Politique - Page 3

  • Les affiches électorales inspirent...

    Imprimer

    Sans titre-ssssss1111.jpg
    Sans titre2-ssssss1111.jpg
    Sans titrex-ssssss1111.jpg
    20110303_5567-ssssss1111.jpg
    Sans titreA-ssssss1111.jpg
    20110224_5554-ssssss1111.jpg
    DSC01695-ssssss1111.jpg
    20110224_5560-ssssss1111.jpg
    IMGP3725.JPG
    Et demain est un autre jour!

  • Politique spectacle à Genève...pour amuser la galerie!

    Imprimer

    © giz - Fotolia.com.jpgPlus on s’approche de l’échéance électorale plus le niveau régresse. Nivellement par le bas. Le débat des idées se transforme en chasse aux informations croustillantes et tant pis pour la politique. Quand le programme d’un parti ressemble au voisin on cherche à se démarquer en occupant le terrain médiatique. C’est à qui débusque une information au bas du caniveau, celle qui serait susceptible d’être publiée dans le Voici local. Au fait il n’y a pas de Voici à Genève, mais les quotidiens de la place feront l’affaire, faute de mieux. Deux élus arrivent aux mains, pardon aux pieds au bistro de l’hôtel de Ville. Plainte pas plainte, beuverie, dérapage, abus de cigarettes  dans un endroit interdit, opération chirurgicale pour soigner la victime et opération médiatique pour sauver la deuxième victime. On n’arrive plus à suivre et on se demande pourquoi nos élus ont besoin d’un remontant pour les aider dans leur décision pendant les heures de travail dans cet hémicycle honorable. On n’y parle pas de l’avenir et du présent d’une poignée de citoyens mais de 464’000  personnes! 
    Que le spectacle commence!
    Sans titre-1.jpgVous voulez voir à quoi ressemble la politique genevoise? C’est simple, prenez votre samedi à partir de 12h00 à l’heure de l’apéro et allez visiter l’animalerie politique à la place du Molard. Tous ou presque, ceux qui sont concernés par les municipales à la Ville de Genève et son exécutif font leur marché ou leur show et tiennent boutique pendant quelques heures pour draguer l’électeur indécis ou égarer celui  qui n’a pas encore choisi son camp. C’est pathétique! Et plus on s’approche  de la fermeture des magasins et plus on avance dans le spectacle. Pour résumer si vous n’avez pas beaucoup de temps à investir sur la Place du Molard et je vous comprends et que vous voulez assister au film sans la publicité je vous suggère de passer vers 16h00. Une heure avant que tout Genève ferme boutique et devient un endroit désert et ennuyeux, le spectacle commence. L’apéro de midi se prolonge et sur son chemin pour atteindre celui du soir on assiste au meilleur, une compilation du samedi composée des meilleurs moments  de la journée voire de toute la semaine. Règlement de compte entre politiciens, apprentis politiciens et leurs indéfectibles suiveurs. A côté ils ont dit, ils ont fait...on doit répliquer et réagir. A la bonne franquette à l’abris des médias qui prennent comme les fonctionnaires congé les week-ends on règle les comptes...sans laisser de traces, sauf chez le badaud de passage!

    Illustrations: Fotolia

  • Eric Stauffer brocardé sur ses propores affiches!

    Imprimer

    20110224_5543-ssssss.jpgCurieuse apparition ce matin d’affichettes sauvages placardées sur des affiches électorales du MCG. Lieux: la Place des 22 Cantons et la Plaine de Plainpalais. La cible: Eric Stauffert brocardé par un citoyen anonyme. Sur 4 pages A4, le poseur de ces affichettes sauvages se livre à un long plaidoyer sous forme de devinettes contre le Président du MCG. En allant jusqu’à la fin du réquisitoire, l’anonyme pollueurs d’affiches électorales nous invite à “votez UDC, le seul parti des paysans, le seul parti helvétique à défendre les droits les plus respectables”. Et même à soutenir Christophe Blocher et nous livre au passage des liens sur youtube pour étayer ses propos...Des propos à la limite de la diffamation. L’inconnu a retranscrit les devinettes livrées par le député Pierre Weiss lors d’une séance au Grand Conseil, postées sur internet sous forme de vidéo le 28 juin 2009 et regardées à ce jour par 6945 personnes. A ces devinettes il a rajouté d’autres de son cru sur le même modèle. Langage populiste qui traite les électeurs de cons et qui s’en prend à un élu non moins populiste. A qui profite ce genre de détournement. Plus on s’approche de l’échéance électorale plus le ton monte et le niveau se dégrade!
    PS: J’ai fait un tour du côté de la gare et de la plaine de Plainpalais et seules 3 affiches du MCG  sont détournées de la sorte.

    Sans titre1-ssssss.jpg
    Sans titre2-ssssss.jpg
    Sans titre3-ssssss.jpg
    Sans titre 4-ssssss.jpg
    Sans titre-ssssss.jpg
    20110224_5565-ssssss.jpg
    La vidéo:
    Et demain est un autre jour!
  • L’ambassadeur dérape et la rue réagit, sacrés tunisiens!

    Imprimer

    Sans titre 2.jpgLe nouvel ambassadeur de la France à Tunis, Boris Boillon dérape à son arrivée au pays de la révolution du jasmin. Parlant un arabe approximatif, un mélange de plusieurs dialectes avec des mots empruntés à la langue arabe classique, l’ambassadeur qui débarque de l’Irak s’emmêle les pinceaux avec la langue tunisienne et comprend mal la question d’une journaliste locale. Brutalement, il met fin à l’interview télévisée et écarte avec un mouvement de dépit le micro. Son geste n’est pas passé inaperçu. Facebook a relié l’information avec la séquence incriminée et la colère des tunisiens a trouvé une nouvelle cible. Plusieurs mouvements se sont créés sur le réseau social pour protester contre un ambassadeur qui leur paraît arrogant et peu respectueux des usages et de l’hospitalité légendaire des tunisiens. Les clichés sur le colonialisme ont refait surface et la rue a de nouveau réagi. Hier environ 500 personnes ont scandé devant l’ambassade de France à Tunis des slogans hostiles au nouvel ambassadeur tels que “La Tunisie tu la respectes ou tu dégages”, “Boris dégage”, “Casse toi pauvre Boillon”...
    Voici la transcription de l’entretien qui a provoqué l’ire des tunisiens. Sans titre-5.jpg
    La journaliste: en arabe :”L’avenir des relations politiques entre la Tunisie et la France comment va-t-il se développer surtout après la réaction française inattendue depuis le début de la révolution tunisienne que ce soit de la part du Président Sarkosy ou de la Ministre des affaires étrangères Michèle Alliot Marie?”
    L’ambassadeur: en arabe”La France veut ouvrir une nouvelle page avec la nouvelle Tunisie dans le cadre d’une nouvelle ère. La France est confiante quant à l’avenir de la Tunisie. La France est avec la Tunisie et à côté du peuple tunisien.
    La journaliste: en arabe “Pour corriger ses erreurs envers sa position sur la Tunisie, le président Sarkosy dont vous êtes très proche vous a nommé ici”
    L’ambassadeur: rire, merci
    La journaliste: en arabe “L’ancien ambassadeur Pierre Ménat à Tunis a été critiqué de ne pas avoir su analyser l’ampleur de la révolte tunisienne, des inquiétudes vous concernent au sujet de votre relation privilégiée avec Sarkosy, votre jeune âge et la nature de votre mission qui consiste à renouveler la confiance entre les peuples tunisiens et français quelle est votre réponse pour ces inquiétudes?”
    L’ambassadeur: en arabe “Pourquoi des inquiétudes, je ne comprends pas. Ce sont des extrapolations à mon encontre et je ne mérite pas ça. Laissez-moi commencer mon travail”
    La journaliste: en arabe “Ce sont des inquiétudes et non un jugement à l’avance”
    L’ambassadeur: en arabe Sans titre 3.jpg“Pourquoi inquiétudes, je ne comprends pas inquiétudes, ce ne sont pas des insultes contre moi, comment vous pouvez me dire ça. Je suis un nouveau ambassadeur. Je viens d’arriver. Je ne veux pas une telle question. Respectez-moi un peu. Geste pour éloigner le micro. Respectez moi, c’est quoi inquiétude!!! Inquiétude quoi? C’est fini.
    La journaliste: en français “Vous ne pouvez pas comprendre ce genre d’inquiétude?”
    L’ambassadeur: en français “C’est fini. Merci au revoir”. Et il se lève. Pourquoi vous me parlez de ça c’est lamentable, c’est nul!
    La journaliste: en français “Même pas par rapport à ce contexte.”
    L’ambassadeur: en français: “Pourquoi vous me parlez de ça, c’est lamentable, c’est nul”
    Un repas au goût amer!
    Un peu avant cette interview, Boris Boillon a convié jeudi les journalistes à un repas dans sa résidence à la Marsa (Banlieue de Tunis). Morceaux choisis de son langage à table en plein repas qui a sidéré les journalistes tunisiens: en français “N’essayez pas de me coincer avec des trucs à la con...
    N’essayez pas de me faire tomber sur des trucs débiles franchement, franchement, vous croyez que j’ai ce niveau-là? Vous croyez que je suis dans la petite phrase débile moi je suis là pour exposer une philosophie, Sans titre 8.jpgje ne suis pas là pour me mettre dans des situations il a dit ça...”
    Mea culpa
    Hier soir à la télévision tunisienne le même ambassadeur est venu s’excuser platement, présenter son  mea culpa, tout en reconnaissant ses erreurs. Est-ce suffisant pour faire oublier sa lamentable première sortie? Les tunisiens qui ont récemment appris à descendre promptement à la rue pour défendre toute attaque qui touche à leur dignité sont vigilants et ne pardonneront pas un éventuel écart de ce diplomate au langage nullement diplomatique! Même pas une semaine en Tunisie et déjà une polémique avec les journalistes, une manifestation contre lui et des excuses à la télévision. Son mandat fera date dans les milieux diplomatiques!

