Gel des avoirs tunisiens: la liste de la Confédération truffée d’erreurs

Imprimer

Sans titre.jpgLa Confédération Suisse vient de publier le 19 janvier une “ordonnance instituant des mesures à l’encontre de certaines personnes originaires de la Tunisie”. Une liste impressionnante qui  comporte bon nombre d’erreurs et d’omissions. Selon le portail d’informations Kapitalis qui s’est adressé directement à l’ambassade Suisse à Tunis une correction sera faite pour supprimer des noms injustement épinglés par l’ordonnance du 19 janvier. Un amalgame qui porte préjudice à des hommes d’affaires qui n’ont rien avoir avec le clan Ben Ali-Trabelsi.
Des questions s’imposent: sur quel critère la Confédération Suisse s’est basée pour établir sa liste? Comment elle a enquêté et auprès de qui elle a puisé ses informations? La Suisse pourtant réputée pour ses statistiques ne dispose pas d’informations plus crédibles et plus récentes sur les avoirs tunisiens en Suisse! Le dernier recensement de la Banque Nationale Suisse remonte à 2009! A qui profite ce manque d’empressement pour mettre ses données à jours? Le pouvoir des banquiers...suisses...au service des dictatures?

Et demain est un autre jour!
Lien permanent Catégories : Politique, Tunisie 1 commentaire

Commentaires

  • J'ai un seul mot pour qualifier cette liste :CRIMINELLE.
    Je suis tout a fait pour le gel des avois des Ben Ali/Trabelsi.... Mais associer a ces gens la des familles honorables et des hommes d'affaires intégres est inqualifiable.
    Dans l'état de colére et l'esprit de revanche qui règne aujourd'hui ce n'est ni plus ou moins que livrer des gens à la meute.
    En tant que Tunisien résident en Suisse j'apelle a ce que laes autorités suisses fassent la lumiére sur les critères d'établissements de cette liste et des excuses publiques aux personnes qui n'ont rien a y faire.

Les commentaires sont fermés.