blog,blogueur,blogueuse - Page 4

  • La famille

    Imprimer

    Le sens de la famille


    Sans titre-1.jpgAvoir le sens de la famille, c’est rare. Difficile à l’assumer et à le conserver! Surtout quand on est un handicapé. Une histoire véridique où les rôles sont inversés. Et par la force des choses et la nature du vécu...la progéniture se transforme en tutrice. La mère atteinte de la maladie d’Alzheimer, le père croule sous le poids du surpoids. Deux êtres chers difficiles à entretenir avec un handicap physique. Mais quand on est un enfant unique on n’a pas trop le choix. Et c’est ainsi que notre ami, un quadragénaire à la beauté exquise et à la générosité indéniable s’est mis en tête que ses parents qui l’ont supporté avec son handicap pendant la première partie de sa vie a un devoir éternel envers eux pour leur rendre un peu de leur disponibilité d’autrefois.
    Ses journées sont chronométrées. Il fait fit de son infirmité éternelle et fait avec pour soulever le poids des charges quotidiennes. Il se lève à 5h00 du matin avec le chant du coq et se couche à 23h30 juste après le dernier téléjournal de la soirée. C’est imagé tout cela, oublions le gallinacé. Il faut bien un repère pour se réveiller et un autre pour mettre fin à toutes les corvées quotidiennes. Quelle corvée? Entretenir ses parents, sa seule famille est plutôt un devoir. Chaque jour, dans l’ordre il aide ses parents à prendre leur douche, puis prend la sienne. Il les installe confortablement au salon, met à leur disposition tout dont ils ont besoin  pendant son absence, s’en va pour faire les courses, revient, prépare le petit déjeuner, lave la vaisselle, va travailler, revient pour préparer le déjeuner, déjeune , fait la vaisselle, repart travailler, revient à la maison, se repose un moment, prépare le dîner, fait la vaisselle, aide ses parents pour leur toilette, regarde le dernier téléjournal du soir et va se coucher. Cela dure maintenant depuis 23 ans avec quelques variantes. Je l’ai rencontré dernièrement et je lui ai posé la question bête et très ordinaire comment ça va?
    Il m’a répondu que son handicap physique l’empêche de s’occuper davantage de ses parents et que cet état le rend malheureux dans l’exercice quotidien du sens familial.

    Haykel Ezzeddine

    (illustration: © Pelz - Fotolia.com)

    Texte paru dans le blog collectif du 23 octobre. Pour lire la contribution de John Goetelen, Robert Conrad et Danièle Bianchi, appuyez ici

    Lien permanent Catégories : blog,blogueur,blogueuse, Fiction 1 commentaire
  • 507ème note pour PLANETE PHOTOS

    Imprimer

    Fotolia_19181006_XS.jpgL’usage et la coutume veulent dès qu’on arrive à 500 notes on le déclare comme on le fait chez le douanier. Ce n’est pas que le blog est une matière illicite ou un produit soumis à une quelconque taxe...mais par correction ou par fierté, arriver à ce chiffre magique il faut l’annoncer à ses lecteurs et peut être bien à son hébergeur au cas où ça lui aurait subrepticement échappé bien qu’il est détenteur de toutes les statistiques...Arrivé à 500 contributions en moins de 2 ans ce n’est pas un miracle et ce n’est pas une banalité non plus. Il y a une constance, un suivi, une abnégation, un sérieux, une volonté, une ponctualité, un désir de renouvellement, une motivation, un besoin, une certaine réponse à une attente...et surtout un plaisir réitéré de bloguer.
    Bloguer pour informer dans mon cas, pour porter une information à mes concitoyens pour leur montrer à la fois nos contradictions, nos limites ou nos plus belles réalisations. Genève, est une ville riche par sa diversité et il faut tout juste être à l’écoute pour porter l’information, la débusquer et la mettre à la disposition des demandeurs et ils sont de plus en plus nomFotolia_6495454_XS.jpgbreux. PenFotolia_1320894_XS.jpgdant ces presque deux ans de blog j’aurais pu canaliser ce trop plein d’énergie et le transformer en livre, recueil ou témoignage photos voir en portail d’informations si ce n’est pas par un engagement associatif ou politique. J’en ai les moyens et la disponibilité. Ne m’en voulez pas, je ne suis pas un prétentieux et je n’ai pas attrapé la grosse tête non plus. Je connais mes limites. Avec le sérieux on obtient une certaine reconnaissance...qui ouvre des portes...
    Gérant de PLANETE PHOTOS, du Blog du Jet d’eau et du blog du valais et animateur du Blog collectif, je viens de ce pas vous informer avec un léger décalage et beaucoup de fierté  que j’ai dépassé ma 500ème contribution. Ce n’est ni un miracle ni un exploit. Juste un petit rappel à qui de droit et un remerciement à tous ceux qui me suivent dans cette extraordinaire aventure qui des fois empiète sur ma vie privée pour les sacrifices consentis. Il est vrai que personne ne m’oblige à le faire et le bouton “Supprimer ce blog” sur la plate forme de mon hébergeur m’a à plusieurs fois tenté quand mes efforts sont injustement remarqués par le nombre de lecteurs ou par l’absence de reconnaissance de mon hébergeur. Fotolia_14566971_XS.jpgEt demain peut être ce ne sera pas un autre jour pour moi. Merci aux milliers de visiteurs uniques qui me lisent chaque mois, aux nombreux commentateurs professionnels ou occasionnels aux contributeurs à mon blog PLANETE PHOTOS qui m’ont fortement aidé à atteindre et dépasser ce chiffre de 500 notes en moins de 2 ans et surtout à celle qui partage ma vie et qui supporte avec beaucoup de patience mes incalculables heures passées derrière le clavier. Et si c’était ma dernière note?

    (illustrations: Fotolia.com)

  • Un dernier hommage à Per Amann

    Imprimer

    Sans titre1111.jpgMercredi 29 septembre de 14h00 à 14h40 une soixantaine de personnes ont rendu un dernier hommage à Per Amann décédé quatre jours plutôt suite à une longue maladie. Cérémonie religieuse empreinte de beaucoup d’émotion donnée en français et en Brésilien. En brésilien pour la famille de son épouse Paula. Cette dernière, très affectée comme les enfants de Per Amann, Alexandra, Olivier et Thomas ont eu du mal à contenir leur émotion surtout lors de la diffusion de la musique préférée de Blondesen.

    Blondesen.jpgDans la Chapelle du Centre funéraire de Saint-Georges, il y avait parmi les présents à la cérémonie d’adieu, des blogueurs de la Tribune de Genève qui ont déposé une gerbe de fleurs sur laquelle on pouvait lire: “A Blondesen, les blogueurs du paradis”. Une initiative qui a germé spontanément ces derniers jours sur la plateforme de TDG. Une attention que n‘aurait certainement pas renié le blogueur le plus irrévérencieux de la Tribune de Genève. Adieu Per Amann, trouve-toi vite un PC pour continuer à bloguer et nous donner des nouvelles du paradis!

    DSC00476-ssssss.jpg
  • Per Amann, tu nous MANQUES déjà!

    Imprimer

    Blondessen-ssssss.jpgCe soir je porte le deuil. Je viens de recevoir un SMS de Paula l’épouse de notre ami Blondesen. Le texte: “Bonsoir Haykel, je voudrais vous faire part du décès de Per, il est parti hier soir”. Depuis cet après midi je sentais quelque chose dans l’air. Son blog a réapparu avec sa dernière note écrite le 30 juin pour remercier à l’occasion de son mariage tous ceux qui lui ont témoigné leur soutien et à leur tête ma petite personne. Il a terminé sa note par : ”Je suis ravi d’avoir fait ta connaissance à travers les blogs de TDG”. Un témoignage qui m’accompagne encore. Moi aussi j’étais honoré de t’avoir connu blondesen. Je n’ai pas la larme facile mais pourtant là...
    Bref retour en arrière. Vers la fin de l’année 2009 l’hôpital Cantonal a demandé à Blondesen de partir ayant perdu tout espoir de le guérir. Sans titre-8-ssssss.jpgEt c’est là où il a atterri au Cesco à Bellerive. Un jour au mois de mai je reçois un mail de sa part dans lequel il m’invite à couvrir en photos son mariage avec Paula. Jusque là on ne s’est jamais rencontré à part sur la plateforme des blogs par commentaires interposés. Intimidé devant un tel personnage j’ai toute de suite accepté non sans l’avoir averti que je ne suis qu’un photographe amateur. Et je ne me suis vraiment décidé à venir à son mariage le 21 juin que lorsqu’il m’a répété et écrit que ce sera “à la bonne franquette” et que mes “photos spontanées” c’est ce qu’il cherche. Plusieurs fois depuis le mois de juin où j’ai fait sa connaissance je suis allé le voir. Ce n’est pas toujours facile aussi bien pour lui que pour moi. Il n’arrivait pas à parler et communiquait avec moi par écrit. Il mettait un temps fou pour griffonner quelques lignes...j’étais à la fois très mal à l’aise de le voir souffrir mais aussi très flatté d’être à ses côtés. J’aurais aimé le connaître plutôt et partager avec lui d’autres moments dans un espace autre qu’une chambre d’hôpital. Blondesen a lutté contre la maladie avec beaucoup de courage et a gardé jusqu’au dernier moment son sens de l’humour. Per Amann tu nous MANQUES déjà.

    Sans titre-4.jpg

    Sans titre-1.jpg
    Blondie.jpg
  • Le bonheur ou les petits plaisirs de la vie

    Imprimer

    Sans titressssss.jpgA chacun son interprétation du bonheur. Y’en a ceux qui pensent que le synonyme de la plénitude c’est la paix, celle qui vient de l’intérieur et d’autres qui conjuguent le bonheur dans le sens de l’épanouissement matériel. Qui a raison? Qui a tort? Comme pour toutes les choses de la vie rien n’est complètement arrêté, ni figé. Et les clichés ont la vie dure. “L’argent ne fait pas le bonheur.” Ou si partiellement, ou peu, ou totalement ou pas assez. On ne sait plus jusqu’où l’être humain est prêt à aller. Et pour être satisfait à partir de quel montant son bonheur pourrait être assuré. Selon une étude américaine qui vient d’être publiée “au-delà d’un revenu annuel de 75’000 chf par ménage aux USA, le bonheur se transforme en malheur et gare si l’argent arrive à manquer il entrainera également le même sort pour son auteur. Question d’équilibre, il ne faut pas gagner plus que 75’000 chf. par couple et il ne faut pas manquer d’argent non plus! Parole américaine signée par Daniel Kahneman, lauréat du prix Nobel d’économie en 2002. Voilà pour le côté scientifique made in USA. En Suisse, 75'000 chf. par couple c'est tout juste! Il faut revoir cette étude pour évaluer le prix du bonheur en Helvétie.
    Moi mon bonheur se résume à une liste longue mais raisonnable. Avoir un salaire décent qui me permet d’honorer mes nombreuses factures mensuelles. Et profiter du peu qui me reste pour enjoliver mon quotidien. Se payer un verre ou un resto, acheter un journal, un livre ou un CD, aller au cinéma, profiter d’un coucher ou d’un lever de soleil avec l’être cher, goûter aux nombreux délices de la vie sans forcément délier sa bourse. Il paraît que nous sommes nombreux à partager les mêmes convictions sur le bonheur mais que le nombre de ceux qui n’arrivent pas à atteindre un tel objectif est hélas encore plus élevé! Comme quoi le bonheur des uns ne correspond pas forcément au bonheur des autres. Je sais je viens  de détourner le célèbre adage... c'est un bonheur aussi de jouer avec les mots!