    Pour voir la vidéo en entier, ici

     

    Et demain est un autre jour!
    Lien permanent Catégories : Politique, Tunisie 5 commentaires
  • Une journée avec Sami Kanaan, suite et fin

    Imprimer

    IMGP3589-ssssss.jpgJ’ai terminé la journée sur les rotules. Pour suivre à la trace Sami Kanaan, il faut avoir de bonnes semelles et une condition physique à toute épreuve. Après le déjeuner, le socialiste Kanaan  a rendu visite à l’association “La joie de lire” aux Eaux-Vives, est rentré pour se changer et a enchainé par une rencontre au café San Rémo avec la députée Loly Bolay avec qui il a parlé de sécurité et de police et s’est rendu par la suite sur le stand socialiste devant la Migros des Eaux-Vives. Pour cette partie de l’après-midi je n’ai participé qu’aux deux dernières interventions. Et je ne suis pas allé non plus aux étapes suivantes, à savoir: une rencontre avec les associations du domaine social-santé à l’UOG et à l’apéro de la conseillère municipale Andrienne Soutter qui veut présenter le candidat Sami Kanaan à des amis. Et pour terminer cette longue journée il compte passer la fin de la soirée au Festival Antigel ou à Black Movie.
    Sami Kanaan a également répondu à plusieurs téléphones dont celui d’une journaliste du Temps qui prépare un article sur le bilan de la ville de Genève.
    Le résumé de cette journée: Sami Kanaan que je ne connaissais pas auparavant m’a laissé une excellente impression. Aimable, affable, poli et discret, l’homme inspire confiance. Sérieux et appliqué il a terminé notre rencontre comme il l’a commencée avec le sourire. Je le remercie infiniment pour avoir accepté de partager sa journée avec Planète Photos et de poser pour mon blog du Jet d’eau.

    PS: j'ai dû supprimer 3 vidéos

    -La première représentant Manuel Tornare qui parle de la grève des gendarmes

    -Les 2 autres montrent des extraits de la séance de Travail de Sami Kanaan avec son équipe

    Dans ces 2 cas, on m'a vu filmer mais je n'ai pas demandé l'autorisation de publier les vidéos.

    IMGP3584-ssssss.jpg
    IMGP3591-ssssss.jpg


    En relation avec cette note:

    Et demain est un autre jour!
  • Elections municipales 2011: Sami Kanaan en attendant les autres!

