30/04/2017

Graffiti jam session à Champel

t0WpD.jpeg

En plein centre du quartier chic de Champel une trentaine de graffeurs et de graffeuses (AMK, JIMOX, GAMO, SEIKA, LIF, WHYRE, IDEO, WOZDAT, TONES, DELPH, FMR, SWICK, NICKO, EASY ONE...) ont répondu à l’appel de l’Association Desstres qui a reçu un mandat pour embellir un local  à l’abandon. Au 21 avenue de ChDSC_1619.JPGampel se situé le restaurant «Le fair play» qui a fermé ses portes en 1995. Un dossier a été déposé auprès du Département de l’aménagement du logement et de l’énergie du canton de Genève (DALE) pour la construction sur la même parcelle de terrain d’un immeuble de logements avec surfaces commerciales. Mais à la fin de l’année 2015, le projet a été abandonné avant de redevenir d’actualité. C’est dans cet esprit que l’association Desstres a été approchée. Et c’est sans peine qu’elle a réussi a réunir une trentaine de talentueux graffeurs et graffeuses autour d’un thème choisi à l’avance. Personnage, animaux, BD, mangas, DSC_1823.JPGpochoirs...sont les bienvenus avec un ton bleu. La seule contrainte pas de lettrage. Le tout en 48 heures chrono entre samedi 29 et dimanche 30 avril pour une grande surface de 4 faces. Plusieurs graffeurs n’ont pas pu prendre part à ce raout  par manque de surface à graffer. Comme la session de Châtelaine qui a rassemblé une quarantaine de graffeurs et de graffeuses de talent le 11 et le 12 février dernier, la jam de Champel restera également par la qualité des artistes comme l’un des meilleurs moments du street art genevois pour l’année en cours. Et ce n’est pas fini. Desstres promet d’autres rendez-vous du même acabit pour 2017. Qui va s’en plaindre?

DSC_1704.JPG

7aimn.jpeg

nyg3z.jpeg

P5Ldb.jpeg

B4EzA.jpeg

DSC_1725.JPG

DSC_1666.JPG

DSC_1745.JPG

Ll4Yg.jpeg

DSC_1651.JPG

DSC_1786.JPG

QRfEO.jpeg

Z3xfA.jpeg

DSC_1649.JPG

DSC_1641.JPG

DSC_1785.JPG

DSC_1633.JPG

DSC_1646.JPG

DSC_1638.JPG

DSC_1632.JPG

DSC_1625.JPG

DSC_1773.JPG

DSC_1621.JPG

DSC_1604.JPG

6p5F6.jpeg

DSC_1596.JPG

DSC_1598.JPG

DSC_1617.JPG

Sans titreaaaaaaaaa.jpg

w9wEN.jpeg

DSC_1611.JPG

DSC_1777.JPG

eIYn4.jpeg

RQwMw.jpeg

DSC_1782.JPG

DSC_1772.JPG

DSC_1676.JPG

DSC_1701.JPG

DSC_1703.JPG

DSC_1684.JPG

DSC_1819.JPG

vcJGR.jpeg

QhNEn.jpeg

lUibt.jpeg

Nohkt.jpeg

DinVd.jpeg

bJ1jh.jpeg

DSC_1689.JPG

DSC_1690.JPG

2CqDa.jpeg

2eHcF.jpeg

LiBMK.jpeg

jlQ3C.jpeg

UEcZY.jpeg

DSC_1668.JPG

DSC_1671.JPG

DSC_1673.JPG

gbS1W.jpeg

DSC_1793.JPG

VOIHv.jpeg

qix4h.jpeg

DSC_1660.JPG

L'actualité du graffiti genevois ici

Et demain est un autre jour!

00:00 Écrit par Haykel dans graffiti | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : amk, jimox, gamo, seika, lif, whyre, ideo, wozdat, tones, delph, fmr, graffeur, graffeuse, street art genevois, graffiti genevois | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

