Aligro : « Plus radin que moi, tu meurs » !

Imprimer

aligro,covid 19,coronavirus,primePendant le semi confinement qu'a connu la Suisse, des hommes et des femmes ont continué à travailler pour nous servir dans les supermarchés, nous soigner dans les hôpitaux, nous livrer à domicile, vider nos poubelles, nettoyer nos rues, protéger la population...au péril de leur vie !
Certains l'ont fait par solidarité, d'autres parce qu'ils n'avaient pas le choix. Plusieurs employeurs ont récompensé ce sacrifice et cette précieuse solidarité selon leur moyen. Primes, jours de vacances offerts, heures supplémentaires majorées...chacun fait de son mieux même si la récompense n'est pas toujours à la hauteur du risque encouru. La palme de la pingrerie revient à Aligro, grossiste pour les restaurateurs et les indépendants, il a offert à ses employés une prime en forme de chèque restaurant d'une valeur de chf. 200.- !!!  Bien sûr les restaurants sont les partenaires d’Aligro, une façon de renvoyer l’asenseur. C’est tellement petit comme geste que ça mérite d’être signalé!  A part cette radinerie l’enseigne s’est distinguée en planifiant le chômage technique pour quelques employés et après elle s’est rétractée. Résultat, ces mêmes employés qui n’ont rien demandé, devraient transformer leurs jours d’absences par des jours pris sur leurs vacances ou faire des heures supplémentaires pour compenser. Curieuse façon de faire qui a interpellé, à juste titre, le syndicat UNIA. Aligro qui n’arrête pas de parodier le cinéma sur ses affiches publicitaires mérite amplement ce titre pour cette note : « Plus radin que moi, tu meurs » !

Pour les employés de la grande distribution à la place de prime au rabais,  il vaudrait mieux revaloriser leur profession, entre autre en augmentant leur salaire.

Et demain est un autre jour!     

Lien permanent Catégories : Commerce 3 commentaires

Commentaires

  • Il est normal que les employés ne soient pas content car pourquoi des frontaliers viendraient manger à Genève ? D'autre part, une grande enseigne de grande distribution a remis des bons d'achats de 500 francs aux employés qui chargent les camions tôt le matin pour renouveler les stocks des magasins. Les frontaliers ont négociés les bons à 50% pour éviter de dépenser 1 francs en Suisse ! Mon voisin en a profité !

  • Bien envoyé. Le pire c'est que cette société met en avant ses valeurs pretendument chrétiennes. Mais ils sont radins.

  • @M. Jean Dunand qui dit: "Le pire c'est que cette société met en avant ses valeurs pretendument chrétiennes." Est il un compliment ou une attaque masquée?

    Tout d abord, je ne vois pas la liaison entre Aligro et "nos valeurs prétendument chrétiennes". Allons nous attaquer de nouveau le Christianisme et ses valeurs une fois de plus ou une fois de trop?

    Puis, entre nous soit dit, nos valeurs sont judéo-chrétiennes. A-t-on laissé la Société décider comment respecter et comment gérer en bien nos Valeurs? Pas sûr!

    In fine, combien de fois a t on répandu que les Chrétiens surtout les "cathos"( "cathos" est un terme minimaliste et péjoratif appliqués sur une bonne partie de la totale qui sont "seulement" 2.4 milliards de Chrétiens sur la planète terre soit 1/3 des terriens) en les étiquetant comme des Chrétiens sans le E? Je vous laisse deviner que donne-t-il ce "délicieux" terme amputé de son E? Tendre l autre joue pour une 2ème baffe n est plus une bonne "Valeur" à respecter sinon passer outre. Il faudrait savoir ce qu on veut, non?

    Bien à Vous @M. Haykel EZZEDDINE. Libre à vous de me publier ou pas, sans rancune aucune.
    Charles 05

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel