Humour - Page 7

  • Aux armes, citoyens, défendons notre secret bancaire !

    Imprimer

    C’est connu, les politiciens parlent une langue noble, la langue de bois. Un politicien qui noie le poisson en parlant la langue des arbres à l’état net ce n’est pas nouveau. En lisant l’interview de notre conseillère fédérale des Affaires Etrangères dans Le Matin Dimanche ça me conforte dans l’idée que les suisses sont aussi bons dans le merisier que n’importe quel autre menuisier-politicien sur cette terre. Madame Calmy-Rey dans un calme banquier nous explique, que « la sécurité de notre pays ne s’arrête pas aux frontières. Au 21ème si2037319592.jpgècle, il n’est pas possible d’envisager la défense des intérêts de la Suisse en restant cantonnés à l’intérieur des frontières nationales. Nous devons être prêts à nous engager à l’étranger avec tous les moyens à notre disposition… »
    Aux armes, citoyens, formez vos bataillons… Je me trompe je ne suis pas à Marseille. Je reviens à nos chocolats. Si j’ai bien compris, il faut aller dans le golf d’Aden pour défendre notre marine marchande. Après envoyer nos troupes en Libye pour libérer nos deux otages invités malgré eux par le gouvernement de Khadafi à goûter à une hospitalité forcée. Enchaîner par Jolo pour chercher les trois employés du CICR parmi eux un suisse, faire un crochet par le Niger et le Mali pour porter secours au couple Zurichois fans d’Afrique, qui le leur rend bien. Et enfin mobiliser toute la nation contre les USA en dépêchant sur place le reste de ce qui nous reste des nouvelles et anciennes recrues, des professionnels et des miliciens avec tous les fusils d’assaut qui se trouvent dans nos caves et arsenaux pour défendre notre précieux Secret bancaire, celui là même qui fait fuir les capitaux du monde entier pour contribuer à payer le bonus des banquiers de l’UBS. Merci pour eux.head.-ContentPar-0001-Image.ContentPartextimage.0.1.jpg
    Et notre conseillère fédérale de poursuivre dans son élan banquier, que sa priorité est de tout faire pour que la Suisse n’apparaisse pas sur la liste noire des paradis fiscaux du G20. Elle aura du mal à y arriver puisque Sarko vient de déclarer que la Suisse est plutôt sur la liste des paradis fiscaux sans nommer heureusement la couleur de la liste sur laquelle notre secret bancaire va être coloré. Jusqu’ici l’argent n’a pas d’odeur, dorénavant, il n’aura pas de couleur. Et si aussi on envoyait nos soldats encercler toute l’Europe des G20 pour défendre les intérêts de la Suisse ? C’est jouable ? Avec notre armée de chocolat?

    Dernière question de la journaliste du Matin, dernière réponse de notre conseillère fédérale et dernière remarque du blogueur, dans l’ordre, c’est ce qu’on nous apprend en Suisse, l’ordre : Vous avez sursauté…pour le nouveau salaire de 3 millions que va toucher le nouveau directeur de notre casserole nationale l’UBS ? "Oui c’est beaucoup…mais on ne peut pas reprocher au nouveau directeur de n’avoir pas joué la transparence." Bravo pour la transparence du millionnaire ! Nous voilà riches grâce au bonus dominical de notre conseillère fédérale.

    Le Jet d'eau aujourd'hui:

    jet 1.jpg
    jet 2.jpg
    jet 3.jpg
    Jet 4.jpg
    Sans titre-7.jpg
    Rubrique Pierre Maudet, conseiller administratif responsable du Département de l'environnement entre autre chasseur d'affiches sauvages:
    n1621127854_191060_3095802.jpg
    n1621127854_191061_3920785.jpg
    A suivre!
    n1621127854_191111_1606873.jpg
  • Mes Ray-Ban se rentabilisent…

    Imprimer

    n1621127854_189672_4395001.jpgPour une fois les scrutateurs du ciel ont vu juste. C’est rare que Dame météo dit vrai à Genève vu la géographie ingrate de notre ville. Une ville entourée de montagnes, ce n’est pas facile de pronostiquer le temps. Si météo suisse joue au loto, elle perdra sur toute la ligne…les crédits qui lui sont alloués.  Les Genevois le savent bien, surtout pendant l’été ! C’est rare de prévoir l’imprévisible même si c’est une science prouvée. Mais là le Jackpot a bien été gagné par nos joueurs spécialistes de la météo suisse!

    Aujourd’hui, je suis heureux et je ne suis pas le seul à baigner dans le bonheur. Dieu soleil qui a agréablement agrémenté notre journée a illuminé d’une aussi belle façon notre vie de ce samedi. Il y avait une contagion de bonne humeur, la ville a attrapé le virus positif. Un virus bénin qui fait du bien. Partout au tour du lac, le même paysage : des amoureux sur des bancs publics, des pique-niqueurs à la sauvette, des lectures individuelles, des photographes amateurs de paysages bucoliques, des baladeurs heureux (rien a voir avec les MP3 ou 4, bien que présents aussi autour des oreilles de la Rade), des vélos sortis des caves naphtalines, des amateurs de la bronzette improvisée, des joggeurs de saison, des mouettes mécaniques qui affichent presque complets, du pain paillasse jeté en masse à de mouettes animales, aux cygnes et aux canards, des touristes bien encadrés dans le paysage… Genève, est une très belle carte postale sous le soleil tant attendu.

    Ma ville, irradie de bonheur, merci le Roi soleil. A partir d’aujourd’hui je commence à rentabiliser mes Ray-Ban achetés à la fin de l’été dernier. En attendant de sortir ma panoplie d’été : T-shirts et bermudas… Vive le soleil !

    Jet d'eau.jpg
    Jet d'eau 1.jpg
    n1621127854_189675_1101911.jpg
    Mouette 1.jpg
    Mouette 01.jpg
    Mouette 2.jpg
    Mouette 3.jpg
    Photographes heureux:
    Photographes.jpg
    Vue générale:
    Vue générale.jpg
    Pour la bonne cause dans les rues bases:
    Palestine.jpg
    Rubrique Pierre Maudet, chasseur d'affiches sauvages:
    Maudet.jpg
    2.jpg
    3.jpg
    4.jpg
    5.jpg
    Bon courage!
    Lien permanent Catégories : Genève, Humour, Photos 0 commentaire
  • Profession élagueur

    Imprimer

    n1621127854_188742_233091.jpg40 000 arbres sur le domaine public, ça fait un paquet à entretenir. Le Service des Espaces verts et de l’Environnement a de quoi faire durant toute l’année. Aujourd’hui, j’étais témoin de la spectaculaire opération d’élagage des arbres de mon quartier. Chapeau les artistes ! A trois sur un platane, équipés de boudriers et de sangles les coiffeurs des arbres font le nécessaire vite fait en deux mouvements. Un véritable tour de magie. On dirait qu’un essaim de sauterelles est passé par là. L’arbre est rendu à la nature, nu comme un ver. Ces grimpeurs-acrobates  qui n’ont pas peur du vertige, connaissent bien leur travail. Ils sécurisent les lieux, élaguent et passent le balai avant de partir. C’est du propre et du net. Une coupe rasée de prés pour redonner vie à l’illustre platane ou marronnier et tilleul de quoi assurer sa régénération et le préserver des maladies de la nature. 
    Elagueur est un travail dangereux. Travailler en hauteur, grimper, redescendre, remonter, bouger constamment d’une branche à l’autre, tailler, soigner. Il faut être solide physiquement, souple, vigilant et constamment en éveil pour ne pas scier la branche sur laquelle on est maintenu en équilibre.

    n1621127854_188734_2686375.jpg
    n1621127854_188740_4718055.jpg
    n1621127854_188735_3757800.jpg
    n1621127854_188736_5596334.jpg
    n1621127854_188741_8302193.jpg
    n1621127854_188737_6613930.jpg
    n1621127854_188738_1983061.jpg
    n1621127854_188739_5695127.jpg
    n1621127854_188744_6105513.jpg
    A cause d’un désordre inattendu dans mon emploi du temps, voilà mon déjeuner aujourd'hui, une malbouffe mal digérée. Prix de ce plateau mignon : chf. 17.30.-
    n1621127854_188733_64874.jpg
    Un coup de fatigue!
    n1621127854_188732_6361830.jpg
    Un mendiant à Rive:
    n1621127854_188743_7604138.jpg

    Le Jet d'eau n'a pas respecté ses horaires. Il a tenu moins que 02h00. Je n'ai pas eu le temps de le photographier. Dommage!

    Lien permanent Catégories : Genève, Humour, Nature, Photos 0 commentaire
  • Je suis le Roi Soleil

    Imprimer

    Le terme « Où est-ce qu’on va » a été tellement galvaudé, qu’il vaut mieux s’en passer. Moi je sais où on va…Droit dans le mur à bord d’un TGV. Au rythme où vont les choses c’est la fin du monde qui s’approche. Ce n’est pas ma foi qui me le dicte, ce sont les incartades de l’humain qui me les suggèrent. Des banquiers qui se prennent pour des Dieux alors qu’ils sont des Escrocs, des salaires exorbitants de quelques privilégiés hauts dirigeants qui dorment d’un seul œil parce qu’ils sont enviés par des millions de prolétaires, des jeunes complètement déboussolés qui prennent la vie pour un jeu de Playstation, des petitesses par là et de « l’incroyable mais vrai » de l’autre côté meublent notre vie au quotidien. La réalité dépasse des fois la fiction.

    La Suisse va bien et le monde aussi. Je ne suis pas un apprenti philosophe ni un lointain penseur mais un tout petit observateur « avisé » de la vie de tous les jours. Richard Gere vient de crier à travers ma télé et la rue vient de faire pareille en simultané. Un personnage masculin vient aussi d’honorer le mot cri pour je ne sais quel raison. Il gère son stress peut être à sa façon.
    L’hiver s’éternise et le soleil tarde à s’installer pour de bon. Les animaux en souffrent et les humains aussi. Le Matin d’aujourd’hui parle de la faune qui est à bout de souffle et moi tel un Godard je préfère parler de moi pour dire que je tire la langue comme un animal assoiffé de soleil. Et en attendant que dame météo succombe au sun je vais jouer au Roi Soleil pour éradiquer la déprime de la grisaille.

    Photos prises du côté de l'Ile Rousseau:
    1.jpg
    2.jpg
    3.jpg
    4.jpg
    5.jpg
    6.jpg
    7.jpg
    8.jpg
    Vers 11h00 et ça papote et ça papote...en attendant la pause-café:
    n1621127854_187323_989485.jpg
    n1621127854_187324_3574013.jpg
    Fiat 500.jpg
    Pépite pour M.Pierre Maudet:
    n1621127854_187326_418499.jpg
    Un musicien à la rue:
    n1621127854_187335_5723020.jpg
    Pour traverser, à vos risques et périls: visibilité 0
    n1621127854_187338_1027613.jpg
    Les feux de signalisation sont cachés:
    Les feux.jpg
  • La routine est un long fleuve tranquille,

    Imprimer


    Il n’ y pas pire que la routine, routinière, ça vous tue l’homme et la femme aussi. Tram, boulot dodo, c’est notre pain paillasse quotidien avec des variantes bien variées. A midi j’ai mangé du poisson et j’ai pris un verre on s’en fout de sa couleur, alors qu’hier j’ai déjeuné viande et je me suis privé du verre et de sa couleur. 5.jpgHier, j’ai pris mon café à la maison et ce matin je suis allé directement à la source pour l’avaler vite fait sur le zinc du bistrot de mon quartier. Hier j’ai regardé un excellent Lyon Barcelone à la TV, ce soir je boude la petite lucarne. Hier, j’ai joué au loto et j’ai perdu ce soir. Hier j’ai lu tous les journaux de la place, aujourd’hui une overdose m’a privé de lecture. Hier mon appareil photo a fait des siennes. Aujourd’hui, il a repris des couleurs en voyant le Jet d’eau, il n’a pas arrêté de mitrailler sans demander mon autorisation. Hier je me suis mis sur mon 31 j’avais un rendez-vous avec une belle démarcheuse d’une maison dont j’ai oublié le nom. Aujourd’hui, j’ai mis ma salopette bleue pour bidouiller les ordinateurs du boulot. Aujourd’hui mon voisin m’a dit bonjour, alors qu’hier il m’a superbement ignoré… Hier, je me suis fait Fribourg dans mon blog, ce soir je m’attaque à la routine, mais je ne trouve pas une belle chute à ma note, une sortie honorable en quelque sorte. Je vais changer son orientation pour la rendre positive. La routine, j’adore avec ou sans variante. La routine, c’est se lever tous les matins à heure précise pour aller travailler dans le même endroit, côtoyer dans la journée les mêmes têtes, rencontrer les mêmes corps dans le restaurant du coin, dans la rue et les transports publics, faire ces courses à la même grande surface, lire le même article dans tous les journaux. La routine, c’est l’habitude qui ne bouscule pas le long fleuve tranquille du quotidien. Hier j’ai…

    n1621127854_186392_6725.jpg
    n1621127854_186388_5623.jpg

    J’aimerais un jour percer le mystère du bouquet de fleurs de la statue à Sissi, l’impératrice. Chaque fois que je passe par là, des mains fleuries fleurissent de belle manière son illustre profil en pierre. Qui est ce bienfaiteur ? Qu’il se dénonce ou j’appelle la police. Et la transition est trouvée :

    Que fait la police vers 13h00 devant les cinémas Rialto?
    ça papote, ça papote, non ils sont là pour les dealers et autres drogués qui ont quitté momentanément les lieux, juste en traversant la rue.
    n1621127854_186389_5835.jpg
    n1621127854_186390_6095.jpg
    Chez Tintin:
    n1621127854_186376_2416.jpg
    Un cendrier?
    n1621127854_186387_5357.jpg
    Une pépite pour notre bien aimé Pierre Maudet, qui fait la chasse à l'affichage sauvage:
    n1621127854_186386_5083.jpg
    Au programme, pour les enfants au Rialto: La Panthère Rose 2:
    n1621127854_186375_2210.jpg
    Pendant les travaux, le spectacle continue:
    1.jpg
    2.jpg
    3.jpg
    4.jpg
    6.jpg
    7.jpg

    n1621127854_186394_3817.jpg
    Lien permanent Catégories : Genève, Humour, Photos 0 commentaire
  • Je cherche une secrétaire !

    Imprimer

    Il va falloir que je mette de l’ordre dans mon agenda. Moi qui prévois une petite escapade en Suisse, je dois redéfinir mon trajet et réexaminer mes vacances.2 jeunes.jpg
    Tout d’abord, je vais faire un détour pour éviter Fribourg. Quitte à désactiver le mot Fribourg de mon GPS. Et tant pis pour la fondue ! Ce canton est devenu très dangereux et vu mon âge je ne peux jouer ni au Rambo ni au Terminator même avec un décor de carte postale. Et surtout si par égarement je m’amuse à traverser ce canton, j’éviterai de tomber malade ou d’avoir un accident pour éviter l’urgence d’une hospitalisation à haut risque. Il est prouvé que dans les milieux hospitaliers de la ville de Fribourg, il vaut mieux se présenter aux urgences avec des gardes du corps pour éviter l’inévitable agression gratuite. Pas de la part des blouses blanches, qui ont assez à faire avec docteur House, Mac Namara et compagnies, il faut se méfier des collègues malades ou blessés. Certains n’aiment pas qu’on leur brûle la priorité même en cas de priorité médicale, d’autres règlent leurs différents au milieu des bistouris et de l’Fribourg.jpgalcool iodé. Si je veux faire la fête, j’éviterai aussi les boites de fête à Fribourg où le couteau (Suisse) est aiguisé à la sortie et gratuitement. Si j’ai des filles je ne les envoie pas dans un camp de vacances dans cette région pour qu’elles ne subissent pas un remake de « Deux jeunes filles objets sexuels de 15 garçons ». Ce n’est pas moi qui le dit, c’est mon imagination qui s’inspire des derniers fait divers en cette fin d’hiver.
    J’ai noté aussi dans mon agenda électronique, que je dois éviter la ville de Berne le jour du poisson d’avril pour ne pas tomber malade ou avoir un accident et s’entendre dire que c’est la grève des médecins. Pareil pour le 24 mars à Genève, je dois quitter la ville pour ne pas s’entendre dire que le médecin officie exceptionnellement dans la rue… pour faire la nique à M. Couchepin !
    Mais en attendant de peaufiner davantage mon emploi du temps je dois faire une mise à jour pour voir si je suis à jour avec mes statistiques nationales. Je dois croquer au moins 124 plaques de chocolat d’ici le 31 décembre pour égaler le record de l’année dernière, déguster mes 6,8 kg de biscuits pour rester dans la norme de la moyenne suisse et enfin mâcher mes 3,5 de confiserie pour faire plaisir à mon dentiste et rester à la hauteur du consommateur ordinaire, contributeur idéal suisse de statistiques sucrées. Il va falloir que j’engage une secrétaire…Des postulantes ?

    En rapport avec cette note: http://planetephotos.blog.24heures.ch/archive/2009/01/30/une-histoire-de-kebab-qui-a-mal-tourne.html

    http://planetephotos.blog.24heures.ch/archive/2009/02/18/les-suisses-sucent-toujours-plus.html

    https://planetephotos.blog.tdg.ch/archive/2009/01/16/sexe-fellation-et-naivete.html

    Ça ne finit pas avec les travaux
    n1621127854_185799_214.jpg
    Mon appareil photo commence à poser problème.
    Pépites:
    1.jpg
    2.jpg
    3.jpg
    4.jpg
    5.jpg
    6.jpg
    7.jpg
    8.jpg
    Mendiant rue Rousseau:
    n1621127854_185805_2204.jpg
    C'est triste, pas de Jet d’eau aujourd’hui

    Un banquier de l'UBS en action sous l'oeil impassible de Boris?
    Banquier.jpg
  • Evasion ou fraude fiscale, c’est du kif kif...

    Imprimer

    1867728579.jpgDans ma jeunesse j’étais nul en math. En grandissant, y a pas eu d’amélioration. Je patauge toujours dans le plus et le moins, j'évite la division et je me dédouble avec la  multiplication. Mais je n’ai pas besoin d’un banquier pour compter les quelques sous qui me restent après avoir honoré mes interminables et éternels factures. Je ne fais pas de placements, je ne spécule pas, je suis un mauvais client bancaire. Avec moi, les futurs conseillers sont déjà au chômage avant d’avoir fini leurs études.
    Avec un air amusé et désabusé je regarde sans intérêt l’affaire de la mauvaise affaire UBS. Grâce à cette banque la Suisse passe aux yeux de la Planète pour un pays qui attire les capitaux illégaux, puisqu’ils ne sont pas entièrement déclarés. Evasion fiscale ou fraude fiscale, c’est du kif kif bourricot ! Soustraire sa fortune au fisc de son pays et faire des arrangements entre amis avec des Etats qui commercent avec le secret bancaire, c’est du vol. Et les banquiers qui n’ont pas de conscience sont complices.
    Pour quelques centaines de francs, le citoyen suisse ordinaire qui s’aventure à jouer avec l’institution des impôts, qui en passant applique un baromètre à géométrie variable pour la taxation selon la tête et la fortune du client, risque de grands problèmes. Il peut être condamner pour activité illégale de soustraction de petites clopinettes qui ne deviendront jamais de grands capitaux. Par contre on fera tout pour renforcer notre image de paradis fiscale pour étranger détenteur de fortune.
    L’office du tourisme, à court d’idées peut utiliser cet argument de poids. On a le couteau suisse, la vache, le fromage et la fondue suisse, le chocolat suisse, la swatch et les montres suisses et la banque suisse qui vous aide à « blanchir » votre argent…en toute conscience.

    Photos du Jet d'eau aujourd'hui vers 14h15:

    1.jpg
    2.jpg
    3.jpg
    4.jpg
    5.jpg
    6.jpg
    7.jpg
    8.jpg
    9.jpg
    10.jpg
    11.jpg
    Le Jet d'eau vu du bus:
    12.jpg
    Pépites:
    Quartier des Eaux-Vives
    Pour porter la carte d'un restaurant, il n'y a pas mieux qu'une échelle!
    L'addition, on vous l'apportera sur un échafaudage!
    n1621127854_184414_7708.jpg
    n1621127854_184415_8012.jpg
    n1621127854_184417_8567.jpg
    La ville se fout de votre gueule...aménage et entretient...et dépense votre fric !
    Le gras c'est pour l'artiste en gribouillage.
    C'est dans.jpg
    C'est dans le sac!

    Qui copie sur l'autre?
    Sans titre-1.jpg
    Pour le responsable de la manchette du Matin: ci-joint le numéro de téléphone du Temps:
    022 799 58 58
    Pour le responsable de la manchette du Temps: ci-joint le numéro de téléphone du Matin:
    022 322 34 10
    Pour nous éviter le doublant!

    Deux conceptions différentes du journalisme, sous le même toit. Le Matin décide de masquer les yeux du petit meurtrier américain de 11 ans parce que c’est un mineur. Et le gratuit de la maison fait le contraire… Il y a de la rumba dans l’air !
    Meurtrier.jpg
  • Un dimanche ordinaire

    Imprimer

    Genève, ressemble aujourd’hui au hall de la gare de Cornavin un dimanche d’hiver. Lieu sombre et lugubre, avec un public parsemé, quelques voyageurs pressés, des touristes esseulés, une faune interlope, l’œil vif, aux aguets, à la chasse de la proie facile. n1621127854_183095_7156.jpgCornavin en attendant les travaux est une gare indigne d’une ville comme Genève ! Il pleut, il neige, il neige, il pleut dans un désordre métrologique et voilà qu’un soleil timide vient redistribuer les cartes du paysage genevois.
    Avec un temps pareil, rester à la maison est le seul moyen acceptable qui s’offre au pantouflard flemmard. Vous voulez que je vous fasse l’éloge de la lenteur ou l’éloge du glandeur ? C’est l’occasion de faire les tiroirs, de visionner le DVD resté coincé entre 2 James Bond sur une étagère, de faire le tri dans son album photo virtuel, de lire tous les journaux gratuits qui ont échappé à ma lecture, sans oublier l’aspirateur, et la corvée de la lessive. Il faut toute une semaine pour réaliser ce programme et une autre pour se reposer d’un tel effort. Bon je vais sauter quelques activités pour respecter le cahier des charges d’un dimanche de mauvais temps. Et si comme le temps capricieux de ce dimanche je sortais voir si par chance le Jet d’eau s’est invité à cette drôle de journée. Bien vu, le Jet d’eau qui fonctionne au gré de la météo, peut faire des écarts de conduite et ce n’est pas moi qui va s’en plaindre.

    Le Jet d'eau vers 15h35:

    n1621127854_183090_5686-1.jpg
    jet.jpg
    n1621127854_183092_6191.jpg
    n1621127854_183093_6460.jpg

    Pour les nostalgiques de l’Escalade, je parle de la course mythique qui a ses inconditionnels et qui draine bon an mal an un public de plus en plus nombreux. Une exposition à ne pas rater à l’espace SIG du Pont de la Machine jusqu’à jeudi 26 février. Sur le site officiel de l’Escalade (http://www.escalade.ch/cms/) cette exposition dure jusqu’au 29 février! On n’a pas le même calendrier. Cette année le mois de février finit le 28. Sur l’affiche qui annonce cet événement l’expo s’arrête le 26 février. Qui dit vrai ? Je sens monter en moi un esprit d’escalade pour confondre les contradictions. En jaune, une copie d'écran du site internet.
    n1621127854_183083_3450.jpg
    Vous pouvez voir des photos de l’ambiance qui a régné pendant la dernière course de l’Escalade (31ème édition) et surtout vous régaler avec les affiches anciennes qui ont annoncé de belle manière cet événement typique de la vie Genevoise avec des grosses pointures comme Poussin, Pierre Terbois, Zep, Wazem, Aloys, Exem…
    n1621127854_183088_5167-1.jpg
    n1621127854_183089_5433.jpg

    Les gens font encore la queue pour voir un film dans une salle de cinéma. Voilà qui est réjouissant ! Le titre du film : Slumdog Millionnaire ou comment gagner des millions version indienne.
    n1621127854_183084_3788.jpg
    Faut-il dépecer l’UBS ? à la Une du Matin Dimanche. Et si on posait la question autrement : Quand est-ce qu’on va dépecer l’UBS et en finir une fois pour toutes ?
    n1621127854_183094_6799.jpg
    Pépites:
    n1621127854_183087_4848.jpg
    n1621127854_183086_4464.jpg
  • Les chats et les Verts

    Imprimer

    Affiche.jpg

    J’ai ronronné de plaisir cet après-midi en compagnie de nos amis les chats. Une exposition féline internationale au Bout du Monde à 9.- chf. l’entrée. Un bon investissement ! J’ai rencontré sur place Félix le chat, le Chat de Geluk, Hercule ami de Pif, Tom sans Jerry et Garfield. Il y avait une grande foule bon enfant à la recherche d’une caresse ou d’une photo féline. Cette exposition qui se poursuit jusqu’à demain offre une belle occasion de faire la connaissance et de côtoyer des chats de race, des chats de gouttière, des chats de maison, des Ragdolls, des Maine coon, des poils courts, des Siamois, des Persans (qui fument le narguilé), des Sacrés de Birmanie (fuyants la dictature de leur pays), des Sibériens (à la recherche d’un peu de chaleur), des Turcs angora (à qui on commandé des kebabs), des Somalis (qui mâchent du Kat), des Britishs (un peu snob), des Chartreux (qui distribuent des Mentchikoff de Charte), des Bengals (qui ont mangé du tigre)… J’ai même caressé un Sphinx (tout droit sorti d’un tombeau de momie)… Je miaule encore de plaisir. J’y retourne demain. Miaou Miaou comme c’est bon le Royal câlin !

     

    22.jpg
    2.jpg

    3.jpg
    4.jpg
    5.jpg
    6.jpg
    9.jpg
    Parlons Vert:
    A ne pas manquer ce mardi 24 février à la Salle du Môle le débat qui sera animé par M. Rémy PAGANI, conseiller administratif de la Ville de Genève au sujet de la mobilité dans le quartier des Pâquis. Pour une meilleure qualité de vie en redonnant plus d’espaces aux piétons, deux tronçons du quartier des Pâquis seront fermés aux voitures. C’est peu mais c’est un début.
    Dans le même registre les Verts de Genève se donnent rendez-vous le 4 mars prochain à 20h00 à L’América (3 rue de Fribourg) pour parler de mobilité et d’aménagement urbain. Lien http://www.geneve.verts.org/?page_id=16

    n1621127854_182262_9340.jpg
    Fiat final.jpg
    La gare des Eaux-Vives:
    n1621127854_182282_556.jpg
    n1621127854_182283_822.jpg
    Amnesty International dans le même quartier:
    n1621127854_182284_1088.jpg
    Le Jet d'eau n'a pas fonctionné aujourd'hui à cause de la bise.
  • Tamouls, Jet d'eau et UBS

    Imprimer

    10.jpgPresque toutes les têtes couronnées étaient là. Personne n’a manqué à l’appel. Un G8 d’urgence improvisé sur la Place des Nations sous les balcons de Ban Ki-moon, lui aussi de la partie. Obama, Sarko, Merkel, Berlo, James, papy Benoît, José faisaient acte de présence remarquée sur les pancartes des manifestants Tamouls, venus en nombre important (la police parle de 14 000 personnes) rendre hommage à un des leurs qui s’est immolé par le feu au même endroit, la semaine dernière. C’était l’occasion aussi de lancer un cri d’une seule voix contre le génocide que vit leur peuple au Sri Lanka. Les Tigres ont rugi de colère, ont brulé des drapeaux, et des affiches, ont scandé des slogans et chanté des hymnes pour la liberté de leur mouvement. Le tout sans débordement. Chapeau pour l’organisation !

    4.jpg
    1.jpg
    2.jpg
    3.jpg
    5.jpg
    6.jpg
    7.jpg
    8.jpg
    9.jpg

    1.jpg
    2.jpg
    3.jpg
    4.jpg
    5.jpg
    6.jpg
    7.jpg
    8.jpg
    9.jpg
    10.jpg
    11.jpg
    n12.jpg
    13.jpg
    14.jpg
    Voir aussi la note "Suicide d'un tamoul" à l'adresse suivante

    http://planetephotos.blog.24heures.ch/archive/2009/02/16/suicide-d-un-tamoul.html

     

    Après 2 jours de disette et de privation, revoilà le Jet d’eau qui illumine avec splendeur la rade de Genève. Il est là et il n’a pas bougé d’un iota. Il n’a pas intérêt à quitter sa place. Il a une fière allure aujourd’hui et son jet continuel est imperturbable. Il faut s’approcher de prés pour recevoir quelques éclaboussures de son eau bénite par les cieux. Sa rampe de lancement est un endroit idéal pour la douche au Jet d’eau. Les touristes sont ravis, ils n’ont pas fait le voyage pour rien et certains genevois toqués comme moi sont au paradis. Je plane à une hauteur de 140 mètres et de mon monde là haut, je vois les gens tout petit.

    Aujourd’hui il a commencé son spectacle à 11h38, trois minutes de retard sur son horaire habituel. Trois minutes d’angoisse et d’attente qui m’ont paru une éternité. J’ai commencé à douter : vais-je encore jeûner et dormir sans voir Venise…et mourir.

    n1621127854_180583_4094.jpg
    n1621127854_180584_4428.jpg
    n1621127854_180585_4744.jpg
    n1621127854_180587_5371.jpg
    n1621127854_180589_6032.jpg
    J'ai trouvé mon double, un autre toqué du Jet d'eau qui n'hésite pas à mouiller...
    n1621127854_180594_7699.jpg
    n1621127854_180595_8026.jpg
    n1621127854_180586_5059.jpg
    n1621127854_180591_6674.jpg
    n1621127854_180592_7033.jpg
    n1621127854_180593_7375.jpg
    n1621127854_180596_8360.jpg
    n1621127854_180597_8718.jpg

    L’UBS, un cas indéfendable. Ah les banquiers de l’UBS, on va les supporter pendant un moment, après on va les trainer comme un boulet et enfin on les lâchera comme Swissair non sans avoir perdu, des milliards de francs et des milliers d’emplois. Le Courrier qui dit l’essentiel autrement voit encore juste.

    n1621127854_180922_7696.jpg
    Pépite:
    n1621127854_180923_8040.jpg

    Y'a quoi à se servir?

  • Ziegler, j'adore!

    Imprimer

    J’aime Jean Ziegler, le polémiste le plus  humaniste de la république. Et je commence  à regretter ses rares apparitions médiatiques. Il faut toujours attendre la sortie d’un de ses livres pour le voir exercer son talent d’éternel défenseur du tiers monde, de la pauvreté et de l’injustice. IZiegler.jpgl est de toutes les causes nobles. Mais pour pouvoir l’avoir sur un plateau TV, derrière un micro à la radio, dans une rédaction de journal ou en première loge d’une manifestation, il faut se lever très tôt…Celui qui lave plus blanc que tous les suisses réunis n’a pas de blanchisserie contrairement à ce qu'on peut penser, ne possède pas de natel, ni d’adresse émail. Il faut communiquer avec lui à l’ancienne, de préférence en recommandé ou en express quand il s’agit d’une urgence. Et surtout ne pas utiliser le courrier A, parce que il n’a du A que la première position de l’alphabet. Il prend son aise et n'arrive qu'à son rythme.


    On a retrouvé hier notre Ziegler national en pleine forme dans le rôle de rédacteur en chef honorifique du journal gratuit Matin Bleu, qui pour la circonstance est devenu l’espace d’une édition, un collector.


    Si j’étais Président de la République jamais plus un africain n’aurait de pensée triste, ne prendrait la mer à ses risques, ne viendrait en Europe en clandestin… Si j’étais Président de la République, l’Europe, deviendrait l’Afrique… Je m'introniserais bien sûr Jean Ziegler, Roi des utopistes et j’enverrais tous les européens sur le continent noir, juste un transfert de couche pour comprendre la haine de l’occident.

     

    Deux jours de suite sans le Jet d’eau ça commence à se faire. Je vais insulter toutes les bises de la terre. Le vent m’emportera un de ses jours pour blasphème contre les forces de la nature.
    Les Dieux sont tombés sur la tête, nous voilà privé du Jet. Espérant que l’adage jamais 2 sans 3 ne sera pas confirmé demain.

    Pépites:
    n1621127854_179991_4170.jpg
    Trop tard pour la promo!
    n1621127854_179987_8527.jpg
    En attendant les travaux:
    n1621127854_179988_8448.jpg
  • Les Suisses… sucent toujours plus !

    Imprimer

    n1621127854_178650_2427.jpgDes fois je réserve aux journaux gratuits le sort qu’ils méritent. Je parle de nos deux quotidiens bleus, le Matin et 20 minutes. Je les lis avec un décalage de jours, y a pas urgence. Traiter l’information avec légèreté mérite un châtiment. Et renvoyer la lecture d’aujourd’hui à demain ou à la semaine prochaine n’est pas un acte grave ou un attentat contre l’intelligentsia.

    Je viens de dénicher une perle pondue par le journal le Matin Bleu d'hier. Pour parler de notre consommation en confiserie pour 2008, le journal qui ne vaut rien, c’est un gratuit, titre : Les Suisses mâchent et sucent toujours plus !!! Bon je passe pour mâcher, mais la sucette je n’avale pas…ce genre de trouvailles.

    Je tombe à la renverse devant autant d’originalité. Ce titre mérite toutes les palmes d’or et autres oscars du meilleur prix de l’insignifiance. Moi qui voudrais toujours illustrer mes écrits par des photos…Je ne sais pas si trouver une illustration dans le rayon x, n’est pas d’un mauvais goût pour le sujet!  Je vais continuer à mâcher mes mots, histoire de mastiquer les 3,5 kilos de confiserie que je suis censé consommer en une année. Et en ce début de 2009 je promets par solidarité nationale avec Ricola et compagnies de faire encore mieux en masticage, j’ai déjà dit que je ne suce pas…

    Ricola.jpg

     

    Aujourd'hui le Jet d'eau a pris sa journée. Malgré un timide soleil, la ville de Genève est restée sans son célèbre Jet d'eau.


    Pour remplir ma journée j'ai cédé une fois de plus à la corvée des commissions. Pour cent balles t'as presque plus rien. Le cornet est plein de choses légères comme des chips et des yaourts, quelques légumes, 3 kg d'oranges pour faire 3 verres de jus pas plus, du fromage et un peu de poissons dit frais et sauvages. Mon portefeuille s'est allégé de chf. 108.75. Vous avez remarqué que dans les grandes surfaces et à tous les coups le ticket de caisse tient à mettre en valeur les 5 centimes. Y a pas une commission qui ne se termine pas par la fameuse pièce de couleur dorée. C'est très sympa, pour jouer au loto on en a besoin. Là aussi le reçu du loto enregistre des montants qui finissent avec la pièce jaune, droit des pauvres oblige.

    n1621127854_178468_8919.jpg
    Un contrôle de police vers 10h50 au BV James Fazy:
    n1621127854_178311_6973.jpg
    Quelques pépites:
    n1621127854_178306_5722.jpg
    n1621127854_178305_5441.jpg
    A la brasserie Bagatelle, tous les artistes étaient là, même les disparus!
    n1621127854_178304_5189.jpg
    Mercredi, jour de la sortie des canards satiriques:
    n1621127854_178529_2384.jpg
    Lien permanent Catégories : Genève, Humour, Médias 0 commentaire
  • M. Aznavour, on n'a plus 15 ans!

    Imprimer

    A 85 ans, le célèbre et talentueux chanteur Charles Aznavour, celui qui connaît tous les visages de l’amour, l’amour bon Dieu l’amour vient d’accepter le poste envié mais bénévole d’ambassadeur de l’Arménie à Genève, son lieu de résidence. Il livre aujourd'hui sa première interview diplomatique pas au journal le Temps mais au Matin orange, c’est fort en vitamine !Aznavour.jpg
    Comme ils disent, Monsieur Charles, c’est une destination inconnue que vous empruntez là. La Route sera difficile. Les comédiens de toutes sortes, les enfants de la guerre (descendants du génocide) et les émigrants ne vous feront pas de cadeaux. Et pourtant c’est for me formidable de se retrouver à votre âge et avec un corps épargné des méfaits de la vieillesse dans ce nouveau répertoire inattendu.
    Camarade, vous avez le bonjour de la Bohème et désormais Il viendra ce jour où je vous dirai bon anniversaire excellence. Hier encore, j’écoutais on a toujours le temps, mais Monsieur Charles, il faut savoir qu’on n’a plus 15 ans ! Que la Baraka vous accompagne et surtout que vous ne tombez pas un jour sur un Turc qui vous interpellera avec des mots peu plaisants pour esquiver le génocide arménien.


