graffiti - Page 4

  • Graffiti: JAZI à Plainpalais

    Imprimer

    1.jpgJAZI, autre artiste de talent du street art genevois vient de réaliser une nouvelle fresque à la rue Rodo à Plainpalais derrière l’Ecole Hugo-de-Senger en face de la station service Dancet. Petite rue qui se termine par un accès vers l’Arve. Une recherche sur internet et on apprend que ce petit tronçon abrite le plus célèbre des salons de massages du canton, le théâtre des marionnettes de Genève et la maison d’une célébrité genevoise dont je ne connais pas le nom.
    DSC_2350aaaaaaaaa.jpgAprès Créative Joule à la rue du Vieux-Billard place à JAZI P. Dunkel dans le même quartier. Les régies continuent à faire confiance aux graffeurs et graffeuses pour décorer leurs immeubles.
    La fresque de JAZI est visible à partir de la rue Dancet. Une commande d’une régie de la place qui a nécessité une semaine de travail. L’artiste a choisi l’humour pour évoquer le problème endémique  de la circulation dans ce quartier populaire cher aux Genevois.

    DSC_2355aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2349aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2352aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2354aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2356aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2357aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2361aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2362aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2363aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2364aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2359aaaaaaaaa.jpg

    L'actualité du graffiti genevois ici

    Et demain est un autre jour!

    Lien permanent Catégories : graffiti 0 commentaire
  • Vernissage de l’exposition “TIMELESS” avec TIMER et REY

    Imprimer

    DSC_2480aaaaaaaaa.jpgVernissage ce soir à l’Espace du nouveau Vallon à Chêne-Bougerie de l’exposition “TIMELESS” du tandem REY & TIMER. 26 ans de graffiti et autant de bonheur de graffer sur les murs genevois et ceux d’outre-frontières.
    L’influence de l’école new yorkaise sur les 2 graffeurs est bien visible sur leur travail. Panneaux de signalisation détournés, graffe sur des cartes de métro, hommage aux chanteuses Sade, et Celia Cruz, au grand Jimi Hendrix et à Audiard et Jean Gabin qui ont marqué REY et TIMER dans leur jeunesse. L’exposition “TIMELESS” mérite bien l’étiquette d’intemporelle! A visiter jusqu’à dimanche 13 septembre de 14h à 20h.

    DSC_2509aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2451aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2510aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2512aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2453aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2456aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2458aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2459aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2513aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2462aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2503aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2504aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2467aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2481aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2482aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2476aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2478aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2493aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2505aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2466aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2469aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2471aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2475aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2479aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2447aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2515aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2450aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2449aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2496aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2498aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2484aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2485aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2441aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2443aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2444aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2446aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2461aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2470aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2473aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2474aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2477aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2489aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2495aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2501aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2502aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2506aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2511aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2508aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2463aaaaaaaaa.jpg

    A lire également:

    Exposition: REY & TIMER exposent à Chêne-Bougeries

    D'autres graffitis ici

    Et demain est un autre jour!

  • Graffiti: Creative Joule/Jonxion crew au 14 rue du Vieux-Billard

    Imprimer

    DSC_1905aaaaaaaaa.jpgLe graffiti genevois se porte bien. Les graffeurs et les graffeuses n’ont jamais été aussi prolifiques que ces 2 dernières années. De nombreuses fresques ont vu le jour dans les rues de Genève, des expositions et des animations diverses et variées tournant autour du street art occupent une bonne partie de l’agenda culturel du canton. Des régies, des Maisons de quartier et autres établissements éducatifs profitent de l’engouement porté pour cet art et passent souvent DSC_1904aaaaaaaaa.jpgcommande auprès des graffeurs et graffeuses pour embellir leurs bâtiments. Au 14 rue du Vieux-Billard entre le quartier des Bains et Plainpalais l’incontournable artiste, le grand GRAFFEUR Joule de la Jonxion, une légende du graf a signé la décoration de la façade. Une initiative qui va certainement se renouveler vu le double avantage qu’elle apporte: esthétique en premier et dissuasif contre les tags.

    DSC_1908aaaaaaaaa.jpg

    DSC_1906aaaaaaaaa.jpg

    DSC_1907aaaaaaaaa.jpg

    L'actualité du graffiti genevois ici

    Et demain est un autre jour!

