Profession: observateur à Genève lors des élections de la Constituante Tunisienne!

Imprimer

Sans titre-ssssss1111.jpgJe viens de participer ce jour à ma première réunion en tant que futur observateur à Genève pour les prochaines élections en Tunisie (Constituante) qui auront lieu le 23 octobre. En Suisse comme dans plusieurs pays ces élections s’étaleront sur 3 jours du jeudi 20 au samedi 22 octobre. 17 listes seront proposées aux électeurs en Suisse. Des partis bien implantés en Tunisie et des indépendants vont concourir pour 2 sièges représentant les tunisiens résidents et enregistrés en Amérique et en Europe à l’exclusion de la France, de l’Allemagne et de l’Italie.
Nous étions 15 intéressés et inscrits au programme de la journée pour la Suisse romande qui regroupe 3 locaux de vote  (Genève, Lausanne et Neuchâtel). Deux autres bureaux seront ouverts à Zurich et à Berne pour la Suisse Alémanique. Aujourd'hui c'est l'équipe de Genève et de Lausanne qui ont repris le chemin de "l'Université". 4 femmes et 12 hommes, loin de la parité que nous aimerions élargir pour un mieux vivre ensemble pour nos compatriotes en Tunisie. Comme la démocratie, c’est nouveau et tout reste à construire, à changer le réflexe électoral et à trouver le meilleur compromis pour avancer. Cette révolution doit être préservée coûte que coûte et notre première élection en tant que pays libéré de la dictature doit suivre irrémédiablement le chemin de la réussite. Le monde entier nous observe! Les envieux et les sceptiques n’attendent qu’un faux pas de notre démocratie balbutiante mais sur le bon chemin.
Du pain sur la planche!
Dimanche studieux pour les 15 participants sous la férule de Nabil Abdenadher, professeur HES et membre de l'ATIDE. L’Association Tunisienne pour L’intégrité et la Démocratie des Elections (ATIDE) a trouvé l'hospitalité à la Haute Ecole du paysage, d’ingénierie et d’architecture (hepia) à Genève. La Confédération Suisse partie prenante comme l’Union Européenne pour suivre les élections de l’Assemblée de la Constituante tunisienne fournit une aide bien appréciée. 12’000 urnes de vote et autres matériels électoraux seront mis à disposition ainsi que des observateurs Suisses pour suivre de prés le 23 octobre la nouvelle Tunisie qui prend un rendez-vous avec l’histoire. On annonce le montant de 500’000 chf mais il sera sans doute dépassé. Pendant 4 heures nous avons survolé plusieurs sujets et débattus de bon nombre de problématiques qui peuvent se poser dans un bureau électoral. Mais nous devons patienter encore quelques jours pour avoir la version définitive du déroulement des élections et du protocole qui s’en suivra actuellement à l’étude à l’Instance Supérieure Indépendante pour les Elections (ISIE). Beaucoup d’excitations et une belle aventure à vivre en perspective. A suivre!

Article paru dans Kapitalis

Sans titre-1-ssssss1111.jpg
A lire:
Dans la Tribune de Genève en papier:
Observateur constituante1.jpg
Et demain est un autre jour!

Commentaires

  • 3 locaux ????

  • Mais j'en voit un, qui veut être tout devant sur la photo, ne serait-il pas de gauche ???

  • Bonjour, intéressante expérience. Serez-vous observateur ou scrutateur? Combien d'électeurs tunisiens sont attendus en Suisse. Au plaisir de lire la suite dans votre blog. Bien à vous

  • Ca devient politico-philosophico-intellectuel, je ne me souvient plus de l'ordre exact !

Les commentaires sont fermés.