Bilan 2020:  quelle belle pagaille ! (21/12/2020)

bilan 2020,trump,pierre maudet,confinement,déconfinementPas facile de dresser le bilan de cette année calamiteuse qui a marqué le monde entier avec cette pandémie "made in China", dixit Trump, le mauvais perdant qui ne dit pas seulement des conneries. Que peut-on retenir de 2020 ? Pas grand-chose vu que la Covid-19 a tenu pendant toute l’année le haut de l’affiche question locale et internationale. Et ce n’est même pas le feuilleton indigeste sur l’affaire "Pierre Maudet" qui dira le contraire. La mémoire me joue des tours car je ne me souviens d’aucun autre événement genevois ou Suisse qui mérite d’être évoqué dans cette note. bilan 2020,trump,pierre maudet,confinement,déconfinement
La Suisse est restée aussi lisse que d’habitude. Mais cette année elle a brillé là où on ne l’attendait pas forcément. Ne pas faire partie de la communauté européenne est un atout indéniable pour faire ce que la Suisse fait le mieux : commercer et profiter. Pour quelques francs de plus, l’argent n’a pas d’odeur...pourvu qu’on remplisse nos banques ! Ouvrir les stations de ski presque en exclusivité mondiale pour engranger le maximum, sauvegarder des places de travail et faire tourner les entreprises au détriment de la santé, ça les Suisses savent y faire ! Et tant pis pour les 10’000 touristes anglais qui vont vivre une quarantaine sur le sol helvétique. Ils l’ont cherché ! Ils observeront la poudreuse de leur fenêtre et fêteront Noël et le réveillon dans leur chambre d’hôtel pour les plus fortunés et dans un gymnase pour la classe moyenne. L’équipement de ski restera quant à lui bien au chaud au rebut. Et se souvenir des vacances made in Suisse les marquera à jamais ! Bye bye la Suisse ! Je ne pense pas que ces milliers d’amateurs de ski reviendront un jour dans notre belle Helvétie, un grand piège à touristes en manque de sensation skieuse !
bilan 2020,trump,pierre maudet,confinement,déconfinementCette année ce n’est pas seulement la Suisse qui a pataugé dans la semoule. Le coronavirus a joué avec nos nerfs et ceux des politiciens de toute la planète à de très rares exceptions. Ordre, contre-ordre, semi-confinement, déconfinement, fermeture, ouverture, refermeture, réouverture, reconfinement... Il y a de quoi perdre son latin et sa santé morale. Et la Suisse dans tout cela ? Et bien c'est la première grande épreuve pour le pays qui a montré la limite de son fédéralisme. Une cacophonie sans précédent qui dépasse le clivage du Röstigraben. Berne décide, tergiverse, tâtonne, doute, hésite, renvoi la balle aux cantons...Lesquels décident, tergiversent, tâtonnent, doutent, renvoient la baballe à la Confédération ! 2020 à oublier expressément avec ou sans vaccins providence. Allez, joyeuses fêtes, bonne année et rendez-vous prochainement avec la 3ème inévitable vague. Ah ces sacrés Chinois, je commence à regretter le départ de Trump !

PS: Les sympathisants du PLR et de l’UDC s’abstiendront de commenter car prévisible est le contenu de leur commentaire. 

Toutes les notes sur "Le coronavirus" ici

Et demain est un autre jour !

21:52 Écrit par Haykel | Lien permanent | Commentaires (19) | Tags : bilan 2020, trump, pierre maudet, confinement, déconfinement, covid19 | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook