tourisme

  • Genève Lake Festival: Un avion de Swiss fait son show

    Imprimer

    DSC_2197.JPGLa compagnie Swiss a fait son show aujourd’hui samedi 6 août à 18h30 en envoyant un de ses derniers avions fraîchement acquis parader sur notre rade. Le nouveau Bombardier CSeries de Swiss qui sera stationné à Genève dès avril 2017 a subjugué les nombreux fêtards qui sont venus pour participer à la « Geneva Lake Festival » la nouvelle mouture de la défunte « Fête de Genève ».
    Spectacle inédit pour un avion d’une telle envergure dans un décor de rêve. Un bon plan marketing. Mais hélas, un regret et de taille: l’absence du Jet d’eau à cause de la bise qui a rendu les photos moins attrayantes car l’avion de Swiss qui a survolé la rade à une hauteur de plus de 150 mètres n’avait pas un panorama idéal pour marquer l’évènement. Par contre j’ai trouvé sympa l’interactivité entre le journaliste de ONE FM qui est entré en contact et en direct avec le pilote du Bombardier le tout transmis via hauts parleurs disposés autour de la rade.

    Sans titred.jpg

    DSC_2207.JPG

    Sans titree.jpg

    DSC_2211.JPG

    DSC_2201.JPG

    Sans titree.jpg

    DSC_2205.JPG

    DSC_2215.JPG

    Sans titre 2.jpg

    Sans titreaa.jpg

    Sans titre4.jpg

    DSC_2191.JPG

    Sans titre5.jpg

    DSC_2244.JPG

    DSC_2236.JPG

    DSC_2235.JPG

    DSC_2233.JPG

    5.jpeg

    DSC_2190.JPG

    Sans titrew.jpg

    Et demain est un autre jour!

  • Tourisme: La Tunisie en live dans cinq métropoles européennes

    Imprimer

    ONTT-Campagne-PUB[1].jpgPour sauver une saison touristique 2016 qui s’annonce morose, la Tunisie lance une opération de séduction en direction des clients européens.

    La nouvelle campagne publicitaire de l’Office national du tourisme tunisien (ONTT) invite au dépaysement les habitants de 5 métropoles européennes : Paris, Bruxelles, Milan, Berlin et Londres, qui auront, pendant 3 jours, une fenêtre en live ouverte sur la Tunisie.


    L’ONTT, qui assure la promotion du tourisme tunisien, et notamment en dehors des frontières nationales, lance une nouvelle action d’envergure en Europe pour relancer un secteur en crise depuis la révolution de janvier 2011 et, plus particulièrement, depuis les attentats terroristes de 2015 au musée du Bardo et dans un hôtel de Sousse.

    Depuis ces attentats, qui ont coûté la vie à des dizaines de touristes, la destination Tunisie n’a plus la côte en Europe, où le pays du jasmin n’arrive plus à surmonter son déficit d’image. Des tours opérateurs basés à l’étranger ont essayé, par des opérations ponctuelles, de relancer la destination mais sans succès.

    tourisme,tourisme tunisien,sidi bou said,hammamet,tozeurC’est dans ce climat morose que l’ONTT entame une grande opération de charme dans 5 grandes capitales européennes. Ainsi donc, Paris, Bruxelles, Milan, Berlin et Londres vivront du mardi 31 mai au vendredi 2 juin au rythme de la Tunisie. Le concept est original. En direct et en simultané des fenêtres publicitaires dans des abris bus situés dans des endroits stratégiques transmettront en live la vie au quotidien à Hammamet, Sidi Bou Saïd et Tozeur.

    La Tunisie sans fard, sans Photoshop et sans artifice. La carte du 100% naturel proposée aux futurs touristes.
    Durant 3 jours de 7h à 19h, des caméras disposés dans les 3 villes touristiques tunisiennes, filmeront la vie locale et transmettront comme un bol d’air la lumière qui régnera à ce moment. Une manière de dire que la sécurité règne dans le pays où il a toujours fait bon vivre. Pourvu que la météo soit au rendez-vous et que les aléas du direct viennent pas perturber cette belle opération avec des images imprévues pouvant nuire au pays.

    Pour cette nouvelle campagne européenne, l’ONTT a fait appel aux services de l’agence Publicis et à JCDecaux, numéro 1 mondial du mobilier urbain et de la publicité dans les transports et numéro 1 européen de l’affichage grand format.

    Les panneaux seront disposés à la Gare de Lyon et à la Gare Saint-Lazare à Paris, à Old Spitalfields à Londres, à la Place Stéphanie, à la Place Jourdan et à la Cinquantenaire à l’avenue de Tervuren à Bruxelles, à l’Europaplatz/Hauptbahnhof, au HackescherMarket, au Karl-Liebknechtstraße, au Friedrichstraße et au Kastanienallee à Berlin et enfin au Piazza Cavour, au Largo La Foppa, au Largo Cairoli et au Corso Sempione à Milan.
    Cinq grandes villes européennes avec un fort potentiel de vacanciers que la destination Tunisie cherche à convaincre de reprendre confiance en elle!

    Article paru dans Kapitalis le 24 mai 2016

    Et demain est un autre jour!

  • Tourisme tunisien: des Suisses au Bardo et à Hammamet

    Imprimer

    DSC_2656aaaaaaaaa.jpgPour relancer le tourisme tunisien, il n’ y a pas mieux que des actions médiatiques. La dernière en date a eu lieu ce week-end qui a vu l’arrivée de deux groupes de personnalités en provenance de la Belgique et de la Suisse. Nous avons suivi le séjour de la délégation Suisse.

    Emotion au Bardo

    DSC_2595aaaaaaaaa.jpgVisite éclair mais programme chargé pour la soixantaine de Suisses venus de domaines divers apporter leur soutien à la population tunisienne et aider à relancer un tourisme frappé de plein fouet par un terrorisme aveugle qui a sévi ces derniers mois, et pas seulement en Tunisie.

    Deux points forts ont marqué cette escapade de 3 jours. Tout d’abord la visite de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP), où le groupe a été reçu par 6 députés, notamment Raouf El-May, Zied Lakhdar, Ali Bennour et Ramzi Ben Fraj ainsi que par son excellence Rita Adam, ambassadrice de la Suisse en Tunisie.

    DSC_2805aaaaaaaaa.jpgL’intellectuel et homme de théâtre Mohamed Raja Farhat, habile conteur, a raconté avec des mots forts et touchants l’histoire de la Tunisie. Son intervention a, d’ailleurs, été longuement applaudie.

    Au Musée du Bardo, c’est l’émotion qui a envahi les invités suisses à la vue des impacts de balles sur les murs et les vitrines des 2 salles d’exposition, théâtre de l’attentat meurtrier commis le sinistre 18 mars dernier.

    Déjeuner chez Achour et visite des souks à Hammamet

    DSC_2773aaaaaaaaa.jpgLa veille du départ, séjour à Hammamet à l’hôtel Hasdrubal et dîner avec la ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Selma Elloumi Rekik, qui, dans son mot de bienvenue, a rappelé que la Tunisie est, certes, en guerre contre le terrorisme, mais qu’elle est en train de gagner, grâce notamment à la vigilance des citoyens et au renforcement de la coopération sécuritaire avec l’Union européenne et les Etats-Unis. La Tunisie se met aux standards de sécurité internationaux, a-t-elle souligné. Message destiné à l’intérieur comme à DSC_2826aaaaaaaaa.jpgl’extérieur du pays : les Tunisiens sont déterminés à vaincre le terrorisme, qui ne les fera jamais plier. Mme Elloumi Rekik a rajouté  que cette «pause» passagère dans le développement du tourisme tunisien sera une occasion pour restructurer et diversifier l’offre proposée aux touristes.

    Etaient également présents à cette soirée, Neji Jalloul, ministre de l’Education nationale, Abdellatif Hmam, directeur général de l’Office national du tourisme tunisien (ONTT),  Mohamed Ali Toumi, président de la Fédération tunisienne des agences de voyages (FTAV) et plusieurs autres personnalités du monde du tourisme et de la culture.

    L’incontournable et classique Sidi Bou Saïd

    DSC_2846aaaaaaaaa.jpgAvant le retour à Genève, une excursion à Sidi Bou Saïd a enchanté les visiteurs du week-end qui ont été ravis d’avoir fait le déplacement et participé à cette campagne de solidarité au slogan fédérateur: «Tunisie, moi  j’y vais», qui sonne comme un défi au terrorisme.

    L’association le Pont Genève et le tour opérateur le Must Air Marin, initiateurs de la visite, ont accompli leur mission en organisant cette opération de solidarité. Le travail continue et d’autres actions de ce genre avec d’autres pays sont les bienvenues pour réanimer le tourisme et lui donner un nouveau départ.

    DSC_2712aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2688aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2717aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2720aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2722aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2739aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2742aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2768aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2769aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2770aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2772aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2773aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2775aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2778aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2781aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2790aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2791aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2792aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2787aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2782aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2805aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2848aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2897aaaaaaaaa.jpg

    Légende photo:

    Photo 1: A l'assemblée des représentants du peuple au Bardo

    Photo 2: l'ambassadrice de la Suisse en Tunisie, son excellence Rita Adam en compagnie de Miss Tunisie 2014 Wahiba Arres

    Photo 3: le groupe à Sousse

     Photo 4; Restaurant "Chez Achour"

    Photo 5: à  l'hôtel Hasdrubal la ministre du Tourisme et de l’Artisanat Selma Elloumi Rekik, le député Raouf El May et Tahar Khadraoui

    Photo 6: une photo du groupe à l'hôtel Hasdrubal

    D'autres photos sur ce lien

    Artcle paru dans Kapitalis le 21 septembre 2015

    En rapport avec cette note:

    Tourisme: des Suisses et des Tunisiens se mobilisent pour la relance de la destination Tunisie

  • Tourisme: des Suisses et des Tunisiens se mobilisent pour la relance de la destination Tunisie

    Imprimer

    11928758_916657021741693_3248969835050671750_o.jpgUn avion pour Tunis en solidarité avec le pays du jasmin.
    Du 18 au 20 septembre, 70 personnalités du monde politique, culturel et médiatique suisse seront invitées à Tunis pour relancer le tourisme. Au menu, des visites mais aussi des rencontres avec des officiels et des personnes de la société civile.
    Le week-end de la solidarité
    Les bonnes volontés pour relancer le tourisme tunisien après l’attentat du Bardo et de Sousse ne manquent pas. La dernière en date est celle qui se déroulera ce week-end avec un avion de solidarité avec la Tunisie en provenance de Genève. Derrière cette opération citoyenne, l’infatigable Tahar Khadraoui et son tour opérateur Air Marin, et l’association  de Jalel Matri “Le Pont Genève” dont le bTK 1.jpgut est de promouvoir les échanges culturels entre la Suisse et la Tunisie. Tunisair et l’ONTT participeront à ce week-end de la solidarité en transportant les invités et en organisant leur séjour sur place.
    Environ 70 participants essentiellement des voyagistes mais aussi des journalistes, des chefs d’entreprises, des députés, des conseillers municipaux, des adjoints aux maires, des syndicalistes, des artisans, des assureurs, des personnes de la société civile…
    Tout ce beau monde est invité l’espace de 3 jours 2 nuits à visiter au pas de course Hammamet, Nabeul, Carthage, Sidi Bou Said et bien sûr Tunis avec le Musée de Bardo et l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) où il aura des entretiens avec des députés.
    Matri Jalel.jpgMontrer le visage de la Tunisie actuelle
    Au programme de la délégation pendant son séjour tunisien une rencontre avec un représentant de l’Utica, un dîner avec la ministre du Tourisme et de l’Artisanat Selma Elloumi Rekik, en compagnie de Radhouane Ben Salah, président de la FTH, et Mohamed-Ali Toumi, président de la FTAV. Le tout sera couronné par un point presse avec les médias tunisiens et suisses.
    Pour Tahar Khadraoui, un professionnel aguerri, qui a connu toutes les crises ayant frappé le tourisme au cours des 20 dernières années et qui pousse sans relâche la destination, «c’est un voyage de solidarité, d’amitié et de promotion de la Tunisie. Refaire parler de notre pays et le remettre à la place qui lui revient, dans le peloton des destinations touristiques en Méditerranée». Objectif partagé par Jalel Matri de l’association “Le Pont Genève” qui veut montrer «le visage de la Tunisie actuelle». C’est bon pour l’image de la Tunisie!

    Article paru dans Kapitalis le 16 septembre 2015

    Et demain est un autre jour!

  • Le street-art à Barcelone, un paradis!

    Imprimer

    DSC_2424-sssssssss.jpgBarcelone ville vitrine de Gaudi, Miro et Picasso mais aussi des graffeurs dont la réputation a dépassé les frontières espagnoles. A l’avant-garde, le street-art en Espagne et particulièrement à Barcelone est florissant à tel point qu’il y a des visites guidées et gratuites pour découvrir les dernières nouveautés. A Barcelone il existe une auberge de jeunesse (Graffiti Hostel Barcelona) entièrement décorée de graffitis c’est dire l’intérêt que portent les espagnols à cet art éphémère.
    DSC_2445-sssssssss.jpgEn ville, c’est rare qu’on trouve des graffitis sauvages car les autorités espagnoles sont très vigilantes et surtout très répressives. C’est en dehors de la ville que fleurissent les fresques. Par contre dans les quartiers historiques de Barcelone: Born, Raval et Gòtic un compromis a été trouvé entre graffeurs, autorités et commerçants. Les graffeurs utilisent les devantures de magasins tels que les rideaux de fer pour s’exprimer librement en respectant certains critères ou bien exécutent une commande de la part des propriétaires. Une reproduction de l’activité commerciale du magasin ou sujet libre qui reflète les lieux. Stickers, stencils, posters et graffitis sont visibles dans les quartiers mentionnés plus haut et donnent le tournis à l’amateur de ce genre d’art que je suis!