  • Exposition: REY & TIMER exposent à Chêne-Bougeries

    Imprimer

    11990873_10206626372752315_1183265858_o(1).jpgLa scène du graffiti continue de bouger à Genève dans le bon sens. Emergence de nouveaux talents, réalisation de fresques presque toutes les semaines, expositions, organisation d’événements pour voir des artistes du street art graffer en direct... Le graffiti à Genève évolue à un rythme ascendant. Ne se contentant plus des murs de la rue, les graffeurs et graffeuses investissent avec bonheur d’autres espaces. Et c’est dans les galeries qu’ils ont trouvé en toute logique un autre public qui n’a pas l’habitude spécialement de faire les rues pour dénicher, admirer et acheter des œuvres qui se bonifieront avec le temps. Oui le graffiti est devenu un art qui s’expose et qu’on achète en format conçu pour entrer dans les maisons et décorer les salons.
    L’exposition de la semaine, voir du mois c’est “TIMELESS” organisée du 11 au 13 septembre 2015 par la galerie Editart à l’Espace du nouveau Vallon à Chêne-Bougeries. 26 ans de graffiti représentés par 2 graffeurs  REY et TIMER. Deux artistes dont le travail est fortement inspiré du graffiti traditionnel new-yorkais Sans titre-2.jpgqui puise son inspiration dans l’authenticité, la pureté, l’esthétique et le social. Le graffiti writing (de la calligraphie urbaine) qu’ils ont importé de leur séjour aux Etat-Unis dans les années 90 est transposé sur les murs de Genève et dans l’œuvre des deux complices qui souvent graffent ensemble et en équipe dans leur crew (collectif) EDK (Esprit du Karton) qui compte également d’autres artistes comme TONES et ZOMA. Ce collectif très actif a donné naissance à d’autres regroupements aux USA, en Allemagne et en Thailande. EDK ou “Esprit du Karton” signifie selon ses fondateurs l’excellence dans l’art de graffer aussi bien en style qu’en esprit. Vous pouvez voir quelques unes de leurs fresques à la Fonderie de Carouge, à la promenade de la Queue d’Arve et à la maison de jeunes “Terrain Sans titre-4.jpgd’aventures” au 12 A rue François Dussaud aux Acacias.
    Pour l’exposition de ce vendredi on aura droit à une petite rétrospective des 26 ans de travail des 2 graffeurs doués REY et TIMER sous forme de sketchbooks datant des années 90 mais aussi des nouveautés proposées à la vente comme des toiles, des objets peints, collection de bus et de cartes de métro graffées, des t-shirts en édition limitée, des posters ainsi que des photos. Le rendez-vous est pris avec ces artistes et leurs œuvres vendredi 11 septembre dès 18h. Une date à inscrire sur votre agenda!

    Sans titre-6.jpg

    Sans titre-9.jpg

    D'autres graffitis ici

    Et demain est un autre jour!

  • Quatre graffeurs et une graffeuse en action ce week-end

    Imprimer

     

    creative joule,joule de la jonxion,bandi,jimox,lord,joys,graffeur,graffeuse,street art,street art genevois,fresqueComme tous les week-ends les artistes qui s’adonnent au graffiti n’ont pas chômé. Mon objectif a mémorisé le travail de Creative Joule, BANDI, JIMOX, JOYS et LORD. Les 2 premiers ont terminé samedi leur fresque commune à la Pointe de la Jonction, les trois autres ont commencé et achevé dimanche tard dans la soirée leur graffiti. Au fait, Joule et Bandi ont rafraichi une ancienne fresque alors que JIMOX, JOYS et LORD ont créé une nouvelle au tunnel du Pont Sous-Terre. N’ayant pas le don d’ubiquité je n’ai pas pu me rendre sur d’autres lieux où LEZA, WOES et PEDRO ont graffé pendant ce week-end. A Genève le graffiti se porte très bien. Talents divers et production prolifique pour notre plus grand bonheur !

    JOULE & BANDI

    DSC_2184aaaaaaaaa.jpg

    Sans titreaaaaaaaaa.jpg

    Sans titre1aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2212aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2209aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2211aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2216aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2217aaaaaaaaa.jpg

    LORD, JIMOX et JOYS

    DSC_2220aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2228aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2227aaaaaaaaa.jpg

    creative joule,joule de la jonxion,bandi,jimox,lord,joys,graffeur,graffeuse,street art,street art genevois,fresque

    creative joule,joule de la jonxion,bandi,jimox,lord,joys,graffeur,graffeuse,street art,street art genevois,fresque

    LEZA et WOES

    DSC_2204aaaaaaaaa.jpg

    L'actualité du graffiti genevois ici

    Et demain est un autre jour!

  • Genève: “En vélo pour admirer et découvrir des graffitis”

    Imprimer

    DSC_2104aaaaaaaaa.jpgSamedi 5 septembre a eu le premier circuit à vélo pour découvrir des graffitis genevois. Une vingtaine de personnes ont pris part au premier “Art 2 rue en 2 roues” organisé par Pro Velo et l’association Desstres. Organisation parfaite qui a réjouit les participants qui ont pas mal pédalé entre l’îlot 13, Montbrillant, les Grottes, les Avanchets, Balexert, Franchises, Saint-Jean, la Pointe de la Jonction et la Queue de l’Arve avant de revenir au point de DSC_2120aaaaaaaaa.jpgdépart au Parc des Cropettes. Cerise sur le gâteau ils ont même eu droit à deux performances live avec les talentueux graffeurs Créative Joule, Bandi, Leza et son invité WOES de Los Angeles.
    Ce genre de circuit très prisé par les touristes d’outre-frontières a vraiment sa place parmi les autres découvertes qu’on peut proposer aux visiteurs de Genève. Avis à Genève Tourisme pour inclure cette promenade dans son offre. Une promenade qui pourrait se faire à vélo, à pieds ou avec les transports publics. Desstres et Pro Velo, bravo pour cette première.

    DSC_2097aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2098aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2099aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2100aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2101aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2102aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2103aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2106aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2107aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2108aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2109aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2110aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2111aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2113aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2116aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2117aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2118aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2119aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2121aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2122aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2123aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2124aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2125aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2126aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2129aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2130aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2131aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2132aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2134aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2136aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2137aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2139aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2140aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2143aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2145aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2148aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2149aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2150aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2151aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2152aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2153aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2154aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2155aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2156aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2157aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2158aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2159aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2160aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2161aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2162aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2163aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2164aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2165aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2166aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2167aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2169aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2170aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2171aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2172aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2173aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2174aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2175aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2176aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2178aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2180aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2181aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2182aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2185aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2188aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2190aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2191aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2192aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2193aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2194aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2196aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2197aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2198aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2199aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2201aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2205aaaaaaaaa.jpg

    En rapport avec cette note:

    "Une première: un circuit à vélo pour découvrir les graffitis genevois"

    L'actualité du graffiti genevois ici

    Et demain est un autre jour!

  • Une première: un circuit à vélo pour découvrir les graffitis genevois

    Imprimer

    Art.jpgLe prochain “Samedi du vélo” aura lieu le 5 septembre 2015. L’initiatrice des ballades à vélo depuis 10 ans est l’association “PRO VELO” anciennement “ASPIC” (“Association Pour les Intérêts des Cyclistes").  Forte de 1700 membres “PRO VELO” Genève est un acteur incontournable pour tout ce qui concerne la mobilité douce et plus précisément la petite reine. Parmi ses nombreuses activités “PRO VELO” organise depuis une décennie une promenade en vélo pour découvrir Genève sous plusieurs angles: historique, littéraire, religieux, musical, botanique ou encore artistique. Pour le 5 septembre la sortie est intitulée: “Art 2 rue en 2 roues” coordonnéeDSC01729aaaaaaaaa.jpg par une autre association dynamique “Desstres” qui œuvre depuis 2008 pour la promotion de l’art urbain en organisant des évènements artistiques autour du graffiti mais aussi d’autres moyens d’expression culturels et sportif. Un tour à vélo exceptionnel qui s’annonce riche à travers les quartiers de Genève. Une sorte de circuit initiatique à la découverte du graffiti genevois par les artistes eux mêmes. C’est une première à Genève qu’il ne faut en aucun cas raté si vous êtes amateur de cet art éphémère. La participation est gratuite mais soumise à l’inscription sur ce lien. Le nombre DSC_9675aaaaaaaaa.jpgmaximum de participants ne doit pas dépassé 15 personnes. Le rendez-vous est fixé à 13h30 le 5 septembre au préau de l’école des Cropettes et le convoi se rendra après dans 7 lieux différents où le graffiti s’est implanté et s’est fondu dans le paysage urbain. Le parcours qui durera environ 3h est tenu secret mais ayant le programme sous les yeux je peux vous dire que le déplacement vaut vraiment son pesant de découverte. Pendant ce tour vous aurez même l’occasion de voir à l’œuvre des graffeurs comme Bandi, Joule, Leza et Army of snipers. Que du bonheur!

