De la difficulté de respecter la distanciation sociale

Imprimer

1589042126665.jpgA la veille de la réouverture de certains commerces des questions s’imposent. Comment les tenanciers de bars et les restaurateurs vont appliquer à la lettre les directives fédérales et les nombreuses mesures contraignantes? Déjà seuls les commerces qui ont une surface importante pour accueillir plusieurs tables distancées de 2 mètres ou isolées avec un élément de séparation peuvent réouvrir au public. Et s’ils respectent l’espace il faut le maximiser et le rentabiliser. Cet effort sera-t-il reporté sur l’addition?
A l’air du Covid-19, aller au restaurant devient une corvée désolé de le dire à toute cette branche sinistrée. Le côté convivial n’a plus sa place. Se 95880902_10220257902310660_2838981757842227200_o.jpgmouvoir librement au sein de ces établissements devient impossible. Faut-il lever le doigt et demander que le serveur vérifie que les toilettes sont libres avant de s’y rendre? Le traçage des clients, une fois c’est obligatoire et une autre fois c’est optionnel. Déjeuner ou diner dans son restaurant de quartier c’est se faire violence pour ne pas aller dire bonjour ou bonsoir à son voisin de pallier ou à son boucher ou pharmacien! Le fait que je ne suis pas emballé par cette réouverture astreignante ne me dispense pas pour autant de commander à l’emporter chez les restaurants de mon quartier. Solidarité doit primer en cette période difficile.

1589041868709.jpg

A lire aussi:

Blocher et la caravane de la misère !

La photo du jour:enfin chez le coiffeur ! 

La caravane de solidarité se met en ordre de marche

Le vocabulaire du coronavirus

Coronavirus: les affiches inutiles de la Ville de Genève

Le coronavirus et l’anxiété: c’est bon pour les psy

Le coronavirus et les indépendants: « L’aide reste une aide d’urgence et ne doit pas devenir un oreiller de paresse »

Coronavirus et la Suisse invisible

Coronavirus: "Nous souhaitons agir aussi vite que possible, mais aussi lentement que nécessaire"

Coronavirus: une ballade en photos

Coronavirus: l'indécence de l'UDC et du PLR

Coronavirus: introduction du revenu de base inconditionnel

Coronavirus: La Suisse cache ses morts

Coronavirus: ça lui va comme un gant!

Coronavirus: "prenez soin de vous"

Coronavirus : Journal d'un confiné

Coronavirus : lettre ouverte à M. Alain Berset

Coronavirus : qui gagnera la guerre du papier Q !

Coronavirus: c’est bon pour certains commerces! 

Propagation du Coronavirus, faut-il attendre l’âge de la retraite pour devenir plus vulnérable

Et demain est un autre jour!

Commentaires

  • C'est la patapolitique. C'est nouveau, ça vient de sortir.

  • Je me suis balader cette nuit avec mon chien un peu partout au bord du lac et en effet il y avait des attroupement de plus de 20/30 personnes un peu partout avec de la musique de l'herbe et de l'alcool! Et curieusement pas de policiers, il semble qu'ils ont reçus quelques instructions! J'espère que les SDF étaient planqués!

  • @ DD La police s'occupait des enquêtes judiciaires relatives aux centaines de délinquants arrêtés à la patinoire des Vernets afin de permettre leur expulsion ultérieure (ainsi que leur hébergement légal temporaire). Ils cherchaient aussi à identifier les employeurs, qui seront interpellés demain matin pour infraction à la LIE, ainsi qu'aux lois fiscales et loi sociales dans le cadre d'une opération d'envergure supervisée par le Procureur général. Précisons que cette opération comprendra la saisie de fichiers, entre autre, de la Ville de Carouge, de l'Etat de genève et du centre social protestant, tous fichiers listant des individus séjournant illégalement sur notre territoire, soit en infraction à la LEI, ainsi que ceux qui leur viennent illégalement en aide, notamment en leur procurant hébergement durable.

  • C'est exactement ce que j'ai remarqué hier matin en passant devant l'établissement où je buvais mon café durant la semaine : les 2 mètres de distance entre les tables = inexistants !

    Conclusion : je ne vais pas y retourner de sitôt !

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel