Premières impressions sur Pâques !

Imprimer

Il est 22h00, Genève est vide de ses habitants et de ses voitures. On dirait qu’un couvre feu règne sur la ville. Les passants ne passent plus et les voitures ne circulent presque plus. Même les sirènes de la police et des ambulances se font rares. Le quartier de la gare d’où je transmets maintenant mon compte rendu d’habitude centre névralgique de la ville bien fréquenté à cette heure de la nuit subit aussi une baisse flagrante de sa fréquentation. Bon nombre de Genevois ont déjà pris le chemin des vacances ou s’apprêtent à le faire. Pour les plus chanceux, une semaine de farniente, pour les moins chanceux un week-end prolongé et pour les malheureux désargentés, la maison. Durant le week-end de Pâques, la ville devient triste. Pendant deux jours ouvrables, lundi et vendredi les commerces ferment et Genève devient une ville fantôme abandonnée par les siens aux rares touristes. Telles sont mes premières impressions à la veille de Pâques.

Rubrique Pierre Maudet

Conseiller administratif responsable du Département de l'environnement entre autre chasseur d'affiches sauvages: en rapport avec cette rubrique, les liens suivants:Affiches sauvages

Genève, n'est pas une poubelle

n1621127854_234249_3516203.jpg
Rubrique Jet d'eau:
Voir mon reportage
n1621127854_234247_7237181.jpg
n1621127854_234245_6000349.jpg
Des nouvelles des travaux...qui encombrent la ville:
n1621127854_234244_2608213.jpg
La baignade d'un charriot:
n1621127854_234248_1762084.jpg
La photo du jour!

La pizzeria La Siesta n'existe plus depuis plusieurs années. A sa place, il y a un restaurant Thai-Chinois. L'ancienne enseigne est toujours là en double exemplaire. Une pollution visuelle qui échappe à la vigilance des services de la ville de Genève.

2659_1083738786628_1621127854_227462_5447160_n.jpg
Joyeuses Pâques!
n1621127854_232686_5939749.jpg
Agenda:
n1621127854_232691_2273756.jpg
Et demain est un autre jour!
Lien permanent Catégories : Genève 1 commentaire

Commentaires

  • "et pour les malheureux désargentés, la maison"
    oooh, c'est pas si mal d'avoir la ville pour soit! les terrasses sont libres, les gens plus tranquilles, un aperçu de l'été en somme!

Les commentaires sont fermés.