    DSC_2362-sssssssss.jpg

    DSC_2363-sssssssss.jpg

    DSC_2364-sssssssss.jpg

    DSC_2358-sssssssss.jpg

    DSC_2370-sssssssss.jpg

    DSC_2381-sssssssss.jpg

    DSC_2383-sssssssss.jpg

    DSC_2382-sssssssss.jpg

    DSC_2374-sssssssss.jpg

    DSC_2373-sssssssss.jpg

    DSC_2375-sssssssss.jpg

    DSC_2377-sssssssss.jpg

    DSC_2376-sssssssss.jpg

    DSC_2596-sssssssss.jpg

    DSC_2372-sssssssss.jpg

    DSC_2387-sssssssss.jpg

    DSC_2481-sssssssss.jpg

    DSC_2427-sssssssss.jpg

    DSC_2602-sssssssss.jpg

    DSC_2444-sssssssss.jpg

    DSC_2449-sssssssss.jpg

    DSC_2450-sssssssss.jpg

    DSC_2451-sssssssss.jpg

    DSC_2452-sssssssss.jpg

    DSC_2453-sssssssss.jpg

    DSC_2454-sssssssss.jpg

    DSC_2445-sssssssss.jpg

    DSC_2446-sssssssss.jpg

    DSC_2447-sssssssss.jpg

    DSC_2448-sssssssss.jpg

    DSC_2390-sssssssss.jpg

    DSC_2594-sssssssss.jpg

    DSC_2551-sssssssss.jpg

    DSC_2434-sssssssss.jpg

    DSC_2586-sssssssss.jpg

    DSC_2380-sssssssss.jpg

    DSC_2386-sssssssss.jpg

    DSC_2584-sssssssss.jpg

    DSC_2554-sssssssss.jpg

    DSC_2558-sssssssss.jpg

    DSC_2552-sssssssss.jpg

    DSC_2592-sssssssss.jpg

    DSC_2560-sssssssss.jpg

    DSC_2598-sssssssss.jpg

    DSC_2378-sssssssss.jpg

    DSC_2601-sssssssss.jpg

    20150213_220831-sssssssss.jpg

    20150213_220938-sssssssss.jpg

    20150214_205533#1-sssssssss.jpg

    20150214_205551-sssssssss.jpg

    20150214_205749#1-sssssssss.jpg

    20150214_205758-sssssssss.jpg

    20150214_210239-sssssssss.jpg

    20150213_220952-sssssssss.jpg.jpg

    20150213_221011-sssssssss.jpg

    20150213_221030-sssssssss.jpg

    20150213_221046-sssssssss.jpg

    20150213_221133-sssssssss.jpg

    20150213_221229-sssssssss.jpg

    20150214_205319-sssssssssjpg.jpg

    20150214_205332-sssssssss.jpg

    20150214_205516-sssssssss.jpg

    20150214_205522-sssssssss.jpg

    20150214_205810#1-sssssssss.jpg

    20150214_210220-sssssssss.jpg

    20150214_212544-sssssssss.jpg

    20150214_212553-sssssssss.jpg

    20150214_213540-sssssssss.jpg

    DSC_2301-sssssssss.jpg

    DSC_2365-sssssssss.jpg

    DSC_2366-sssssssss.jpg

    20150213_221155-sssssssss.jpg

    20150214_205948-sssssssss.jpg

    20150213_221531-sssssssss.jpg

    20150213_221108-sssssssss.jpg

    20150214_213534-sssssssss.jpg

    DSC_2518-sssssssss.jpg

    DSC_2391-sssssssss.jpg

    DSC_2368-sssssssss.jpg

    DSC_2385-sssssssss.jpg

    DSC_2396-sssssssss.jpg

    DSC_2397-sssssssss.jpg

    DSC_2400-sssssssss.jpg

    DSC_2402-sssssssss.jpg

    DSC_2403-sssssssss.jpg

    DSC_2404-sssssssss.jpg

    DSC_2405-sssssssss.jpg

    DSC_2406-sssssssss.jpg

    DSC_2407-sssssssss.jpg

    DSC_2408-sssssssss.jpg

    DSC_2409-sssssssss.jpg

    DSC_2410-sssssssss.jpg

    DSC_2392-sssssssss.jpg

    DSC_2398-sssssssss.jpg

    DSC_2393-sssssssss.jpg

    DSC_2394-sssssssss.jpg

    DSC_2401-sssssssss.jpg

    DSC_2413-sssssssss.jpg

    DSC_2415-sssssssss.jpg

    DSC_2411-sssssssss.jpg

    DSC_2412-sssssssss.jpg

    DSC_2414-sssssssss.jpg

    DSC_2416-sssssssss.jpg

    DSC_2417-sssssssss.jpg

    DSC_2418-sssssssss.jpg

    DSC_2419-sssssssss.jpg

    DSC_2420-sssssssss.jpg

    DSC_2421-sssssssss.jpg

    DSC_2422-sssssssss.jpg

    DSC_2429-sssssssss.jpg

    DSC_2430-sssssssss.jpg

    DSC_2431-sssssssss.jpg

    DSC_2432-sssssssss.jpg

    DSC_2589-sssssssss.jpg

    DSC_2433-sssssssss.jpg

    DSC_2583-sssssssss.jpg

    DSC_2590-sssssssss.jpg

    DSC_2591-sssssssss.jpg

    DSC_2595-sssssssss.jpg

    DSC_2587-sssssssss.jpg

    DSC_2588-sssssssss.jpg

    DSC_2564-sssssssss.jpg

    DSC_2575-sssssssss.jpg

    DSC_2580-sssssssss.jpg

    DSC_2581-sssssssss.jpg

    DSC_2576-sssssssss.jpg

    DSC_2582-sssssssss.jpg

    DSC_2562-sssssssss.jpg

    DSC_2565-sssssssss.jpg

    DSC_2566-sssssssss.jpg

    DSC_2579-sssssssss.jpg

    DSC_2570-sssssssss.jpg

    DSC_2571-sssssssss.jpg

    DSC_2572-sssssssss.jpg

    DSC_2567-sssssssss.jpg

    DSC_2569-sssssssss.jpg

    DSC_2573-sssssssss.jpg

    DSC_2503-sssssssss.jpg

    DSC_2517-sssssssss.jpg

    DSC_2536-sssssssss.jpg

    DSC_2545-sssssssss.jpg

    DSC_2539-sssssssss.jpg

    DSC_2548-sssssssss.jpg

    DSC_2549-sssssssss.jpg

    DSC_2550-sssssssss.jpg

    DSC_2585-sssssssss.jpg

    148 photos

    D'autres notes sur Barcelone: ici, ici et ici 

    Des graffitis genevois: ici

    Et demain est un autre jour!

  • Faire la fête à Barcelone

    Imprimer

    3.jpgCe qui contribue au charme de Barcelone c’est le nombre très important de bars qui restent ouverts jusqu’à 4h du matin. En ville, il n’y a pas un quartier qui ne possède pas son propre troquet, mieux chaque zone du territoire barcelonais est quadrillée par d’innombrables bistrots, restaurants, cafés, bars...Tout pour faire la fête et célébrer la joie de vivre. Dans les dédales de la vieille ville souvent on tombe sur des bijoux bien cachés du regard des passants car de l’extérieur rien ne filtre sur l’ambiance et la décoration des lieux. Bars branchés, bars rétros, bars nostalgiques d’une certaine époque, bars à tapas, bars à thème...Barcelone offre un impressionnant choix aux fêtards. Voici en quelques photos prises par un smartphone un de ses bars kitsch qui font le bonheur de la population barcelonaise et ses touristes.

    1.jpg

    9.jpg

    2.jpg

    4.jpg

    5.jpg

    6.jpg

    7.jpg

    8.jpg

    10.jpg

    12.jpg

    13.jpg

    14.jpg

    15.jpg

    16.jpg

    17.jpg

    18.jpg

    19.jpg

    24.jpg

    25.jpg

    20.jpg

    21.jpg

    22.jpg

    D'autres notes sur Barcelone: ici et ici

    Et demain est un autre jour!

  • Un week-end à Barcelone pour oublier l'ennuyeuse Genève!

    Imprimer

    DSC_2124-sssssssss.jpgDe retour d’un week-end à Barcelone je ne peux m’empêcher de faire un parallèle avec notre ville. En comparaison,  je trouve Genève très sage voir ennuyante par rapport à plusieurs capitales européennes. Les magasins qui ferment tôt, des attractions touristiques limitées, le couvre feu qui règne dimanche en ville surtout s’il n’y a pas de soleil...font que Genève est moins attractive que bon nombre de métropoles. Oui c’est vrai en Espagne c’est une autre mentalité et un rythme de vie différent du notre car il y a la sieste qui coupe la journée et les horaires de travail. Des réflexions de “touriste” qui sont basées par mes observations sur le terrain:
    DSC_2260-sssssssss.jpg-A Barcelone que j’ai visité plusieurs fois comme d’autres villes espagnoles les autochtones paraissent moins stressés qu’ailleurs. Ils prennent le temps de sortir et de profiter de la vie.
    -Le vélo en libre service est un système bien rôdé dans la capitale de la Catalogne. Il suffit de se présenter dans l’un des innombrables points à dispositions en ville (401), de s’inscrire au préalable et de profiter de ce moyen de transport agréable et écologique. La seule ombre au tableau: les touristes ne peuvent profiter de cet avantage car il faut être domicilié en Espagne.
    DSC_2229-sssssssss.jpg-La célèbre Rambla qui fait 1200 m de longueur et 35 m de largeur continue d’attirer les touristes et les promeneurs. Seuls les acteurs qui alimentent le moteur principal ont changé. Des vendeurs ambulants la plus part d’origine indo-pakistanaise et des jeunes prostituées nigériennes occupent l’allée centrale de la Rambla.
    -Les transports publics (tram, métro et bus) sont ponctuels. Et les horaires sont affichés en temps réel sur de grands écrans.
    -La cuisine est variée et succulente et les prix suivent la courbe du budget de chacun. Et grâce à la baisse de l’euro par rapport au franc suisse les soldes deviennent “une affaire” à saisir!
    -Les hôtels sont propres et correspondent au standard affiché.
    DSC_2245-sssssssss.jpg-Une animation nocturne à la hauteur d’une grande ville.
    -Une sécurité rassurante avec la présence accrue de la police sur le terrain.
    -Des graffitis à la pelle souvent autorisés. J’en parlerai dans une autre note.
    En conclusion, je n’ai vu que des points positifs à Barcelone, ville propre à souhait, agréable à visiter est pourvue d’un climat très doux pour la saison. Que demander de plus! Si vous êtes organisé et que vous réservez votre billet d’avion à l’avance le voyage au fief du FC Barcelone vaut vraiment la peine.

    PS: attention j'aime ma ville, Genève et ce n'est là que des impressions de voyage!

    DSC_2266-sssssssss.jpg

    DSC_2244-sssssssss.jpg

    DSC_2246-sssssssss.jpg

    DSC_2247-sssssssss.jpg

    DSC_2249-sssssssss.jpg

    DSC_2253-sssssssss.jpg

    DSC_2254-sssssssss.jpg

    DSC_2256-sssssssss.jpg

    DSC_2257-sssssssss.jpg

    barcelone 2015,genève

    barcelone 2015,genève

    DSC_2356-sssssssss.jpg

    DSC_2357-sssssssss.jpg

    barcelone 2015,genève

    barcelone 2015,genève

    barcelone 2015,genève

    barcelone 2015,genève

    barcelone 2015,genève

    barcelone 2015,genève

    barcelone 2015,genève

    DSC_1953-sssssssss.jpg

    DSC_1985-sssssssss.jpg

    DSC_1986-sssssssss.jpg

    DSC_1952-sssssssss.jpg

    DSC_1950-sssssssss.jpg

    DSC_1972-sssssssss.jpg

    DSC_2023-sssssssss.jpg

    DSC_1977-sssssssss.jpg

    DSC_2022-sssssssss.jpg

    DSC_1951-sssssssss.jpg

    DSC_1954-sssssssss.jpg

    DSC_1955-sssssssss.jpg

    DSC_1956-sssssssss.jpg

    DSC_1962-sssssssss.jpg

    DSC_1964-sssssssss.jpg

    DSC_1965-sssssssss.jpg

    DSC_1966-sssssssss.jpg

    DSC_1967-sssssssss.jpg

    DSC_1968-sssssssss.jpg

    DSC_1969-sssssssss.jpg

    DSC_1970-sssssssss.jpg

    DSC_1971-sssssssss.jpg

    DSC_1973-sssssssss.jpg

    DSC_1974-sssssssss.jpg

    DSC_1976-sssssssss.jpg

    DSC_1979-sssssssss.jpg

    DSC_1980-sssssssss.jpg

    DSC_1981-sssssssss.jpg

    DSC_1982-sssssssss.jpg

    DSC_1983-sssssssss.jpg

    DSC_2018-sssssssss.jpg

    DSC_2019-sssssssss.jpg

    DSC_2020-sssssssss.jpg

    DSC_2025-sssssssss.jpg

    DSC_1987-sssssssss.jpg

    DSC_1991-sssssssss.jpg

    DSC_1989-sssssssss.jpg

    DSC_1988-sssssssss.jpg

    DSC_1995-sssssssss.jpg

    DSC_1999-sssssssss.jpg

    DSC_2007-sssssssss.jpg

    DSC_2026-sssssssss.jpg

    DSC_2027-sssssssss.jpg

    DSC_2031-sssssssss.jpg

    DSC_2033-sssssssss.jpg

    DSC_2036-sssssssss.jpg

    DSC_2038-sssssssss.jpg

    DSC_2039-sssssssss.jpg

    DSC_2040-sssssssss.jpg

    DSC_2041-sssssssss.jpg

    DSC_2042-sssssssss.jpg

    DSC_2043-sssssssss.jpg

    DSC_2046-sssssssss.jpg

    DSC_2047-sssssssss.jpg

    DSC_2048-sssssssss.jpg

    DSC_2049-sssssssss.jpg

    DSC_2054-sssssssss.jpg

    DSC_2057-sssssssss.jpg

    DSC_2058-sssssssss.jpg

    DSC_2061-sssssssss.jpg

    DSC_2067-sssssssss.jpg

    DSC_2068-sssssssss.jpg

    DSC_2081-sssssssss.jpg

    DSC_2069-sssssssss.jpg

    DSC_2070-sssssssss.jpg

    DSC_2071-sssssssss.jpg

    DSC_2072-sssssssss.jpg

    DSC_2074-sssssssss.jpg

    DSC_2073-sssssssss.jpg

    DSC_2075-sssssssss.jpg

    DSC_2076-sssssssss.jpg

    DSC_2083-sssssssss.jpg

    DSC_2086-sssssssss.jpg

    DSC_2088-sssssssss.jpg

    DSC_2084-sssssssss.jpg

    DSC_2085-sssssssss.jpg

    barcelone 2015,genève

    barcelone 2015,genève

    barcelone 2015,genève

    barcelone 2015,genève

    barcelone 2015,genève

    barcelone 2015,genève

    barcelone 2015,genève

    barcelone 2015,genève

    barcelone 2015,genève

    barcelone 2015,genève

    barcelone 2015,genève

    barcelone 2015,genève

    barcelone 2015,genève

    115 photos

    La suite ici

    Et demain est un autre jour!

    Lien permanent Catégories : tourisme, Voyages 5 commentaires
  • Un week-end à Barcelone pour oublier l'ennuyeuse Genève (2)

    Imprimer

    DSC_2105-sssssssss.jpg

    DSC_2140-sssssssss.jpg

    DSC_2113-sssssssss.jpg

    DSC_2114-sssssssss.jpg

    DSC_2115-sssssssss.jpg

    DSC_2117-sssssssss.jpg

    DSC_2118-sssssssss.jpg

    DSC_2119-sssssssss.jpg

    DSC_2120-sssssssss.jpg

    DSC_2127-sssssssss.jpg

    DSC_2122-sssssssss.jpg

    DSC_2130-sssssssss.jpg

    DSC_2131-sssssssss.jpg

    2134.jpg

    DSC_2136-sssssssss.jpg

    DSC_2135-sssssssss.jpg

    DSC_2479-sssssssss.jpg

    DSC_2475-sssssssss.jpg

    2473.jpg

    2474.jpg

    2476.jpg

    DSC_2138-sssssssss.jpg

    DSC_2159-sssssssss.jpg

    DSC_2141-sssssssss.jpg

    DSC_2142-sssssssss.jpg

    DSC_2217-sssssssss.jpg

    DSC_2163-sssssssss.jpg

    DSC_2160-sssssssss.jpg

    DSC_2151-sssssssss.jpg

    DSC_2170-sssssssss.jpg

    DSC_2157-sssssssss.jpg

    DSC_2139-sssssssss.jpg

    DSC_2167-sssssssss.jpg

    DSC_2169-sssssssss.jpg

    DSC_2174-sssssssss.jpg

    DSC_2181-sssssssss.jpg

    DSC_2182-sssssssss.jpg

    DSC_2183-sssssssss.jpg

    DSC_2185-sssssssss.jpg

    DSC_2177-sssssssss.jpg

    DSC_2196-sssssssss.jpg

    DSC_2197-sssssssss.jpg

    DSC_2193-sssssssss.jpg

    DSC_2194-sssssssss.jpg

    DSC_2195-sssssssss.jpg

    DSC_2197-sssssssss.jpg

    DSC_2204-sssssssss.jpg

    DSC_2205-sssssssss.jpg

    DSC_2212-sssssssss.jpg

    DSC_2213-sssssssss.jpg

    DSC_2208-sssssssss.jpg

    DSC_2202-sssssssss.jpg

    DSC_2198-sssssssss.jpg

    DSC_2214-sssssssss.jpg

    DSC_2237-sssssssss.jpg

    DSC_2233-sssssssss.jpg

    DSC_2234-sssssssss.jpg

    DSC_2235-sssssssss.jpg

    DSC_2238-sssssssss.jpg

    DSC_2230-sssssssss.jpg

    DSC_2226-sssssssss.jpg

    DSC_2227-sssssssss.jpg

    1.jpg

    DSC_2222-sssssssss.jpg

    DSC_2241-sssssssss.jpg

    DSC_2243-sssssssss.jpg

    DSC_2221-sssssssss.jpg

    DSC_2223-sssssssss.jpg

    DSC_2264-sssssssss.jpg

    DSC_2273-sssssssss.jpg

    DSC_2274-sssssssss.jpg

    DSC_2276-sssssssss.jpg

    DSC_2277-sssssssss.jpg

    DSC_2282-sssssssss.jpg

    DSC_2278-sssssssss.jpg

    DSC_2281-sssssssss.jpg

    DSC_2280-sssssssss.jpg

    DSC_2283-sssssssss.jpg

    DSC_2516-sssssssss.jpg

    DSC_2284-sssssssss.jpg

    DSC_2285-sssssssss.jpg

    DSC_2287-sssssssss.jpg

    DSC_2288-sssssssss.jpg

    DSC_2290-sssssssss.jpg

    DSC_2292-sssssssss.jpg

    DSC_2293-sssssssss.jpg

    DSC_2294-sssssssss.jpg

    DSC_2297-sssssssss.jpg

    DSC_2302-sssssssss.jpg

    DSC_2303-sssssssss.jpg

    DSC_2304-sssssssss.jpg

    DSC_2328-sssssssss.jpg

    DSC_2307-sssssssss.jpg

    DSC_2314-sssssssss.jpg

    DSC_2316-sssssssss.jpg

    DSC_2323-sssssssss.jpg

    DSC_2325-sssssssss.jpg

    DSC_2329-sssssssss.jpg

    DSC_2330-sssssssss.jpg

    DSC_2331-sssssssss.jpg

    DSC_2332-sssssssss.jpg

    DSC_2335-sssssssss.jpg

    DSC_2336-sssssssss.jpg

    DSC_2337-sssssssss.jpg

    DSC_2344-sssssssss.jpg

    DSC_2345-sssssssss.jpg

    DSC_2346-sssssssss.jpg

    DSC_2343-sssssssss.jpg

    DSC_2348-sssssssss.jpg

    DSC_2350-sssssssss.jpg

    DSC_2353-sssssssss.jpg

    DSC_2354-sssssssss.jpg

    DSC_2360-sssssssss.jpg

    DSC_2425-sssssssss.jpg

    DSC_2426-sssssssss.jpg

    DSC_2428-sssssssss.jpg

    DSC_2437-sssssssss.jpg

    DSC_2438-sssssssss.jpg

    DSC_2439-sssssssss.jpg

    DSC_2440-sssssssss.jpg

    DSC_2441-sssssssss.jpg

    DSC_2442-sssssssss.jpg

    DSC_2443-sssssssss.jpg

    DSC_2455-sssssssss.jpg

    DSC_2457-sssssssss.jpg

    DSC_2458-sssssssss.jpg

    DSC_2459-sssssssss.jpg

    DSC_2460-sssssssss.jpg

    DSC_2461-sssssssss.jpg

    DSC_2464-sssssssss.jpg

    DSC_2465-sssssssss.jpg

    DSC_2466-sssssssss.jpg

    DSC_2467-sssssssss.jpg

    DSC_2468-sssssssss.jpg

    DSC_2469-sssssssss.jpg

    DSC_2470-sssssssss.jpg

    DSC_2471-sssssssss.jpg

    DSC_2487-sssssssss.jpg

    DSC_2493-sssssssss.jpg

    DSC_2495-sssssssss.jpg

    DSC_2496-sssssssss.jpg

    DSC_2497-sssssssss.jpg

    DSC_2498-sssssssss.jpg

    DSC_2499-sssssssss.jpg

    DSC_2500-sssssssss.jpg

    2492.jpg

    2546.jpg

    DSC_2504-sssssssss.jpg

    DSC_2515-sssssssss.jpg

    2507.jpg

    DSC_2512-sssssssss.jpg

    DSC_2513-sssssssss.jpg

    DSC_2525-sssssssss.jpg

    DSC_2526-sssssssss.jpg

    DSC_2527-sssssssss.jpg

    DSC_2535-sssssssss.jpg

    DSC_2529-sssssssss.jpg

    DSC_2538-sssssssss.jpg

    DSC_2532-sssssssss.jpg

    DSC_2523-sssssssss.jpg

    160 photos

    Première partie ici

    Et demain est un autre jour!

    Lien permanent Catégories : tourisme, Voyages 0 commentaire
  • Parade navale à Morges avec les bateaux "Belle époque"

    Imprimer

    543744_10150967385641796_236413916795_12199347_521666792_n.jpgUn temps lourd et nuageux a enveloppé le lac de Morges cet Après-midi où s'est déroulé la mythique parade navale des bateaux "Belle époque", fleurons de la CGN (Compagnie Générale de Navigation sur le lac Léman) et la fierté de nombreux amateurs friands de ce genre de spectacle. 1600 personnes ont embarqué sur les navires et 8000 autres ont suivi à partir du quai les réjouissances... Cinq bateaux à vapeur sur les huit en activité ont pris part à ce grand raout aquatique. Il s'agit de La Suisse (1910), du Savoie (1914), du Simplon (1920), du Rhône (1927) et enfin du Montreux (1904). Un public nombreux et bon enfant a suivi avec beaucoup d'attention la sortie des 5 vénérables bateaux avec comme finale le lâché de 2000 ballons de 5 couleurs différentes. Je n'ai pas trouvé cette édition spécialement intéressante. Le spectacle m'a quelque peu déçu. Un manque de synchronisation et surtout un programme pauvre, juste 2 figures ont marqué la parade de Morges, la quatrième qui se déroule au même endroit. Vu les turbulences qu'a vécu ses derniers jours la CGN, les organisateurs n'ont pas été en mesure de dévoiler le lieu du prochain rendez-vous comme il est de coutume à la fin de chaque édition.

    543578_10150967385941796_236413916795_12199349_1505006911_n.jpg
    533401_10150967386376796_236413916795_12199351_1135061029_n.jpg
    398189_10150967387011796_236413916795_12199356_533323893_n.jpg
    538313_10150967387281796_236413916795_12199357_65352882_n.jpg
    574867_10150967387641796_236413916795_12199359_965501096_n.jpg
    546289_10150967387881796_236413916795_12199360_1913965586_n.jpg
    154594_10150967388861796_236413916795_12199363_110589740_n.jpg
    575331_10150967388231796_236413916795_12199361_1450338662_n.jpg
    45362_10150967392476796_236413916795_12199380_1459954928_n.jpg
    560625_10150967389341796_236413916795_12199365_1345830419_n.jpg
    579790_10150967391141796_236413916795_12199374_300462114_n.jpg
    562583_10150967389606796_236413916795_12199366_1299911701_n.jpg
    11767_10150967392726796_236413916795_12199381_873049362_n.jpg
    525844_10150967393451796_236413916795_12199383_1870303391_n.jpg
    556847_10150967393901796_236413916795_12199385_963607057_n(2).jpg
    576731_10150967395136796_236413916795_12199388_1588960959_n.jpg
    545345_10150967395951796_236413916795_12199393_1213126981_n.jpg
    403441_10150967397881796_236413916795_12199398_700547730_n.jpg
    156591_10150967399391796_236413916795_12199408_462484917_n.jpg
    545985_10150967400071796_236413916795_12199412_1480255019_n.jpg
    546674_10150967400736796_236413916795_12199418_1710873272_n.jpg
    532854_10150967404706796_236413916795_12199452_1413558018_n.jpg
    540475_10150967404166796_236413916795_12199448_449229664_n.jpg
    534355_10150967405206796_236413916795_12199456_1426487232_n.jpg
    546478_10150967405366796_236413916795_12199460_795927686_n.jpg
    545445_10150967405991796_236413916795_12199466_2043170034_n.jpg
    540269_10150967406366796_236413916795_12199471_1470297453_n.jpg
    480063_10150967406496796_236413916795_12199472_202944387_n.jpg
    292278_10150967405716796_236413916795_12199463_323243110_n.jpg
    484244_10150967406736796_236413916795_12199474_1571576353_n.jpg
    543376_10150967407201796_236413916795_12199479_1594543337_n.jpg
    75965_10150967406861796_1761915931_n.jpg
    392540_10150967407046796_236413916795_12199477_748804416_n.jpg
    542368_10150967407346796_236413916795_12199480_1074862206_n.jpg
    576773_10150967408141796_236413916795_12199487_172309907_n.jpg
    36559_10150967408361796_236413916795_12199488_2032091174_n.jpg
    545441_10150967407776796_236413916795_12199483_2085750765_n.jpg
    546739_10150967409316796_236413916795_12199492_1652200800_n.jpg
    536354_10150967409941796_236413916795_12199498_1918201933_n.jpg
    165797_10150967408041796_236413916795_12199486_209916692_n.jpg
    576503_10150967410351796_236413916795_12199501_1272504776_n.jpg
    550909_10150967410726796_236413916795_12199504_361869564_n.jpg
    555363_10150967412836796_236413916795_12199521_745533342_n.jpg
    522944_10150967413091796_236413916795_12199522_1889091001_n.jpg
    69223_10150967411961796_236413916795_12199511_934208080_n.jpg
    576948_10150967413551796_236413916795_12199525_1053686055_n.jpg
    547935_10150967412386796_236413916795_12199514_1008538464_n.jpg
    556219_10150967413806796_236413916795_12199527_1353329740_n.jpg
    305688_10150967414196796_236413916795_12199529_108568157_n.jpg
    562209_10150967411666796_236413916795_12199509_381435614_n.jpg
    553463_10150967415146796_236413916795_12199536_518473915_n.jpg
    550601_10150967414931796_236413916795_12199535_788432174_n.jpg
    149722_10150967415276796_236413916795_12199537_1001637793_n.jpg
    539965_10150967419001796_236413916795_12199559_35251940_n.jpg
    559614_10150967417161796_236413916795_12199550_1410234831_n.jpg
    156118_10150967415451796_236413916795_12199539_2045648416_n.jpg
    525571_10150967420546796_236413916795_12199570_256001437_n.jpg
    382415_10150967417506796_236413916795_12199552_435311614_n.jpg
    551651_10150967421641796_236413916795_12199580_258977745_n.jpg
    527645_10150967416781796_236413916795_12199547_512914464_n.jpg
    522991_10150967417911796_236413916795_12199553_2058045610_n.jpg
    575117_10150967420876796_236413916795_12199572_1924202566_n.jpg
    398199_10150967422951796_236413916795_12199593_852062094_n.jpg
    559444_10150967428096796_236413916795_12199633_829871187_n.jpg
    163564_10150967423431796_236413916795_12199597_198438380_n.jpg
    165892_10150967425696796_236413916795_12199614_1321421334_n.jpg
    555175_10150967426536796_236413916795_12199619_1908347747_n.jpg
    560441_10150967425366796_236413916795_12199612_1598074385_n.jpg
    535889_10150967424496796_236413916795_12199607_1723134372_n.jpg
    163564_10150967423431796_236413916795_12199597_198438380_n.jpg
    552773_10150967428396796_236413916795_12199636_1140022479_n.jpg
    542446_10150967429456796_236413916795_12199650_422511970_n.jpg
    543332_10150967429076796_236413916795_12199645_1900724761_n.jpg
    543734_10150967431406796_236413916795_12199672_551654856_n.jpg
    575320_10150967429571796_236413916795_12199652_469866987_n.jpg
    577557_10150967431771796_236413916795_12199676_220838356_n.jpg
    579765_10150967430326796_236413916795_12199662_1469069709_n.jpg
    306243_10150967436201796_236413916795_12199742_1316075432_n.jpg
    403512_10150967432611796_236413916795_12199687_1711301041_n.jpg
    428391_10150967433821796_236413916795_12199712_588648202_n.jpg
    526208_10150967432166796_236413916795_12199680_267753054_n.jpg
    564163_10150967435901796_236413916795_12199740_2145126163_n.jpg
    download.jpg



    Et demain est un autre jour!
  • Des "anges" au service du tourisme genevois!

    Imprimer

    20110718_8325-ssssss1111.jpgGenève Tourisme & Congrès vient de faire parvenir aux médias le premier bilan des Geneva Tourist Angels qui s’est constitué cet été pour renseigner les touristes dans la rue. Huit équipes formées de 2 étudiants chacune ont sillonné Genève à travers les rues les plus fréquentées par les étrangers qui visitent notre jolie ville. Bilan satisfaisant qui a permis du 11 juillet au 15 août de renseigner et de conseiller  7000 personnes tout en distribuant 5000 plans.
    Personnellement, j’ai testé la patience et les connaissances de 3 équipes que j’ai rencontrées respectivement au Parc des Bastions, à la Rue du Mont-Blanc et au Quai Wilson. Pour moi aussi le bilan est positif même si je n’ai pas reçu une réponse satisfaisante pendant ce test improvisé. Mais j’ai aimé lors de mes 3 contacts, la disponibilité, la patience et l’esprit d’initiative de ces 6 jeunes qui ont croisé mon chemin. A l’un j’ai demandé où je peux manger un couscous? Après quelques minutes d’hésitation il a trouvé la réponse en interrogeant son iphone. Au deuxième j’ai demandé mon chemin et j’ai reçu mon info 20110718_8327-ssssss1111.jpginstantanément grâce au même modèle de téléphone portable et au dernier je lui ai posé une colle car il n’a pas trouvé une réponse adéquate. Comment faire pour se rendre d’un point à un autre pour voir une manifestation qui se déroule dans la banlieue de Genève. Après coup je ne me rappelle plus de laquelle. Sa réponse “je pense que vous trouverez l’information sur le site internet de la manifestation”.
    Je trouve qu’une telle initiative est vivement à reconduire avec une meilleure formation pour les jeunes. C’est d’ailleurs, le but de Genève Tourisme et Congrès qui a décidé après cette phase pilote de renouveler l’expérience pour la prochaine saison touristique de 2012. Et pourquoi attendre 2012? Pourquoi ne pas remettre à la rue certains de ces Angels pendant les week-end? Après tout à Genève, il y a toujours des touristes...J’ai une autre proposition à faire: distribuer des questionnaires aux touristes qu’ils peuvent remplir et renvoyer gratuitement pour connaître leur avis sur la Ville et les structures hôtelières afin d’améliorer les prestations.

    PS: les "Angels" sur ces 2 photos ne sont pas concernés par mon test.

    Et demain est un autre jour!
  • Où va la Tunisie? La démocratie...est un long fleuve mouvementé!

    Imprimer

    © Valery Shanin - Fotolia.com.jpgLe maillon faible de la Tunisie actuelle est la sécurité. Je n'invente rien,  je constate amèrement ce que vivent les tunisiens au quotidien. La démocratie n'est pas un cadeau quand on n’est pas préparé. Mais qui blâmer? Les occidentaux complices et coffres-forts des dictateurs ou certains tunisiens qui ne saisissent pas encore la vraie chance qu’ils sont entrain de vivre?
    Que montre la télévision nationale durant ces derniers mois. Des débats interminables et surtout le compte rendu très détaillé et bientôt au centime prés des exactions du régime corrompu de Ben Ali et de la famille de son épouse Trabelsi. Ras-le bol! On le sait depuis longtemps que la Tunisie a vécu 23 années de privation de liberté et de vols à grande échelle. La Tunisie sous Ben Ali est devenue une multi-nationale qui roule pour le président, son épouse et leur entourage. Avant ce n’était pas aussi réjouissant, loin de là. Sous Bourguiba c’était plus contenu mais pas plus positif. On ne va pas refaire l’histoire!
    Actuellement, on "exhume" les cadavres, on recherche des coupables, on essaye d’évaluer l’étendu du désastre. Mais on oublie le plus important. Il y a des échéances électorales à respecter et une économie à redresser. Les procès on peut les agender pour plus tard quand les esprits se seront apaisés et on aurait pris assez de recul pour juger en toute indépendance et sérénité.
    Les membres du gouvernement provisoire font du sur place et on a l’impression qu’ils gèrent mal une situation qui de toute façon leur échappe. Leur but est de conduire le pays tel quel sans une véritable volonté de changement jusqu’aux élections.

    © glgec - Fotolia.com.jpgLe printemps tunisien survivra-t-il à l’été?

    Avec toutes les forces vives du pays, la Tunisie n’arrive même pas à offrir la sécurité minimum à ses citoyens. Débordements dans les stades, scènes de pillage un peu partout, vols et destructions en tout genre, non respect du couvre feu et de toute autorité...Le tableau de la nouvelle Tunisie de transistion n’inspire pas confiance.


    Partir en Tunisie?

    Malgré tous les efforts des voyagistes en Suisse pour relancer la destination Tunisie, la moral n’est pas au rendez-vous. Les annulations dans les agences de voyages se succèdent au rythme des violences quotidiennes qui surviennent en Tunisie. Un bus de touristes caillassé, l’aéroport de Carthage livré à lui même suite au dernier couvre feu, un personnel nonchalant dans les hôtels quelle belle image donne la révolution tunisienne à ses hôtes étrangers! Dernièrement PLANETE PHOTOS a reçu en primeur le programme de l’Office du tourisme tunisien à Zurich. A part son directeur M. Abdennaceur Jerbi personne n’y croit. Un méga tour réunissant des professionnels suisses est organisé pour la fin de ce mois. Les annulations aussi parmi les professionnels se succèdent. Même gratuitement la destination Tunisie ne fait pas l’unanimité! Il est grand temps que la sécurité occupe les priorités du gouvernement actuel, il y va de la stabilité du pays et de sa survie!

    Jerbi.jpgProgramme de l’ONTT en Suisse pour la Tunisie

    *Participation à tous les salons et foires du tourisme et des vacances en suisse alémanique et romande (7 publiques et 2 salons de golfs).
    *Des voyages de presse chaque deux à trois semaines pour les journalistes suisses
    *Des Eductours avec les Tours opérateurs
    *Megatour en Tunisie pour 100 Agents de voyages du 28 au 31 mai 2011
    *Sponsor de 10 tournois de golf en suisse alémanique et romande
    *De grandes campagnes de communication avec les tours opérateurs alémaniques et romands
    *Des soirées Tunisie, workhop et get to gether avec les tours opérateurs
    *Participation au salon Automnale du 11 au 20 novembre à Palexpo à Genève, en tant que pays hôte d'honneur avec CEPEX - ONTT pour une superficie de 526 m2, sous l'égide de l’Ambassade de Tunisie à Berne
    *Semaine gastronomique en cours de confirmation avec le tour opérateur Le Must Air Marin à l'hôtel Intercontinental à Genève (fin sept 2011)
    *Participation aux salons professionnels du Tourisme en suisse le TTW à Genève en septembre et celui de Zurich en octobre
    *Participation à l'Assemblée Générale de l'ASSET (Association des journalistes Ecrivains de Tourisme) du 19 au 23 mai, en France pour représenter la Tunisie et déposer la candidature pour la tenue de cette Assemblée en 2012 à DOUZ dans le Sud Tunisien.
    *Une grande campagne de publicité est programmée à partir du 15 mai et qui se résume ainsi:
    - Affichage public en suisse romande et alémanique, pour 2 semaines, soit 443 affiches à Zurich, Berne, Bale et Genève
    - Habillage entier, tram Tunisie à 2 wagons pour trois mois à partir du 15 mai
    - Campagne à la gare de Zurich, tableau éléctronic de 60 m2, avec fréquence toutes les 3 mn
    - Internet dans les grands moteurs de recherche
    - Insertions dans la presse professionnelle et publique.
    D'autres opérations sont en cours et feront l’objet d’une nouvelle communication.

    Article paru dans Kapitalis le 13 mai 2011

    Illustration 1: © Valery Shanin - Fotolia.com

    Illustration 2: © glgec - Fotolia.com

    Photo 3: Abdennaceur Jerbi (photo haykel)

     

    Et demain est un autre jour!
  • En attendant le retour des touristes en Tunisie

    Imprimer

    389378639.jpgLe tourisme, Alain Bossu c’est son domaine. Après l’interview de Mehdi Houas ministre du Commerce et du Tourisme tunisien, son reportage sur  la manifestation de tunis le 26 février et le portrait d'un hôtelier Suisse établi à Sousse l'auteur de "La demoiselle de Guisanbourg" nous livre ici un regard objectif sur le présent et les attentes des professionnels tunisiens du tourisme local.

    épices Sousse-ssssss1111.jpgLa Tunisie se prépare comme pour une compétition
    Si les agents de voyages et les voyagistes européens visitent la Tunisie pour préparer la relance touristique, les Tunisiens qui travaillent dans le tourisme ne voient pas venir grand-monde pour l’instant, ce qui ne les empêche pas de se préparer à reprendre leur place.
    Certes, le calme règne sur les sites balnéaires, mais les visiteurs attendent un véritable retour à la normale. «C’est vrai que le taux de remplissage des hôtels est faible, reconnaît Karim Ben Hassine Bey, directeur de l’hôtel de charme Dar Saïd à Sidi Bou Saïd, mais, par chance, c’est aussi la basse saison. Nous espérons que tout reprendra très vite. Nous avons bon espoir. »

    Espoir?
    marché Sousse-ssssss1111.jpg

    Bon espoir, c’est un peu le message général. Chacun estime que l’été ne sera pas mauvais. De gros efforts sont planifiés ou déjà réalisés  pour que les professionnels comme les vacanciers n’oublient pas que la Tunisie joue une grande place dans le tourisme en Méditerranée. Mohamed Jerbi, Commissaire Régional au Tourisme de Tunis, sait qu’un retour rapide permettra de retrouver la forme dans tous les secteurs  qui font la force de la capitale et de sa région, c’est-à-dire le tourisme d’affaires, le balnéaire et le bien-être. Ajoutons les atouts de la plus grande médina d’Afrique et la grandeur culturelle avec Carthage et le musée du Bardo (en rénovation).


    Un moment historique?

    « La région, se réjouit-il, connaît un fort développement touristique, je pense au golf, à Cap Gammarth avec son port de plaisance. L’avenir n’est pas un psouks déserts à Sousse-ssssss1111.jpgroblème, je ne suis pas inquiet pour ce qui est du retour des touristes. C’est ce début de saison qui est encore en points de suspension. Nous vivons un moment historique. Il faut en profiter pour la formation et la vision à long terme. Nous travaillons sur des hébergements de charme supplémentaires dans la médina qui abrite environ 500 bâtiments historiques. Nous devons les faire vivre.»
    Du côté de Sousse, la confiance est de mise également… pour l’avenir en espérant qu’il arrivera le plus vite possible. Mais il suffisait, il y a quelques jours, de se promener dans les souks, de visiter le Ribat ou les centres de shopping, comme le Soula Center, pour comprendre que les touristes étaient encore très frileux.

    Bientôt la reprise?

    A Port El Kantaoui, la pluie ajoutait à Bonjour Tristesse. Il n’empêche, les professionnels sont présents et travaillent. En charge du marketing du Groupe Sousse Nord, Jawhar Mlika ne peaufine pas que ses dossiers. Il s’investit à fond sur tous les marchés. «Nous sommes prêts pour la relance, nous avons des budgets pour communiquer  et, Wahid BenYoussef, Sadok Kouka et Abdennaceur Jerbi-ssssss1111.jpgsurtout, nous sommes confiants, vraiment confiants. Cette période nous permet de prendre du recul pour mieux positionner notre offre qui correspond à l’attente des touristes avec une belle hôtellerie et para-hôtellerie, des animations, la marina, les restaurants, le golf.»
    Wahid Ben Youssef est le Commissaire Régional au Tourisme de Sousse. Il compte sur une reprise prochaine, avant la saison d’été. Il ne vise pas seulement le tourisme européen. «Les Algériens sont aussi une clientèle importante. Mais nous pensons que la clientèle européenne va revenir rapidement. Et nous saurons l’accueillir.»
    Manager du fameux restaurant La Daurade à Port El Kantaoui, Sadok Kouka garde le moral. Il faut dire que l’homme sait ce que le mot compétition veut dire puisqu’il fut champion du monde de karaté en 1986. Il vit cette période comme un entraînement pour enchaîner sur une grande compétition. Et il sait que cette compétition aura lieu. Il pense même que la Tunisie peut remporter son pari.

    Alain Bossu texte et photos

    Dernière photo: Wahid Ben Youssef, Sadok Kouka et Abdenaceur Jerbi

     

    A. Jerbi-ssssss1111.jpg
    Abdenaceur Jerbi, Directeur de l'Office du Tourisme tunisen à Zurich
    Et demain est un autre jour!
    Lien permanent Catégories : tourisme, Tunisie 1 commentaire
  • Peter J. Schönenberger, Suisse et hôtelier à Sousse

    Imprimer

    965145778-ssssss1111.jpg

    Le journaliste et écrivain Alain Bossu continue son périple en Tunisie. Après l’interview de Mehdi Houas ministre du Commerce et du Tourisme tunisien et son reportage sur la manifestation de tunis le 26 février, l'auteur de "La demoiselle de Guisanbourg" nous livre le témoignage d'un hôtelier Suisse établi à Sousse.

    «La Tunisie est le top du tourisme pour le rapport prix/prestations
    A Sousse, le Suisse Peter J. Schönenberger, directeur général du Mövenpick Resort & Marine Spa, est confiant. «Certes, la vie n’a pas été facile ces dernières semaines, avoue-t-il en ajoutant que le taux d’occupation était de 13% au lieu de 35-40% pour une période creuse normale. Mais chacun a été professionnel. Toute l’équipe de notre établissement, qui compte 450 employés, a accepté de prendre des congés sans solde, management compris.  Nous avons dû fermer une aile de l’hôtel qui compte 618 chambres. Franchement, je suis très fier que l’équipe soit aussi soudée.»
    La situation – d’un côté une plage de rêve, de l’autre la ville – est plus un atout qu’un handicap. D’autant que s’il y a eu des manifestations à Sousse, elles se sont déroulées dans le calme. «Etre en ville, Sousse est la troisième du pays, nous a permis aussi Peter Schönenberger-ssssss1111.jpgde profiter de la fidélité de la clientèle locale dans nos restaurants et cafés. Maintenant, il faut se retrousser les manches. N’oublions pas que nous n’avons qu’un an d’ouverture. La première année a été bonne, il faut fidéliser. Nous ne sommes donc pas du tout inactifs.»
    Pour Peter J. Schönenberger, la confiance n’est pas seulement un mot. «A Sousse, nous avons vécu l’exemple d’une  population mature qui a envie d’avancer, de se réaliser. J’ai vraiment confiance dans l’avenir. Pas seulement pour nous. La Tunisie, c’est le top du tourisme pour ce qui est du rapport prix/prestation. Les touristes en tiennent compte. Ils savent qu’ils vont voir une population qui s’est libérée, qui est très bien formée et qui a des visions pour son avenir. Le pays, qui n’a jamais été fermé, saura faire face, je n’en doute pas une seconde.»

    Alain Bossu

    Prochain article: "En attendant le retour des touristes"

  • Le dernier roman d’Alain Bossu

    Imprimer

    Sans titre 2-ssssss.jpgSpécialiste dans les voyages, Alain Bossu journaliste connu dans le domaine du tourisme vient de présenter ce soir à l’hôtel Rotary à Genève son dernier roman “La demoiselle de Guisanbourg” aux éditions PMP. Grand bourlingueur devant l’éternel, Alain Bossu collectionne les voyages et les livres en tant qu’écrivain comme d’autres des cartes postales.  C’est un passionné des voyages qui a pris sienne la citation d’Emile Zola: "Rien ne développe l’intelligence comme les voyages”. Même son épouse m’a déclaré qu’elle n’arrive pas à suivre son rythme. Plus il avance dans l’âge plus il devient prolifique. Douzième livres de sa longue carrière de journaliste, le dernier opus d’Alain Bossu est un roman sur la Guyane où il a vécu quelques années. Il a également écrit sur la Tunisie, sur le Japon, sur le Mont-Saint-Michel...Conseiller international d’Atout France, Médaille d’or du tourisme français, plume connue et reconnue par ses pairs en suisse romande, l’auteur de Café-Noisette est entrain de terminer un autre roman qu’il présentera au mois de mai prochain...toujours sur les voyages et une autre destination coup de coeur!

    DSC01605-ssssss.jpgJe n’ai pas encore lu ce roman mais voici un petit résumé par l’auteur:
    AGO madam, o musé yé di mo ki antan lontan ou té ka rété Guisanbourg
    (Bonjour madame, au musée, on m’a dit que vous aviez vécu autrefois à Guisanbourg)
    Guisanbourg, village guyanais aujourd’hui abandonné, a été créé à la fin du XVIIIe siècle par
    Jean-Samuel Guisan, ancêtre du général Guisan. Siège 6 E du vol AF 350 entre Cayenne et Paris, Valérie Delessert vient de comprendre que Roselyne, sa voisine de siège est «La demoiselle de Guisanbourg». Comment a-t-il connu cette femme, se demande l’une ? Pourquoi est-il resté sur le fleuve Approuague, interroge l’autre? Il, c’est Julien, oenologue franco-suisse de Tartegnin, époux de Valérie et…
    Entre un village qui meurt et la naissance du Centre Spatial de Kourou, une passion de Guyane, comme un planteur ou un conte créole.

    DSC01603-ssssss.jpg
    Et demain est un autre jour!
    Lien permanent Catégories : Lettres, Suisse, tourisme, Voyages 2 commentaires
  • Les suisses de retour en Tunisie

    Imprimer

    1902963240.jpgAprès l’Allemagne et la France c’est autour de la Suisse de lever partiellement les restrictions de voyages vers la Tunisie. Le Département fédéral des affaires étrangères emboite le pas à son homologue français en émettant les mêmes recommandations. Tunis et les stations balnéaires situées sur la côte peuvent de nouveau accueillir les touristes suisses à condition d’observer les précautions d’usage et qui consistent à éviter les manifestations et les rassemblements de foule et de respecter le couvre feu. Cette nouvelle a été accueillie avec beaucoup d’enthousiasme de la part des voyagistes suisses qui ont perdu beaucoup d’argent depuis la fin du mois de décembre à cause de l’interdiction de voyager en Tunisie mesure prise par le DFAE depuis le début de la “Révolte du jasmin”.
    Nous avons contacté M. Abdennaceur Jerbi directeur de l’Office du tourisme tunisien à Zurich  pour avoir sa réaction à chaud. Ce dernier dubitatif nous a annoncés les prochaines actions qu’il compte entreprendre pour ramener les touristes à reprendre le chemin de la Tunisie. 1787045548.jpgTout d’abord, un voyage de presse sera organisé du 26 février au 2 mars pendant lequel les médias à grand tirage et à large diffusion seront invités à visiter Tunis, Gammarth, Sousse et Hammamet. Pendant le mois de mars un méga tour avec une centaine d’agents de voyages sera mis sur pieds pour visiter une ou plusieurs régions en Tunisie, la date n’est pas encore fixée et le programme est encours d’élaboration. Des workshop seront également agendés en Suisse pour aider les grands tours opérateurs spécialisés sur la Tunisie à reconquérir un marché qui a souffert ces deux derniers mois d’un déficit d’image et de la désertion d’une partie de la clientèle qui était détournée sur d’autres destinations. Monsieur Jerbi se réjouit de recevoir prochainement son budget annuel consacré à la publicité dont il compte en faire un bon usage. Il a déjà plusieurs idées mais préfère garder le secret pour le moment en attendant d’accomplir d’abord les missions citées plus haut.

     

    Et demain est un autre jour!
    Lien permanent Catégories : Suisse, tourisme, Tunisie, Voyages 0 commentaire