Charia-Hebdo: beaucoup de bruit pour faire résonner la caisse?

Imprimer

1948932984.jpgEncore une fois ‘‘Charlie Hebdo’’ frappe un grand coup médiatique et commercial. La droite, qui avait jusque-là grise mine, peut remonter dans les sondages. Les musulmans font vendre… 
Haykel Ezzeddine, Genève

Une «Une» avec la caricature du prophète Mohamed hilare, qui déclare : «100 coups de fouet si vous n’êtes pas morts de rire», une page «Charia madame», un éditorial au vitriol, une double page centrale intitulée «La Charia molle» et une caricature du prophète Mohamed à la dernière page qui s’adresse aux lecteurs en disant : «Oui, l’islam est compatible avec l’humour» sont censés faire de ce dernier numéro de l’hebdomadaire satirique français ‘‘Charlie-Hebdo’’, un brûlot ! Pari gagné !
Le prophète Mohamed «rédacteur en chef» de l’hebdomadaire satirique le plus irrévérencieux de France rebaptisé à l’occasion “Charia Hebdo”. Et alors ?
Apparemment ça n’a pas plu à tout le monde puisque le siège dudit journal a été victime d’un incendie criminel et son site internet piraté. Tout ceci s’est déroulé mercredi peu avant l’aube avant la sortie du journal et sa diffusion dans les kiosques.
Actes criminels et bêtes puisque les auteurs de ce double méfait n’ont même pas attendu pour lire le contenu avant de réagir de la sorte ! Mais d’abord qui sont-ils ? La police française a-t-elle les preuves qu’il s’agisse bien d’extrémistes musulmans ? Cela est très probable, en est-on vraiment sûrs ?
614598551.9.jpgUn numéro bientôt épuisé !
Quoi qu’il en soit, l’auteur de ces lignes a dû faire plusieurs kiosques à journaux, mercredi matin, à Genève, pour trouver un exemplaire. On devrait s’attendre à une rupture de stock après quelques heures, qui serait certainement suivie d’une réimpression. Un sacré coup médiatique (et commercial) pour ce journal qui a défrayé la chronique en 2006 suite à la reproduction des caricatures du prophète Mohamed parues dans un journal danois. Ce numéro imprimé à 160.000 exemplaires, soit 20.000 de plus que d’habitude, a nécessité deux réimpressions pour atteindre 400.000 exemplaires vendus ! Oui le prophète Mohamed fait vendre ! Et depuis mercredi matin, Charb, le directeur de la rédaction de ‘‘Charlie-Hebdo’’ n’arrête pas d’enchaîner les interviews avec les grands médias... de la publicité gratuite, c’est également bon pour les ventes. Et merci à Claude Guéant, ministre français de l’Intérieur, qui a cru pouvoir affirmer, avant même que l’enquête ne livre ses secrets : «C’est un attentat». De quoi alimenter la peur – qui, on le sait, fait monter la droite dans les sondages – et augmenter le prochain tirage du canard.
Le seul mystère qui reste à élucider est le suivant : l’actuelle édition de ‘‘Charlie Hebdo’’ réalisée par les journalistes maison avec Mohamed en tant que «rédacteur en chef» dépassera-t-elle en nombre d’exemplaires celle qui a reproduit les caricatures danoises du même Mohamed en 2006 ?
1982618877.jpgDu remplissage !
J’ai lu d’un seul trait les articles et regardé avec un regard amusé les caricatures concernant «la Charia», Ennahdha, les Tunisiens et, à un degré moindre, les Libyens. Ce que certains prennent pour une provocation n’est qu’un pétard mouillé qui ne mérite aucunement tout ce raffut et cette violence gratuite, si tant est que l’on apporte la preuve qu’elle a été le fait de quelque fondamentaliste musulman.
A part l’éditorial écrit au vitriol et «signé» par le prophète Mohamed, il n’y a vraiment pas d’envolée lyrique. Un remplissage qui brille par un manque d’imagination. Je trouve même que les caricatures ne sont pas assez corrosives comme il est d’usage chaque semaine dans ‘‘Charlie-Hebdo’’. Retenue ? Autocensure ? Peur de trop choquer ? Suis-je blasé au point de ne pas adhérer à l’humour minimaliste de ce mercredi ? Une seule fois les dessinateurs de ‘‘Charlie-Hebdo’’ ont pu me soutirer un sourire. Dans l’éditorial, j’ai relevé cette phrase à double sens : «Comment les Tunisiens, ces petits prétentiards qui se prennent pour le peuple le plus “évolué” du monde arabe, au prétexte que leurs bonnes femmes ont le droit de pisser debout, ont-ils pu se faire niquer aussi facilement. (“Evolué”, pour eux, ça veut dire occidentalisé !)”. Ça n’empêche, ces mêmes bonnes femmes tunisiennes qui pissent debout ont acquis des droits avant même leurs semblables occidentales comme l’avortement ou le droit de vote.
Peut-on rire de tout ?
Cette énième affaire ajoutera une ligne supplémentaire dans le descriptif de Wikipédia sur ‘‘Charlie-Hebdo’’, générera un surcroit de bénéfice pour le journal et donnera l’occasion aux intellectuels français de débattre une fois de plus sur l’islam, la charia et l’imperméabilité des musulmans à l’humour ! On ameutera les experts qui diront, pour la millionième fois, que chez les musulmans, intégristes ou pas, il y a des tabous difficiles à dépasser et la personnification du prophète Mohamed sous forme de caricature constitue l’élément le plus sacrilège. D’autres se poseront la question, pour la millionième fois : peut-on rire de tout ? Jusqu’au prochain scandale…

Article paru dans Kapitalis le 3.11.2011

Sans titre3-ssssss1111.jpg
Sans titre 2-ssssss1111.jpg
Et demain est un autre jour!

Commentaires

  • Suite à l’incendie criminel des locaux de Charlie Hebdo, que je croyais sous protection policière, je vois déjà leur prochain titre ‘Mahomet m’a bruler!’
    Charlie Hebdo en mal de publicité a décidé de se faire une énième fois une proie facile : les musulmans. En effet ces derniers n’ont ni mass médias ni lobbies pour les défendre. Depuis deux semaines on entend à tue-tête les intégristes chrétiens s’en prendre aux spectateurs de la pièce de Castellucci ‘Sur le concept du visage du fils de Dieu', et pour Charlie Hebdo c’était plus important de faire des critiques sur le choix démocratique des tunisiens et aussi des révolutionnaires libyens qui viennent d’être propulsés à la tête de la Libye grâce à Sarkozy, l’ex-ami de Kadhafi et à l’OTAN.
    Décidément Charlie ne recule devant rien pour se faire de la pub et avec son art de la provoc gratuite et ses caricatures bêtes et insipides il ne pourra s’attirer que des ennemis imaginaires ou idiots comme eux!

  • Exactement ! Bien dit hannibal

  • les chiens aboient mais la caravane passe.l'islam est toujours gagnant

  • Vive la liberté d'expression !

  • Sauf que ce n'est pas de la liberté d'expression c'est de la provocation à but lucratif et apparemment même pas très drôle...

  • Cet éditorial ne devrait frapper que par la banalité des vérités qui y sont énoncées. Le premier paragraphe le résume déjà et le début du deuxième met sur le même plan toutes les religions qui prétendent au pouvoir temporel. Si la constitution suisse a gardé une invocation religieuse comme introduction, une grande partie des lois qui régissent le comportement des citoyens et des collectivités se caractérisent cependant par leur indépendance ou même leur contradiction avec les préceptes du christianisme tels qu'ils sont exprimés dans les textes de l'ancien ou du nouveau testament. Comme dans
    la grande majorité des démocraties dans le monde, la séparation des pouvoirs temporels et religieux est d'ailleurs explicitement affirmée dans ce texte fondateur.

  • c'est acte violent certes mais Charlie aurait voulu

  • En période électorale, je me demande pourquoi personne ne crie au complot.... Ce crime profite à qui? On retrouvera certainement jamais les incendiaires.

  • Voici ce qu'est une femme tunisienne vraiment libre et qui n'a pas peur de défendre ses droits. La vidéo est en arabe :
    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=z9Z-REEpj1c#!

  • Moi j'aime bien la faute d'orthographe du titre... faire raisonner la caisse c'est joli(ment révélateur) de notre société dominée par l'argent.

    Et sinon j'pense aussi qu'il ne faut pas confondre liberté d'expression et provocation à deux balles.

    En plus c'est pas comme si on parlait jamais d'islam en France ^^

  • "provocation à deux balles" ? Facile de critiquer tranquillement sous anonymat des journalistes qui risquent leur peau. Si ça leur fait de la pub, 1 - ils ne l'auront pas volé, 2- ils ne l'auront pas totalement souhaité. Vous aimeriez, vous, devenir la cible numéro 1 des fondamentalistes ?
    "une proie facile : les musulmans". Tu parles de gentils agneaux!!! Mais internet rend aussi crétin, ma parole ???

  • Je sors un canard médiocre qui me donne toutes les peines du monde à être vendu, eu égard au foisonnement surréaliste des revues (papier ou virtuel). La bonne combine ? Je sors une fois par année des "mahométaneries": caricatures, vannes, propos humoristiques...Je me garantis l'agressivité de la réplique (soit réelle d'un mahométan qui fait dans la mahomet-anerie, ou "organisée"...) et je fais exploser le chiffre d'affaires. Je suis absolument persuadé qu'un journaliste au chômage qui se lancerait dans une affaire pareille, avec un brin de malice, de l'habileté éditoriale, un bon travail de réseau, s'arrachera totalement de son univers de chômage. Et pour la profession, on en sait quelque chose, c'est peau de chagrin...

  • Que veux tu dire par "...les musulmans. Tu parles de gentils agneaux !!!", davyka ? Je ne prétends pas que tous le sont, pas plus que tout les chrétiens, athées et autres, mais il en est sans doute certains qui le sont, comme parmi les chrétiens, athées et autres, d'ailleurs. Ça peut paraître simple et banal comme raisonnement mais cela résume très bien le problème de ce genre de journaux, qui, ici, ne parlent que d'une minorité qu'ils s'acharnent à provoquer puis se plaignent de représailles. Représailles que je ne cautionne cependant absolument pas non plus mais que je peux comprendre.
    En tant qu'agnostique, je considère simplement que des articles comme ceux-ci devraient être suivis d'autres concernant les dérives et divers problèmes d'autres groupes religieux pour être vraiment intéressants et pouvoir prétendre au but informatif dont certains affirment qu'ils sont les seuls vrais défenseurs parce qu’ils caricaturent bêtement les croyances d'une minorité au lieu, par exemple, de critiquer l'Athéisme(qui prétend pouvoir tout expliquer par la science, alors même que celle-ci, étant en perpétuelle évolution, pourrait arriver un jour a nous prouver qu'il existe bel et bien un Grand Paternel Créateur ^^), sûrement de peur de manquer d'arguments car cela les forcerait à reconnaître leur médiocrité. A moins que cela ne soit par peur de critiquer un groupe majoritaire, ce qui serait de toute façon un manque flagrant de professionnalisme.
    Sur ce, Peace !

Les commentaires sont fermés.