Tout le monde s'appelle Ali…ils attendent votre vote!

Imprimer

Joli prélude à une note consacrée à la diversité. Fassbinder de sa tombe nous salue. Notre vieille citée, Genève aussi multiculturelle soit-elle n’a pas de représentants de couleurs 9535_1182227728790_1621127854_505803_1577817_n.jpgou d’origine musulmane dans son exécutif. Et pourtant, ce n’est pas les hommes de bonne volonté qui manquent. Algériens, tunisiens, marocains…africains, asiatiques font pour l’instant de la figuration sur les listes électorales. A défaut de passer ils ramassent le suffrage sur la liste des biffés.  Ainsi ils battent des records. C’est enrageant, c’est rageant, c’est frustrant, c’est carrément humiliant, voir pratiquement incompréhensible. Pourquoi cette peur envers ces communautés ? Genève internationale, Genève diversité, Genève multiculturelle, Genève multiethnique…seulement pour les statistiques. La réalité est autre !

D’un côté, il y a le problème d’insécurité engendré par une poignée de maghrébins et d’africains qui font régner actuellement la loi aux Pâquis et dans d’autres quartiers de la ville. Et d’un autre côté la politique menée en Iran, en Libye, au Liban et en Syrie... La suite, c’est connue. Minarets+musulmans+une certaine délinquance…= total amalgame ! Les jeux sont faits, ils sont truqués. En plus les maghrébins de Genève et les africains ne votent pas ou peu c’est que chez eux ils n’ont pas été éduqués  à la culture de la libre élection-votation.

Bourrage d’urnes et candidat unique sont pour quelque chose. Les communautés d’origine étrangère ne votent pas ou peu par peur du ridicule et du résultat "connu d’avance" ! Je connais plusieurs candidats  qui ont lâché la politique par dépit ou dégoût. Certains ont perdu beaucoup d’argent et d’autres leurs dernières illusions. L’abnégation et la motivation suffisent-elles à elles seules  de percer dans la Genève internationale ?  J’ai des doutes mais je préfère me tromper.

Plusieurs prétendants à un siège dans l’exécutif ont dû changer de parti pour être plus visibles quitte à retourner leur veste. Les places sont chères à gauche alors on soigne sa droite et Allah qui est le plus grand reconnaîtra les siens sur son « autel »…électoral !

La 2ème photo qui illustre cette note représente trois candidats motivés et qui méritent d’aller plus loin. Ce n’est pas parce qu’on est dans un parti de droite qu’on est forcément raciste ! A gauche, les places sont chères et pour briller il faut être une exception. 9535_1182213328430_1621127854_505760_5206292_n.jpgLe chemin est long et le processus tortueux. Ces trois candidats issus de l’émigration comme bien d’autres que faute de places et d’illustrations je n’ai pas nommé sont sur le droit chemin pour réaliser le rêve genevois. Ces trois n’ont pas encore eu le privilège d’un quelconque tirage au sort médiatique…pour exprimer leurs opinions ! Ici, je leur donne un espoir limité au nombre de visiteurs uniques qui parcourent quotidiennement PLANETE PHOTOS. Visiteurs ne sont pas obligatoirement électeurs. Le rêve genevois…moi j’y crois.

Les candidats sur les photos sont dans l'ordre:

-KIRAL Muhittin (d'origine Turque) Liste N. 1 parti radical

-Ali BENOUARI (d'origine algérienne) liste N. 1 parti Radical

-ZAYANI Hédi (d'origine tunisienne) liste N. 7 parti MCG

Rubrique Pierre Maudet
9535_1176173217431_1621127854_489806_6205408_n.jpg

Conseiller administratif responsable du Département de l'environnement urbain et de la sécurité entre autre chasseur d'affiches sauvages: en rapport avec cette rubrique, les liens suivants:Affiches sauvages, Genève, n'est pas une poubellePierre Maudet, j'adore!, Maudet et Longchamps ouvrent le bal électorel, Sécu-municipaux-cop!Maudet aux Pâquis!, et Maudet promoteur de graffitis

9535_1178694960473_1621127854_496684_3603683_n.jpg
A Genève:
9535_1181475749991_1621127854_503937_7607180_n.jpg
9535_1182251569386_1621127854_505860_1985270_n.jpg
9535_1182251849393_1621127854_505867_844422_n.jpg
9535_1182251809392_1621127854_505866_498268_n.jpg
9535_1182237729040_1621127854_505851_6535768_n.jpg
9535_1182237809042_1621127854_505853_2345663_n.jpg
9535_1182251609387_1621127854_505861_3770668_n.jpg
9535_1182251649388_1621127854_505862_3608159_n.jpg
9535_1182251689389_1621127854_505863_2030927_n.jpg
Bus N. 10
9535_1182251769391_1621127854_505865_1978492_n.jpg
???
9535_1182251729390_1621127854_505864_7061310_n.jpg
9535_1182251929395_1621127854_505869_770250_n.jpg
9535_1182251889394_1621127854_505868_5462349_n.jpg

Ne partez pas avant de faire un tour sur: Le blog du Jet d'eau
9535_1182237569036_1621127854_505847_2192847_n.jpg
Et demain est un autre jour!
1068008157.jpg

Commentaires

  • Cher Haykel, merci pour ce coup de pub inattendu, dont beaucoup d'amis, qui ont apprécié, m'ont parlé.
    J'espère avoir l'occasion de vous rencontrer et d'avoir des échanges directs et moins brefs. Si le coeur vous en dit, venez à la réunion d'information et de débats que j'organise demain au billard BBA, 8, rue de Lyon, à partir de 18H00.

    A propos de l'association "diversité dans la cité". cette association, née le 18 août dernier, a déjà beaucoup investi le champ des communautés d'origine étrangère, tout en sensibilisant les autres, sur deux concepts appelés à alimenter le débat public. Ils répondent, entre autre, à la question que le concept d'intégration n'a pas su prendre en charge: pourquoi des communautés qui vivent à genève (et au delà, en Suisse) depuis 25, 30, voire 40 ans tournent le dos aux institutions? Elles ne votent pas et ne s'intéressent pas aux débats qui concernent leur cité.Peut-on dire d'elles qu'elles ne sont pas intégrées? Bien sûr que non, au regard des critères de la politique d'intégration: maîtrise de la langue, connaissance du pays et de son histoire, etc. Nous fournissons la réponse, et avec elle les deux concepts que nous avons élaborés: appropriation et participation. Pour permettre aux migrants de s"'intégrer" véritablement, ils faut, en effet, qu'ils s'approprient les valeurs de ce pays et les espaces d'expression; Tous les espaces, et pas seulement l'es espace culturel (qui tend plutôt à les conduire à la guettoisation). Nous parlons des espaces où se prennent les décisions qui concernent tout le monde: l'économique, l'administratif et, bien sûr, celui qui est la clé de tous les espaces: le politique. Le moyen à disposition? ce ne peut être ni la discrimination positive (nous ne sommes pas aux Etats unis) ni le fait du prince (nous ne sommes pas en france). Nous sommes en Suisse où les ministres, comme les députés et comme les juges, sont élus. Nous sommes donc renvoyés à la problématique de la participation électorale, condamnés à passer par là. les expériences précédentes (dont la mienne) montrent l'extrême difficulté à se faire élire, compte-tenu du système électoral à genève et en Suisse. QUE FAIRE DANS CES CONDITIONS? L'idée centrale, autour des deux concepts précédents est d'unir les réseaux de tous ces candidats. c'est ce que nous avons entrepris de faire, en fondant l'association DDC. celle-ci soutient ses membres en appelant à voter pour eux. le succès, si tous les candidats jouent le jeu en activant leurs réseaux propres, est garanti, avec des conséquences qui risquent de perturber (révolutionner?) le jeu politique à genève. Nous en avons en tous cas pris le chemin, de manière ferme et résolue.
    Il est tard à l'heure où j'écris ces lignes.
    Je vous souhaite une bonne journée et vous dis à bientôt.
    Ali Benouari

Les commentaires sont fermés.