Sexe, fellation et naiveté

Imprimer


Dans l’ordre ou le désordre ça résume bien la situation de cette navrante histoire fribourgeoise. Du porno en culotte courte presque à la sortie de la maternelle. Une fondue qui a mal tourné !
Prenons cette compilation de la Une de journaux de ces derniers mois comme point de départ à mon raisonnement.
Les jeunes commencent leur expérience en tout genre de plus en plus tôt. Ils veulent devenir mûrs avant la maturité. C’est une course contre la montre. Qui fera son premier coma éthylique, sa première pipe, son premier snif…avant les autres… Brûler les étapes c’est bien, mais après on devient vite blasé à force d’être le prodige de service. Il y a là un véritable problème de société. Les jeunes sont devenus violents et agressifs entre eux et contre leurs aînés. Leur incivilité sur le domaine public est nombreuse et innombrable.
Sans titre-2.jpgEssayez de dire à un jeune dans les transports publics de céder sa place à une personne âgée ou d’enlever ses pieds du siège d’en face, de baisser le son de son MP3 ou encore d’éteindre son joint vous finirez ou vous commencez la journée selon votre emploi du temps aux urgences. Les éducateurs sont débordés, les parents démissionnaires, les écoles ringardisées, les autorités ne mesurent pas encore l’étendue de ce problème. C’est une génération en perdition…
A la maison quand on a sa propre chambre, sa propre télévision et son propre ordinateur, sans contrôle, c’est la porte ouverte à la dérive. Les parents pensent bien faire et œuvrent pour le confort de leurs enfants et au fait, ils ne leur rendent pas service. Sans encadrement, l’ogresse TV et le monstre internet deviennent le modèle à suivre, Desperate Housewives ou You tube l’exemple, le porno un moyen d’asservissement et de pression.
Revenons à nos moutons fribourgeois. Selon le quotidien Le Temps qui a eu le temps d’enquêter et le mérite de révéler en premier cette affaire, je cite dans le texte : « Il s’agit essentiellement de fellations prodiguées aux garçons principalement sur l’un des accusés». ça le mérite d’être clair. Ils sont 15 accusés, mais un seul gâté !
Autre chose le pot aux roses a été découvert suite à un examen médical, sur une des 2 filles. Qu’on m’explique, quelle trace laisse une fellation pour qu’on puisse déceler qu’il y a eu des relations... buccales ! Les fribourgeois qui sont forts en gruyère ont-ils appelé Grissome et ses Experts à la rescousse ?

 

Enfin le soleil a daigné montrer le bout de son nez, cet après-midi et le Jet d’eau en l’espace de quelques minutes, (un dégraissage je pense) a égayé de toute sa splendeur la rade. En exclusivité sur mon blog voilà ces quelques moments magiques que j’ai pu immortalisé avec mon APN:

Podum.jpg
3 mouettes sur un podium
DSC03646.jpg
Mouette 2.jpg
Embarquement immédiat
DSC036691.jpg
Salut Henry !
Mouette.jpg
 
Une mouette peut cacher, une grande mouette dédiée au transport public !
 
Agenda: affiche devant la gare de cornavin:
Sans titre-1.jpg
 
Vernissage de l'exposition Calvindrier 2009 à l'Espace Fusterie
Ce soir au temple de la Fusterie a eu lieu le vernissage de l’exposition Calvindrier qui se prolongera jusqu’au 14 février. Voilà quelques photos avec la remise du prix au jeune Guillaume Dénervaud qui a illustré de belle manière le mois de mars de cette année.
2009 marque le 500ème anniversaire de la naissance du Réformateur Jean Calvin. Le programme du jubilé : www.calvindrier.ch
Poussin.jpg
mars09.gif
Le dessin gagnant
Sans titre 3.jpg
DSC03719.jpg
 
Aide bloquée : Qui pourra sauver les enfants de Gaza ? certainement pas moi, je n’ai aucun pouvoir, pas l’ONU, c’est un machin qui ne sert qu’à enregistrer les vétos de l’oncle Sam et de lui obéir au doigt et à l'œil, pas la communauté européenne engluée avec sa neige, pas les gouvernements arabes toujours divisés… Je ne trouve pas de solution, à part demander au puissant occupant de larguer entre 2 missiles un carton de lait ou une boite de biscuits et des médicaments de temps en temps…
Sans titre 4.jpg
Nouvelles de Gaza vers 19h30:
Depuis le 27 décembre, 1090 Palestiniens ont été tués, dont 355 enfants et 100 femmes, et plus de 5000 blessés. Durant cette période, dix militaires et trois civils israéliens ont péri. No coment

Les commentaires sont fermés.