Street art: Non ce n’est pas du vandalisme c’est de l’art!

Imprimer

https://www.drsimon.ch/Depuis le 3 mai, journée de la liberté de la presse 2 vitres sur la place Bel Air et une sur les quais à côté de la police de la navigation ont l’air d’avoir été visitées par des vandales. L’effet est bluffant! Si on ne prête pas attention on dirait que ces vitres ont été barbouillées par des mains indélicates. Ce qui n’est pas le cas. Simon Berger, un artisan devenu artiste expose avec le portrait de 3 femmes.
1588939609072-01.jpegUn portrait en verre brisé avec comme seuls instruments un marteau et une surface en verre. Les vitrines font l’affaire de ce bernois de 44 ans, charpentier de formation et mécanicien de profession. Ce travail artisanale l’a emmené à côtoyer des matériaux comme le bois, la tôle et maintenant le verre qui lui offre un moyen pour s’exprimer. C’est agréable à voir et l’effet est surprenant. Cette exposition éphémère auto-financée par son auteur a accompagné la journée de la liberté de la presse pour rendre hommage aux 27 journalistes femmes détenues dans les pays où le quatrième pouvoir n’a pas sa place. La Suisse est classée 8ème et elle peut mieux faire! Pour cette exposition, pas moyen de savoir sa date de fin donc si vous passez par là...ayez un air curieux!

1588939089876-01.jpeg

1588939118881-01.jpeg

1588939553538-01.jpeg

1588939583707-01.jpeg

1588939609072-01.jpeg

1588940108564-01.jpeg

1588940235420-01.jpeg

Et demain est un autre jour!

 

Commentaires

  • Parce que les journalistes hommes qui sont prisonniers ne comptent donc pas?
    Il est totalement RIDICULE de vouloir sans arrêt opposer femmes et hommes comme si les vies des unes avaient plus de valeur que celles des autres. Une vie humaine est inestimable que ce soit celle d'une femme ou d'un homme alors ne vous faites pas le propagandiste de cette idéloogie nauséabonde qui essaie désespérement de monter les femmes contre hommes.

  • L'effet visuel est agréable. Si le propriétaire des vitrines est d'accord, pourquoi pas? Elles pourraient même rester visibles durablement.

    J'aurais aimé cliquer sur une des photos pour voir en plus grand, mais pas possible. J'essaierai de passer par Bel-Air pour voir l'effet en grand.

    Par ailleurs, d'accord avec Arthur: dommage de citer le chiffre des femmes journalistes et pas celui des 307 journalistes hommes (11 fois plus de victimes que chez les femmes).

  • Bonjour Arthur, bonjour John,
    J'ai évoqué le nombre de journalistes femmes par rapport aux portraits féminins réalisés par l'artiste. C'est là le rapport avec les portraits des 3 femmes. Ne voyez pas un quelconque clivage homme-femme. Bonne fin de semaine.

  • Je vois hélas beaucoup de vitres d'arrêts de bus vandalisés!

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel