Critical Mass du 28 mai 2010

Imprimer

32532_430304046795_236413916795_5677814_6248752_n.jpgUne Masse Critique (de l'anglais "Critical Mass") est une parade à vélo (ou tout autre moyen de transport sans moteur, tels les patins, les planches à roulettes, etc.), organisée simultanément le dernier vendredi du mois dans plus d'une centaine de villes dans le monde.

A Genève, le point de rendez-vous se trouve sur le Pont des Bergues, devant l'Ile Rousseau.

La Masse Critique de Genève, plus couramment appelée "Critical Mass", est un rassemblement pacifique entre cyclistes, skateboarders, patineurs et autres pratiquants de la mobilité douce. La Critical Mass n'est pas une association mais un rassemblement de gens venus à titre individuel ou par petits groupes, partageant une préoccupation commune, critique à l'égard de la place que l'automobile a prise en ville et plus globalement dans la société moderne. La Critical Mass n'est pas un cortège sportif à proprement parler ; elle promeut le cyclisme urbain, c'est-à-dire le cyclisme comme moyen de transport quotidien.32532_430304021795_236413916795_5677811_2259282_n.jpg
Bien que majoritairement composée de cycliste, la masse critique est une invitation à toute personne pratiquant la mobilité douce. Les adeptes du patin à roulette ou du skate y sont les bienvenus. L'originalité est très appréciée lors des masses critiques : on y trouve des monocycles, des triporteurs, un vélo à deux étages et plus encore. De plus, certains participants viennent déguisés, ce qui apporte à l'événement une touche originale et joviale.
Les motivations des participants sont multiples mais les voitures en sont toujours la cause. Parmi les critiques les plus souvent évoquées envers l'automobile, on retrouve :
La pollution de l'air, en terme de dioxyde de carbone, principal gaz à effet de serre.
32532_430304061795_236413916795_5677816_1105520_n.jpgLes particules fines émises par les véhicules motorisés roulant au diesel.
Les guerres engendrées par le pétrole dont dépend la quasi-totalité des voitures.
Le bétonnage et la destruction du paysage remplacé par des surfaces de parkings ou des routes.
Le danger que représente la voiture pour les autres usagers de la route, de par sa masse et à cause du manque d'égards des automobilistes.
Le manque de volonté politique en ce qui concerne l'amélioration des aménagements cyclables urbains.
Au delà de cet opinion vis-à-vis des voitures, la Critical Mass émet une vive critique par rapport à toute mobilité motorisée individuelle : motos et scooters sont également blâmés. Quant aux transports motorisés collectifs, ils sont épargnés : lors des manifestations, le cortège fait tout pour nuire un minimum aux TPG.32532_430304141795_236413916795_5677826_458638_n.jpg
Ayant été dans un premier temps fortement réprimandés par la police, les rassemblements dits "improvisés" connaissent depuis quelques temps un renouveau. Bien qu'encore escorté par des policiers, le cortège jovial et pacifiste de la Critical Mass est aujourd'hui toléré. Il le fut même au cœur de la fièvre de l'euro 2008. Cependant, les participants sont régulièrement appellés à garder leur sang-froid face aux réactions parfois violentes d'automobilistes pressés.
Source: http://www.criticalmass.ch/index.php

Page Facebook

Photos: Haykel

32532_430304071795_236413916795_5677818_1928915_n.jpg
32532_430304096795_236413916795_5677821_7012668_n.jpg
32532_430304106795_236413916795_5677823_8363608_n.jpg
32532_430304161795_236413916795_5677828_361052_n.jpg
32532_430304181795_236413916795_5677830_2651209_n.jpg
32532_430304191795_236413916795_5677832_4729577_n.jpg
32532_430304206795_236413916795_5677834_4439485_n.jpg
IMGP6186.jpg
32532_430326196795_236413916795_5678907_4726392_n.jpg
============================================================================================
Caravane cycliste contre les OGM et pour une agriculture autonome, paysanne et écologique, du 19 au 27 juin 2010

www.caravane-anti-ogm.ch

Suite à celle de l'année passée, une nouvelle caravane se forme cet été!

Le programme national de recherche « utilité et risques de la dissémination des plantes génétiquement modifiées » (PNR 59) continue, notre lutte aussi car nous refusons que les véritables enjeux de ce programme soient occultés. Dans le cadre de ce programme, des essais cultivés en plein champ ont lieu à nouveau à Reckenholz et à Pully (EPFZ, Université de Zürich, Agroscope Changins). Ils donnent lieu à plusieurs études portant sur un blé génétiquement modifié dans le but de le rendre résistant à l'oïdium. Pourtant, par d'autres pratiques agricoles, sans OGM, et en utilisant des variétés issues de la culture biologique déjà tolérantes à l'oïdium, celui-ci n'est pas vraiment un problème.

Le programme de recherche national PNR59 vise l'introduction des OGM en Suisse, nous le rejetons dans son ensemble!

Cette année, le moratoire de cinq ans, voté en 2005, interdisant l'introduction des OGM en Suisse arrivait à échéance et a été prolongé jusqu'en 2013. Qu'attendre d?un moratoire, alors qu'on sait qu'ils sont souvent utilisé par les autorités pour neutraliser les luttes menées par la population comme ce fut le cas pour le nucléaire ? Alors que le monde entier sert de laboratoire de culture et de consommation massive d'OGM, la Suisse sert de laboratoire politique. La prolongation du moratoire laisse le champ libre aux études sociologiques afin de faire « évoluer » l'opinion publique. Les véritables questions que posent les OGM sont : appauvrissement des sols, disséminations, perte de la biodiversité, pollution des eaux etc. asservissement des paysan-ne-s aux multinationales de l'agrobusiness, perte du patrimoine paysan (savoirs-faire, semences ...), brevetage du vivant et du bien commun, ceci dans le seul but de faire du profit. Ces clones brevetés ne servent que l'industrie agro-chimique qui veut vendre des pesticides.

Pour une agriculture respectueuse du sol, de l'eau, de la biodiversité, du climat et de celles et ceux qui travaillent la terre !

Une agriculture écologique n'est possible que si elle reste locale. Il est essentiel de comprendre que les OGM font partie d?un type d'agriculture bien particulier : une agriculture totalement industrielle. Ce sont des exploitations gigantesques, entièrement mécanisées, qui cultivent de manière intensive et utilisent des pesticides de manière totalement irraisonnée? Système dont on sait qu'il nous mène droit au mur. A ce type d'agriculture démentielle s'oppose l'agriculture paysanne qui n'a pas attendu les OGM pour nourrir l'humanité depuis des millénaires ! De nombreux paysans et paysannes luttent pour préserver leur autonomie. De plus en plus de projets agricoles sont actuellement développés, dans le contexte de l'agriculture contractuelle de proximité (ACP) par exemple, permettant aux gens de se réapproprier leur consommation alimentaire tout en protégeant les producteurs/trices agricoles. La vente directe, l'utilisation de semences non-hybrides, la production biologique ou biodynamique, sont aussi des moyens de préserver une agriculture paysanne. Cette caravane veut se montrer solidaire de ces démarches.

Pour une agriculture autonome, pour la liberté de cultiver, de ressemer, et d'échanger les semences sans restriction !

L'utilisation d'OGM soulève la question des brevets du vivant. Tout organisme modifié ne fut-ce que d'un seul gène peut être breveté d'où un intérêt commercial évident. Une fois le brevet déposé personne ne peut l'exploiter sans autorisation. Il est aisé de comprendre à qui profite ce système de brevetabilité. La firme Monsanto, par exemple, attaque en justice les exploitant-e-s agricoles qui sèment des graines contaminées à leur insu par des graines brevetées, pour « utilisation illégale de leur technologie ». Chaque brevet restreint le libre accès à un patrimoine génétique appartenant à l'ensemble de l?humanité.

Contre tout brevet sur les semences et les êtres vivants, contre le capitalisme qui veut tout transformer en marchandise pour faire du profit !

Cette année la caravane cycliste relie Pully (VD) à Reckenholz (ZH) du 19 au 27 juin. Elle est ouverte à quiconque veut y participer, soutenir l'agriculture paysanne et refuser en bloc ces clones pesticides brevetés que sont les OGM. Participe à la caravane en enfourchant ta bicyclette ! Viens nous rejoindre lors d'une étape près de chez toi ! Participe activement ! (flyers, affiches, exposés, débats, théâtre de rue, bouffe, apéro, film, pancartes, banderoles, stand d'info, etc.) Parles-en autour de toi ! Crée des liens avec des paysan-ne-s et d'autres gens qui veulent lutter contre les OGM ! Consulte le site Internet www.caravane-anti-ogm.ch

Caravane cycliste contre les OGM et pour une agriculture autonome, paysanne et écologique
Source: http://www.caravane-anti-ogm.ch/
=============================================================================================
L'été sera chaud:
32532_429903636795_236413916795_5666218_2377691_n.jpg
Rubrique Pierre Maudet
9535_1176173217431_1621127854_489806_6205408_n.jpg

Conseiller administratif responsable du Département de l'environnement urbain et de la sécurité entre autre chasseur d'affiches sauvages: en rapport avec cette rubrique, les liens suivants:Affiches sauvages, Genève, n'est pas une poubellePierre Maudet, j'adore!, Maudet et Longchamps ouvrent le bal électorel, Sécu-municipaux-cop!Maudet aux Pâquis!, Maudet promoteur de graffitis, Maudet-Moutinot, combat des titans, Le dernier joujou de Maudet et Encore du boulot pour Maudet

32532_428566301795_236413916795_5632121_1966089_n.jpg
Avant de partir, visitez mes autres blogs:

2.jpg
1.jpg
Et le
Blog collectif 1.jpg
Et demain est un autre jour!
1068008157.jpg
Toutes nos pensées pour Max Göldi
1360572638.jpg

Commentaires

  • Scandaleux, faire croire que faire tourner des voitures sur place va changer le monde. Vous dites que ce regroupement n'est pas du vandalisme, je nomme "vandales" les gens qui empêchent à un fils de rendre visite à son père mourant, les gens qui empêchent d'autres d'aller travailler, les gens qui portent atteinte à la liberté des autres. Ce rassemblement ne porte pas le symbole de l'écologie, mais de la stupidité de l'homme! Éteignez vos lumières chez vous, en - vraie - protestation. "Mais non, ça c'est écolo, et en plus ça nous fait pas de pub, c'est bien de se sentir grand quand on est un charlatant!"

    Pour que certains se réveillent...

  • @Jack Sirow: Je ne pense pas que chacune des personnes seules dans leurs voitures en centre-ville sont des gens qui vont rendre visite à un proche agonisant à l'hôpital ! Regardez un peu autour de vous - au lieu de voir le monde à travers le Matin - le nombre de personnes qui prennent la voiture pour un moyen de déplacement individuel, alors qu'elle peuvent accueillir trois ou quatre gens de plus.
    Alors arrêtez un peu votre casuistique excessive et sentimentale, évitez les "charlatant" et autres "Pour que certains se réveillent..." à la fin d'un message, qui ne fait que montrer l'irrespect et l'ignorance dont vous faites la preuve: c'est en effet la seule chose que vous apportez.

    A bon entendeur.

    Roger

  • Hey Jack !!

    Tu m'as l'air d'un vrai charlot, comme on en fait plus !! Faudra que tu m'explique ou ta été pêcher tes expression du style " faire tourner les voitures sur places " j'aime beaucoup... Et va falloir trouver d'autres registres, parce qu'empecher les gens d'aller travailler, à 18h30 le vendredi soir tu dois vraiment avoir un boulot de m... La lumière chez toi ça fait un moment qu'elle est éteinte j'ai l'impression, arf arf arf !!

    A bon entendeur !!

  • Fait du vélo Jack, ca détend et surtout ca permet d'aérer les neurones sclérosés.

  • Pour l'instant, A GE

    restent quelques suisses d'origine
    de ce canton
    qui en ont raz-le-bol, depuis des décades. Et vous informent:

    1) On ne veut plus payer, pour tous ces parasites.

    2) le reste suivra, bien évidemment.

  • na…ya…

    dans mes veines coule un sang purement genevois, je pourrais te réciter l'empro aussi bien que les 68 couplets du cé qu'è lainô… Et si il y avais des parasites dont je voudrais me débarrasser dans mon canton… bah ce serait toi et ton fascisme de salon de coiffure… Il faut redonner la rue aux humains et arrêter de la laisser à une minorité qui ne la fréquente qu'au travers de leur bulle climatisée à roulette…

  • C'est vraiment triste de voir que le premier posteur n'as pas repondu par la suite quelque chose d'intelligent parceque franchement, "la lumière chez toi sa fait longtemps qu'elle est éteinte" c'est méchant mais qu'est ce que c'est drôle!^^ bravo le sens de la répartie et essayez d'être moin belliqueux et de vous comprendre. En un sens si plus de rues n'étaient réservée qu'aux transports tel que vélo, roller, pieds, les personnes en voiture et en urgences connaitraient mieux leur parcours et ne seraient pas bloqué par d'autres qui ne veulent simplement que se ballader et passer un bon moment tous ensemble. Ha oui! une dernière chose, il n'y as vraiment pas assez de personnes déguisée à la critical faudrait qu'as chaque fois sa soit le carnaval^^

  • Je connais un pays où le vélo a la priorité sur les voitures, où aucun automobiliste n'oserai utiliser son klaxon contre un cycliste et où les cycliste représente 35% des usagers des rue contre 55% d'automobiliste.
    Dans ce pays la, on fait du vélo pour aller partout même au boulot, et par tous les temps, parce que quand on pédale on a pas froid.
    Ce même pays ne pratique pas de cadeau fiscale pour les riches, la classe moyenne y est très nombreuse et la pauvreté est visible parce qu'elle n'est pas cachée. (Désolé, petite digression.^^)
    Les moyens d'aide sont nombreux et les gens sont organisés et motivés.
    Ce pays c'est le Danemark.
    Et le premier qui me dit que si il y a beaucoup de cyclistes c'est parce que c'est plat, je lui répond: flémard!
    Un jour ou l'autre, le règne de la voiture sera terminé et il serai bien de s'y préparer.

Les commentaires sont fermés.