    Pour vous mettre l'eau à la bouche voici quelques graffitis genevois:

    DSC_9549aaaaaaaaa.jpg

    DSC_9660aaaaaaaaa.jpg

    DSC_9669aaaaaaaaa.jpg

    DSC_9679aaaaaaaaa.jpg

    DSC_9690aaaaaaaaa.jpg

    DSC_9718aaaaaaaaa.jpg

    DSC_9714.jpg

    DSC_9558.JPG

    DSC_9572.JPG

    DSC_1791aaaaaaaaa.jpg

    DSC_1854aaaaaaaaa.jpg

    L'actualité du graffiti genevois ici

    Et demain est un autre jour!

  • Graffiti: Tenerife, un paradis...

    Imprimer

    graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerifeLe graffiti à Tenerife occupe une place de choix dans le paysage de l’île. Des fresques magnifiques ornent les rues, les alentours des plages, des immeubles, et façades de commerces. La plupart sont autorisées et les commandes sont légions dans ce domaine. La capitale Santa Cruz abritent l’essentiel des graffitis de l’île mais le reste du territoire des Tenerife n’est pas en reste.
    Un vrai régal pour les yeux et une excellente initiative de la part des autorités de l’île qui en offrant aux graffeurs et aux graffeuses des lieux en plein centre ville contribuent à promouvoir cet art urbain tout en embellissant Tenerife.

    graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

    graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

    graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

    graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

    graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

    graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

    graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

    graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

    graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

    graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

    graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

    graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

    graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

    graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

    graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

    graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

    graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

    graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

    graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

    graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

    graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

    graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

    graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

    graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

    graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

    graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

    graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

    graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

    graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

    graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

    graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

    graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

    graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

    graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

    graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

    graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

    graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

    graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

    graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

    graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

    graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

    graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

    graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

    graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

    graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

    graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

    graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

    graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

    graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

    graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

    graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

    graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

    graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

    graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

    graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

    graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

    graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

    graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

    graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

    graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

    graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

    graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

    graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

    graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

    graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

    graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

    graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

    graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

    graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

    graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

    graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

    graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

    graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

    graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

    graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

    graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

    En rapport avec cette note:

    Le street-art à Barcelone, un paradis

    Et demain est un autre jour!

  • Exposition street-art: "Ride the wall"