    Eteins la lumière ! Déjà ? Voilà que tu reviens réanimer le palais de nos chimères. Oui je n’ai plus rien à dire. Que c’est triste Venise. Ecoute le jour se lève. Tu t’amuses ? Laisse-moi tranquille je veux et bailler et dormir. Va au lit Isabelle, je te réchaufferai. Ce soir, le monde est sous nos pieds. Ah les Filles d'aujourd'hui ! C’est fini ? Embrasse-moi, emmenez-moi après l’amour de la scène à la Seine ou mon ami, mon Judas à Paris au mois d’août. Si j’ai un enfant de toi pour Noël, je te promets une vie d’amour, trousse-chemise. Quoi ? Idiote je t’aime. Bonne nuit mon chéri.


    En gras, le titre des chansons de M. Charles Aznavour. 47 titres en tout si j’ai bien compté.

     

    Aujourd'hui sous la grisaille vers 14h00:

    n1621127854_176746_6923.jpg
    n1621127854_176749_8000.jpg
    DSC05514.JPG
    1.jpg
    Un mendiant pas loin de notre Rousseau:
    n1621127854_176747_7278.jpg
    Dans la boite à photo:
    n1621127854_176745_6556.jpg
    Situation sur les ponts de l'île à Genève: C'est un truc à ne pas respecter la priorité!
    n1621127854_176755_190.jpg
    n1621127854_176756_5285.jpg
    Avancement des travaux sur le Pont de la Machine:
    n1621127854_176784_6146.jpg
    n1621127854_176783_5808.jpg
    Pépites:
    n1621127854_176748_7633.jpg
    Rendez-vous à Berne, rendez-vous manqué qui a laissé une trace:
    Manif.jpg
    La Julie à la poubelle, un lecteur n'a pas aimé un article?:
    n1621127854_176781_5116.jpg
    J'ai rencontré Boris, le raton laveur, mascotte de M. propre M. Pierre Maudet, conseiller administratif en charge de l'environnement y compris des poubelles:
    n1621127854_176782_5470.jpg
  • Idées cadeaux pour Saint-Valentin

    Imprimer

    J’implore tous les Dieux de la terre et des cieux. J’offre des offrandes à tous les saints en commençant par Saint amour. Montrez moi le chemin du temple commercial pour acheter à ma dulcinée le cadeau des cadeaux à la veille de la grande fête des amoureux. Je ne sais quoi valentin1.giflui offrir.
    Un week-end en amoureux, c’est déjà fait. Un dîner aux chandelles, c’est ringard. Un bijou, elle a tout. Un parfum, elle se douche quotidiennement de haut en bas avec des essences et des effluves qui sentent bons et qui portent des noms poétiques. Un habit, c’est personnel et je ne veux pas prendre le risque de la contrarier un jour pareil en se trompant de X ou de L. Des roses, ce n’est pas la saison. Un bon de cadeau dans un commerce, c’est trop facile, manque d’imagination. Un livre oui mais lequel ? L’année dernière je lui ai offert le Kamasutra version Feng shui. Elle n’a pas apprécié le mélange. Un CD ou un DVD, elle ne va pas aimer c’est trop léger…Une montre, elle va se vexer en pensant à notre dernier rendez-vous où elle a confondu l’heure et la demi-heure. Un porte jarretelles, c’est déjà fait il y a 20 ans de cela.
    On ne va pas refaire la liste du déjà fait. Je manque d’imagination. Je sèche. Je donne ma langue à celui qui veut la prendre, Je bois la tasse. Je m’enfonce… Et j’insulte à mourir le créateur de cette mode commerciale. Les couples n’ont pas besoin de ça. Et si je lui joue le coup du Moi je n’attends pas la Saint Valentin pour te faire un cadeau ma chérie, tu le sais bien n’est-ce pas ? En plus, c’est une fête commerciale. Je ne pense pas qu’elle va boire ces paroles comme on déguste une coupe de champagne. J’ai oublié, ce prétexte-alibis au "No dépense " c’est déjà fait. Y a-t-il quelqu'un dans l’assistance pour sauver (pas Willy, ni le soldat Ryan ni encore l’avion) mais un éternel amoureux, qui vraiment n’a pas besoin d’un tel artifice pour prouver à la première dame de sa vie qu’il l’a vénère comme un Saint et qu’il l’aime comme Valentin a aimé Valentine. Bon je me trompe d’histoire c’était plutôt Roméo et Juliette, pardonner ces confusions de passions, c’est voulu. C'est l'intention  qui compte!

    Pépite macabre :

    n1621127854_170585_9532.jpg
    Voilà ce qui arrive quand on brule la politesse à un conducteur et on ne respecte pas la frontière entre la chaussée, la voie des bus et le ciel. Vers 11h25 à la rue Chantepoulet qui s’est transformée en requiem pour un Chantepigeon.
    n1621127854_170587_285.jpg
    Il n’ y a pas besoin d’évacuation, d’incinération ou d’enterrement. La nature suit son cours. Voilà l’ex-pigeon mort réduit en ramassis de plumes vers 17h30…photo à l’appui.

    Un blouson neigeux, pour changer de manteau a recouvert Genève aujourd’hui:
    n1621127854_170600_2267.jpg
    n1621127854_170605_9925.jpg
    Après le canular du journaliste au Jet d’eau, place à celui du poulet farci à l’email:
    n1621127854_170602_2755.jpg
    Cette matinée au Boulevard James Fazy, le vieux tram roule pour la nouvelle Toyota:
    n1621127854_170601_2514.jpg
    Vers midi aujourd'hui au monument Brunswick, après le passage de quelques fêtards. Que fait la voierie?:
    Monument.jpg
    n1621127854_170604_3275.jpg
    Lien permanent Catégories : Humour 0 commentaire