24/08/2017

Tamedia veut la peau des médias romands ou ce qui en reste, ce n’est pas sûr!

tdg,tribune de genève,tamedia,20minutes,24heures,le matin dimancheAdieux la diversité et vive l’uniformité. Au rythme où va la presse Suisse bientôt il n’y aura qu’une seule voix audible qui parle Suisse allemand et utilisera "Google traduction" pour s’adresser aux romands. Pourquoi des journalistes romands à l’ère d’internet et des multiples traducteurs qui pourront faire l’affaire presque gratuitement car il faut bien payer ceux qui vont écrire en Suisse-allemand et traduire en français!
Au mois de septembre 2016 Tamedia a procédé à la suppression d’une trentaine de postes de travail chez la «Tribune tdg,tribune de genève,tamedia,20minutes,24heures,le matin dimanchede Genève» et «24 heures». Une année plus tard à un mois prêt, le groupe Tamedia annonce la fusion des rédactions du «Matin» avec celle de «20 minutes» avec la disparition de 6 employés à Lausanne dont 4 journalistes et un jour après il enchaine avec le transfert de 4 rubriques (Monde, Suisse, Economie, et Sport) de la Julie de Genève à Lausanne en les incorporant à «24 heures» et «Matin Dimanche». A l’heure de la globalisation  pourquoi Tamedia a mis autant de temps à comprendre qu’avec un journaliste basé à Zurich et un bon traducteur «internet» on peut facilement faire l’économie rédactionnelle des régions au delà de Zurich?
Le communiqué de Tamedia long comme le bras d’un géant parle de «regroupement», de «fusion», de «relocalisation», «d’indépendance économique et rédactionnelle», «d’opportunité de croissance dans le journalisme digital», «de nouvelle organisation sans licenciement», de «baisse importante des recettes publicitaires»...une langue de bois pondu par le service RH qui ne communique pas sur la ditdg,tribune de genève,tamedia,20minutes,24heures,le matin dimanchesparition certaine d’autres postes liés à la photo, à la mise en page, aux correcteurs et autres métiers liés à la publication des journaux! Le communiqué ne parle pas non plus des salaires astronomiques des dirigeants qui ont décidé ce démembrement organisé!
La réaction d’indignations des politiques genevois n’aura aucun effet pratique sur la décision de Tamedia de faire disparaître à petit feu le 4ème pouvoir romand! Et c’est dommage! Ici c’est Zurich qui commande...le journalisme suisse! Mais au fait où sont les lecteurs? Car si les lecteurs massifs existent dans notre tdg,tribune de genève,tamedia,20minutes,24heures,le matin dimanchecanton notre TDG ne partira pas de Genève mais hélas la diversité de la population est là pour nous rappeler qu’il n’y a pas une seule Genève mais plusieurs! Et celle qui s’intéresse vraiment à l’information made in Molière, Proust ou Voltaire est minoritaire!
Prenez une radio locale telle que "One FM" vous allez entendre à longueur de journée et en boucle le dernier tube de la chanteuse colombienne Shakira, du Portoricain Luis Fonsi ou encore de l’Espagnol Enrique Iglesias. C’est un signe que la Genève de ces dernières années est devenue latine. Cette nouvelle population dite "festive" n’intéresse uniquement que la radio et l’univers des divertissements nocturnes, aucun journal romand n'accorde un intérêt particulier au nom de l'information à cette population qui est sur la voie de devenir une des composantes principales de la Genève internationale. Ce qui manque cruellement dans nos journaux c'est de parler des spécificités des genevois en donnant la parole aux uns et aux autres et en parlant des problèmes qui les préoccupent. Être à l'écoute et proche des préoccupations des citoyens qui formeront l'essentiel du lectorat. En 2019, dans une énième restructuration Tamedia déplacera tout le personnel de la Julie à Lausanne et laissera à Genève la rubrique "Courrier des lecteurs" et quelques bricoles...Chose qu'on ne souhaite pas!

                              Et demain est un autre jour!

27/09/2016

Solidaire avec la Julie et « 24 heures »

14425343_615335881978418_3364708713188737012_o.jpgCe petit billet pour apporter mon soutient en tant que blogueur et citoyen assoiffé d'informations à la « Tribune de Genève » et à « 24 heures » qui vont souffrir avec le énième plan d’économie que veut leur imposer leur éditeur Tamedia. Un riche éditeur qui a enregistré en 2015 un bénéfice de 330 millions et dont le CEO gagne par année la modique somme de 6 millions de francs. 24 emplois vont passer à la trappe pour grossir le bénéfice de Tamedia et le salaire de ces dirigeants.  24 postes de travail représentent 24 plumes, 24 informations qui manqueront quotidiennement aux lecteurs des 2 quotidiens régionaux. La liberté d’expression et la qualité de l’information vont subir un sacré coup. Tamedia qui est le plus grand groupe de médias privé en Suisse ne donne pas beaucoup d’intérêts à sa branche romande. Normal, ces dirigeants confortablement installés à quelques encablures de la rivière Sihl à Zurich préfèrent lire en allemand...

PS: photo mon ami Demir SÖNMEZ

Et demain est un autre jour!

17:14 Écrit par Haykel dans Médias | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : medias, tribune de genève, 24heures, tamedia, journaliste | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

06/05/2014

Quand la Julie devient menaçante...

TDG manchette.jpg

Des manchettes de la "Tribune de Genève" détournées nous informe un communiqué menaçant publié sur le site internet de la Julie. Ce n’est pas la première fois qu’un tel moyen de communication est utilisé par des communicateurs « culottés» qui détournent la une du quotidien en utilisant le visuel et le logo. Ce n’est pas la première fois non plus que la "Tribune de Genève" bombe le torse et menace les indélicats de poursuites. D’autres journaux tels que Le Matin et 20 minutes ont subi et subissent également le même détournement. Le pourfendeur de contradiction que je suis relève que lors de la manifestation du 27 mars 2013 contre Tamedia les journalistes de la "Tribune de Genève" ont également détourné la une de leur employeur en défilant avec des affiches bidonnées. Là la direction n’a rien trouvé à dire ? «Les menaces ne sont que des armes offertes à celui qu’on vient menacer» disait Jean Boccace. Loin de le contredire,  j’ai trouvé une chute pour ce billet !

Journaliste.jpg

Illustration 1 & 2 copie d'écran

En rapport avec ce billet:
http://journal.tdg.ch/affichettes-julie-detournees-2010-1...
http://planetephotos.blog.tdg.ch/archive/2010/11/29/le-cr...
http://archives.24heures.ch/affiches-tribune-geneve-pirat...
http://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/manchettes-itribu...
http://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/manchettes-tribun...
http://www.tdg.ch/economie/Des-employes-de-Tamedia-monten...

Et demain est un autre jour!

29/06/2013

La photo du jour: J’ai enfin rencontré l’ex-Julie!

JULIE.jpg
La Julie mythique au talent immense et au grand cœur qui distillait ses bonnes paroles dans la chronique légendaire “Encre bleue” a dédicacé aujourd’hui chez Payot rive droite et gauche. Son humour décapant ma fait découvrir et aimé la Tribune de Genève en 2010 quand j’ai commencé à m’intéresser de près aux journaux romands. Sandra Mamboury c’est son vrai nom ne laisse point indifférent. Elle a du caractère, du mordant, le sens de la répartie et bien sûr cet humour fin et si je peux me le permettre “humaniste” qui a fait de sa chronique le succès qu’on connait!
Bien que sa rubrique occupait la dernière page c’est de là que je commençais comme des milliers de lecteurs ma visite quotidienne au quotidien Tribune de Genève. Son premier roman que je viens d’acquérir s’intitule “L’improbable Genève de Clémentine Pinson" publié chez Slatkine. Je l’ai juste parcouru et ça promet. Je vais me le garder pour le retour du soleil afin de le déguster sur une terrasse. Sa dédicace m’a fait plaisir: “Pour Haykel, Les uns bloguent, les autres débloguent! Cordialement, Sandra, ex-Julie". Je vous ai dis que le sens de l’humour est inné chez cette grande chroniqueuse!

D'autres photos du jour ici

Et demain est un autre jour!

26/09/2012

Après le Photographe citoyen, place au Reporter de quartier!

© Jonathan Stutz - Fotolia.com.jpgQue celle ou celui qui n’a pas cédé un jour à l’envie ou à la tentation de prendre une photo ou de se faire tirer le portrait lève la main. Nulle besoin de s’inscrire à un cours de photos pour appuyer sur un déclencheur. Et même si on est réfractaire au transport d’un vrai appareil photo, il reste toujours les téléphones portables qui depuis des années embarquent parmi leurs nombreuses fonctions “un déclencheur de souvenirs”, “un mémorisateur d’instants magiques” ou “un voyeur au service des médias”. Ces dernières années nos journaux redoublent d’ingéniosité pour recruter des reporters à l’œil qu’on paye jusqu’à 100.-chf. la photo. Une banalisation dangereuse qui tend à faire disparaître à moyen terme l’un des plus beau métier du monde: “photographe professionnel”. Maintenant la Julie pousse le bouchon © notkoo2008 - Fotolia.com.jpgencore  plus loin en passant une annonce sur son site internet en vue de recruter des “Reporters de quartier “ qui se substitueront peut-être un jour aux journalistes de terrain. Après le photographe citoyen au service des médias place à l’information au rabais collectée par des journalistes bureaucrates par le biais d’un réseau de “Reporters de quartier” à qui on promet une visibilité accrue et une reprise des meilleurs articles par le plus grand journal genevois et ce comme mode de paiement…avec comme cerise sur le gâteau l’octroi du titre gracieux de “Reporter de quartier”!  Et demain je postule! Mais il y a comme un petit problème, mon quartier est trop petit pour moi. J’attendrai la prochaine promotion, celle qui concernera le poste toujours gracieux de “Reporter du canton”! Et mon blog, pardi!

Illustration 1:© Jonathan Stutz - Fotolia.com

Illustration 2:© notkoo2008 - Fotolia.com

Et demain est un autre jour!

01/07/2011

Encore une bourde de la Tribune de Genève!

Sans titreAAAAAA.jpgIl est vendredi 20h40 le temps de l'apéro est déjà passé depuis un moment. C'est bientôt l'heure du digestif. Une information parue ce jour à 9h56 a attiré mon attention et c'est le blogueur “Dédé la science” qui a eu le mérite de la révéler en premier sur son blog “L’anarchronique”. Notre chère Julie a l'esprit ailleurs elle est déjà en vacances. Je parle de la Tribune de Genève. A mes amis! Cette bourde, et quelle bourde!!! Une photo du dictateur tunisien déchu Ben Ali et son épouse la voleuse Leila illustrent un article de l'édition électronique de TDG pas dans la rubrique Faits Divers comme on pourrait s’y attendre mais celle des “people”! "Mariage princier: une pléiade d'invités sur le rocher", rien que ça! Les deux "exilés" en Arabie Saoudite ne sont pas invités par la principauté comme on pourrait le croire, le monde n'est pas pourri à ce point. La méprise porte sur les futurs mariés dont la photo a été remplacée par celle du couple Ben Ali. Pauvre Albert, pauvre Charlene, pauvres tunisiens qui en prennent plein la gueule eux qui veulent voir ces deux malfaiteurs plutôt dans une prison qu'à Monaco... même en virtuel.
Certes l'erreur est humaine mais il y a une limite. Comment une telle bourde a pu échapper à la vigilance du personnel de TDG? Publiée un peu avant 10h00 du matin cette grossiėre "méprise" figure encore sur le site internet de la Tribune de Genève mercredi 6 juillet à 14h20. Ce n'est pas la première fois que ce quotidien prestigieux commet ce genre d’impair. Deux questions s’imposent: Est-ce que TDG est livré aux stagiaires pendant les vacances et les week-ends? A ce point il n’y a aucun filtre ni contrôle avant et après parution?
zabaleil-ch.jpgJe reviens à l’article lui-même qui reprend une exclusivité du journal France-soir qui donne en primeur la liste des invités au mariage d’Albert II et Charlene Wittstock. Certes le journaliste maison de TDG  mentionne sa source mais ne dit pas que c’est une exclusivité de France-soir. Pour diluer cette information il utilise une sémantique qui rend le travail du journaliste de France-Soir anodin! Il écrit “Le quotidien France-Soir a réussi à se procurer la liste des invités...”. J’aimerais rajouter en exclusivité, avant tous ses confrères qui ne font que relier l’information!

PS: A déguster la légende sous la photo: "Le couple princier jeudi dans les tribunes du stade Louis-II, lors du concert des Eagles qui a lancé les festivités liées au mariage."

PS 2:  A la Tribune de Genève en l'absence du responsable des blogs actuellement en vacances, personne ne surveille la plate-forme. Cinq jours après, malgrè 2 notes sur cette fâcheuse méprise aucune réaction et la photo du dictateur tunisien est toujours en ligne!!!

Article paru dans Kapitalis

Et demain une autre bourde!

20:39 Écrit par Haykel dans Médias | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : tdg, julie, tribune de genève | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

24/03/2011

La bourde de la Tribune de Genève!

Sans titre 2.jpgLa Julie entame une série de portraits de candidats au Conseil administratif. Très bonne idée et une excellente initiative. Le premier à y passer est le charismatique et brillant socialiste, le Genevois du Liban, alias Sam pour les intimes, le bien nommé Sami Kanaan.
Rien à dire sur le contenu et le contenant à part une bourde ou plutôt une grosse coquille qui est venue s’infiltrer dans le portrait du socialiste. Dans l’introduction le nom de Michel Chevrolet (PDC) apparait à la place de celui de Kanaan. J’attends le rectificatif de demain avec impatience pour voir quelle excuse va nous inventer TDG! Parler d’un candidat et mentionner le nom d’un concurrent direct est le moins que l’on puisse dire indélicat. L’amalgame ne profite ni à l’un ni à l’autre. Et si dans le portrait qui sera consacré à Michel Chevrolet on mentionnerait le nom du socialiste juste pour un meilleur équilibre des chances! En période électorale tout est bon à prendre, sauf induire en erreur le lecteur!

Sans titre.jpg
Et demain est un autre jour!

15:43 Écrit par Haykel dans Médias, Politique | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : sami kanaan, tdg, tribune de genève | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

29/11/2010

Le criminel c’est l’électeur????????

Sans titre-ssssss.jpgCe n’est pas La Tribune de Genève qui l’annonce mais une affiche détournée placardée sur de nombreuses caissettes de la Julie qui l’affirme. Loin de la période du poisson d’avril, ce surprenant acte donne à réfléchir. Ce matin gueule de bois après le succès de l’UDC, la veille. Qui se cache derrière ce piratage? Des citoyens de la gauche déçus par le résultat de ce dimanche funeste ou un clin d’oeil de l’extrême droite pour culpabiliser ceux qui ont voté NON contre cette énième initiative raciste. Plusieurs lectures peuvent être tirées de cette affiche sauvage qui utilise un journal de la place pour véhiculer un message stupide et irréfléchi. La Tribune de Genève menace de poursuivre le et ou les coupables ce qui est de son droit. On ne percera peut-être jamais le secret de cette mystérieuse affiche.

Affiche-ssssss.jpg
Et demain est un autre jour!

11:33 Écrit par Haykel dans Genève, genève,les rues de genève, Médias, Politique | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : tribune de genève, tdg, julie | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

13/10/2010

La nouvelle Julie!

Sans titre 2-ssssss.jpgLa Julie change de peau mais garde son âme. Nouveau logo, nouveau visuel, maquette répondant à l’air du temps, des nouveautés à ne plus en finir pour plaire aux lecteurs modernes qui cherchent la brièveté de l’info tout en essayant de garder ceux qui représentent la base du lectorat, les réfractaires au changement. Je parle de nos nombreux ainés qui ont vécu avec La Tribune de Genève. Un exercice difficile mais un pari réussi par les instigateurs de ce changement qui s’imposait avec toutes les technologies qui accompagnent  notre quotidien. Le rajeunissement ou le ravalement de façade est une opération délicate. Et là ce n’est pas un simple changement c’est une refonte profonde de tout un quotidien qui représente les genevois. En tant que lecteur-abonné je suis fier d’avoir entre les mains un quotidien qui reflète une Genève qui bouge. Une Genève de qualité qui tend vers l’excellence. Que ce premier numéro du changement puisse être suivi par d’autres. Et que les journalistes qui sont en grande partie  à la base de ce satisfecit ne baissent pas les bras et ne dorment pas sur leurs lauriers. Bravo à tous pour ce magnifique cadeau!
PS: je trouve que la rubrique dédiée aux blogs n’est pas assez visible et que la surface qui lui est consacrée est trop réduite pour rendre compte de l’extraordinaire production des blogueurs. Par rapport à l’ancienne version cette rubrique a perdu les deux tiers de sa surface. Dommage que la richesse qu’apporte les blogueurs ne bénéficie pas de cette nouvelle dynamique. Un potentiel mal exploité!
Autre remarque, les abonnés pouvaient à partir de 5h00 du matin consulter TDG dans sa version électronique. Maintenant, c’est une heure plus tard. Pourquoi ne pas mettre à disposition la version électronique plutôt, je pense aux nombreux noctambules et aux lève-tôt. A suivre!

12:42 Écrit par Haykel dans Genève, Médias | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : tribune de genève, tdg | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

30/09/2010

Un lecteur de la Julie!