16/02/2017

Graffiti: encore des fresques pour le CEVA

Sans titrehdhfh.jpg

Les travaux du CEVA avancent à grands pas. Du côté de l’ancienne Gare des Eaux-Vives des fresques viennent d’être réalisées en deux parties de quoi occuper un large mur de tôles qui défigurent le paysage urbain. La première partie située au niveau de la rue de la Gare des Eaux-Vives est l’œuvre de DKOR TWO. Elle date de quelques jours et représente sur 3 grandes bâches des locomotives «Léman express, le futur RER franco-DSC_0130.JPGvaldo-genevois. La seconde partie fraichement terminée cette semaine sur la route de Chêne occupant 5 grands panneaux attire l’attention pour son côté artistique. Du noir, du blanc, du jaune, du gris et de l’orange comme couleurs choisies par les artistes Wozdat, Keim et Ygrek 1 qui forment un crew (une équipe) au nom de «Leitmotiv». Ce trio franco-suisse est la meilleure preuve de la coopération entre artistes des deux pays voisins. Avec cette production, les auteurs ont voulu donné leur vision du futur autour du CEVA. Ils ont graffé une famille, une ville, de l’eau, des rails et quelques instruments couvrant les arts et métiers. Pas besoin de traduire tout ça par la nécessité d’avoir une liaison transfrontalière de qualité pour DSC_0172.JPGle bien de l’agglomération franco-valdo-genevoise.
C’est la deuxième commande qui tourne autour du CEVA pour les graffeurs. Toujours dans le même quartier le 26 septembre 2015 à l’occasion des journées portes ouvertes du CEVA deux graffeurs (Julien et Dabtwo) et une graffeuse (ELIF) ont signé une fresque géante sur des containers de chantier pour le compte des CFF. Cette fois-ci le crew «Leitmotiv» a été engagé par le département des Transports du Conseiller d’Etat Luc Barthassat pour embellir de belle manière la large clôture de ce chantier sur le chemin de la France voisine.

Bravo l’association Desstres qui une fois de plus en jouant les intermédiaires a permis la réalisation de ce projet comme ceux qui ont précédé et d’autres encore qui vont affluer. Desstres est un interlocuteur précieux entre les institutions et les artistes pour mener à bien et accompagner les futures réalisations de graffitis sur Genève.

DSC_0176.JPG

DSC_0139.JPG

DSC_0154.JPG

DSC_0182.JPG

DSC_0163.JPG

Sans titre.jpg

DSC_0169.JPG

DSC_0123.JPG

DSC_0124.JPG

DSC_0125.JPG

DSC_0127.JPG

L'actualité du graffiti genevois ici

Et demain est un autre jour! 

01:53 Écrit par Haykel dans graffiti | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : graffiti, ceva, graffeur, graffeuse, dkor two, wozdat, keim, ygrek 1, leitmotiv, crew leitmotiv | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

12/02/2017

Graffiti: Pump up the jam! Skate & graff session à Châtelaine

DSC_0072.JPGUne quarantaine de graffeurs réunis à Châtelaine durant deux jours! Du jamais vu! Quel bonheur!
2 jours pour préparer ce grand raout du street art qui s’est tenu ce week-end au 79 avenue de Châtelaine à l’ancien garage Kawasaki voué à une démolition prochaine. Mic de LoopColors et le Musée du skateboard de Genève (Pulp68) ont organisé cette session sous le signe de l’éphémère en ayant pris les autorisations nécessaires pour graffer en toute légalité. La commune de Vernier, la DSC_9955.JPGpolice et les services en charge des bâtiments publics ont donné leur accord pour 48 heures de graffitis et de skate avant l’entrée des bulldozers. A partir du lundi 13 février le 79 avenue de Châtelaine va se transformer en chantier. Et c’est dommage! A cette adresse une vingtaine de graffeurs dont une graffeuse, Amikal ont laissé leur empreinte...pour 48 heures seulement! Ah ce maudit chantier! Il va priver les nombreux amoureux du street art à venir contempler les œuvres des artistes genevois et français parmi lesquels  ont peut citer: TEXAS, LORDZ ONER, AMK, JIMOX, DAB, CITRON, WORLD, SAVER, SYPE 31, GROCK, PADRI, SEVEN LAB, ESPRIT TZP, JESS, KANO, EASYONE, KOAS, NAGINI, AKOZ, STOL, WOZDAT...
Pour la postérité 47 photos et une vidéo restituent l’ambiance de cette session spécialement éphémère.

DSC_0037.JPG

DSC_0115.JPG

DSC_0041.JPG

DSC_0116.JPG

DSC_9894.JPG

DSC_9895.JPG

DSC_0046.JPG

DSC_0043.JPG

11111.jpg

DSC_9922.JPG

DSC_9956.JPG

DSC_9960.JPG

aaa.jpg

DSC_0065.JPG

DSC_0058.JPG

DSC_0120.JPG

DSC_0111.JPG

DSC_9962.JPG

DSC_9963.JPG

DSC_0034.JPG

DSC_9990.JPG

DSC_9987.JPG

DSC_9980.JPG

DSC_9996.JPG

DSC_9997.JPG

DSC_9983.JPG

DSC_9989.JPG

DSC_9993.JPG

DSC_0002.JPG

DSC_0007.JPG

DSC_000ss3.jpg

DSC_0020.JPG

DSC_0016.JPG

DSC_0010.JPG

DSC_0027.JPG

DSC_0028.JPG

DSC_0021.JPG

DSC_0033.JPG

DSC_9930.JPG

DSC_9931.JPG

DSC_9924.JPG

DSC_9927.JPG

DSC_9939.JPG

DSC_0122.JPG

DSC_0047.JPG

DSC_0055.JPG

DSC_0121.JPG

DSC_0074.JPG

 

L'actualité du graffiti genevois ici

Et demain est un autre jour!