    Imprimer

    20110218_5386-ssssss.jpgL’idée m’est venue il y a quelques mois. J’ai posé les jalons, j’ai prospecté, je suis allé de l’avant et je me suis aventurié dans un domaine que j’aime tant: la politique. N’ayez crainte ce n’est pas moi qui se lance dans cette activité oh combien contraignante,  je me contente d’aller à la rencontre de celles et de ceux qui font de la politique leur métier. A force de battre le pavé dans la cité de Calvin depuis maintenant deux ans et quelques mois, Planète photos et ma frimousse commencent à se frayer un chemin à Genève. Je me suis permis de lancer une invitation d’ingérence dans le quotidien de quelques politiciens qui ont croisé mon chemin et qui se lancent dans la campagne municipale.
    Un rappel, je ne suis ni de gauche ni de droite. J’aime les hommes (pas d’arrière pensée) et les femmes (là c’est permis d’avoir des arrières pensées) qui apportent quelque chose à la communauté, à la ville et à la confédération. Mais il faut admettre que les femmes ne sont pas d’un abord facile question communication...politique!
    20110218_5375-ssssss.jpgTrois poids lourds qui postulent pour le Conseil administratif de la Ville de Genève, le socialiste Sami Kanaan, le vert Boris Drahusak et le PDC Michel Chevrolet ont eu la même proposition presque en même temps. Et le premier à répondre à ma sollicitation est Sami Kanaan. Je suis ouvert aux autres partis mais hélas ce n’est pas gagné d’avance. Le MCG par exemple, Stauffer et surtout Poggia n’ont pas dénié une seule fois jouer le jeu malgré mes nombreuses interpellations pas sur cette votation mais sur les antécédentes, ce qui ma découragé d’aller vers eux à cette occasion. Ceci dit, je suis à l’écoute et à la disposition de tous les partis à Genève pas pour être leur porte parole mais pour les accompagner dans leur démarche avec le recul d’un citoyen attentif.
    Premier rendez-vous avec Sami Kanaan ce vendredi 18 février. Rendez-vous programmé et confirmé quatre jours auparavant avec un petit changement la veille pour un café improvisé avec Manuel Tornare à 9h00 à la Place Bourg-de-Four. 20110218_5401-ssssss.jpgCinq minutes avant j’étais déjà sur les lieux précédant d’une minute environ l’arrivée de Sami Kanaan. Le temps de signer un document amené par une jeune fille, de boire un renversé et de parler des articles publiés par les journaux du jour avec Manuel Tornare et nous voilà sur le chemin de la Jonction pour une séance de travail avec une équipe de quatre personnes qui vont aider Sami Kanaan dans sa campagne électorale. Ambiance bon enfant, installés dans la cuisine avec un brunch improvisé, Sami et ses adjoints parlent de sport (voir les vidéos) et de l’égalité de traitement entre Servette et d’autres équipes. Ils ont également parlé d’autres sujets mais j’ai quitté les lieux au bout d’une dizaine de minutes pour ne pas les incommoder voire pour ne pas divulguer les stratégies qu’ils comptent appliquer ces prochains jours lors de leur campagne. Certes j’aurais pu rester mais mon but n’est pas de transcrire le contenu de la séance de travail mais plutôt de suivre un politicien pendant une journée et d’en rendre compte sur ce blog.

    IMGP3570-ssssss.jpg

    Sans titre-ssssss.jpg
    12h20 déjeuner à l'hôtel d'Angleterre invité par le magazine Extension

    A lire la suite ici
    Lien permanent Catégories : Genève, Politique 1 commentaire
  • Les objectifs de la Constituante en 2011

    Imprimer

    Par Marguerite Contat Hickel

  • DEGAGE ! LE CRI DE RALLIEMENT DE TOUS LES PEUPLES OPPRIMES ET INCOMPRIS

    Imprimer

    Une réflexion de Hafid Ouardiri directeur de la Fondation de l'Entre-connaissance
    973701672.jpgLes événements qui se déroulent dans les pays arabo musulmans bouleversent le monde, brouillent les repères des sciences politiques et exaspèrent les « experts » en tout genre. Je tiens tout de même à faire une exception à l'égard d'une infime partie d'entre-eux qui sont sérieux et qui souvent sont écartés des médias pour la clarté et l'efficacité de leurs analyses qui sont faites pour prévenir avant que la catastrophe n'est lieu.

    Un grand merci à tous les reporters qui nous ont permis de suivre ces événements en direct malgré la féroce répression qu'ils ont subis. Heureusement qu'ils étaient là.

    Révolutions

    Ces révolutions spontanées réjouissent les peuples opprimés assoiffés de liberté, d'équité, de dignité et de vraie DEMOCRATIE. Elles  terrorisent les dictateurs et les monarques vassalisés ainsi que les grandes puissances qui les soutiennent et qui sont devenues dans le même temps impuissantes face à l'effondrement de ce mur de la PEUR qu'elles ont construits et entretenus depuis des temps infinis.
    Que voulez vous répondre à ces pseudo philosophes de vitrine que tout le monde connait qui disent: « méfiez vous de ces peuples arabo musulmans qui veulent utiliser la démocratie pour la tuer »?

    Wikipédia, un "WikiLuke" made in USA89069390.jpg

    On ne peut pas se contenter des informations glanées dans Wikipédia, qui n’est rien d’autre qu’un "WikiLuke" made in USA (qui tire plus vite que son ombre), pour comprendre et analyser la REVOLUTION des jeunes chômeurs très diplômés et aux mains nues qui sont majoritaires dans ces peuples qui ont été abandonnés à la tyrannie des dictateurs déguisés en démocrates de pacotilles, pilleurs des  richesses de leurs pays servant de murs infranchissables pour l'établissement d'une véritable démocratie garante de la liberté, de l'équité et de la dignité de chacune et de chacun. Ces jeunes n'ayant pas accès à un réseau social réel se sont emparés des réseaux sociaux virtuels comme Facebook qu'ils ont rebaptisés « Nasbook » pour contourner leur interdiction d'exister.

    "Des dictateurs précieux"
    L'Occident n'arrête pas  de répéter que ces dictateurs lui sont précieux, car dit-il, ils représentent pour lui un barrage contre le péril « islamiste ». Vaste inhumanité et cruelle hypocrisie de sa part. Comment peut-il, à ce point, livrer ces peuples à la prison, à la torture et à la mort ?
    Comment peut--il priver ces jeunes désireux d'évoluer de grandir dans la liberté et la dignité?
    Ne sait-il pas que se sont ces dictateurs qui sont à l'origine des extrémismes les plus ravageurs?
    Il faut cesser de mépriser les aspirations de ces peuples en faisant croire, à qui veut l'entendre, que l'islam menace l'Occident. N'est-ce pas l'Occident qui a toujours voulu dominer ces peuples ? Aujourd'hui, il ne veut pas accepter que ces peuples veulent encore une fois s'émanciper de cette mise sous tutelle avilissante et irrespectueuse du Droit et de la Démocratie dont cet Occident se réclame à corps et à cris.
    427537399.jpgC'est plutôt l'Occident qui n'a pas cessé d'être servi à loisir dans ces régions par des dictateurs à sa solde et qu'importe que les peuples soient indigents, misérables et réduits à néant.

    Vivre dignement
    La conscience de ces peuples s'est réveillée non  pas pour menacer qui que ce soit, mais pour vivre dignement, selon leur choix dans leur souveraineté, cette souveraineté que l'Occident veut pour lui et refuse pour les autres.
    Aujourd'hui, ces peuples ont changé de paradigme , il faut que l'Occident s'inscrive dans une dynamique amicale, solidaire, bienveillante et non dans la suspicion permanente, dans l'inimitié, l’exploitation et le mépris qui a toujours prévalu dans le passé.
    Ces populations de tous âges, de tous niveaux sociaux, de toutes cultures et de toutes religions confondues sont mûres et responsables. Elles ont confiance en elles-mêmes. Elles veulent réintégrer l'Histoire, leur Histoire, n'en déplaise à celles et ceux qui n'ont cessé de les en empêcher pour protéger leurs intérêts économiques,  géostratégiques et bien d'autres encore qu’ils s’évertuent à taire, comme l'impunité de l'Etat d'Israël...
    Il n'y a qu'une véritable PAIX juste et un respect fondamental de tous les peuples de cette région,  berceau de la civilisation de l'Humanité, qui mettra fin aux conflits qui souvent ont été initiés et entretenus par cet Occident qui s'estime aujourd'hui menacé.

    431802267.jpgDEGAGE!

    DEGAGE, est devenu le cri de ralliement des peuples opprimés et incompris. Est-il difficile de comprendre ce cri que ces peuples jettent à la face de ces dictateurs devenus sourds? En tout cas, nous ici, nous les avons entendu et nous les soutiendrons par tous les moyens pour que triomphe la DEMOCRATIE!
    Trop c'est trop, ramassez vos dictateurs et vos monarques tyranniques et laissez ces peuples décider de leur avenir. Ils ne veulent ni d’une dictature militaire, ni d’une dictature religieuse. Sachez que l'islam ne permet ni l'une ni l'autre. Ces peuples, malgré leurs différences sociales, culturelles et religieuses, sont frères et soeurs, cessez de semer entre eux la discorde et la violence.
    Ils n'ont pas à plaider coupables pour recevoir de l’Occident son absolution ou son agrément, car ils ne réclament rien d'autre que leurs droits les plus élémentaires.
    Que l’Occident laisse les rêves de ces peuples devenir réalité.
    Voilà ce que ces peuples nous disent lorsqu'ils prennent connaissance de la manière dont les médias, les politologues et les « experts » occidentaux traitent de leurs révolutions.

    Message aux journalistes...
    Alors, chers journalistes responsables de l’information, politologues et « experts » faites un effort pour comprendre ces peuples et cessez d'être au service, consciemment ou inconsciemment, de la propagande de ces dictateurs, des affairistes et des grandes puissances qui ferment les yeux sur l'oppression abjecte que subissent ces peuples.
    Laissez-les respirer, laissez-les espérer !
    Bien à vous chers journalistes, politologues et experts en tout genre, les jeunes de cette régions vous disent : « nous ne voulons plus subir ce que nos aînés ont subi par le passé ».
    Vive la liberté, l'égalité et la fraternité pour toutes et pour tous partout dans le monde.
    Hafid Ouardiri, 10 février 2011

    Photos Haykel sauf la dernière signée Demir.

    PS: blog citoyen, Planète Photos est à la disposition de toutes celles et ceux qui veullent s'exprimer sur un sujet précis tout en respectant la charte de notre hébergeur.

    Et demain est un autre jour!
  • Quand les TPG roulent pour les potitiques!

    Imprimer

    FISC 01.jpg
    FISC 02.jpg
    PDC 02.jpg
    PDC 03.jpg
    PDC O1.jpg
    PLR 01.jpg
    PLR 02.jpg
    PLR 03.jpg
    PLR 04.jpg
    PLR 05.jpg
    PLR 06.jpg
    PLR 07.jpg
    PLR 08.jpg
    PS 01.jpg
    PS 02.jpg
    PS 03.jpg
    PS 04.jpg
    UDC 01.jpg
    VERT LIB 01.jpg
    VERT LIB 02.jpg
    A compléter...
    Et demain est un autre jour!

  • Politique spéctacle: Pierre Vanek fait son cinéma!

    Imprimer

    Lieu: Place du Molard. Date: 5 février 2011. Heure: un peu avant 14h00. Protagonistes: Pierre Vanek (Solidarité), Salika Wenger (A gauche toute), Eric Stauffer, Medeiros Carlos et Mauro Poggia (MCG)

    A voir également:

    Et demain est un autre jour!
  • Politique spéctacle: Vanek/Stauffer

    Imprimer

    Lieu: Place du Molard. Date: samedi 5 février. Heure: un peu avant 14h00

    stauffer-Vanek.jpg
    A voir également:

    Et demain est un autre jour!
  • Politique spéctacle: Sandrine Salerno...à droite selon Michel Chevrolet

    Imprimer

    Lieu: Place du Molard. Date: samedi 5 février. Heure: un peu avant 14h00

  • Un samedi électoral

    Imprimer

    Lieux: Place du Marché à Carouge et la Place du Molard. Date: samedi 5 février.

    20110205_4088-ssssss.jpg
    20110205_4089-ssssss.jpg
    20110205_4094-ssssss.jpg
    20110205_4100-ssssss.jpg
    20110205_4103-ssssss.jpg
    20110205_4105-ssssss.jpg
    20110205_4109-ssssss.jpg
    20110205_4111-ssssss.jpg
    20110205_4112-ssssss.jpg
    20110205_4205-ssssss.jpg
    20110205_4207-ssssss.jpg
    20110205_4209-ssssss.jpg
    20110205_4228-ssssss.jpg
    20110205_4229-ssssss.jpg
    20110205_4234-ssssss.jpg
    20110205_4236-ssssss.jpg
    20110205_4240-ssssss.jpg
    20110205_4248-ssssss.jpg
    20110205_4264-ssssss.jpg
    20110205_4269-ssssss.jpg
    20110205_4271-ssssss.jpg
    20110205_4276-ssssss.jpg
    20110205_4278-ssssss.jpg
    20110205_4289-ssssss.jpg
    20110205_4402-ssssss.jpg
    20110205_4410-ssssss.jpg
    20110205_4412-ssssss.jpg
    20110205_4414-ssssss.jpg
    1-ssssss.jpg
    20110205_4416-ssssss.jpg
    Mohamed Benouattaf 2-ssssss.jpg
    Et demain est un autre jour!
  • La Constituante en tournée

    Imprimer

    20110205_4050-ssssss.jpgLes Constituants consultent et descendent dans la rue à la rencontre des genevois. Première sortie ce samedi 5 février. A bord d’un bus impérial, environ 20 députés ont fait un stop à Vésenaz, à Carouge, à la Place du Molard, à Vernier et au Grand-Saconnex pour expliquer leur démarche, leur programme et surtout se faire connaître au plus grand nombre. A la Constituante, ils y travaillent depuis plusieurs mois, mais ce n’est pas dit que c’est gagné d’avance. Deux ans de commissions thématiques, de séances interminables, de tensions, de palabres, de compromis, de concertations...l’accouchement se fait dans la douleur. Avant d’aboutir à un projet final qui doit trouver son terme en automne 2012, les membres de l’Assemblée Constituante ont décidé un ensemble de mesures de communication dans le but d’impliquer les genevois à leur future Constitution. 1.jpgEt c’est dans ce cadre qu’un avant-projet est présenté à la population de Genève pour examen. Une sorte d’ébauche appelée à être remise à jour avant l’acceptation finale. D’ici le 10 mars d’autres actions publiques sont programmées.
    Pour leur première sortie à part la panne mécanique de leur bus à la Place du Molard et qui a obligé certains élus à prendre le tram pour respecter leur prochain rendez-vous à Vernier, les constituants ont été ravis et heureux de cette journée ensoleillée qui les a rapprochés des genevois.
    A la place du Marché à Carouge et à la Place du Molard, j’ai remarqué que Michel Chevrolet roulait beaucoup plus pour lui que pour le projet collectif de la Constituante, les élections pour la mairie de Genève semblent l’intéresser davantage!

    20110205_4054-ssssss.jpg
    20110205_4055-ssssss.jpg
    20110205_4056-ssssss.jpg
    20110205_4057-ssssss.jpg
    20110205_4059-ssssss.jpg
    20110205_4061-ssssss.jpg
    20110205_4062-ssssss.jpg
    20110205_4063-ssssss.jpg
    20110205_4169-ssssss.jpg
    20110205_4067-ssssss.jpg
    20110205_4068-ssssss.jpg
    20110205_4074-ssssss.jpg
    20110205_4078-ssssss.jpg
    20110205_4080-ssssss.jpg
    20110205_4084-ssssss.jpg
    20110205_4087-ssssss.jpg
    20110205_4093-ssssss.jpg
    20110205_4096-ssssss.jpg
    20110205_4097-ssssss.jpg
    20110205_4101-ssssss.jpg
    20110205_4120-ssssss.jpg
    20110205_4136-ssssss.jpg
    20110205_4173-ssssss.jpg
    20110205_4175-ssssss.jpg
    20110205_4188-ssssss.jpg
    20110205_4190-ssssss.jpg
    20110205_4193-ssssss.jpg
    20110205_4197-ssssss.jpg
    20110205_4198-ssssss.jpg
    IMGP3534-ssssss.jpg
    20110205_4281-ssssss.jpg
    1.jpg
    20110205_4299-ssssss.jpg
    20110205_4291-ssssss.jpg
    20110205_4292-ssssss.jpg
    20110205_4294-ssssss.jpg
    A lire également:



    Et demain est un autre jour!