    Haykel Ezzeddine

    (texte et photo)

    Texte paru dans la dernière édition du blog collectif. A lire les contributions de Jean-Marie Gumy, Danièle Bianchi, Robert Conrad, Marie-France de Meuron, Djemâa Chraiti et Pierre Jean Ruffieux

  • Bon anniversaire Blondesen!

    Imprimer

    per-niver per+paula.jpgMon ami Per Amann alias Blondesen a célébré dimanche 25 juillet son anniversaire entouré de ses plus fidèles amis parmi ceux qui n’étaient pas en vacances. Ambiance conviviale à souhait. Pinard, amuses gueules...et surtout de belles femmes ont entouré notre ami...aux anges de se retrouver une fois de plus la vedette de la journée. J’étais malheureusement absent de Genève ce jour là. J’ai reçu l’invitation assez tardivement et Paula sa délicieuse épouse ne m’a pas dit que c’était l’anniversaire de Per. J’aurais sans aucune hésitation changer mon programme, celui qui me permet de gérer et d’alimenter les week-end mon blog “Un genevois en Valais”. Je suis vraiment contrarié de ne pas avoir bu le verre de l’amitié et d’avoir souhaité à Blondesen “Un bon anniversaire” en direct. J’essayerai de me rattraper ces prochains jours. Vous aussi amies blogueuses et amis blogueurs une petite visite au Cesco fera un immense plaisir à cet irrévérencieux Blondesen!
    Merci à Per Amann de m’avoir permis de publier ses moments intimes. Longue vie aux deux amoureux Blondesen et Paula. C’est par ici les photos de mariage: "Le mariage de Blondesen"

    A lire aussi “Bonjour Blondesen”

    per-niver-amigos.jpg
    per-niver-J&sam-3-caindo.jpg
    per-niver-jaq-per.jpg
    per-niver-ligian.jpg
    per-niver-paula-per.jpg
    Blondessen.jpg

    Et demain est un autre jour!
    Lien permanent Catégories : Blog, blog,blogueur,blogueuse, Genève 5 commentaires
  • Le rire

    Imprimer

    C’est bon pour le moral


    Fotolia_23586502_XS copie.jpgDorénavant pour rire on est obligé de consulter. Je ne plaisante pas, c’est une évidence. Le rire est devenu une denrée rare. Bientôt des praticiens vont se spécialiser dans l’art d’entretenir le zygoma. On transcrira des doses de bonne humeur pour le bien être de l’humanité! Les cas les plus graves seront internés dans des cliniques spécialisées, perfusés aux blagues et soignés aux bêtisiers.
    Combien d’entre-nous assistent aux spectacles donnés par les humoristes, vont voir des comédies au cinéma et lisent de la littérature appropriée histoire de faire le plein d’humour pour notre équilibre? ça remplit des salles et ça rapporte de l’argent. La crise qui est passée par là nous a fait même perdre le sourire et le rire spontané. Mais elle a fait prospérer les affaires des humoristes, je parle de nombreux spectacles qui jalonnent l’année culturelle et de la littérature qui puise indéfiniment dans les blagues en tout genre.


    “Nous sommes ici-bas pour rire. Nous ne le pourrons plus au purgatoire ou en enfer. Et, au paradis, ce ne serait pas convenable” dixit Jules Renard. Et si nous faisons de cette citation un principe de vie? Brandissons comme un étendard pour mieux vivre ensemble les verbes suivants: rigoler, plaisanter, blaguer, délirer, se marrer, sourire, rire...propager la joie de vivre!
    Et pour terminer en bonne compagnie citons Alphonse Allais, grand spécialiste de la métaphore et de l’absurde dont les textes font la part belle à la bonne humeur: “Le rire est à l’homme ce que la bière est à la pression”. A votre santé!

    Illustration: © kenjito - Fotolia.com

    Texte paru dans le Blog collectif du 10 juillet dernier. A lire également sur le même lien les contributions de Djemâa Chraiti, Marie France de Meuron et Robert Conrad. Le prochain thème: "La rentrée", date de parution le 21 août 2010.

  • Le mariage de Blondesen

    Imprimer

    36204_1427034728812_1621127854_1050121_5827280_n.jpgPour rien au monde, même pas pour un match de Coupe du monde je n’aurais raté le mariage d’un ami blogueur. Invité depuis la fin du mois de mai, j’ai pris mes dispositions pour être au côté de Blondesen en ce jour mémorable. Per Amann alias Blondesen et Paula ont choisi le premier jour de l’été pour célébrer leur union et ce aujourd’hui vers 14h30 à la Mairie de Chêne-Bougerie.

    On était une trentaine à faire le déplacement pour assister à la cérémonie officielle. Une cérémonie présidée par Madame la maire de Chêne-Bougerie au grand plaisir de Per Amann, très entouré aujourd’hui par une assistance composée en majorité de jolies femmes.36204_1427034688811_1621127854_1050120_6916293_n.jpg
    Malgré la maladie et la fatigue qui paraissaient sur son visage, Blondesen était heureux comme un gamin. Après la Mairie, une petite cérémonie a eu lieu à son domicile pour fêter comme il se doit une nouvelle vie avec celle qui partage son quotidien depuis plusieurs mois. Longue vie aux mariés et bon rétablissement au collègue blogueur qui nous manque terriblement sur la plate-forme de la Tribune de Genève.

    36204_1427033368778_1621127854_1050103_7557229_n.jpg
    36204_1427033488781_1621127854_1050105_6812194_n.jpg
    36204_1427035888841_1621127854_1050139_5266176_n.jpg
    36204_1427033448780_1621127854_1050104_1897223_n.jpg
    36204_1427033568783_1621127854_1050106_5955165_n.jpg
    36204_1427033648785_1621127854_1050108_2784637_n.jpg
    36204_1427033608784_1621127854_1050107_6040609_n.jpg
    36204_1427033848790_1621127854_1050112_3749983_n.jpg
    36204_1427033888791_1621127854_1050113_5968436_n.jpg
    36204_1427034008794_1621127854_1050116_34972_n.jpg
    36204_1427033688786_1621127854_1050109_4936915_n.jpg
    36204_1427033728787_1621127854_1050110_6323246_n.jpg
    36204_1427033808789_1621127854_1050111_5952382_n.jpg
    36204_1427034128797_1621127854_1050118_4578913_n.jpg
    36204_1427033928792_1621127854_1050114_463655_n.jpg
    36204_1427033968793_1621127854_1050115_4082707_n.jpg
    36204_1427034048795_1621127854_1050117_2983396_n.jpg
    36204_1427035168823_1621127854_1050130_5029159_n.jpg
    36204_1427035088821_1621127854_1050128_237378_n.jpg
    36204_1427035128822_1621127854_1050129_5368347_n.jpg
    36204_1427034928817_1621127854_1050126_2898977_n.jpg
    36204_1427035008819_1621127854_1050127_2922741_n.jpg
    36204_1427034808814_1621127854_1050123_2290675_n.jpg
    36204_1427034768813_1621127854_1050122_342270_n.jpg
    36204_1427034848815_1621127854_1050124_5063387_n.jpg
    36204_1427034888816_1621127854_1050125_3207623_n.jpg
    36204_1427035248825_1621127854_1050131_650467_n.jpg
    36204_1427035288826_1621127854_1050132_4225948_n.jpg
    36204_1427035368828_1621127854_1050133_5524317_n.jpg
    36204_1427035408829_1621127854_1050134_2516710_n.jpg
    36204_1427036008844_1621127854_1050140_1500808_n.jpg
    36204_1427036048845_1621127854_1050141_8359927_n.jpg
    36204_1427035848840_1621127854_1050138_7358172_n.jpg
    36204_1427035448830_1621127854_1050135_7836288_n.jpg
    Blondesen 2.jpg
    Blondesen.jpg

    Et demain est un autre jour!
  • L’agenda de Madame la maire

    Imprimer

    123456.jpgSandrine Salerno, la nouvelle maire de Genève innove en communiquant avec son blog. C’est nouveau et c’est intéressant. On peut suivre la trace de la socialiste heure par heure quand la mise à jour est à jour. Du 14 au 27 juin, il n’y a que du blanc sur le calendrier de Madame la maire. Rien, aucune activité à mettre sous la dent du moins  sur son agenda. A l’horizon, point des petits fours, point d’inauguration, point de discours, point de réunion! On ne sait pas si elle est en vacances pour deux semaines, si les activités officielles se font rares, si pendant ces 14 jours elle est moins sollicitée... Mais attention son blog est à jour pour communiquer sur tout ce qui touche les genevois. Le 14 juin: L’égalité, un étendard pour la cité pour parler de l’égalité des sexes et la nouvelle campagne d’affichage Post Tenebras Egalité. Sans titre-1.jpgLe 15 juin ce sont les “Apprentis sans-papiers” qui font l’objet d’une réflexion. Le 16 et en toute logique la diversité de la Nati est mise en évidence, le 17 juin une attention pour M. Deiss fraîchement élu à la Présidence de l’assemblée générale des Nations-Unies. Aujourd’hui à 14h40 pas de texte sur son blog.
    Au fait, Madame Salerno vous êtes en vacances pour deux semaines ou vous faites comme moi vous travaillez au rythme du mondial? Rendement 100% le matin et le reste occupation à temps complet devant la télé? Une dernière vérification sur son agenda et voilà que le 23 juin Madame Salerno sera au 25ème anniversaire de l’OMCT. Une participation de dernière minute qui est venue s’ajouter à son emploi du temps. Je trouve le fait qu’un élu communique à travers un blog est chose à suivre et à recommander. Une transparence qui fait du bien à la démocratie.

  • Le porno a tué l’érotisme

    Imprimer

    Sans titre-1.jpgGrâce à la démocratisation d’internet l’érotisme a complètement disparu de notre vie. Les Brigite Bardo et les films du genre 9 semaines 1/2 n’ont plus leur place dans une société de consommation de plus en plus exigeante. On veut plus et tout de suite. On veut tout voir. On n’a plus la patience de faire durer le plaisir, de jouer avec les sens, de donner libre court à son imagination...de fantasmer tout court. Au vestiaire les préliminaires et les désirs de plaire! A nous le voyeurisme et le sexe à l’état brut. Tout est banalisé même les sentiments. La sensualité se perd et l’obscène devient l’étendard de notre quotidien véhiculé par notre télévision. Loana a remplacé Bardot et Californication a dépassé et de loin Sex and City et Nip/Tuck réunis pour devenir la nouvelle forme de l’érotisme, celle des années 2010. On ne suggère plus. On passe à l’acte le plus rapidement possible. Pas de moralité non plus. Et pas de quartier pour les sentiments...nobles! On couche avec l’inconnu, on fait l’amour à plusieurs, un coup on se protège et un autre pas, on donne dans l’échangisme, on pratique le sexe qui devient une matière comme une autre pas pour s’épanouir mais pour faire connaissance. Que peut-on encore cacher du corps d’un homme ou d’une femme? On nous montre tout sauf la partie la plus intime pour ne pas tomber dans le porno vulgaire. Celui-là même qui par la facilité de son téléchargement et visionnage via internet sans contrôle effectif de la limitation d’âge a tué l’érotisme. Pour terminer je vous laisse méditer cette citation extraite de “La vraie couleur du caméléon” de Jean-François Somain: “L’érotisme réside dans la possibilité d’un geste. Il appartient au domaine du rêve.”
    Photo Nip/Tuck

    Texte paru dans le Blog collectif du 6 juin. A lire aussi les contributions de Djemâa Chraiti, Robert Conrad et Pachakmac
    Rubrique Pierre Maudet
    Sans titre.jpg

    Conseiller administratif responsable du Département de l'environnement urbain et de la sécurité entre autre chasseur d'affiches sauvages: en rapport avec cette rubrique, les liens suivants:Affiches sauvages, Genève, n'est pas une poubellePierre Maudet, j'adore!, Maudet et Longchamps ouvrent le bal électorel, Sécu-municipaux-cop!Maudet aux Pâquis!, Maudet promoteur de graffitis, Maudet-Moutinot, combat des titans, Le dernier joujou de Maudet et Encore du boulot pour Maudet

    31832_433591591795_236413916795_5787820_6708539_n.jpg
    Agenda:
    31832_433597666795_236413916795_5787948_1806878_n.jpg
    Avant de partir, visitez mes autres blogs:

    2.jpg
    1.jpg
    Et le
    Blog collectif 1.jpg
    Et demain est un autre jour!
    1068008157.jpg
    Toutes nos pensées pour Max Göldi
    1360572638.jpg
  • Le cigare à Charly

    Imprimer

    32232_432676776795_236413916795_5756228_3199350_n.jpgOn ne présente plus Charly Schwarz, cet ex Radical de bon coeur ne s’arrête jamais. Il bouge, il bouge Charly. Très dynamique je me demande si ça lui arrive de faire une pause. Combien d’heures de sommeil s’offre-t-il? Il est partout le Charly! Il court les manifestations suit de près les débats politiques, s’investit dans le domaine associatif, tient la caisse de “La Rue est à vous” à la Coulouvrenière (5 et 6 juin), pond 3 ou 4 idées par jour plus au moins valables, se double et se dédouble sur la blogosphère de La Tribune de Genève où il tient plusieurs blogs fort intéressants... Et je pourrais encore disserter des heures et des heures pour essayer de résumer un tant soit peu un HOMME  précieux, jovial, intelligent, disponible et de bonne compagnie. Sur le compteur de Facebook, il est accrédité d’un score qui fera rougir plus d’un: 1093 amis.32232_432676801795_236413916795_5756229_3599520_n.jpg Charly incarne de la meilleure des façons l'esprit de Genève. C'est d'ailleurs le nom d'un de ses blogs.
    Pendant les courtes pauses qu’il s’offre pendant la journée, Charly fume le cigare. C’est un grand passionné qui n’hésite pas à commander ses propres cigares à Cuba. Des cigares tenez-vous bien à l’effigie de Calvin!!! Oui Calvin! Une provocation, un clin d’oeil ou  un pied de nez? Si vous le rencontrez demain pendant l’inauguration symbolique de la passerelle sans nom du côté de la Coulouvrenière, posez-lui la question.

    Avant de partir, visitez mes autres blogs:

    2.jpg
    1.jpg
    Et le
    Blog collectif 1.jpg
    Et demain est un autre jour!
    1068008157.jpg
    Toutes nos pensées pour Max Göldi
    1360572638.jpg
  • Le défilé des fanfares le 2 juin 2010

    Imprimer

    Genève, le 2 juin 2010

    32232_432118816795_236413916795_5743109_1616712_n.jpgC’est une habitude qui est appelée à se renouveler à chaque changement de Maire. Le défilé des fanfares à travers la ville est une occasion pour souhaiter la bienvenue au nouveau magistrat qui sera à la tête de la mairie de Genève. Curieusement, à part le Radical Pierre Maudet (Conseiller administratif responsable du Département de l’environnement urbain et de la sécurité) et la députée MCG Marie-Thérèse Engelberts je n’ai pas vu des têtes couronnées. Certes je ne connais pas tous les politiciens du canton mais les grosses pointures ont fait acte d’absence. Pas d’élus socialistes à l’horizon. La bise qui a marqué cette fin d’après-midi est peut être pour quelque chose!!!32232_432121426795_236413916795_5743140_5444828_n.jpg
    Sandrine Salerno qui entame sa première semaine de gouvernance est arrivée à la Place du Rhône presque en même temps que Pierre Maudet avec qui elle a longuement parlé. Ensuite elle a pris la parole pour remercier les trois fanfares qui ont sillonné la ville en son honneur avant de laisser le micro à leur Président. Concerts, chorales, fanfares, bain de foule, vins, petits fours pour notre nouvelle Maire tout sourire. Radieuse, Sandrine Salerno qui compte à à ce jour 73 fans sur Facebook dont votre serviteur rajoute deux lignes à son CV: Maire de Genève et blogueuse citoyenne. Planète photos se joint aux trois fanfares de la ville pour lui souhaiter une année sans nuages.

    32232_432123911795_236413916795_5743220_4389672_n.jpg
    32232_432123931795_236413916795_5743222_753383_n.jpg
    32232_432121411795_236413916795_5743139_2425540_n.jpg
    32232_432122916795_236413916795_5743190_8044448_n.jpg
    32232_432123971795_236413916795_5743230_7607764_n.jpg
    32232_432118586795_236413916795_5743083_6188877_n.jpg
    32232_432118871795_236413916795_5743115_1211430_n.jpg
    32232_432118501795_236413916795_5743076_8164471_n.jpg
    32232_432118526795_236413916795_5743077_3931242_n.jpg
    32232_432118636795_236413916795_5743087_1298359_n.jpg
    32232_432118536795_236413916795_5743078_5902590_n.jpg
    32232_432118546795_236413916795_5743079_6408893_n.jpg
    32232_432118561795_236413916795_5743080_6567771_n.jpg
    32232_432118611795_236413916795_5743085_5974625_n.jpg
    32232_432118656795_236413916795_5743089_4203273_n.jpg
    32232_432118681795_236413916795_5743093_190800_n.jpg
    32232_432118666795_236413916795_5743090_4325372_n.jpg
    32232_432118741795_236413916795_5743100_4290863_n.jpg
    32232_432118756795_236413916795_5743101_3321983_n.jpg
    32232_432123941795_236413916795_5743224_5457155_n.jpg
    32232_432118831795_236413916795_5743111_6099460_n.jpg
    32232_432118736795_236413916795_5743099_3556580_n.jpg
    32232_432118886795_236413916795_5743117_441546_n.jpg
    32232_432118881795_236413916795_5743116_4320704_n.jpg
    32232_432118821795_236413916795_5743110_1036242_n.jpg
    32232_432118671795_236413916795_5743091_2055778_n.jpg
    32232_432118731795_236413916795_5743098_6887564_n.jpg
    32232_432118676795_236413916795_5743092_1428578_n.jpg
    32232_432118651795_236413916795_5743088_2463021_n.jpg
    32232_432118626795_236413916795_5743086_5031778_n.jpg
    32232_432118686795_236413916795_5743094_3962659_n.jpg
    32232_432118706795_236413916795_5743095_4920348_n.jpg
    32232_432118851795_236413916795_5743113_7553283_n.jpg
    32232_432118846795_236413916795_5743112_3528443_n.jpg
    32232_432118566795_236413916795_5743081_7684174_n.jpg
    32232_432118581795_236413916795_5743082_106063_n.jpg
    32232_432118766795_236413916795_5743102_4140684_n.jpg
    32232_432118771795_236413916795_5743103_5635282_n.jpg
    32232_432118801795_236413916795_5743106_1671309_n.jpg
    32232_432118781795_236413916795_5743104_6002454_n.jpg
    32232_432118791795_236413916795_5743105_3445959_n.jpg
    32232_432118711795_236413916795_5743096_6864795_n.jpg
    32232_432118856795_236413916795_5743114_6764950_n.jpg
    32232_432118726795_236413916795_5743097_6512600_n.jpg
    32232_432121451795_236413916795_5743143_3379770_n.jpg
    32232_432121441795_236413916795_5743142_7235786_n.jpg
    32232_432121431795_236413916795_5743141_3055571_n.jpg
    Sandrine Salerno est une politicienne heureuse et ça se voit. Le sourire n’a pas quitté un instant son visage. Un petit florilège de la socialiste qui va marquer pour une année notre quotidien.
    Sans titre-2.jpg
    32232_432122901795_236413916795_5743188_2076832_n.jpg
    32232_432122916795_236413916795_5743190_8044448_n.jpg
    32232_432122936795_236413916795_5743192_4515436_n.jpg
    32232_432122941795_236413916795_5743193_3755800_n.jpg
    32232_432122946795_236413916795_5743194_1847724_n.jpg
    32232_432122981795_236413916795_5743199_440151_n.jpg
    32232_432122956795_236413916795_5743195_7512603_n.jpg
    32232_432122961795_236413916795_5743196_2974633_n.jpg
    32232_432122971795_236413916795_5743198_5829194_n.jpg
    32232_432122966795_236413916795_5743197_5545424_n.jpg
    32232_432118591795_236413916795_5743084_7310717_n.jpg
    32232_432118806795_236413916795_5743107_7422939_n.jpg
    32232_432118811795_236413916795_5743108_5514808_n.jpg
    Rubrique Pierre Maudet
    Sans titre.jpg

    Conseiller administratif responsable du Département de l'environnement urbain et de la sécurité entre autre chasseur d'affiches sauvages: en rapport avec cette rubrique, les liens suivants:Affiches sauvages, Genève, n'est pas une poubellePierre Maudet, j'adore!, Maudet et Longchamps ouvrent le bal électorel, Sécu-municipaux-cop!Maudet aux Pâquis!, Maudet promoteur de graffitis, Maudet-Moutinot, combat des titans, Le dernier joujou de Maudet et Encore du boulot pour Maudet

    IMGP6316.JPG
    Avant de partir, visitez mes autres blogs:

    2.jpg
    1.jpg
    Et le
    Blog collectif 1.jpg
    Et demain est un autre jour!
    1068008157.jpg
    Toutes nos pensées pour Max Göldi
    1360572638.jpg
  • Blogs en deuil 2

    Imprimer

    Hafid Ouardiri, Président de la Fondation de l'Entre-Connaissance-Genève a bien voulu s'exprimer dans mon blog au sujet de la tueurie de ce matin:

    SOS: Israël assassine la Paix dans les eaux internationales de la Méditérannée!

    848693086.jpgNous aimons la Paix, elle est fragile et nous avons peur pour elle.

Nous nous réjouissions toutes et tous pour cette initiative paisible qui avait pour but de briser le blocus de Gaza et secourir la population palestinienne, femmes, enfants et vieillards qui agonisent sans pain et sans eau.

