Blogueur, mène à tout...même au tribunal

Imprimer

111111.jpgJe n’ai diffamé personne, j’ai fait mon travail de blogueur correctement en rapportant la stricte vérité. J’ai peut-être prêché par naïveté en croyant qu’en Suisse, pays de démocratie on peut parler de tout sans entrave et sans restriction. Mais non, je me trompe. Certains secteurs de l’économie n’aiment pas qu’on parle d’eux sauf si pour bien leur plaire. Hier, pour la première fois de ma vie j’ai mis les pieds dans un tribunal dans le cadre de mes activités de blogueur. Et oui, quand une passion vous mène jusqu’au tribunal, il faut se poser des questions!
Je vous invite à lire le contrendu de mon ami Demir Sönmez que je remercie ici tout comme Charly Schwarz pour leur soutien et leur amitié.
Je ne suis pas affecté par cette convocation judiciaire,  juste un “chouïa” contrarié et suffisamment déçu de constater que la démocratie AAA.jpget la liberté d’informer ont leur limite en Suisse, du moins à Genève pour ne pas généraliser. On me reproche d’avoir publié l’affiche du MCG sans la caviarder avant même le dépos de mesures provisionnelles et superprovisionnelles déposées par un avocat le 2 septembre.  Ce qui m’amène à ce double constat amer. “On estime” que le lecteur n’est pas suffisamment préparé voire n’est pas mûr de savoir ce qui se passe réellement dans sa ville donc on censure et on s’auto-censure au cas où. Le fait de relier une information juste est de notoriété publique même si elle peut être sujette à contestation fait de moi un coupable, sinon un complice. On me reproche trois choses dans l’ordre: d’être l’auteur, le rédacteur et le diffuseur de cette affiche!!! Oui vous avez bien lu! PLANETE PHOTOS s’est transformée en l’occasion comme organe de communication du MCG!!! On n’ a pas trouvé mieux pour trainer l’auteur de ce blog devant un tribunal. Un bouc émissaire idéal comme le dit si bien mon ami Demir dans la note qu’il m’a consacrée. Je suis présent sur les 6 points évoqués par les requérants et hier au tribunal il a été beaucoup question d’un débat technique entre pro et anti assurance LAMAL. Si mon nom ou mon blog sont nommés par les requérants c’est uniquement pour évoquer mon rôle en tant qu’auteur, rédacteur ou diffuseur. C’est le comble! Au risque de me répéter on me prend pour la tête pensante du MCG qui aujourd’hui engrange le fruit de sa communication qui mêle provocation et malice. Pauvre, la liberté d'informer!

Illustration 2: © Marcin Sadlowski - Fotolia.com

Demir.jpg
Et zut...demain est un autre jour!

Commentaires

  • Cette situation est ignoble et voici le texte que j'ai posté sur le site de votre ami Demir:
    Haykel convoqué au Tribunal sans raison et sans motif, c'est du tout grand n'importe quoi, une genevoiserie de plus. Pendant ce temps les joueurs de bonneteau continuent d'arnaquer les naïfs, les dealeurs vendent leur merde mortelle, les pickpockets s'en mettent plein les poches, les mendiants et les Roms harcèlent les passants ou les automobilistes, les sauvages agressent les personnes âgées, les soulards squattent le parvis de l'Eglise vers Cornavin qui, après leur shoot gratuit au quai 9, s'abreuvent de bières toute la journée, etc, etc, etc....
    Encore merci Haykel pour votre superbe blog que j'apprécie et que beaucoup de lecteurs apprécient. De tout coeur avec vous, Haykel.

  • Haykel, de tout coeur avec toi!

  • Une israélite a eu plus de chance que vous. Son blog hébergé par la TdG, qui critiquait vertement le lobby juif et la politique d'Israël à l'égard des Palestiniens, a été fermé. En effet, la Cicad n'a pas osé aller jusqu'à la traîner en justice, ce étant donné qu'elle est elle-même juive...

  • Ou quand les intérêts de quelques gros brasseurs de frics mettent les quelques droits du citoyen lambda en danger. On se souviendra par exemple comment une grande multinationale basée sur les rives du Léman avait infiltré l’organisation altermondialiste ATTAC il y a quelques années de ça en arrière.

  • Haykel, ... Hayek ! une histoire de ouf !
    Si l'on peut t'être utile, n'hésite pas.

  • Cher Haykel
    Vous avez raison: "A Genève Toutes les vérités ne sont pas bonnes à dire"!
    Nos mots, nos blogs et nos cœurs...Avec vous, en lutant contre "la censure non déclarée"!
    http://voixdelibrete.blog.tdg.ch/

  • Résumons l’affaire :
    Un blogueur est convoqué au tribunal car il a reproduit sur son blog l’affiche d’un parti politique qui n’a apparemment pas plu à une assurance.
    Un je suis étonné que la justice traite cette affaire en extrême urgence alors que des plaintes trainent depuis des lustres sans être instruites.
    Deux si le plaignant a réagi de façon si brutale et rapide n’aurait-il pas quelque chose à se reprocher ??
    Bizarre ! Bizarre !
    Allez Courage Haykel, on est de tout cœur avec toi

  • Votre mésaventure démontre une fois de plus que l'application de la loi est parfois absurde !

    Encore heureux que vous n'ayez pas été poursuivi pour avoir dénoncé moult fois les joueurs de bonneteau avant la pénalisation de leurs activités !

  • Tout mon soutient.

  • Très Cher Haykel
    C'est la preuve qu'ici à Genève le citoyen est considéré comme mineur à vie. Et si par malheur une quelconque voix ose dénoncer cet ordre établi, c'est la panique à bord. Le MCG, depuis des années et maintenant toi illustrent bien cette état de fait. Ceci dit ton travail est noble, ton amour et ton dévouement pour cette passion mérite tous nos respects. Bon vent Ezzeddine.
    Cordialement

  • Qu'en Suisse,il y ait un nid de voyous, de criminels en col blanc, que ces voyous soient soutenus par certains politiques et larbins du système judiciaire, ça nous le savons et pas de surprise, mais qu'ils osent s'en prendre à des blogueurs, la on marche sur la tête !!!

    Qu'ils condamne, maintenant qu'il sont en train de perdre tous leurs clients des dictatures qu'ils ont mises en place et soutenus avec des comptes rouges de sang de civils. C'est un peu la fin de la Suisse, c'est tout !!!!

  • Cher Heykal,je salue ton courage qui te pousse jusqu'à aller débusquer l'information qui se cache dans les nids de vipères et de toutes les bestioles rampantes et vénéneuses.
    Tu sais par expérience que la vérité ne craindra pas le venin de leurs mensonges tant qu'il y a des gens comme toi qui vivent leur passion avec rectitude er honéteté intellectuelle.
    Ton passage par le Tribunal est la marque de ton excellence et la preuve flagrante de leur mesquine médiocrité.
    Il faut que tes détracteurs procéduriers apprennent à faire la différence entre leur "cuisine politique" et l'impératif de l'information libre et insoumise.
    Continue à présent tu es vacciné.
    Je suis de tout coeur avec toi.

  • Cher Haykel,

    Je suis désolé pour vos ennuis, mais vous les avez cherchés !

    1) Le MCG accuse d'escroquerie une caisse-maladie ou l'un de ses dirigeants :

    - c'est une accusation très grave, car une escroquerie relève du code pénal ;

    - porter une accusation aussi lourde sans pouvoir en faire la preuve relève aussi du code pénal, car c'est de la diffamation.

    2) Si le MCG fait plus fort en traitant d'escroc une personne qu'il accuse d'escroquerie, il devra être encore plus documenté.

    - c'est comme traiter de "menteur" l'auteur d'un mensonge.

    3) Reprendre à son compte de telles accusations est aussi une faute :

    - c'est se faire complice de la diffamation ;

    - il ne suffit pas d'invoquer le droit à l'information ;

    - il ne suffit pas d'invoquer son indépendance et l'absence de tout lien avec l'une ou l'autre des parties ;

    4) Sans rien savoir de l'affaire, la prudence commandait de le préciser :

    - c'est cela la vérité : vous découvrez une accusation, mais vous ne savez pas vous-même de quoi il retourne exactement ;

    => il fallait le dire à vos lecteurs !

    5) Mauro POGGIA combat certaines pratiques de certaines caisses-maladie :

    - il a démontré l'opacité de certaines comptabilités ;

    - il a montré le risque de confusion entre les gestions des risques de base et ceux des assurances complémentaires ;

    6) Mauro POGGIA a obtenu des succès devant le Tribunal cantonal des assurances :

    - ce ne sont que des succès techniques ;

    - il a tort de croire avoir démontré une escroquerie ;

    - si cela avait été le cas, la cause aurait été dénoncée d'office à la justice pénale ;

    - sinon c'était à lui d'engager son dossier devant la Cour de Justice,
    ce qu'il n'a pas fait.

    7) On peut penser ce qu'on veut du système des caisses-maladie, de son coût excessif, des abus commis dans certaines caisses, etc...

    On peut parler "d'arnaque de l'Etat", comme le fait tardivement le MCG pour se rattraper.

    Mais on ne peut pas parler d'escroquerie sans avoir des preuves claires et irréfutables de manoeuvres tombant sous cette qualification pénale précise.

  • Haykel, explique moi, comment fait-on pour ce faire convoquer par le tribunal genevois en quelques heures, ça fait des années que je cherche à le faire, mais ils ne veulent pas de moi !!!!

    C'est affreux, aussi, si tu y va, prend des photos, je me réjouis d'avance !

  • Bonjour Corto,
    Je ne peux pas vous dire comment fonctionne les convocations au tribunal, parce que ça me dépasse. Peut-être que c'est un motif très grave et très important, il y a la sécurité du canton qui est en jeu...qui fait que ce genre de convocation existe. Pour les photos, il y a mon ami Demir qui les a publiées sur son blog. Moi j'attends tranquillement la décision du tribunal qui va me parvenir par courrier encore cette semaine. A suivre!
    Merci pour le soutien. Mes remerciements vont également à tous les commentateurs et blogueurs qui ont mis un commentaire sur mon blog ainsi que sur celui de Demir.

  • Au Lyonnais du 69, votre argumentation est intéressante mais j'ai des précisions à faire. Dans ma première note qui a été supprimée par mes soins, j'ai évoqué la sortie prochaine de l'affiche du MCG sans faire de commentaire à part dire en substance: "Y aura-t-il là aussi une plainte contre Stauffer pour utilisation de logos sans permission et pour avoir publié sur une affiche une photo des 3 dirigeants et d’un responsable politique..."
    Les requérants qui ont porté plainte plusieurs jours après la suppression de cette note visent plutôt le fond de cette affiche et le plus grave, ils pensent à tort que je suis vraiment le "communicateur officiel du MCG".
    Pour ce qui est du reste, le MCG pendant la séance du lundi au tribunal a argumenté sur le terme "Arnaque d’État" et pourquoi il a utilisé les logos ainsi que les photos des dirigeants.

    Lyonnais 69 je vous pose une question: j'assiste à une manifestation pendant laquelle des propos et des pancartes à caractère racistes font leur apparition. Je filme et je diffuse sur mon blog et je prends des photos des pancartes incriminées pour en faire part à mes lecteurs. Est-ce que ça fait de moi un complice?
    Dans ce cas là...vous n'auriez droit qu'à une information aseptisée, tronquée et partielle. C'est ce que vous attendez de l'information??? Un petit résumé de la dite manifestation en précisant qu'il y a eu des actes racistes et intolérables sans montrer la moindre photo, ni image...vous aurez suffit pour vous faire une idée? Si oui, c'est grave car vous vous contentez de si peu...pour porter un jugement sur une actualité.
    Bien à vous,

  • @Haykel

    1) Je commence par répondre à votre question.

    Filmer (ou prendre des photos) c'est une chose, diffuser en est une autre.

    Publier des photos, cela se fait dans un contexte, avec ou sans commentaire.
    Qui ne dit mot consent.

    Tout (ou presque) tient précisément à la distance que vous avez prise en publiant ces affiches MCG.

    2) Petite question perfide :
    Quel parallèle faites-vous entre votre publication de l'affiche MCG,
    et la diffusion d'une manifestation raciste que vous réprouvez ouvertement ?

    Insinuez-vous que vous n'auriez publié les affiches MCG que pour dénoncer leur contenu diffamatoire ?

    3) Mon commentaire précédant repose sur le fait que vous auriez publié la version initiale de l'affiche MCG, comportant les noms de 3 caisses et de 3 dirigeants, surmontés de l'expression "Quels escrocs ?"

    Comme vous avez supprimé votre billet, je ne sais pas si vous aviez caviardés ces noms dès le début, ni si vous aviez pris du recul en commentant ces accusations.

    => C'est là que résiderait toute la différence avec votre exemple de la manifestation raciste et ses pancartes dites par vous-même "incriminées".

    4) D'une manière plus générale, l'objectivité est un idéal irréalisable :

    - vous décidez ou non de vous rendre à une manifestation ;
    - vous décidez de cadrer tel aspect plutôt qu'un autre ;
    - vous décidez d'en rendre compte plus ou moins longuement ;
    - vous décidez d'interpréter dans un sens ou dans un autre tel détail,
    en ignorant (volontairement ou pas) tel autre détail.

    5) Il n'est pas nécessaire pour se faire comprendre de montrer tous les détails.
    Seuls les voyeurs en ont besoin pour alimenter leurs phantasmes.

    Pour vous rassurer à mon sujet, je n'accepte JAMAIS moins de 3 sources sur une information, une précaution qui n'est possible que grâce à internet.

    6) Je vous conseille d'écrire aux plaignants pour leur faire connaître vos arguments, sans attendre la décision du Tribunal.

    Bonne continuation sur votre blog.

  • Je ne peux que vous apporter mon soutien. Cela dit, vous êtes le seul qui en sortirez grandi. Bonne continuation.

  • Au Lyonnais du 69,
    Réponse à la question 1 & 2: publication uniquement dans le but d'informer et non de condamner dans les 2 cas.
    Réponse à la question 3: en la publiant, mon recule réside dans le fait que je ne prends aucun parti. J'annonce cette nouvelle et je me demande si l'affiche ne sera pas censurée à cause d’utilisation sans autorisation de logos...
    Réponse à la question 4: impossible de couvrir une manifestation pendant laquelle des actes répréhensibles se déroulent et je m'en détourne pour me focaliser sur autre chose. C'est une fuite sans retour de l'objectivité qui reste toujours un objectif même si ce n'est pas toujours facile de le réaliser.
    Réponse 5: pour vous, vous n'avez pas besoin de détails, pour d'autres les détails sont importants ça aide à la compréhension d'un évènement sans pour autant tomber dans le voyeurisme.
    Et pour le point 6: y a pas besoin d'écrire aux plaignants, ils le savent, ce n'est qu'une stratégie de défense pour intimider toute tentative de publier des informations justes mais qui peuvent "déplaire".

  • Haykel, photographier une personne ne souhaitant pas l'être, ou publier cette cette photo sur un blog, sont des actions liées et la personne peut intervenir par voie de justice pour faire disparaitre ladite photo !

    Maintenant la photo d'une affiche, d'un objet, ne jouit pas d'une telle protection, Haykel, photographier un objet qui ne relève pas de l'attentat à la pudeur n'engage en rien le photographe ni celui qui publie cette photo, si c'était le cas, il serait impossible de prendre des photos !

    C'est pour cette raison que le ou la juge, n'a fait que de parler "d'arnaque à l'état", ce qui ne vous concerne nullement !

    Voilà, j'écris et publie la phrase ;

    Arnaque à l'état

    Ouf c'est fait !

    Que va t-il se passer, un juge va t-il me convoquer, c'est n'importe quoi !

    Il ne peut y avoir aucune charge contre vous Haykel, vous avez illustré un ou des blogs avec une photo prise sur la voie public, que cela dérange l'ordre public ne vous regarde pas, c'est comme si vous photographiez un accident de voiture, ce dernier dérange l'ordre public, mais vous n'êtes pas pour autant responsable de cet accident, ni complice, ni rien dut tout !

    Maintenant si quiconque vous accuse de complicité avec le MCG, là il y a diffamation et dans ce cas vous êtes en droit de déposer une plainte.

    tout le reste n'est qu'un coup de zèle d'un juge ou d'un procureur ayant peut être lui des complicité avec les plaignants !!!

    Faites-vous indemnisé pour les dérangements et prenez des photos !!!!!!

  • @Corto votre dernière phrase est fort intéressante: "Faites-vous indemnisé pour les dérangements et prenez des photos !!!!!!"
    Et pourquoi pas? Seulement, le verdict a été annoncé avant hier. Je l'ai su il y a quelques minutes par les médias...L'affiche du MCG a été censurée et interdite par la justice. Moi qui est le pivot de cette affaire je n'ai encore pas reçu la réponse officielle de la justice!!!Deux poids, 2 mesures et 2 façons d'informer!!!!!

  • Si par malheur un de ces petit juges imbus vous inculpe de quoi que ce soit, c'est perdu d'avance en cas de recours, en fait il auront fait la meilleures pub possible pour cette affiche !

    Maintenant personne ne peut vous empêcher d'en produire les photos, quelle ne soit pas autorisée en tant qu'affiche électorale est une chose, mais personne ne peut empêcher la publication de la photo de cette affiche !

    Si cette affiche n'a pas sa place au sein d'une campagne d'affichage, il n'est en aucun cas possible d'interdire la diffusion de son contenu à des fins "journalistiques", les photos d'affiches fascistes suisse des années 40, n'ont jamais été proscrites, ni d'ailleurs interdites d'affichage !

    Si un tribunal veut interdire la photo de cette affiche, il devra le faire vis-à-vis de toutes les affiches pouvant être actuellement la cause de censure en ce qui concerne leur éventuel affichage. Tous les livres d'histoire ou publications relatant au travers de photos des affiches allant contre le droit actuel devraient être confisqués et détruits.

    En plus, lors de votre convocation au tribunal, le juge ne vous a pas déclaré que vous deviez retirer vos photos de l'affiche, il s'est juste contenté de commenté la phrase "arnaque de l'état", mais est-ce à cause de cette phrase que l'affiche a été censurée ? Aucune consigne va dans ce sens et ne vous a été communiquée, donc vous n'avez pas été concerné par les débats, ce qui veut dire que vous n'aviez à aucun moment dû vous défendre !!!

    Donc puisque qu'aucune remarque ne vous a été formulée, rien ne vous empêche de publier cette photo d'affiche sur un blog !!!

    Si vous le souhaitez, je crée un blog TDG et vous m'envoyez cette photo ou ces photos par mail et je les publies !!!!!!

    La seule chose qu'il pourraient m'accuser de faire, c'est d'informer "publiquement" sur le fait qu'un parti genevois ait fait une affiche censurée, complice ou pas, il n'y a pas de délit en soi !!!

Les commentaires sont fermés.