    Imprimer

    DSC_8681.jpg

    DSC_8794.jpg

    DSC_8768.jpg

    DSC_8653.jpg

    DSC_8789.jpg

    DSC_8770.jpg

    DSC_8798.jpg

    DSC_8778.jpg

    DSC_8804.jpg

    DSC_8676.jpg

    DSC_8651.jpg

    DSC_8671.jpg

    DSC_8669.jpg

    DSC_8684.jpg

    DSC_8781.jpg

    DSC_8689.jpg

    DSC_8691.jpg

    DSC_8694.jpg

    DSC_8695.jpg

    DSC_8701.jpg

    DSC_8703.jpg

    DSC_8707.jpg

    DSC_8708.jpg

    DSC_8709.jpg

    DSC_8710.jpg

    DSC_8713.jpg

    DSC_8714.jpg

    DSC_8720.jpg

    DSC_8721.jpg

    DSC_8722.jpg

    DSC_8723.jpg

    DSC_8724.jpg

    DSC_8726.jpg

    DSC_8727.jpg

    DSC_8728.jpg

    DSC_8733.jpg

    DSC_8734.jpg

    DSC_8737.jpg

    DSC_8743.jpg

    DSC_8744.jpg

    DSC_8745.jpg

    DSC_8750.jpg

    DSC_8751.jpg

    DSC_8752.jpg

    DSC_8754.jpg

    DSC_8758.jpg

    DSC_8760.jpg

    DSC_8761.jpg

    DSC_8762.jpg

    DSC_8763.jpg

    Exposition au SIP du 5 au 26 juin 2015

     Et demain est un autre jour!

  • Graffiti: “Funky Fresh” à Carouge

    Imprimer

    DSC_7749efefff.jpgLa Maison de quartier de Carouge et les TSHM (les travailleurs sociaux  hors murs de Carouge) ont organisé dimanche 7 juin une journée d’animation “Funky Fresh” pour les jeunes à l’Ecole du Val d’Arve. L’association Desstres très active notamment dans le domaine du street art a réussi a attirer environ 30 graffeurs et graffeuses qui ont travaillé sous un soleil de plomb certains pour graffer et d’autres pour enseigner leur art à une ribambelle d’enfants heureux de manier la bombe et de danser ou de jouer au football.
    DSC_7711efefff.jpgDifficile d’attirer la foule un jour ou le thermomètre a flirté avec les 30 degrés et pendant une après midi sportive avec la finale de la coupe de Suisse et celle de Roland-Garos. Mais le but est doublement atteint. D’une part offrir un espace aux artistes pour s’exprimer et d’une autre part faire de la vulgarisation auprès des jeunes. Les œuvres qui ont vu le jour aujourd’hui seront exposées durant les 3 semaines à venir à l’Ecole du Val d’Arve et par la suite l’association Desstres pense monter une exposition à Genève pour vendre ces toiles réalisées la plupart sur des panneaux en bois. Côté musique MC Man’s 1 et d’autres DJ ont chauffé les platines au grand bonheur des graffeurs. Encore une bonne initiative pour rendre le graffiti accessible au plus grand nombre.

    DSC_7627efefff.jpg

    DSC_7628efefff.jpg

    DSC_7682efefff.jpg

    DSC_7684efefff.jpg

    DSC_7688efefff.jpg

    DSC_7690efefff.jpg

    DSC_7685efefff.jpg

    DSC_7686efefff.jpg

    DSC_7687efefff.jpg

    DSC_7731efefff.jpg

    DSC_7733efefff.jpg

    DSC_7691efefff.jpg

    DSC_7695efefff.jpg

    DSC_7653efefff.jpg

    DSC_7697efefff.jpg

    DSC_7696efefff.jpg

    DSC_7654efefff.jpg

    DSC_7647efefff.jpg

    DSC_7648efefff.jpg

    DSC_7649efefff.jpg

    DSC_7718efefff.jpg

    DSC_7719efefff.jpg

    DSC_7714efefff.jpg

    DSC_7715efefff.jpg

    DSC_7716efefff.jpg

    DSC_7717efefff.jpg

    DSC_7629efefff.jpg

    DSC_7633efefff.jpg

    DSC_7630efefff.jpg

    DSC_7632efefff.jpg

    DSC_7728efefff.jpg

    DSC_7634efefff.jpg

    DSC_7652efefff.jpg

    DSC_7666efefff.jpg

    DSC_7643efefff.jpg

    DSC_7635efefff.jpg

    DSC_7739efefff.jpg

    DSC_7639efefff.jpg

    DSC_7665efefff.jpg

    DSC_7705efefff.jpg

    DSC_7640efefff.jpg

    DSC_7681efefff.jpg

    DSC_7769efefff.jpg

    DSC_7712efefff.jpg

    DSC_7644efefff.jpg

    DSC_7701efefff.jpg

    DSC_7750efefff.jpg

    DSC_7713efefff.jpg

    DSC_7698efefff.jpg

    DSC_7650efefff.jpg

    DSC_7661efefff.jpg

    DSC_7662efefff.jpg

    DSC_7651efefff.jpg

    DSC_7655efefff.jpg

    DSC_7663efefff.jpg

    DSC_7664efefff.jpg

    DSC_7700efefff.jpg

    DSC_7729efefff.jpg

    DSC_7741efefff.jpg

    DSC_7727efefff.jpg

    DSC_7704efefff.jpg

    DSC_7742efefff.jpg

    DSC_7744efefff.jpg

    DSC_7746efefff.jpg

    DSC_7747efefff.jpg

    DSC_7659efefff.jpg

    DSC_7720efefff.jpg

    DSC_7721efefff.jpg

    DSC_7723efefff.jpg

    DSC_7722efefff.jpg

    DSC_7743efefff.jpg

    DSC_7770efefff.jpg

    DSC_7724efefff.jpg

    DSC_7679efefff.jpg

    DSC_7725efefff.jpg

    DSC_7669efefff.jpg

    DSC_7707efefff.jpg

    DSC_7708efefff.jpg

    DSC_7641efefff.jpg

    DSC_7668efefff.jpg

    DSC_7670efefff.jpg

    DSC_7756efefff.jpg

    DSC_7759efefff.jpg

    DSC_7768efefff.jpg

    DSC_7753efefff.jpg

    DSC_7757efefff.jpg

    DSC_7762efefff.jpg

    DSC_7674efefff.jpg

    DSC_7675efefff.jpg

    DSC_7676efefff.jpg

    DSC_7677efefff.jpg

    DSC_7771efefff.jpg

     

    Des graffitis genevois: ici

    Et demain est un autre jour!

  • Graffiti: Sade One et Saro Oner exposent aux Eaux-Vives

    Imprimer

    DSC_7541efefff.jpgSe tient jusqu’à dimanche 7 juin à l’Espace galerie Ruine au 15 rue des Vollandes une exposition sous le titre “Graphical Tekniks” animée par 2 graffeurs de la génération Oldschool. “Sade One” et “Saro Oner” investissent les lieux durant 4 jours histoire de faire connaître leur talent auprès de ceux qui ne les connaissent pas encore. Doués et très actifs dans l’art de graffer dans la rue Sade et Saro connaissent bien leur sujet puisqu’ils ont déjà exposé dans d’autres galeries ou lieux d’exposition transposant le graffiti du mur des rues aux toiles des galeries. Un cheminement normal dans la vie d’un artiste du street art.
    DSC_7538efefff.jpgLes deux acolytes ont participé ensemble le mois de novembre dernier à la Fonderie de Carouge au “Post-graffiti et abstrait”, manifestation autour de la culture urbaine.
    En tout, ils exposent aux Eaux-Vives 20 toiles sur lesquelles ils ont travaillé avec le spray, le "posca" et l’acrylique. Des chaises aussi peintes en noirs ont été travaillées avec du "posca" (marqueur peinture). Le livre d’or signé sur une toile par des graffeurs de renom qui opèrent à Genève mérite d’être détourné par un amateur de graffiti comme moi. L’exposition fermera ses portes dimanche à 22h.

    DSC_7579efefff.jpg

    DSC_7530efefff.jpg

    DSC_7533efefff.jpg

    DSC_7534efefff.jpg

    DSC_7583efefff.jpg

    DSC_7582efefff.jpg

    DSC_7528efefff.jpg

    DSC_7575efefff.jpg

    DSC_7535efefff.jpg

    DSC_7536efefff.jpg

    DSC_7537efefff.jpg

    DSC_7539efefff.jpg

    DSC_7546efefff.jpg

    DSC_7547efefff.jpg

    DSC_7548efefff.jpg

    DSC_7532efefff.jpg

    DSC_7529efefff.jpg

    DSC_7540efefff.jpg

    DSC_7543efefff.jpg

    DSC_7544efefff.jpg

    DSC_7545efefff.jpg

    DSC_7549efefff.jpg

    DSC_7551efefff.jpg

    DSC_7552efefff.jpg

    DSC_7555efefff.jpg

    DSC_7556efefff.jpg

    DSC_7558efefff.jpg

    DSC_7559efefff.jpg

    DSC_7560efefff.jpg

    DSC_7561efefff.jpg

    DSC_7574efefff.jpg

    DSC_7567efefff.jpg

    DSC_7595efefff.jpg

    DSC_7602ssss.jpg

    Des graffitis genevois: ici

     Et demain est un autre jour!

    Lien permanent Catégories : graffiti 0 commentaire
  • Graffitis: des fresques aux Eaux-Vives

    Imprimer

    1.jpg

    En attendant la destruction définitive des dépôts de l’ancienne gare des Eaux-Vives, les graffeurs et graffeuses occupent sans discontinuer les lieux en s’adonnant à leur passion. Dernière visite sur le chantier de la CEVA pour contempler les nouvelles fresques qui ont pris la place des anciennes. Un dernier baroud d’honneur avant le passage des bulldozers?

    14.jpg

    d.jpg

    11.jpg

    2.jpg

    16.jpg

    9.jpg

    8.jpg

    5.jpg

    6.jpg

    4.jpg

    3.jpg

    A.jpg

    Des graffitis genevois: ici

    Et demain est un autre jour!

  • “First step” par Heurk one

    Imprimer

    DSC_7143efefff.jpgDans le cadre de la “Nuit des Bains”, j’ai choisi une galerie qui ne se trouve pas dans le périmètre concerné. Mes pas m’ont conduit à la rue de Carouge.
    “First step” est le titre d’une exposition qui se déroule jusqu’au 29 juin à “l’Espace Regards Croisés” à Carouge. Première exposition de l’artiste photographe amateur de graffitis Heurk one, nom d’artiste. Féru du stencil il expoDSC_7169efefff.jpgse 32 œuvres retraçant son parcours artistique dans une galerie qui ne désemplit point. Lucilia Meyer, responsable atelier et évènements à Clair Bois, fondation en faveur des personnes polyhandicapées qui gère “l’Espace Regards Croisés” est ravie du succès de cette exposition. “Les passants et les voisins s’arrêtent pour contempler les pochoirs exposés en vitrine et plusieurs personnes intéressées ont franchi la porte pour visiter et certains pour acheter. Exposant depuis le 23 avril dans cette galerie qui se trouve au 108 B rue de Carouge, Heurk Oner montre à travers sa première exposition une maîtrise parfaite du pochoir, c’est l’un des rares artistes à découper manuellement les “Stencil”, un travail long et extrêmement délicat. A visiter d’ici le 29 juin et pourquoi pas acquérir une de ses œuvres dont le prix varie entre 20.- et 1200.- chf.

    DSC_7124efefff.jpg

    DSC_7125efefff.jpg

    DSC_7142efefff.jpg

    DSC_7116efefff.jpg

    DSC_7127efefff.jpg

    DSC_7117efefff.jpg

    DSC_7122efefff.jpg

    DSC_7154efefff.jpg

    DSC_7128efefff.jpg

    DSC_7129efefff.jpg

    DSC_7145efefff.jpg

    DSC_7146efefff.jpg

    Sans titre-5.jpg

    DSC_7121efefff.jpg

    DSC_7131efefff.jpg

    Sans titre.jpg

    Sans titre-6.jpg

    DSC_7139efefff.jpg

    DSC_7158efefff.jpg

    DSC_7151efefff.jpg

    DSC_7152efefff.jpg

    DSC_7153efefff.jpg

    DSC_7155efefff.jpg

    DSC_7156efefff.jpg

    Sans titre-3.jpg

    Sans titre-4.jpg

    Sans titre-2.jpg

    DSC_7161efefff.jpg

    Des graffitis genevois: ici

    Et demain est un autre jour!

  • Des graffitis aux Avanchets

    Imprimer

    Sans titre.jpg

    Les statistiques ne datent pas d’aujourd’hui mais reflètent la réalité actuelle. Les Avanchets abritait 5730 habitants en 2006 avec une majorité de 52% d’origine étrangère ce qui constitueDSC_4431-sssssssss.jpg l’une des cités les plus cosmopolites de Suisse (source wikipédia). Des barres d’immeubles à n'en plus finir et une concentration d’appartements (2400) si jamais elle se renouvelle elle fera disparaître la crise du logement que vit actuellement le canton. Une jeunesse abondante, riche en énergie avec un espace très limité pour s’exprimer. Et pourtant, au milieu de tout cet enchevêtrement d’immeubles 2 lieux abritent des graffitis commandés par la commune de Vernier à la quelle est rattachée la cité des Avanchets. Une salle des fêtes et un studio Bar à rythme. C’est très peu comme récolte mais je continuerai de chercher d’autres trésors du street-art dans ce quartier.

    AV-sssssssss.jpg

    DSC_4412-sssssssss.jpg

    DSC_4414-sssssssss.jpg

    DSC_4415-sssssssss.jpg

    DSC_4416-sssssssss.jpg

    DSC_4417-sssssssss.jpg

    DSC_4418-sssssssss.jpg

    DSC_4419-sssssssss.jpg

    DSC_4421-sssssssss.jpg

    DSC_4423-sssssssss.jpg

    DSC_4426-sssssssss.jpg

    DSC_4428-sssssssss.jpg

    DSC_4429-sssssssss.jpg

    DSC_4430-sssssssss.jpg

    DSC_4432-sssssssss.jpg

    DSC_4433-sssssssss.jpg

    DSC_4434-sssssssss.jpg

    DSC_4435-sssssssss.jpg

    DSC_4436-sssssssss.jpg

    DSC_4448-sssssssss.jpg

    DSC_4449-sssssssss.jpg

    DSC_4450-sssssssss.jpg

    DSC_4451-sssssssss.jpg

    DSC_4453-sssssssss.jpg

    DSC_4454-sssssssss.jpg

    DSC_4456-sssssssss.jpg

    DSC_4457-sssssssss.jpg

    DSC_4461-sssssssss.jpg

    DSC_4463-sssssssss.jpg

    Des graffitis genevois: ici

    Et demain est un autre jour!

  • Graffitis: du nouveau aux Franchises

    Imprimer

    b7c6b5b0-417b-4c37-b39c-808710072469.jpgRetour au 28 route des Franchises où de nouvelles fresques ont fait leur apparition. C’est encore tout frais. Pas plus tard que dimanche 15 mars 2015, trois graffeurs en ma présence ont terminé leur création, un travail collectif qui a nécessité de nombreuses heures sur les lieux, des dizaines et des dizaines de bombes de peinture et plusieurs artistes du street art. Sur ce bâtiment à la cité Vieusseux les graffeurs ont pris l’habitude de repasser sur leurs graffitis et d’en faire de nouveaux fautes de lieux d’expression suffisant en ville de Genève. DEMES, SKET, WELSCH, SAKE, OCUS ou encore JAZI ont participé à ce rendez-vous improvisé qui annonce un printemps radieux pour la scène du graffiti genevois. De l’autre côté du bâtiment la fresque de JAZI représentant un dragon est toujours là en parfaite état et ce depuis sa date de création en 2013. C’est tellement rare, qu’il faut le signaler.

    DSC_4396-sssssssss.jpg

    DSC_4398-sssssssss.jpg

    DSC_4402-sssssssss.jpg

    DSC_4318-sssssssss.jpg

    DSC_4367-sssssssss.jpg

    DSC_4310-sssssssss.jpg

    DSC_4309-sssssssss.jpg

    DSC_4385-sssssssss.jpg

    DSC_4311-sssssssss.jpg

    DSC_4335-sssssssss.jpg

    DSC_4315-sssssssss.jpg

    DSC_4316-sssssssss.jpg

    DSC_4392-sssssssss.jpg

    DSC_4388-sssssssss.jpg

    DSC_4321-sssssssss.jpg

    DSC_4394-sssssssss.jpg

    DSC_4395-sssssssss.jpg

    DSC_4358-sssssssss.jpg

    DSC_4306-sssssssss.jpg

    DSC_4303-sssssssss.jpg

    DSC_4301.JPG

    DSC_4405.JPG

    DSC_4406.JPG

    DSC_4407.JPG

    DSC_4409.JPG

    DSC_4410.JPG

    En rapport avec cette note:

    Des graffitis aux Franchises

    D'autres graffitis ici

    Et demain est un autre jour!