Une flottille humanitaire attaquée sauvagement par des commandos de l'armada israëlienne sous le regard des lâches au pouvoir dans le monde entier sans oublier ces rois fainéants et dictateurs du monde arabe. Ces impuissants complices regardent ailleurs les bras croisés.

Et pourtant, ils auraient pu garantir de leur soutien ces embarcations de l'espoir et ce, en mettant en garde le gouvernement sioniste contre toute intervention armée.

Comme à l'accoutumée, ils font des déclarations creuses et hypocrites pendant que les agresseurs justifient leur crime en fabriquant d'ignobles mensonges.

Attaquer cette flottille humanitaire dans les eaux internationales n'est rien d'autre qu'un acte de guerre contre tous les pays de la région et plus encore une violation des Droits internationaux.

Nous avons dit plus jamais ça et ça continue, parce qu'Israël agit en toute impunité avec l'aval des grandes puissances et de toutes les démocraties "dites libres". A croire que la Paix ne fait pas partie de sa stratégie.

Encore une fois nous nous retrouvons sur la Place des Nations Unies à Genève pour exprimer notre consternation.

Nous n'avons plus de qualificatifs pour qualifier l'inqualifiable.

Que faire pour que les consciences internationales et universelles se réveillent afin de mettre fin à ce grave danger qui est une menace pour l'Humanité toute entière ainsi que pour le peuple juif qui devrait se tenir avec nous au côté du peuple palestinien pour s'opposer à ce gouvernement d'Israël (le pire depuis 1948) qui commet ce crime en son nom.
Oui à la Paix dans la justice et non au crime d'Etat.


    Hafid Ouardiri
    Fondation de l'Entre-Connaissance-Genève

    Comme sur Facebook, j’invite tous les blogueurs et les blogueuses, toute personne éprise de justice de joindre ce mouvement de solidarité en titrant aujourd’hui toute nouvelle publication “Blogs en deuil” en la mémoire des 19 militants tués par Israël.

  • Le blog collectif

    Imprimer

    Fotolia_6495454_XS.jpg

    Le blog...un virus?

    Le blog c’est pire qu’une puce biométrique sur un passeport. Tout le monde connaît mes moindres gestes. Mes escapades révèlent ma position géographique au mètre près, mes écrits dénoncent mes états d’âme et informent sur mes pensées et mes penchants politiques quand il m’arrive d’en avoir. C’est que je suis comme l’a si bien décrit un fin observateur de la blogosphère un “blogueur à haute dose”. Je me jette des fleurs alors que les pollens empoisonnent actuellement ma vie. Encore une révélation sur mon être! Je ne sais pas faire les choses à moitié. Et même si j’essaye de cacher une partie de ma vie je ne peux m’empêcher de la divulguer plus tard par une photo, par une allusion ou carrément par un reportage pour mon blog. Tous ceux de mon entourage qui me lisent me font souvent les mêmes remarques: “on sait que tu n’étais pas là...on connaît ton avis sur le sujet...on comprend maintenant pourquoi tu as décliné telle invitation...On dirait que j'ai mis une puce GPS dans mon blog voir un mouchard toute option! Et ça ne finit pas! Des fois je découvre que des lecteurs issus de mon entourage sont plus informés que moi sur ma vie. Ils arrivent même à anticiper mes sorties, mes reportages, mes coups de gueules... Certains jours ils poussent le bouchon assez loin. “Dis, tu ne vas quand même pas publier ce que tu sais déjà sur les secrets de la famille? ou les petits problèmes familiaux?...Parce que là on ne va plus rien te dire!...on ira laver notre linge au pressing!
    Le blog est pire que tous les réseaux sociaux. C’est un virus quand il vous attrape, il ne vous lâche plus. Vous devenez son esclave comme jadis à son avènement le téléphone portable a colonisé notre quotidien. Dans quelques années nous dirons la même chose des blogs quand une autre forme de communication prendra le pouvoir sur nous!

    Photo: © Konstantinos Kokkinis- Fotolia.com

    Ce texte a paru pour la première fois le 16 mai dans le blog collectif. Et c'est l'occasion de rappeler que ce blog s'adresse à toutes les blogueuses et blogueurs de La Tribune de Genève et de 24heures. Le thème de ce dimanche: "L'amitié", celui de la semaine prochaine: "La paix" et la semaine d'après: "L'érotisme"...A vos plumes!

    A ce jour, j'ai reçu un texte de Luzia, un autre de Marie-France de Meuron et un troisième de Djemâa Chraïti

    Avant de partir, visitez mes autres blogs:

    2.jpg
    1.jpg
    Et le
    Blog collectif 1.jpg
    Et demain est un autre jour!
    1068008157.jpg
    Toutes nos pensées pour Max Göldi victime du terrorisme d'état
    1360572638.jpg
  • Regards croisés de Genève et d’ailleurs, ma contribution

    Imprimer

    n123726350974787_6886.jpg

    Nouvelle mise à jour avec les photos de la première table ronde sur les blogs à Genève

    Chères amies blogueuses, chers amis blogueurs je vous invite aujourd’hui à assister à la table ronde: “Regards croisés de Genève et d’ailleurs” qui aura lieu à la Librairie Arabe l’Olivier à partir de 19h30. C’est tellement rare de voir la blogosphère impliquée voir partie prenante d’un débat qu’il faut insister et le signaler. Je pense que c’est la première fois que notre ville abrite ce genre de table ronde. Contacté par les organisateurs pour y participer malheureusement j’ai décliné l’invitation après l’avoir initialement acceptée. Un déplacement professionnel m’éloigne aujourd’hui de Genève. J’avais préparé un petit texte sur l’influence des blogs et des nouveaux moyens de communication sur la société civile genevoise et l’opportunité que ces outils leur donnent de faire passer leur message.


    Mon intervention: L’information citoyenne
    Y a pas mieux pour parler d’un sujet qui me tient particulièrement à coeur que d’évoquer mon expérience personnelle. J’ai commencé ma “carrière” de blogueur à plein temps à la fin de l’année 2008 lorsque mon entreprise a été cambriolée et que suite à ce fait divers  j’ai dû annuler mes vacances. L’envie d’écrire qui me titille depuis un moment à trouver un excellent prétexte pour ouvrir un blog. Avant d’écrire ma première note je me suis penché sur le contenu des autres blogueurs. Fotolia_1320894_XS.jpgLe blog est-ce uniquement un moyen de transposer un cahier intime sur le net? Est-ce un instrument de communication, de réflexion, de propagande ou un vecteur qui favorise l’auto-promotion? Même si on n’a rien à vendre le seul plaisir de se relire et d’être lu par autrui donne une satisfaction à son auteur et une prévalue à la matière mise à disposition du grand nombre.
    J’ai trouvé de tout sur la blogosphère et c’est tant mieux parce qu’on ne se ressemble pas tous dieu merci. Du fan de hockey, de la moto ou du Jet d’eau, du passionné de l’aviation, du cordon bleu en passant par les divers collectionneurs, le syndicaliste, le politicien, l’étudiant, le photographe ou l’homme de foi...les blogs abritent toutes les couches de la société et représentent une palette hétéroclite qui résume bien les mentalités du moment et les divers courants de pensée de ceux qui investissent la toile dans un rôle bien défini et ce d’après une organisation bien établie. Une hiérarchie qui se manifeste par celui qui écrit et celui qui lit et en dernier celui qui commente.
    C’est vraiment rare mais ce n’est pas une exception de trouver des blogs intimistes qui parlent essentiellement du quotidien d’une personne, de ses états-d’âme, de ses coups de gueule et de ses coups de cœur. Tous les blogueurs ont quelque chose à dire, à montrer ou à faire écouter. Un besoin vital de partager à grande échelle qui dépasse le cercle des amis et des proches. Tous on a peur de tomber dans l’anonymat et l’oubli dans une société qui fait la part belle au star système et à la peopolisation. L’inconnu, le voisin d’à côté, le commun des mortels est devenu une star depuis son passage à la télévision grâce à une télé réalité qui puise ses sujets dans la fatuité. Moi aussi j’ai quelque chose à dire ou à montrer en faisant vivre un blog je montre tout mon savoir faire. Et je ne suis plus un anonyme parmi les anonymes!
    Pour me démarquer des autres blogueurs j’ai pris le pari d’informer et de débusquer la contradiction chez mes semblables, les genevois en premier, les suisses en second et les humains principalement. J’ai trouvé un filon très peu exploité et je me suis faufilé dans une catégorie qui fait la part belle à l’information citoyenne.1291990773.jpg
    De part leur configuration nos médias ne peuvent  tout couvrir. Pourtant si on prend le cas de Genève avec ses 457.000 habitants logiquement on doit arriver à couvrir tout ce qui passe en ville. Mais visiblement, il y a une priorité dans le choix des couvertures de l’information locale. Il m’est arrivé dans mon blog PLANETE PHOTOS de parler de choses importantes ou de couvrir des événements survenus dans notre cité alors que le traitement de ces mêmes informations a été réduit en entrefilet ou en une photo accompagnée par une légende ou des fois complètement ignoré par nos journaux.  J’ai même réussi à décrocher un scoop devançant ainsi les médias traditionnels. Je parle du retour de Rachid Hamdani sur sol helvétique révélé par mon blog en première suisse.
    Si on prend le blog en tant que “médias” d’informations il est appelé à jouer un rôle important dans notre société celui de supplier le journaliste qui ne peut être partout et un moyen de communication complémentaire au diffuseur d’informations à la méthode classique. 
    Je conclus: le fait de parler dans les blogs de sujets qui sont peu ou pas repris par les médias donne une visibilité citoyenne à tout ceux qui œuvrent dans l’ombre pour le bien de la communauté. Une richesse inestimable!

    ============================================================================================

    Photos de la table ronde:
    28582_424356981795_236413916795_5533519_7183208_n.jpg
    28582_424356996795_236413916795_5533520_1734791_n.jpg
    28582_424357001795_236413916795_5533521_7614889_n.jpg
    28582_424357016795_236413916795_5533522_1041261_n.jpg
    28582_424357021795_236413916795_5533523_1573465_n.jpg
    28582_424357031795_236413916795_5533524_5350915_n.jpg
    28582_424357046795_236413916795_5533525_9490_n.jpg
    28582_424357056795_236413916795_5533526_3870687_n.jpg
    28582_424357061795_236413916795_5533527_7300860_n.jpg
    28582_424357071795_236413916795_5533528_6470140_n.jpg
    28582_424357096795_236413916795_5533530_7832448_n.jpg
    28582_424357106795_236413916795_5533531_1101701_n.jpg
    28582_424357116795_236413916795_5533532_4533569_n.jpg
    28582_424357126795_236413916795_5533533_7190626_n.jpg
    28582_424357156795_236413916795_5533534_2654028_n.jpg
    Photos envoyées par un participant
    La photo du jour:
    111.jpg
    Avant de partir, visitez mes autres blogs:

    2.jpg
    1.jpg
    Et le
    Blog collectif 1.jpg

    Et demain est un autre jour!
    1068008157.jpg
    Toutes nos pensées pour Max Göldi victime du terrorisme d'état
    1360572638.jpg