transport

  • Arrêtez de tirer sur le Léman Express!

    Imprimer

    Léman Express 1.jpgLe Léman Express, c’est 230 km de parcours, 45 gares en France et en Suisse, 6 lignes, 40 trains…des chiffres impressionnants et une immense attente des 2 côtés de la frontière. Décrié depuis son lancement, il ne se passe pas un jour sans qu’on tire à boulets rouges sur cet extraordinaire raccourci qui nous fait gagner du temps quand tout est tip top. Mais voilà que les perturbations à gogo, les suppressions de trains et le changement de leur configuration fâchent les usagers. En Suisse, la perfection est un art de vivre. On aurait dû lancer le Léman Express et le tester à vide pendant toute une année pour parfaire ses mécanismes et le présenter au public avec une version parfaite. Comme ça on appliquera «le «circulez y’a rien à voir». Mais bon ce n’est pas sympa il faut penser aux râleurs professionnels qui sans ces imperfections n’auront rien à mettre sous la dent…de la critique!

    Léman Express.jpgMoi ce que j’aime le plus ce sont les trains français polis et prévenant jusqu’à l’exaspération. On n’a même pas encore mis le pied dans un wagon qu’on est accueilli par un  «attention à la marche». Une fois assis la même voix répète en boucle entre 2 stations les recommandations suivantes:

    -«Pour le confort de tous , veuillez mettre vos appareils sur le mode silencieux»

    -Pour voyager à bord de ce train vous devez être muni d’un titre de transport valable»

    Et si vous n’avez pas compris le nom de la station on vous le répétera une deuxième fois. Si vous prenez le Léman Express à Coppet et vous descendez à Chêne-Bourg combien de fois vous avez entendu ces messages. Je ne suis pas comptable mais je peux vous dire un grand paquet de fois!

    Et demain est un autre jour!

  • La photo du jour: transport dangereux dans un véhicule des TPG!

    Imprimer

    1.jpg

    On voit de tout dans les transports publics genevois. Ce qui est permis tels que entre autres le transport des vélos, des animaux, des poussettes, des valises et des fauteuils roulants ainsi que des objets volumineux qui n’ont pas leur place dans les véhicules des TPG surtout pendant la journée où le trafic est dense.
    Pourquoi le chauffeur de ce bus n’intervient pas pour interdire ce genre de comportement irresponsable, asocial et dangereux en cas d’accident? Mon rôle est de témoigner et non de dénoncer le conducteur qui reste toujours stressé par les horaires à respecter. Sans oublier que devant l’agressivité de certains usagers bon nombre de conducteurs sont devenus permissifs pour éviter la confrontation.
    PS: Photo prise hier à l’arrêt "22 cantons". Le numéro du bus ainsi que l’heure de la prise de vue ne seront pas divulgués.

    D'autres photos du jour ici
    Et demain est un autre jour!