 1.jpg
    Et demain est un autre jour!
    1068008157.jpg
    Toutes nos pensées pour Max Göldi
    1360572638.jpg
  • Un samedi de folie!

    Imprimer

    Manifestation contre Israël
    32232_433116481795_236413916795_5770074_3037276_n.jpgC’est la journée la plus courte que j’ai eu à vivre depuis bien longtemps. De nombreuses sollicitations, des programmes variés sous une température estivale. Ce samedi j’ai dû faire des concessions et des coupes dans mon agenda. Tout a commencé à la Place Longemale avec le rassemblement pour la deuxième manifestation anti-israélienne après celle de la Place des Nations du lundi 31 mai. Ils étaient selon les organisateurs 1500 personnes à avoir traversé le Pont du Mont-Blanc pour se rendre devant le Palais Wilson, siège du Haut-Commissariat des Nations Unies aux Droits de l’Homme. Plusieurs personnalités ont pris la parole afin de condamner pour la énième fois l’Etat d’Israël. 32232_433116526795_236413916795_5770082_5940918_n.jpgJosef Zisyadis, Carlo Sommaruga, Ueli Leuenberger, Pierre Vanek et d’autres intervenants ont tous été unanimes: le blocus de Gaza doit impérativement être levé d’ici les prochains jours et l’Etat d’Israël est appelé à revoir sa politique agressive qui est entrain de le conduire vers un isolement  irrémédiable. La foule a scandé plusieurs slogans hostiles contre l’Etat hébreux. Et sur des tee-shirt verts on pouvait lire: “Boycott Israël” ou “Palestine vivra”. Dimanche 6 juin une autre manifestation est prévue à 15h00 à la Place Neuve pour maintenir la pression.

    32232_433116506795_236413916795_5770079_5014330_n.jpg
    IMGP7146.JPG
    32232_433116451795_236413916795_5770070_7676748_n.jpg
    32232_433116456795_236413916795_5770071_7421171_n.jpg
    32232_433116466795_236413916795_5770072_5218275_n.jpg
    32232_433116476795_236413916795_5770073_1737559_n.jpg
    32232_433116486795_236413916795_5770075_2325787_n.jpg
    32232_433116491795_236413916795_5770076_3403718_n.jpg
    32232_433116496795_236413916795_5770077_8316211_n.jpg
    32232_433116501795_236413916795_5770078_6575666_n.jpg
    32232_433116516795_236413916795_5770081_1239600_n.jpg
    32232_433116531795_236413916795_5770083_4896430_n.jpg
    32232_433116541795_236413916795_5770084_4482148_n.jpg
    32232_433116551795_236413916795_5770085_7523795_n.jpg
    32232_433116556795_236413916795_5770086_3477372_n.jpg
    32232_433116571795_236413916795_5770087_4395401_n.jpg
    32232_433116576795_236413916795_5770088_7329831_n.jpg
    32232_433116591795_236413916795_5770090_6003442_n.jpg
    32232_433116596795_236413916795_5770091_5630142_n.jpg
    32232_433116601795_236413916795_5770092_7238932_n.jpg
    32232_433116606795_236413916795_5770093_5265326_n.jpg
    32232_433116611795_236413916795_5770094_7896586_n.jpg
    32232_433116641795_236413916795_5770097_1101361_n.jpg
    32232_433116676795_236413916795_5770101_1957937_n.jpg
    32232_433116681795_236413916795_5770102_4513936_n.jpg
    32232_433118496795_236413916795_5770209_22984_n.jpg
    32232_433116686795_236413916795_5770103_3001413_n.jpg
    32232_433116696795_236413916795_5770104_4031503_n.jpg
    32232_433116716795_236413916795_5770106_5219716_n.jpg
    32232_433116721795_236413916795_5770107_6501735_n.jpg
    32232_433118381795_236413916795_5770195_6809766_n.jpg
    32232_433118386795_236413916795_5770196_704849_n.jpg
    32232_433118396795_236413916795_5770197_8359684_n.jpg
    32232_433118401795_236413916795_5770198_7470376_n.jpg
    32232_433118431795_236413916795_5770201_8263137_n.jpg
    32232_433118461795_236413916795_5770204_3877892_n.jpg
    32232_433118466795_236413916795_5770205_7281358_n.jpg
    32232_433118471795_236413916795_5770206_2475685_n.jpg
    32232_433118476795_236413916795_5770207_6476419_n.jpg
    32232_433118506795_236413916795_5770210_6703828_n.jpg
    32232_433118451795_236413916795_5770203_3297483_n.jpg
    32232_433118436795_236413916795_5770202_1951204_n.jpg
    32232_433118421795_236413916795_5770200_4875440_n.jpg
    32232_433118406795_236413916795_5770199_2973943_n.jpg
    32232_433116661795_236413916795_5770099_842509_n.jpg
    32232_433116646795_236413916795_5770098_514912_n.jpg
    32232_433116631795_236413916795_5770096_5812130_n.jpg
    32232_433116621795_236413916795_5770095_7839209_n.jpg
    32232_433116586795_236413916795_5770089_419666_n.jpg
    32232_433116511795_236413916795_5770080_3107314_n.jpg
    32232_433116431795_236413916795_5770069_7374893_n.jpg
    32232_433118486795_236413916795_5770208_6466792_n.jpg