DSC00484-ssssss.jpg
DSC00491-ssssss.jpg
DSC00485-ssssss.jpg
DSC00486-ssssss.jpg
DSC00487-ssssss.jpg
DSC00488-ssssss.jpg
DSC00490-ssssss.jpg
Et demain est un autre jour!

16/03/2010

Genève Hebdo un nouveau venu à Chf. 1.- !

Sans titre-1.jpgUn nouveau magazine genevois ça se fête! L’arrivée de Genève Hebdo qui sort demain (17 mars) dans les kiosques est l’événement incontournable de la semaine pour la planète médiatique locale. Environ 200 personnes ont honoré par leur présence le lancement de ce nouveau né des médias qui traitera de société, de politique, de culture, d’économie, de consommation et de télévision bien entendu! Tiré à 55 000 exemplaire et vendu à chf. 1.- Genève Hebdo est dirigé par les frères Cohen et sortira comme le Canard Enchaîné chaque mercredi. Voilà un repère!  Mais ça s’arrête là la ressemblance. Le Cohiba café du côté de la Rue du stand et à quelques mètres de La Tribune de Genève s’est avéré très petit pour accueillir un aréopage composé de publicitaires, d’avocats, de journalistes, de quelques députés et d’autres personnes certainement brillantes dans leur domaine mais complètement inconnues pour moi. Je sors rarement le soir. Ceci explique cela!26765_400198106795_236413916795_5073135_42166_n.jpg
Lancer un nouvel hebdomadaire en ce moment de crise et d’effritement de la publicité est un énorme risque, un pari fou qui ne semble pas effrayer Sophie Bernard la rédactrice en chef. En couverture du premier numéro Zep qui régle ses comptes avec la Genève culturelle et au sommaire des articles intéressants sur la Traversée de la Rade, Meyrin, la cité des langes, La chasse “eau” gaspillage...et 42 pages de programmes TV représentant 82 chaînes distribuées par Naxos derrière ce projet à qui on souhaite une longue vie. Parmi les invités mon objectif  a mémorisé le rédacteur en chef de La Tribune de Genève Pierre Ruetschi, les frères Cohen, Cerutti Thierry et Carlos Saraiva Medeiros (MCG), Charly Schwarz (Radical)  Sophie Bernard redactrice en chef de Genève Hebdo, Michel Chevrolet (Leman Bleu)...et d’autres personnes qui se reconnaîtront!

26765_400198001795_236413916795_5073128_1047998_n.jpg
26765_400198026795_236413916795_5073130_5295001_n.jpg
26765_400198016795_236413916795_5073129_6620052_n.jpg
26765_400197996795_236413916795_5073127_2937080_n.jpg
26765_400198066795_236413916795_5073132_7125029_n.jpg
26765_400198041795_236413916795_5073131_94138_n.jpg
26765_400198076795_236413916795_5073133_5054200_n.jpg
26765_400198086795_236413916795_5073134_5829842_n.jpg
Geneve hebdo.jpg

Rubrique Pierre Maudet
9535_1176173217431_1621127854_489806_6205408_n.jpg

Conseiller administratif responsable du Département de l'environnement urbain et de la sécurité entre autre chasseur d'affiches sauvages: en rapport avec cette rubrique, les liens suivants:Affiches sauvages, Genève, n'est pas une poubellePierre Maudet, j'adore!, Maudet et Longchamps ouvrent le bal électorel, Sécu-municipaux-cop!Maudet aux Pâquis!, Maudet promoteur de graffitis, Maudet-Moutinot, combat des titans, Le dernier joujou de Maudet et Encore du boulot pour Maudet

25701_389905426795_236413916795_5039431_7116756_n.jpg
17935_1297926901197_1621127854_769646_4806506_n.jpg
Avant de partir, visitez mes autres blogs:

2.jpg
1.jpg
Et le
Blog collectif 1.jpg

Et demain est un autre jour!
1068008157.jpg
Toutes nos pensées pour Max Göldi victime du terrorisme d'état
1360572638.jpg

06/03/2010

PLANETE PHOTOS à l'honneur

Ça fait du bien à son égo. Cet hommage aujourd'hui de la part de l’hébergeur de mon blog m’encourage à aller de l’avant. Merci à La Tribune de Genève. Et vive les blogs !

Pour lire l'article en entier: "Journalisme citoyen: Hamdani à Zurich: le scoop d'un blogueur"

 

Hamdani.jpg
L'article de weebzine
Et demain est un autre jour!

10:10 Écrit par Haykel dans Blog, Médias | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : rachid hamdani, haykel ezzeddine, tribune de genève | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook