Comment sauver l'ex-gardient des grenats: David Marques? (29/11/2010)

Sans titre-1-ssssss.jpgL’équipe de foot-ball de Servette FC se tient actuellement en haut du classement occupant une belle troisième place dans le Challenge league. Club mythique réputé pour la formation des jeunes, Servette FC ne fait pas toujours l’unanimité. Manque d’encadrement et des ratés dans le suivi de la carrière de ses joueurs et ex-joueurs. Un cas parmi tant d’autres, j’ai rencontré dernièrement par le biais du Président du Racing club Genève, Jalel Matri l’ex gardien du Servette, David Marques. Joueur talentueux, précoce pour son âge vu qu’il avait toujours une année d’avance sur les jeunes de sa génération en occupant une place de titulaire dans les différentes catégories où il est passé. Il a même joué à la Nati et a contribué à la promotion de son équipe pour accéder au Challenge league...Son palmarès malgré son jeune âge est tout à fait convenable.2008-05-03-wohlen-08.jpg
Le poste d’un gardien dans une équipe est très précieux, les places sont rares et les opportunités encore moins. A chaque arrivée d’un nouvel entraineur, il y a des changements comme dans tous les domaines, le chef arrive avec son équipe et même si on est brillant on laisse sa place aux protégés de la nouvelle direction. A 21 ans, David Marques n’a qu’un seul souhait continuer à garder intact les buts d’une équipe. Les occasions se sont présentées à plusieurs reprises. Au début, il y avait le PSG, Sochaux, le Havre et Livorno qui ont fait des offres, mais la direction de l’époque avant la déroute des grenats a tout ignoré préférant le garder sous la main sans le faire jouer. Un sportif sans compétition se déprécie physiquement et moralement parlant. Marques l’a compris et quand Yverdon sport FC l’a contacté il n’a pas hésité un moment pour les voir. Seulement le Président de cette équipe n’a pas voulu payer le droit de sortie à Servette FC. Plus tard c’est Young Boys qui lui a fait une offre. Sans titre.jpgMais cette fois-ci Servette FC s’est montrée quelque peut gourmand en plaçant la barre aussi haut en réclamant un montant astronomique pour le libérer. Résultat des courses, David Marques ne joue plus mais continue de s’entrainer d’arrache-pied au Racing club. Il y a comme un piège dans ce système. Un footballeur peut être congédié mais on ne le laisse pas jouer ailleurs sauf pour un prêt tant qu’une équipe ne paye pas “sa formation”.  Ce jeune gardien de 21 ans, 1,85 mètre pour 80 kg ne veut pas abandonner et se sent un peu seul dans cette situation kafkaïenne. Il a beau parlé avec les dirigeants de Servette FC mais il a l’impression de ne pas être écouté, voir d’être perdu dans cette jungle de grenats,  renvoyé d’une personne à une autre sans une véritable solution. Le Marques, le foot est toute sa vie et il veut continuer à le pratiquer avec passion comme il a toujours fait. Amère mais nullement rancunier, il souhaite que son cas comme celui de tant d’autres joueurs trouve une issue favorable. Il n’ y a pas que l’argent dans la vie...L’avenir d’un sportif dépend des fois d’un geste! Le Servette FC a les moyens...Comment sauver le gardien David Marques?

 

Et demain est un autre jour!

14:29 Écrit par Haykel | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : david marques, servette fc | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook