Coronavirus: en attendant la deuxième vague!

Imprimer

1591017117189-01.jpegVu le nombre total de décès du coronavirus et le ralentissement dans la rubrique nouveaux cas, la Suisse semble être un bon élève dans ce domaine. Les chiffres parlent d’eux-mêmes. 30’871 cas positifs, 28’500 de guérisons pour 1657 décès. Des pays ont fait mieux mais d’autres plus nombreux ont dépassé ce sinistre bilan. On nous martèle que dans l’ensemble les Suisses ont été assez disciplinés en suivant tant bien que mal les recommandations sanitaires, ceci explique cela. D’ailleurs, c’est dans ce contexte que notre spécialiste Covid-19, le longiligne Daniel Koch a définitivement tiré sa révérence et que nous avons cessé d’applaudir à 21 h le personnel soignant. C’est la preuve que tout va bien dans notre Helvétie mis à part les 1657 personnes qui sont passées de vie à trépas. C’est la faute à pas de chance, 1591015620525-01.jpegau non respect de la distanciation sociale, à l’âge avancé des victimes et à ce satané virus qui frappe sans discernement.
La Suisse retrouve depuis ce week-end son rythme d’avant le semi-confinement. Les terrasses, les parcs, les plages ont été pris d’assaut sans forcément respecter la distanciation sociale. Normale, en Suisse on se sent immunisé contre tous virus mortels et on ne craint aucune vague car nous sommes d’excellents surfeurs!

1591016969367-01.jpeg

1591017147688-01.jpeg

1591017322614-01.jpeg

1591017258099-01.jpeg

1591017457449-01.jpeg

Photos prises lundi 1er juin

A lire aussi:

Voie publique: après l'action, la répression !

Coronavirus: L'Europe s'interroge sur la résistance du continent africain

Distanciation sociale, pff!

Objet utile: le double mètre! 

De la difficulté de respecter la distanciation sociale!

Blocher et la caravane de la misère !

La photo du jour:enfin chez le coiffeur ! 

La caravane de solidarité se met en ordre de marche

Le vocabulaire du coronavirus

Coronavirus: les affiches inutiles de la Ville de Genève

Le coronavirus et l’anxiété: c’est bon pour les psy

Le coronavirus et les indépendants: « L’aide reste une aide d’urgence et ne doit pas devenir un oreiller de paresse »

Coronavirus et la Suisse invisible

Coronavirus: "Nous souhaitons agir aussi vite que possible, mais aussi lentement que nécessaire"

Coronavirus: une ballade en photos

Coronavirus: l'indécence de l'UDC et du PLR

Coronavirus: introduction du revenu de base inconditionnel

Coronavirus: La Suisse cache ses morts

Coronavirus: ça lui va comme un gant!

Coronavirus: "prenez soin de vous"

Coronavirus : Journal d'un confiné

Coronavirus : lettre ouverte à M. Alain Berset

Coronavirus : qui gagnera la guerre du papier Q !

Coronavirus: c’est bon pour certains commerces! 

Propagation du Coronavirus, faut-il attendre l’âge de la retraite pour devenir plus vulnérable

Et demain est un autre jour!

Commentaires

  • Au vu du comportement genevois, la deuxième vague est garantie. Il s'agira d'une deuxième vague made in Geneva et non importée. Plus d'excuses.

  • La deuxième vague est un fantasme de ceux qui veulent nous maintenir la tête sous l'eau, les adeptes des méthodes très démocratiques de la Chine.
    Vous voulez rendre service à vos concitoyens, ne relayez pas ce genre de fake news qui ne tient pas la route tout en faisant le jeu des petits despotes comme la task force de la Confédération.
    J'attend surtout des chambres fédérales qu'elles exigent des explications de la part de cette task force et d'avoir accès aux discussions qui ont eu lieu intra-muros de ce pseudo conseil de "sages" sanitaires qui ont mis en grave danger l'économie du pays mais aussi la santé psychique de la population.
    Mais comme il y a longtemps que je pense que ces tartufes sont lâches, ils feront mine de vouloir des explications, mais ce sera pour juste donner l'impression.

  • Mais mon bon Monsieur les procès-verbaux vous sont accessibles. Demandez-les. Lisez-les et vous verrez que l'administration fédérale (Koch en tête) et, sur le plan cantonal, l'ancien médecin cantonal genevois étaient des inconscients incapables de prévoir le danger.

    En ce 26 juin 2020, force est de constater une augmentation du nombre de nouveaux cas hospitalisés. Et n'oubliez pas dans vos prévisions que la croissance est exponentielle et non linéaire.

    Et désolé, mais les festins à 10 et le je- m'en-foutisme de tous, cela me fait peur. Peur de devoir recourir à des méthodes draconiennes alors que des mesures simples suffiraient.

    Cela étant le festin à 10 état plus que sympa et la patronne géniale.

  • Wep? À quel endroit cette prise de vue de la 4ème photo Haykel ? Une réussite!

    Il est temps de vous souhaiter une bonne nuit:,) 1h. pour moi c’est l’heure....

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel