Ce jeudi, la première manifestation de l’année!

Imprimer

242621546.jpgFace à la barbarie et à l’acte ignoble qui vient d’être perpétré contre les chrétiens coptes d’Egypte en Alexandrie la nuit de Saint-Sylvestre, la société civile à Genève s’organise. Une manifestation est agendée ce jeudi 6 janvier en fin d’après-midi. Le lieu n’est pas encore choisi et toutes les associations et forces vives du canton peuvent venir se joindre à ce rassemblement de protestation et de recueillement. Derrière cet appel citoyen, la Fondation de l’Entre-connaissance et son directeur Hafid Ouardiri. Dans un communiqué de presse envoyé le premier jour de l’année aux médias l’initiateur de cette marche contre la barbarie souligne que “Rien ne justifie le crime contre des innocents et l'islam est le premier à les condamner avec grande fermeté.” L’année 2011 commence par une première manifestation contre le terrorisme religieux! A suivre!

PS: la date et le lieu restent à confirmer. J'y reviendrai en temps voulu

Et demain est un autre jour!

Commentaires

  • Bonjour Haykel,
    Merci de nous informer du lieu et de l'heure en temps voulu.
    Bon 1er lundi de la nouvelle année!
    Cordialement

  • Et une photo de plus, une!

  • Donc un jour Ourdiri et ses complices de l'épicerie Ramadan s'en prennent à Voltaire :

    "Le 8 décembre 2005, lorsque la petite ville de Saint-Genis-Pouilly demande à Hervé Loichmol de faire une lecture de la pièce de Voltaire sur Mahomet. Sitôt alerté, Hafid Ouardiri de la mosquée de Genève part en campagne et écrit au maire pour se plaindre. Hervé Loichemol se dit prêt à renoncer : « Je ne veux pas revivre ce que j’ai vécu il y a dix ans, je laisse tomber. » Mais cette fois, le maire et le préfet lui demandent de tenir bon. Ils lui promettent même une protection policière. Le jour du vernissage précédant la lecture, devant trente à quarante personnes médusées, Hafid Ouardiri débarque pour faire son show. Comme Ramadan, il nie toutefois avoir demandé l’interdiction de la lecture. Le maire, qui s’y attendait, montre la lettre écrite par Ouardiri… qui prouve le contraire."

    http://carolinefourest.wordpress.com/2007/02/01/tariq-ramadan-et-la-censure-de-voltaire/

    Le lendemain, le même gang dépose un recours, à Strasbourg, auprès de la Cour européenne des droits de l'homme dans le but de faire annuler une décision voulue par le peuple Suisse qui s'est exprimé par voix de référendum

    http://www.afriqueredaction.com/article-un-recours-depose-contre-l-interdiction-des-minarets-en-suisse-41255520.html

    Et aujourd'hui Ouardiri verse une larme de crocodile du Nil sur les malheureuses victimes chrétiennes expédiées, un soir de Noël, dans l'autre monde par ses frères siamois à l'idéologie aussi rance que la sienne.

    Il faut dire qu'en matière de fourberie l’homme a été à la bonne école.

  • A l’attention de l’ignorance de Giona et consorts.
    Juifs, chrétiens et musulmans ont toujours coexisté au Proche et Moyen Orient, l’histoire et la composition des sociétés arabes le démontrent. Cette région est sémite par ses origines et multiconfessionnelle en même temps. C’est aussi la région où tous les monothéismes sont apparus.
    On n’est pas là pour juger ou refaire l’histoire mais l’inquisition et les pogroms ont hélas été inventés et diligentés en Europe à l’encontre des musulmans et des juifs de l’Italie et de ses îles et dans la péninsule ibérique. Rappelez-vous que les musulmans et juifs d’Espagne, ceux qui ont survécu à l’Inquisition du moins, ont été accueillis dans l’Empire Ottoman et en Afrique du Nord. Alors cessons ce mauvais procès fait aux musulmans et ne faisons pas le jeu de ceux qui cherchent à nous diviser et à nous monter les uns contre les autres, qu’ils soient intégristes religieux ou politiques de quelque bord qu’ils soient, vendeurs d’armes ou de je ne sais quoi encore !
    Inspirez vous de la Constition espagnole actuelle qui reconnait le rôle positif de l'Islam dans son histoire et reconnait cette religion comme faisant partie intégrante de sa civilisation.

  • Qui peut connaitre l'Egypte et l'aimer aussi bien que Alaâ Al Aswany? ( ne me dites surtout pas que Giona l'israélite aussi) l’auteur du roman L’Immeuble Yakoubian, traduit dans plus de 20 langues, qui a connu un succès mondial.
    Pour lui l'Égypte de Moubarek est plus pire qu'une dictature, que l’état d’urgence, la torture et la misère.
    http://barberousse.bloguez.com/barberousse/1581277/Ala-Al-Aswany-Le-r-gime-gyptien-est-pire-qu-une-dictature-

  • "A l’attention de l’ignorance de Giona et consorts."

    Ça commence bien.

    "Juifs, chrétiens et musulmans ont toujours coexisté au Proche et Moyen Orient, l’histoire et la composition des sociétés arabes le démontrent."

    Coexisté oui, comme le renard et la poule quoi. D'ailleurs l'Irak et le Liban illustrent parfaitement vos propos.

    "C’est aussi la région où tous les monothéismes sont apparus."

    Je sens que si je vous laisse vous fourvoyer dans cette direction, vous allez bientôt me parler de la naissance du mouvement œcuménique qui a eu lieu, comme chacun devrait le savoir, entre Médine et la Mecque.

    "Rappelez-vous que les musulmans et juifs d’Espagne, ceux qui ont survécu à l’Inquisition du moins, ont été accueillis dans l’Empire Ottoman et en Afrique du Nord."

    Passons sur la chronologie qui semble vous échapper et revenons aux réalités à savoir celle des 900'000 juifs qui coexistaient avec les musulmans, comme vous dites. Ils se sont certainement évaporés des pays arabes. Cette manie de s'enfuir de tels Havres de paix et de justice ! D’ailleurs, seriez pas un peu juif sur les bords, vous ?

    Pour les cathos et autres protestants des pays arabes, du moins ceux qui survivent, que dire ? L’actualité ne laisse aucune place au doute sur la finalité.

    "Alors cessons ce mauvais procès fait aux musulmans et ne faisons pas le jeu de ceux qui cherchent à nous diviser et à nous monter les uns contre les autres, qu’ils soient intégristes religieux ou politiques de quelque bord qu’ils soient, vendeurs d’armes ou de je ne sais quoi encore !"

    Voilà, revenons à nos moutons c'est à dire la clique Ourdiri et consorts, sujet de ce billet. Ne pensez-vous qu'ils divisent ? Ouadiri avec sa liberté d'expression à géométrie variable mais qui indique la direction de la Mecque et l'autre Ramadan ne prêche t-il pas "je prends mais je ne me dilue pas" ? Des faiseurs de paix, sans aucun doute.

    "Inspirez vous de la Constition espagnole actuelle qui reconnait le rôle positif de l'Islam dans son histoire et reconnait cette religion comme faisant partie intégrante de sa civilisation."

    Une fois ne leurs a donc pas suffi ?

  • "Pour lui l'Égypte de Moubarek est plus pire qu'une dictature, que l’état d’urgence, la torture et la misère."

    Pour Albert Cossery, l'Egypte de Farouk puis celle de Nasser ne valait guerre mieux. Bref, il semblerait que depuis la sortie des juifs d'Egypte cette malheureuse Egypte ne cesse de s'enfoncer, l'islam risque bien d'être sa pierre tombale.

  • @Habil - Qui voulez-vous tromper? Pensez vous que la mémoire nous fait défaut? Quelques données parues dans les journaux {les incendies de maisons des chrétiens, le rapt de garçons et de jeunes filles coptes (violées et obligées de se "convertir" à l'Islam,) le vol de terres, les passages à tabac par des "bons musulmans" des Coptes, etc ne sont pas comptabilisés}:
    17 juin 1981: 14 morts et 50 blessés lors d'incidents entre Coptes et musulmans, qui, selon la version officielle à l'époque, a été déclenchée à l'issue d'une simple querelle entre deux voisins. Selon des témoins, ce conflit portait sur un morceau de terrain où une église devait être édifiée et que des intégristes islamistes avaient occupé pour y construire une mosquée.
    4 mai 1992: 14 morts (13 chrétiens et un musulman), dans des affrontements à Manchiet Nasser, village de Haute-Egypte, déclenchés par la mort en mars d'un musulman à la suite d'un conflit à propos de l'achat d'une maison.
    12 février 1997: Attentat contre une église à Abou Qourqas (Haute-Egypte): 9 chrétiens Coptes sont tués.
    3 janvier 2000: 25 chrétiens Coptes sont tués, 44 blessés graves, dans le village d'al-Kocheh en Haute-Egypte, par des attaquants musulmans. (Verdict du procès des responsables musulmans des émeutes de Kosheh (25 chrétiens tués, 44 blessés graves et 100 millions de francs de dégâts) : 92 musulmans acquittés, 4 condamnés dont deux pour « homicide involontaire » a deux ans de prison. Le juge déclare que les prêtres coptes desservant le village sont « moralement responsables pour avoir échoué a maintenir l’ordre et le calme. »
    Février 2000: Profanation de l’église d’Al Tor par la police en pleine messe et arrestation de l’évêque quelques heures après le départ du pape. 18 coptes sont massacrés lors d’émeutes islamiques en Haute-Egypte.
    14 avril 2006: Un ouvrier musulman -présenté par les autorités comme un déséquilibré-, attaque trois églises à Alexandrie. Un Copte de 78 ans est tué. Des musulmans attaquent des manifestants Coptes et en tuent un.
    31 mai 2008: Assaut contre un monastère à Malaoui, en Haute Egypte: quatre coptes, dont deux moines, sont blessés par balles, trois autres moines sont séquestrés pendant une nuit. Un assaillant musulman est tué par la police. Les heurts laissèrent sur place un mort et quatre blessés, ainsi qu’une chapelle pillée, et donnèrent lieu à l’enlèvement de trois moines. Ces moines furent torturés, attachés, battus; ils ont été libérés et sont maintenant à l’hôpital.
    Selon le P. Dumadius, il s’agit là de la 18e attaque contre le monastère ces dernières années. Une plainte a été déposée mais la police n’a procédé à aucune interpellation. Par ailleurs 4 coptes travaillant dans une bijouterie ont été tués par des hommes armés qui y sont entrés, et le fait qu’ils n’ont rien volé ne peut manquer de faire penser à un motif religieux…
    6 jan 2010: Six Coptes et un policier sont tués et 15 autres blessés, beaucoup grièvement (2 sont morts car l'accès à l'hôpital le plus proche leur a été interdit par la police), à Nag-Hamadi en Haute-Egypte lorsque trois intégristes musulmans ouvrent le feu sur les Coptes qui sortaient de l'église la veille de Noël.
    24 novembre 2010 – La police égyptienne tire contre des manifestants coptes et tuent 2 hommes.
    1er janvier 2011 - Un attentat fait 21 morts et 79 blessés à la sortie d'une église copte après la messe du Nouvel An à Alexandrie.

  • Monsieur Ouardiri est un admirable maître en matière de communication. Il le serait probablement même sans le solide appui de la Tribune de Genève qui, comme il le fait pour les frères Ramadan, ne manque jamais une occasion de mettre en évidence son portrait et ses paroles. De la la Cathédrale Saint Pierre à la moindre petite manifestation qui a lieu à Genève, en premier plan, à côté des élus locaux ou en arrière plan, pas une photographie n'est publiée sans que nous puissions y voir le défenseur des intérêts musulmans. Celui qui a été accueilli dans une démocratie qu'il prétend améliorer en portant plainte contre une décision populaire auprès d'instances internationales. Celui qui ne comprend pas que l'on prétende faire cohabiter dans les morts musulmans et les autres dans les mêmes lieux dans les mêmes cimetières, celui qui ne sait comment expliquer les règles de la démocratie suisse à son fils, selon ses propres dires lorsqu'elles différent de celles du pays qu'il a quitté ou de celles qui sont énoncées dans les textes sacrés de sa religion.
    Il fait ce que sa conscience de musulman lui dicte et si cela ne correspond pas à la culture et aux moeurs de son pays d'adoption, et bien tant pis pour son pays d'adoption, puisque la loi religieuse l'emporte sur la loi civile. En cela c'est un homme admirable du point de vue de sa religion, comme le sont certains chrétiens qui essaient tant bien que mal de faire revenir leur religion en arrière, comme le fait la hiérarchie catholique de Rome lorsqu'elle freine des quatre pieds pour empêcher l'adaptation du dogme à la vie moderne de notre société.
    Aussi admirable qu'il soit pour les uns, aussi détestable est-il évidemment pour les tenants de la liberté, ceux qui rêvent d'une véritable intégration des musulmans dans leurs pays d'immigration, de sociétés démocratiques non soumises aux doctrines rétrogrades des diverses religions et dont tous les citoyens revendiquent un jour la liberté de penser, de dire et de faire ce qu'ils veulent dans les limites aussi librement fixées par leurs lois et leurs institutions qu'il est possible dans un monde imparfait mais en progrès.

  • La fatwa légitimant l’attaque contre les chrétiens d’Alexandrie postée sur plusieurs sites djihadistes

    Par tnr le 3 janvier 2011

    La fatwa émise par un imam mauritanien et autorisant l’attaque dans la nuit du Nouvel An contre l’église copte d’Alexandrie a été postée sur plusieurs sites et forums de djihadistes musulmans. Cette fatwa porte la signature du sheik Abu al-Mandhar al-Shanquiti, un proche du sheik jordanien Abu Muhammad al-Maqdisi, connu pour avoir été le mentor d’Abu Musab al-Zarqawi, le leader d’al-Qaida en Irak mort en 2006.

    Ce décret religieux musulman conforme à la charia, a été promulgué il y a quelques semaines lorsqu’un militant islamiste qui signait “Abu Isa l’Égyptien” posait la question suivante : « Quel est le statut face à la charia des prêtres et des chrétiens coptes en Égypte suite au fait qu’ils font du prosélytisme dans les pays musulmans et qu’ils kidnappent nos femmes ? » ( les femmes en question seraient Wafa Constantine et Camelia Shehata, deux chrétiennes supposément converties à l’islam et, selon lui, retenues dans un couvent par les coptes.)

    La réponse de l’imam salafite de Mauritanie, membre du comité de la charia du groupe Al-Tawed, ne s’est pas fait attendre : « Ces chrétiens, qui ne remettent pas en liberté des musulmans ou les deux femmes qu’ils ont enlevées, violent l’accord de protection qu’ils avaient avec nous et nous n’avons donc plus aucune obligation envers eux »

  • Giona, non seulement tu es ignorante de l'histoire mais en plus tu veux la falsifier à ta guise.
    Pour rappel si ce n'est l'Esprit El Andalous il n'y n'aurait pas eu un certain Maïmonide, de son vrai nom: Moussa Ibn Maimoun Ibn Abd Allah un des plus grands penseurs juifs, pensant et écrivant en langue arabe, précurseur du dialogue entre son propre judaïsme, l’hellénisme, le christianisme et l’islam.
    Chère Madame je vous suggère de suivre le grand Maimonide auteur du ‘Guide des égarés’ et évitez les pseudo philosophes aboyeurs et sur-médiatisés tels que BHL ou Finkielkraut chantres de la haine, des idées préconçues et de la manipulation.
    Vous pouvez toujours continuer de même que vos amis qui sévissent sur ces blogs, avec vos copiés collés et vos hors sujets mais sachez que le Botulisme ne passe pas et tout le monde zappe rapidement votre prose car elle repose sur du néant!
    Je citerai en conclusion le philosophe Maurice Ruben Hayoun bien connu à Genève; auteur de ‘Maïmonide, prophète du dialogue des cultures’ :
    « Au fond le dialogue des cultures insiste sur la fraternité naturelle des hommes et la proximité de leurs aspirations culturelles. C’est la leçon qu’offre Maïmonide à un occident qui en a bien besoin! »

  • "Giona, non seulement tu es ignorante de l'histoire mais en plus tu veux la falsifier à ta guise."

    Après l'insulte, je présume que votre prochaine contribution contiendra les vaines menaces rituelles.

    "Pour rappel si ce n'est l'Esprit El Andalous il n'y n'aurait pas eu un certain Maïmonide, de son vrai nom: Moussa Ibn Maimoun Ibn Abd Allah un des plus grands penseurs juifs, pensant et écrivant en langue arabe, précurseur du dialogue entre son propre judaïsme, l’hellénisme, le christianisme et l’islam."

    Ce qui est fascinant avec l'arabe c'est qu'il s'est inventé une machine à remonter le temps mais le plus amusant de l'histoire c'est qu'il y croit. Ne dit-on pas heureux les simples d'esprit ? Brave homme !

    Ainsi donc, par la grâce de cette machine fantasmagorique, ne voilà pas que la progéniture de l'envahisseur sanguinaire et illettré revisite l'Histoire et peinturlure à tout va, aux couleurs de l'islam, de Moïse à Jésus et tous les autres. Bref, elle en fait, rétroactivement et à leur insu, des muslims qui s'ignoraient et cela quand bien même l'islam n'était pas encore dans les songes d'un bédouin psychopathe et vénal et pour cause. Par conséquent, tenter de se glorifier de l'œuvre de son ôte-victime n'est que dans son ordre des choses.

    "Je citerai en conclusion le philosophe Maurice Ruben Hayoun bien connu à Genève; auteur de ‘Maïmonide, prophète du dialogue des cultures’ :
    « Au fond le dialogue des cultures insiste sur la fraternité naturelle des hommes et la proximité de leurs aspirations culturelles. C’est la leçon qu’offre Maïmonide à un occident qui en a bien besoin! »

    Au prochain coup vous me sortez Hannah Arendt ?

    Vous faites bien de faire appel à la philo et à ses aspirations à l'idéal. Après tout, quand ça l'arrange, Ramadan-le-candide qui aspire à gangréner de l’intérieur l’objet de sa convoitise fait bien appel à Voltaire mais je vois mal comment concilier pareilles valeurs antagonistes avec les aspirations d'un islam revanchard, en deuil de sa gloire perdue, chargé de ressentiment, de menaces et niant toute fraternité en dehors de l'islam. Remarquez, quelques talibans bas du front ont bien pensé avoir trouvé un moyen "original" en tentant de faire table rase du passé préislamique qui les obsède. N'ont-ils pas bombardé deux bouddhas millénaires ? Vous conviendrez qu'en matière d'expression de fraternité naturelle, il y a mieux, non ?

  • @Habil - Arrêtez svec "l'Esprit Al-Andalous" ! Voici le VRAI esprit Al-Andalous:
    "L'historien musulman Marrakeshi écrivait: “Entre nous une trêve n'est pas accordée aux Juifs et aux chrétiens depuis l'établissement de la dynastie Almohade, et aucune synagogue ou église n'existe dans tout le territoire musulman du Mogreb. Les Juifs pratiquent extérieurement l'islamisme, prient dans les mosquées, et apprennent le Corán à leurs enfants. Mais seulement le Dieu sait ce qu'ils cachent dans leurs cœurs et à l'intérieur de leurs maisons.” Des villes et des régions entières ont été dépeuplées à cause des massacres et des exils. “Le sultan Yousouf, écrit Marrakeshi, répétait constamment : « Notre destin unique est de débarrasser la Péninsule des chrétiens... Je n'échouerai pas dans ma tentative de rendre à l'Islam toutes les Provinces que les chrétiens leur ont arrachées.”, après avoir expulsé les chrétiens de leurs territoires et après les avoir remplacés par des berbères, Yousouf s'est exclamé : ” Pour lutter avec mes ennemis, j'inonderai l'Espagne avec des hommes à pied et à cheval qui ne pensent pas même au repos, qui ne connaissent pas la vie facile, et dont la seule pensée est de s'occuper de leurs chevaux et de leurs armes, et d'obéir les ordres de leurs maîtres ”.

    Vous pensez que nous avons tous oublié les leçons de l'Histoire?

  • A Giona-Patoucha, voila que tu nous sort la philosophe Hannah Arendt, victime d'un procès d'intention déjà de son vivant, décidément les intellectuels juifs critiques envers Israël ou ouvertement anti-sionistes vous ne les aimaient pas trop! Pour vous faire plaisir je vais vous en citer quelques uns et non des moindres: Shlomo Sand, Charles Enderlin, Gisèle Halimi, Stéphane Hessel tous juifs ou israéliens ont été taxés d'antisémites!
    Ma modeste personne et des gens comme Ouardiri, Maurice Hayoun et tant d'autres, nous on vous parle d'échanges culturels, de dialogue des civilisation et d'inter-connaissance et vous vous parlez un langage de haine et de pensée unique. C'est la raison pour laquelle je vais vous zapper dorénavant Madame car vos propos sont d'aucun intérêt.

  • "A Giona-Patoucha, voila que tu nous sort la philosophe Hannah Arendt"

    Bingo ! Cela dit, culot ou stupidité crasse ? Je me tate.

    "Shlomo Sand, Charles Enderlin, Gisèle Halimi, Stéphane Hessel tous juifs ou israéliens ont été taxés d'antisémites!"

    Mauvais élève ! Vous ne tenez pas votre fichier à jour et de surcroît vous commettez la même erreur que Ramadan. Bref, il ne faut pas attendre bien longtemps pour voir le vernis craquer

    "Ma modeste personne et des gens comme Ouardiri, Maurice Hayoun et tant d'autres"

    Après Maïmonide, c'est M. Maurice Hayoun que vous tentez de prendre en otage ? Décidement, ce n'est plus un travers opportuno-révisionniste, c'est une pulsion.

    "nous on vous parle d'échanges culturels"

    Du type d’échanges culturels qui prévalaient avant la Reconquista ? Grand nostalgique va !

    "C'est la raison pour laquelle je vais vous zapper dorénavant Madame car vos propos sont d'aucun intérêt."

    Voilà une sage résolution mais si par hasard il vous prenait à nouveau l'envie de m'interpeler pensez tout de même à vous munir, cette fois, d'une feuille de vigne. Question de décence quoi.

Les commentaires sont fermés.