Vivement dimanche (22/03/2009)

Eloge de la grasse matinée!

Oui j’affine mes propos, je signe et confirme mon attachement le plus absolu à la grasse matinée. Pas celle qu’a chantée le regretté Yves Montand d’après les paroles d’un autre regretté Jacques Prévert. C’était une métaphore. Moi je parle de la vraie grasse matinée, celle qui vous cloue au lit, qui vous attache avec une super glue dans les bras de Morphée. Je peux faire plus romantique mais je n’ai pas le talent poétique d’un Prévert, ni sa métaphore. Dimanche, jour de seigneur pour certains, pour moi c’est certain c’est le jour de ma grâce. La veille, je descends mes persiennes, je me barricade, je tire mes rideaux par précaution pour éviter un éventuel rayon de soleil égaré et je m’abandonne au plaisir du lit. Je me recroqueville dans une position que seul Freud peut lui donner un nom, j’enlace un oreiller et je me protège grâce à ma couette.  Il faut se réveiller de bonne  heure pour pouvoir me tirer du lit. Je prendoreiller.JPGs toutes les précautions d’usage : natel éteint, sonnerie de la porte désactivée et avec elle tout ce qui fonctionne à l’électricité pour éviter tout bourdonnement inutile à la bonne marche de mon sommeil. Mon confort baisse ma consommation d'électricité un jour par semaine. Comme quoi on peut faire des économies en dormant. La matinée de dimanche est sacrée, le seigneur repassera un autre jour, les amis et la famille aussi. Sur la porte d’entrée pour éviter les colporteurs de dimanche et la cohorte des témoins de Jéhovah, je place chaque samedi soir un écriteau qui fait du 50 comme taille en gras, double souligné, le message suivant : « Attention appartement sous alarme et maison qui fait l’élevage de chiens croisés »… Jusqu’à ce dimanche ça toujours marché. Une tactique qui vaut son poids d’oreillers.  Et il n’ y a pas de raison que ça change. Le dimanche, j’adore traîner au lit, vagabonder avec Morphée et jouer les prolongations sans recevoir d’avertissements qui vous rappellent les obligations d’un jour ouvrable. La vie appartient à ceux qui se lèvent tôt, nous dit-on, moi j’abandonne mes parts dans cette société du lève tôt. Je suis quelqu’un de désintéressé et immatériel. Vivement dimanche !

Une histoire de chien:
2589_1069890640433_1621127854_214357_7315269_n.jpg
Et une autre:
2589_1069890680434_1621127854_214358_5795136_n.jpg
Qui veut acheter?
2589_1069890600432_1621127854_214356_5160872_n.jpg
Arrête ton cirque!
2589_1069890720435_1621127854_214359_705334_n.jpg
2589_1069890760436_1621127854_214360_481945_n.jpg
Jet d'eau:
2589_1069890800437_1621127854_214361_8089479_n.jpg
2589_1069890840438_1621127854_214362_3164959_n.jpg
2589_1069890880439_1621127854_214363_2076173_n.jpg
2589_1069890960441_1621127854_214365_7152005_n.jpg

Rubrique Pierre Maudet

Conseiller administratif responsable du Département de l'environnement entre autre chasseur d'affiches sauvages: en rapport avec cette rubrique, les liens suivants:Affiches sauvages

Genève, n'est pas une poubelle

2589_1069891000442_1621127854_214366_6955984_n.jpg
2589_1069891040443_1621127854_214367_5596304_n.jpg
Bien joué!
2589_1069891080444_1621127854_214368_7917937_n.jpg
Rubrique touriste:
2589_1069891120445_1621127854_214369_7194733_n.jpg
Rubrique mendiant:
2589_1069962282224_1621127854_214465_4629245_n.jpg
2589_1069962242223_1621127854_214464_663707_n.jpg
Terrasse:
2589_1069962482229_1621127854_214470_943564_n.jpg
A chacun son vélo:
2589_1069962522230_1621127854_214471_3106094_n.jpg
Le train train touristique:
2589_1069962202222_1621127854_214463_4441767_n.jpg
Du pain pour les cygnes, encore?
2589_1069962122220_1621127854_214461_60885_n.jpg

23:20 Écrit par Haykel | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : genève, jet d'eau, pierre maudet, mendiants | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook