La révolution tunisienne, merci Facebook

Imprimer

437487740.jpgLes tunisiens viennent de livrer un extraordinaire message d’espoir à toutes les populations opprimées, muselées et ignorées par leurs gouvernants. On n’a pas cessé de dire, d’affirmer et de confirmer que Ben Ali est un rempart contre les intégristes, un barrage contre l’immigration clandestine, un garant d’un équilibre stratégique, économique et social en Afrique du Nord. Une sorte de Superman à la sauce maghrébine saupoudrée d’un zeste d’arrière pensée occidentale. Le plat aussi bien cuisiné aurait pu bien prendre. 161112_100001978501988_3162464_n.jpgEt il a pris deux ou trois années le temps que les visites inopinées d’un Président à l’entregent inhabituel fassent de l’effet sur le public des démunis, les crédules et la classe moyenne. Après, peu à peu la routine s’est installée et les vieux réflexes de l’adoration sans borne à celui qui gouverne le pays ont repris leur place dans un paysage que le prédécesseur et estimé Bourguiba a installé avec un naturel de bon aloi, je parle de ses premières années. Parce que après le combattant suprême au lieu de partir combattre la sénilité et profiter d’une retraite bien méritée il a été “maintenu” au pouvoir par son entourage pour perpétuer les avantages et les acquis à leur profit. Lui, il a quitté la scène politique sans avoir détourné le moindre dinar, normal, il considérait le pays comme sa propriété! La seule différence entre le règne de Bourguiba et celui de son tombeur réside dans le fait que le premier a combattu pacifiquement la colonisation française, a réalisé de grandes ch1473980785.jpgoses pour le pays, a inscrit son nom dans l’histoire mais n’a pas su partir au beau moment et le second a donné l’occasion à son épouse et à son entourage de faire de la Tunisie, un pays pour gérer leurs affaires en puisant dans les deniers publics et a fini une carrière de 50 ans de politique, chassé du pouvoir par la seule volonté du peuple. Le règne sanguinaire de Ben Ali a marqué profondément les esprits et l’Etat policier qu’il a constitué durant ses 23 ans de pouvoir absolu mérite d’être publié pour l’éternité dans les manuels d’histoire. D’ailleurs, l’histoire avec un grand H retiendra que le peuple tunisien par son sacrifice humain, son abnégation et son courage a mis fin à l’arbitraire, à l’injustice et à une dictature redoutable. Les autres pays arabes et les voisins maghrébins devraient prendre l’exemple.
1790640321.jpgDurant maintenant presque un mois je passe mes jours et mes nuits sur internet pour avoir des nouvelles sur ma Tunisie. J’ai visionné des centaines de vidéo, j’ai partagé autant de liens avec mon entourage. Cette révolution ou ce soulèvement populaire appelez-le comme vous voulez a réussi grâce et surtout à l’héroïsme de nombreux tunisiens. Mais il faut reconnaître le rôle oh combien important d’internet en général et de Facebook en particulier. Des informations à la pelle presque en direct, bruts dans la plus part du temps, de l’intox des fois, des montages maladroits, des exagérations, des vérités incontournables ont supplié le déficit de la presse tunisienne jusqu’au bout. En résumé, le peuple tunisien a gagné et mérité sa révolution tout en assurant lui même la couverture et le partage de l’information. Quelle belle leçon! Ce modèle de la révolte tunisienne mérite d’être exportée ailleurs!

Photos Maurizio Giuliani

 

Et demain est un autre jour!

Commentaires

  • quelle courage de peuple tunesien . alors c la fin de dectator et c le debut de la demokrati . et nchalah rabi yarham al chohada. vive la tunisie

  • Editorial de Chawki Freïha
    Halte aux ingérences des pays voisins. En alimentant le chaos en Tunisie, ils protègent leur régime

    dimanche 16 janvier 2011 - 16h52, par Chawki Freïha - Beyrouth
    Logo MédiArabe.Info

    Si la Libye et l’Algérie redoutent un effet domino direct, après la chute du régime de Ben Ali, d’autres pays plus éloignés, comme l’Egypte, la Jordanie, la Syrie, le Yémen et le Maroc notamment, craignent une propagation de la contagion à travers les médias satellitaires et internet. Pour se protéger, ces régimes risquent d’alimenter le chaos en Tunisie pour que ce pays ne serve pas d’exemple de réussite.

    Les dictatures arabes redoutent que le vent de liberté qui a renversé Ben Ali en Tunisie ne se transforme en une tempête qui la balayera dans un avenir proche. L’onde de choc transmise et accélérée par les médias, les télévisions satellitaires et les réseaux sociaux sur internet ne laisse pas insensibles les citoyens de ces pays, damnés par la dictature depuis des décennies.

    Si les aspirations à la liberté et à la démocratie, dans ces pays, sont proportionnelles aux privations et aux souffrances endurées, la détermination des dictateurs à continuer à régner sans partage et leur envie à poursuivre le pillage de leur propre pays sont, elles aussi, inébranlables.

    De ce fait, les dictateurs, qui ne sont pas à un crime près, peuvent s’accorder entre eux pour accélérer la déstabilisation de la Tunisie et la plonger dans le chaos. La Libye, l’Algérie, l’Egypte et les autres pays, dirigés par des dictateurs héréditaires, pourront se servir du chaos tunisien comme un contre-feu qui les protègerait. Ils présenteront alors la Tunisie de l’après-Ben Ali comme un exemple malheureux de ce qui attendrait les Libyens, les Algériens, les Egyptiens et les autres si ceux-là chercheraient un jour à se libérer des Kadhafi, Bouteflika, Moubarak et les autres.

    Pour l’instant, c’est l’une des explications du chaos qui se répand en Tunisie, où des étrangers armés ont déjà été arrêtés. Si les miliciens que Ben Ali a mis en place avant sa chute constituent le principal facteur de déstabilisation, ils pourront vite se transformer en mercenaires et servir, dans les prochains jours, les intérêts des dictatures voisines pour enfoncer la Tunisie dans l’abîme. Le choix qui se présenterait aux nombreux amoureux de la liberté, qu’ils soient Libyens, Egyptiens, Algériens ou d’autres nationalités, se limitera alors entre la sécurité, façon Ben Ali, et le chaos qui l’aura remplacé. Les seuls bénéficiaires de cette situation seront les dictateurs. Reste à savoir si les Tunisiens sont prêts à servir de cobayes, dans ce nouveau laboratoire qu’est devenue la Tunisie, aux services des dictatures ?

  • Vive le peuple Tunisien, pour votre courage, et determination.Les dictateurs sont averti.2011 sera annee de la revolution.Les peuples diront non on ne veut qu on nous traite comme des esclaves. CA VA CONTAMINER toute L AFRIQUE? et on baleyera tout ces dirigeants pourris.

  • c'et ka revoluttion qu'ik faut faire pour touts le monde arabesvive la democratie

  • Mes pensses sont avec le peuple Tunisien.Quel courage.
    J'attends le prochain article.
    Bonne continuation
    Amitiees

  • bon courage nox freres

  • Tout cela est très bien, mais faites attention de ne pas remplacer ce régime conrompu par le régime politico-religieux de la charia, qui est criminel!

    Les anacondas islamistes sont à l'affût afin de mieux vous étouffer, regardez autour de vous.....et soyez prudent ils viennent avec des bouquets de fleurs...Digitales, cigüe et muguet! TROIS fleurs mortelles que l'on peut toucher et boire en infusion....

  • je suis tinisienne et fier de mon peuple il etait temps que ce pourrie parte le peuple souffrait trop il nous manger tous notre pain on ne pouvait pas ouvrir un commerce sans faire 50/50 avec cette ordure j espere qu il sera juger un jour et paiera pour toute ces annees de dictature . VIVE LE COURAGE DU PEUPLE TUNISIEN

  • le danger ne vient pas de l'extérieur, il est toujours en Tunisie,tant que les 6 de l'ancien régime restent au pouvoir, et comme c'est les sbires de l'ancien régime la démocratie en Tunisie, ce n'est qu'un leurre, car c'est la même politique du vice qui continue, un nouveau gouvernement suppose des gens nouveaux au pouvoir honnêtes et intègres, va savoir ce qu'ils sont entrain de comploter a l'intérieur et à l'extérieur les contacts se font tous les jours par téléphone avec Ben Ali qui leur recommande de bien rester en place afin que des secrets de haute importance ne soit divulguer sur leur personne et leurs exactions commis contre le peuple tunisien, car s'ils venaient à se savoir un grand scandale éclatera au grand jour et les rues s'embraseront de nouveau par la foule hurlante vengeance de ceux qui restent en ce moment au pouvoir voilà les 6 du danger qui guettent la Tunisie dangereusement.

  • Bravo pour cette révolution, attention au peuple à ne pas être récupéré par des religieux éblouis par leur fanatisme et qui voient en l'humain (et surtout la femme) tous les maux de la terre. Que la patrie reste libre de toute récupération des barbus qui sont à l'affut des états musulmans fragilisés par quoi que ce soit pour s'approprier la population d'une manière insidieuse et fourbe en promettant le paradis (le leur en l'occurence). NE JAMAIS CROIRE CES FOUS DE DIEU. Chacun croit à sa manière et prie ou pas selon ses propres convictions, le respect de chacun doit perdurer dans cette révolution. On peut être croyant et non fanatique.

  • Merci pour le peuple suisse, bravo pour les jeunes tunisiens qui ont fait cette révolution, merci pour les tunisiens en suisse pour leur solidarité, merci encore une autre fois

  • bravo !

  • bravo peuple tunisien; vous avez démontré au monde entier un niveau de maturité extraordinaire;qui dépasse toute attente meme celle des grands ou qui se considerent comme tel. Bonne contunuation car les cantier sont ouverts......

  • Petit pays grande Nation

    Révolution historique on récolte une liberté historique et une démocratie inédite.
    Appel a tous ceux qui non pas soutenue cette révolution il vaut tard que jamais vous avez encore la chance de graver votre signature historique.
    Gouvernement! Sidi Bouzid Notre capitale politique pour 2014
    Gouvernement! 300 000 emplois dans l'armée d'ici 2012
    Gouvernement! 1/2 Prix sur tous les produits de la première nécessité
    France! laisser passer la marchandise tunisienne même en cas de grève
    Ligue des nations arabe! déplacement du siège a Sidi-Bouzid
    Arabie Saoudite! Hajj 2011 sans quota pour les Tunisiens
    EU! aide financière aux entreprises incendiées
    US! 7 méga projets pour 300 000 emplois

  • Comme "tocade" Prudence, les anacondas ce sont réveillés attention...

    En tous cas bravo!

  • Je suis très fière du peuple tunsisien, de sa maturité, de sa belle diversité et de la solidarité manifestée par toutes les classes sociales. Elles et ils sont sortis dans la rue pour leur dignité et la jeunesse et la sagesse d'un peuple pacifiste vous as secoué parce que c'est celà un peuple civilisé. Il est temps de revoir vos enseignements. Oui cette belle détérmination à détronner un dictateur qui a fait couler le sang des tunisiens est contagieuse. Prenez des leçons, ce qui vient de se passer en Tunisie a réveillé le monde.
    La justice entre les peuples est la base de la sécurité de tout le monde.
    Vive le peuple tunisien.

  • @ Noura

    Je souhaite que l'avenir politique de votre pays soit aussi serein que votre commentaire...

    Notre révolution en France a plus de deux cents ans, mais depuis quelques années, nous perdons du terrain par l'influence des religieux. En effet nos femmes et hommes politiques sont des ânes, et les français deviennent affaiblis par la crise et par les infos de pacotille des médias! L'ignorance des intentions religieuses risquent de nous coûter nos liberté individuelles et collectives.

    Prenez de la hauteur sur les faits en Tunisie et soyez vigilants. Rendez-vous dans quelques temps.

    Bien a vous.

Les commentaires sont fermés.