Livre photos: « Genève confinée » par le photographe Demir Sönmez

Imprimer

demir sönmez,christian vellas,didier pittet,covid 19,coronavirusNous venons tout juste de sortir de notre semi-confinement que voilà un livre vient raconter ce que nous avons vécu ces trois derniers mois à Genève. Réalisé dans l’urgence pour coller à l’actualité « Genève confinée » chez l’éditeur Slatkine est d’une bonne facture. Ce livre témoignage à travers l’objectif de l’incontournable photographe genevois Demir Sönmez est un objet précieux car il restitue par l’image la période du demir sönmez,christian vellas,didier pittet,covid 19,coronavirusCovid-19 dans notre belle cité. Le professeur Didier Pittet qui est devenu la coqueluche des médias signe de sa belle plume la préface. Un autre témoignage de celui qui a vécu le coronavirus de l’intérieur (HUG). Dans sa préface, il évoque l’histoire de ce virus venu de Chine et son cheminement à travers le pays. Le professeur émérite Pittet voit à raison dans les photos de Demir la solidarité, la mobilisation et le civisme de la population qui a permis à notre pays d’être un bon élève demir sönmez,christian vellas,didier pittet,covid 19,coronaviruspour affronter cette pandémie. Il n’y a que voir le bilan des pays voisins. Cette période de Covid-19 a révélé aussi la fracture sociale de Genève qui découvre avec surprise des milliers de personnes précaires faisant la queue durant des heures pour un sac de vivres et de biens de première nécessité.
Pour Christian Vellas qui a signé un autre texte il parle d’informations changeantes et de rétropédalages fréquents concernant ce virus qui a fait de Genève « une cité du dimanche matin, levée tard » où les vélos dépassent les autos, allusion aux nouvelles pistes cyclables. Oui il y aura bien un « avant » et « un après » coronavirus qui dictera « nos demir sönmez,christian vellas,didier pittet,covid 19,coronaviruscomportements, notre mode de vie et nos rapports sociaux et internationaux... »
La centaine de photos qui composent cet ouvrage illustrent merveilleusement la Genève au temps du Covid-19. Un livre que Demir Sönmez dédie à toutes les personnes qui ont dû travailler avec courage et abnégation pendant la pandémie, à toutes celles qui ont souffert sur le plan sanitaire et social, et au souvenir de celles qui en sont décédées. Un bel hommage.

« Genève confinée » est déjà disponible dans les librairies et pour chaque exemplaire vendu, CHF 2.- seront versés à la Fondation Partage pour venir en aide aux plus démunis. Une solidarité bienvenue en ces temps difficiles.

Et demain est un autre jour!

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel