street art

  • Graffiti: les 4 saisons par World

    Imprimer

    IMG_20181026_191947.jpgPour la deuxième année consécutive, le jeune Jaïro Mugnai dont le blase est World a gagné le "concours de fresques" de la commune de Chêne-Bourg. Ce graffeur de 20 ans est promu à un bel avenir  s’il continue sur cette lancée. Vous pouvez admirer sa dernière création qui a pour thème les 4 saisons juste sur le mur menant au parking de la salle Point Favre (Avenue François-Adolphe-Grison 6).
    La commune de Chêne-Bourg offre des espaces  pour promouvoir le street-art et embellir le mobilier public. Une belle façon pour occuper les jeunes du quartier et encourager cet art urbain. Bravo à elle! Et bonne continuation à lui!

    IMG_20181026_192051.jpg

    IMG_20181026_192142.jpg

    La fresque de 2017 au même endroit:

    jaïro mugnai,graffiti,fresque,graffiti genevois,street art,art urbain,graffeur de genève

    L'actualité du graffiti genevois ici

    Et demain est un autre jour!

  • Graffiti: Festiv’art Desstres

    Imprimer

    Sans titre.jpgL’association Desstres milite depuis 10 ans pour promouvoir l’art urbain. Le graffiti comme la musique Hip-Hop occupent une place de choix dans la programmation de cette précieuse association qui a permis de réunir de nombreux artistes de divers horizons en leur procurant un espace d’expression. Cet espace que Desstres déniche auprès des autorités ou des privés qui en attendant la destruction et la transformation de leur bien immobilier le cède pour la créativité éphémère.
    Que de manifestations et de sessions ont étaient organisées par Desstres à Genève durant les dix dernières années. Ce qui fait d’elle un acteur incontournable pour la promotion de la culture urbaine dans notre canton. DSC_8233.JPG
    Pour fêter comme il se doit cette décennie bien remplie Desstres a lancé le jeudi 18 octobre le «Festiv’art» qui se prolongera jusqu’à dimanche 18 octobre aux halles de la Fonderie à Carouge. Au programme: une rétrospective des moments forts qu’a connu l’association, des concerts de musique, de la danse, des démonstrations live de graffitis, des ateliers cellograff, une grande exposition réunissant les artistes suivants: SLAMER-AMIKAL-TCK127-GREM-LEZA-STANO-TAPALOY-DETER-MORU-JOULE-ATS-MANS-ZADE-JUST1-MORZ-DEFOS-SWICK-JAZI-RUSE-EKLA-SEBA-MESH-HSB-HEURK-PTILUT'-ART L-DOER-GAMO-AVID-CHARLES DRAWIN'-THOR-ADER-SALAD-KOAS-EVO-HOMER-JIMOX-SAL-PMS-TEXAS-CASE-IDEO-desstres,association desstres,graffiti,graffitis,graffeur,graffeurs,graffeuse,graffeuses,halles de la fonderie,slamer-amikal-tck127-grem-leza-stano-tapaloy-deter-moru-joule-atOSPEL-TONES-KVN-SWIRA-DELPH-LA VAKA-NACR-SARO-YGREK-INDUSTRIE25 kase-LUTIN-BUDA-BRKN WORD-GAMINE-TORN-BANDI-458-DOUABIT-BASM-MOOGLY-DAB-BLINX-TROCKS-TEMIS-SPYR-RUTH...Et bien d’autres animations pour les grands et les petits. Merci Destress et bon anniversaire!

    DSC_8242.JPG

    1.jpg

    desstres,association desstres,graffiti,graffitis,graffeur,graffeurs,graffeuse,graffeuses,halles de la fonderie,slamer-amikal-tck127-grem-leza-stano-tapaloy-deter-moru-joule-at

    DSC_8176.JPG

    DSC_8216.JPG

    DSC_8349.JPG

    DSC_8348.JPG

    DSC_8345.JPG

    DSC_8256.JPG

    DSC_8278.JPG

    desstres,association desstres,graffiti,graffitis,graffeur,graffeurs,graffeuse,graffeuses,halles de la fonderie,slamer-amikal-tck127-grem-leza-stano-tapaloy-deter-moru-joule-at

    DSC_8274.JPG

    DSC_8272.JPG

    DSC_8270.JPG

    DSC_8275.JPG

    DSC_8284.JPG

    DSC_8285.JPG

    desstres,association desstres,graffiti,graffitis,graffeur,graffeurs,graffeuse,graffeuses,halles de la fonderie,slamer-amikal-tck127-grem-leza-stano-tapaloy-deter-moru-joule-at

    desstres,association desstres,graffiti,graffitis,graffeur,graffeurs,graffeuse,graffeuses,halles de la fonderie,slamer-amikal-tck127-grem-leza-stano-tapaloy-deter-moru-joule-at

    desstres,association desstres,graffiti,graffitis,graffeur,graffeurs,graffeuse,graffeuses,halles de la fonderie,slamer-amikal-tck127-grem-leza-stano-tapaloy-deter-moru-joule-at

    desstres,association desstres,graffiti,graffitis,graffeur,graffeurs,graffeuse,graffeuses,halles de la fonderie,slamer-amikal-tck127-grem-leza-stano-tapaloy-deter-moru-joule-at

    DSC_8298.JPG

    DSC_8317.JPG

    DSC_8319.JPG

    DSC_8323.JPG

    DSC_8205.JPG

    desstres,association desstres,graffiti,graffitis,graffeur,graffeurs,graffeuse,graffeuses,halles de la fonderie,slamer-amikal-tck127-grem-leza-stano-tapaloy-deter-moru-joule-at

    desstres,association desstres,graffiti,graffitis,graffeur,graffeurs,graffeuse,graffeuses,halles de la fonderie,slamer-amikal-tck127-grem-leza-stano-tapaloy-deter-moru-joule-at

    DSC_8236.JPG

    DSC_8235.JPG

    DSC_8212.JPG

    DSC_8214.JPG

    DSC_8295.JPG

    desstres,association desstres,graffiti,graffitis,graffeur,graffeurs,graffeuse,graffeuses,halles de la fonderie,slamer-amikal-tck127-grem-leza-stano-tapaloy-deter-moru-joule-at

    desstres,association desstres,graffiti,graffitis,graffeur,graffeurs,graffeuse,graffeuses,halles de la fonderie,slamer-amikal-tck127-grem-leza-stano-tapaloy-deter-moru-joule-at

    DSC_8206.JPG

    DSC_8195.JPG

    DSC_8198.JPG

    DSC_8200.JPG

    DSC_8204.JPG

    DSC_8288.JPG

    DSC_8329.JPG

    Sans titrevjjbvn.jpg

    desstres,association desstres,graffiti,graffitis,graffeur,graffeurs,graffeuse,graffeuses,halles de la fonderie,slamer-amikal-tck127-grem-leza-stano-tapaloy-deter-moru-joule-at

    DSC_8301.JPG

    DSC_8308.JPG

    DSC_8182.JPG

    Sans titreseaq.jpg

    Sans titresdsafa.jpg

    DSC_8177.JPG

    DSC_8178.JPG

    DSC_8217.JPG

    DSC_8224.JPG

    DSC_8248.JPG

    DSC_8287.JPG

    DSC_8168.JPG

    DSC_8170.JPG

    DSC_8172.JPG

    DSC_8173.JPG

    DSC_8174.JPG

    fwqgat.jpg

    Sans titredaqw.jpg

    242weer.jpg

    Sans titrekhlhl.jpg

    Sans titresfa.jpg

    DSC_8343.JPG

    L'actualité du graffiti genevois ici

    Et demain est un autre jour!

  • Note de lecture: «Lights Geneva graffiti magazine»pour une meilleure visibilité de l’art urbain genevois

    Imprimer

    693760742.jpgOn ne peut que saluer la naissance d’un nouveau magazine dédié au street art genevois. «Lights Geneva graffiti magazine» imprimé à 200 exemplaires et disponible pour le moment chez «Graphic Shop» a sorti il y a quelques jours son premier numéro. Plutôt de bonne facture avec davantage de photos que de textes, une mise en page aérée et des sujets qui ne manqueront pas d’intéresser les fans de l’art urbain. Au sommaire un article sur le rappeur ZIPPY, une interview avec la graffeuse LIF, une compilation des meilleures œuvres du crew genevois BCF (Bench crew family) spécialisé dans la réalisation de fresques, un coup de projecteur sur les «Latinos Artistes Sprayers» qui forment la «Old School» très prolifiques dans les années 90, six pages consacrées à l’artiste Tapaloy qui graffe sur les trains, un clin d’œil aux deux jeunes artistes franco-suisse qui forment le collectif «Industrie25», un reportage photos sur sur la 2ème 27867156_831147180425860_7401110147587758180_n.jpgédition du Festival international du graffiti «Shake Well» qui a eu lieu du 7 au 9 juillet dernier à Bordeaux, deux pages de photos de graffitis d’outre-frontières, une double page de tags...Dabtwo qui est l’initiateur de cette revue nous a ouvert le carnet de dessin du «The bench», le rendez-vous discret et hebdomadaire qu’il a crée avec Deter en 2011 pour partager sa passion avec d’autres graffeurs, un concours «Sketch» et un hommage à DETER ONE, un graffeur de l’ombre au talent immense et qui graffe depuis une vingtaine d’année.
    1588316994.3.jpgL’un des meilleurs atouts de cette publication est de voir ou de revoir des fresques dont certaines ont disparu des murs de Genève. Pour l’actuel numéro à part les artistes cités plus haut vous pouvez contempler également le travail de TIMER, PANCHO, JAG, DETER, NUTS, BANDI, SPASM, QWEST et DABTWO.
    Réalisé par un graffeur qui s’est entouré pour ce premier numéro d’artistes qui lui sont proches, «Lights» continuera son bonhomme de chemin avec de nouvelles rubriques et d’autres graffeurs et graffeuses qui brillent à Genève. Bonne continuation et vivement le deuxième numéro. 

    En rapport avec cette note:

    Bienvenue à «Light Geneva graffiti magazine»

    L'actualité du graffiti genevois ici

    Et demain est un autre jour!

  • Graffiti: «Chêne en fresque»

    Imprimer

    Sans titre chêne.jpgDepuis des années, la commune de Chêne-Bourg investit dans le street art. Abris bus, parc, place publique tout est propice à ce mode d’expression. En donnant l’occasion aux artistes de rue le moyen de s’exprimer par le biais de concours organisés et de commandes pour les professionnels elle réduit drastiquement les tags et autres grafs indésirables sur le mobilier public et les bâtiments du territoire.
    C’est dans ce cadre que la commune de Chêne-Bourg met sur pied le samedi 24 juin à la Place Favre un concours de graffitis intitulé «Chêne en fresque» avec comme thème les 4 éléments à savoir: l’eau, la terre, le feu et l’air. Ce concours est ouvert aux professionnels et aux amateurs avec comme seule exigence être domicilié à Chêne-Bourg et dans les communes limitrophes telles que Thônex ou encore Chêne-Bougerie. Le gagnant du 1er prix gagnera l’opportunité de voir sa fresque exécutée sur un mur de 2 fois 2,50 mètres. Une visibilité garantie dans le quartier pour un bon bout de temps. Un exemple à suivre et à renouveler à graffitis,street art,street art geneve,street art geneva,graffeur,graffeuses,graffeurs genevois,graffeuses genevoises,chêne-bourg,commune chêne bourg,graffitis chêne-bourg,street art chêne-bourgChêne-Bourg et ailleurs contre l’uniformité du paysage urbain et pour un encouragement indispensable à cet art éphémère.
    En attendant le rendez-vous du 24 juin, voilà à quoi ressemble la Place Favre qui va accueillir le concours «Chêne en fresque». Plusieurs graffitis datent de quelques années alors que celui qui représente un gorille a été réalisé fin mars début avril par le dynamique graffeur Whyre. Un travail rendu possible grâce aux travailleurs sociaux hors murs (TSHM) qui ont servi de pont entre l’artiste et les jeunes du quartier qui se sont impliqués dans ce projet commandé par la commune de Chêne-Bourg.

    graffitis,street art,street art geneve,street art geneva,graffeur,graffeuses,graffeurs genevois,graffeuses genevoises,chêne-bourg,commune chêne bourg,graffitis chêne-bourg,street art chêne-bourggraffitis,street art,street art geneve,street art geneva,graffeur,graffeuses,graffeurs genevois,graffeuses genevoises,chêne-bourg,commune chêne bourg,graffitis chêne-bourg,street art chêne-bourggraffitis,street art,street art geneve,street art geneva,graffeur,graffeuses,graffeurs genevois,graffeuses genevoises,chêne-bourg,commune chêne bourg,graffitis chêne-bourg,street art chêne-bourggraffitis,street art,street art geneve,street art geneva,graffeur,graffeuses,graffeurs genevois,graffeuses genevoises,chêne-bourg,commune chêne bourg,graffitis chêne-bourg,street art chêne-bourggraffitis,street art,street art geneve,street art geneva,graffeur,graffeuses,graffeurs genevois,graffeuses genevoises,chêne-bourg,commune chêne bourg,graffitis chêne-bourg,street art chêne-bourggraffitis,street art,street art geneve,street art geneva,graffeur,graffeuses,graffeurs genevois,graffeuses genevoises,chêne-bourg,commune chêne bourg,graffitis chêne-bourg,street art chêne-bourg

    graffitis,street art,street art geneve,street art geneva,graffeur,graffeuses,graffeurs genevois,graffeuses genevoises,chêne-bourg,commune chêne bourg,graffitis chêne-bourg,street art chêne-bourg

    graffitis,street art,street art geneve,street art geneva,graffeur,graffeuses,graffeurs genevois,graffeuses genevoises,chêne-bourg,commune chêne bourg,graffitis chêne-bourg,street art chêne-bourg

    graffitis,street art,street art geneve,street art geneva,graffeur,graffeuses,graffeurs genevois,graffeuses genevoises,chêne-bourg,commune chêne bourg,graffitis chêne-bourg,street art chêne-bourg

    graffitis,street art,street art geneve,street art geneva,graffeur,graffeuses,graffeurs genevois,graffeuses genevoises,chêne-bourg,commune chêne bourg,graffitis chêne-bourg,street art chêne-bourg

    graffitis,street art,street art geneve,street art geneva,graffeur,graffeuses,graffeurs genevois,graffeuses genevoises,chêne-bourg,commune chêne bourg,graffitis chêne-bourg,street art chêne-bourg

    graffitis,street art,street art geneve,street art geneva,graffeur,graffeuses,graffeurs genevois,graffeuses genevoises,chêne-bourg,commune chêne bourg,graffitis chêne-bourg,street art chêne-bourg

    graffitis,street art,street art geneve,street art geneva,graffeur,graffeuses,graffeurs genevois,graffeuses genevoises,chêne-bourg,commune chêne bourg,graffitis chêne-bourg,street art chêne-bourg

    L'actualité du graffiti genevois ici

    Et demain est un autre jour! 

  • Retour sur "Graffiti jam session de Champel"

    Imprimer

    DSC_1981.JPGSuccès total de la dernière sortie des graffeurs genevois à Champel et plus exactement au 21 avenue de Champel. Depuis dimanche 30 avril le public n’arrête pas d’affluer sur les lieux pour contempler et prendre en photo les belles fresques d’une trentaine de graffeuses et de graffeurs dont on peut citer AMK, JIMOX, GAMO, SEIKA, LIF, WHYRE, IDEO, WOZDAT, TONES, DELPH, FMR, SWICK, NICKO, EASY ONE, EVO, SAL, SERVAL, TEXAS, AVID, LEZA, LA VAKA, DAB2, DEFS...
    Le talentueux IDEO a fait son baptême en réalisant sa première œuvre sur un mur. Alors que d'autres graffeurs se sont mis à 3 ou 4 pour réaliser des fresques dont le résultat est époustouflant.
    Laissé à l’abandon depuis plusieurs années, l’ancien local du restaurant «Le fair play» retrouve une seconde vie. Le changement de propriétaire accompagne de belle manière la mutation de ce commerce qui a fait les beaux jours du quartier avant sa faillite. On ne sait pas trop ce qui va se passer à cet endroit. Un nouvel immeuble? Destruction complète du local actuel? Une chose est sûre cette ensemble d’œuvres est appelé à DSC_1944.JPGdisparaître un jour. Les habitants du quartier ne savent pas non plus la teneur de ce projet immobilier mais ils sont contents que ce lieu qui a longtemps défiguré le paysage urbain de Champel change de couleur.
    Ce n’est pas la première fois et certainement pas la dernière qu’une régie ou un propriétaire immobilier fait appel aux artistes du street art. L’investissement n’est pas forcément  plus cher qu’une couche de peinture faite par des professionnels. L’association Desstres qui est derrière cette session de graffitis abonde dans ce sens et met tout son savoir faire et ses compétences pour servir de pont entre les artistes et les décideurs qui ont le pouvoir de transformer les sinistres murs de nos quartiers en œuvres d’art.

    DSC_1865.JPG

    DSC_1861.JPG

    DSC_1863.JPG

    DSC_1864.JPG

    DSC_1874.JPG

    DSC_1889.JPG

    DSC_1895.JPG

    DSC_1875.JPG

    DSC_1904.JPG

    DSC_1908.JPG

    DSC_2080.JPG

    DSC_2031.JPG

    DSC_1986.JPG

    DSC_1919.JPG

    DSC_1977.JPG

    DSC_1970.JPG

    DSC_1926.JPG

    DSC_1929.JPG

    DSC_1930.JPG

    DSC_1961.JPG

    DSC_1999.JPG

    DSC_1945.JPG

    DSC_1937.JPG

    DSC_1933.JPG

    DSC_2018.JPG

    DSC_1949.JPG

    DSC_2014.JPG

    DSC_1947.JPG

    DSC_1939.JPG

    DSC_1962.JPG

    DSC_2000.JPG

    DSC_2004.JPG

    DSC_2026.JPG

    DSC_2007.JPG

    DSC_2054.JPG

    DSC_2048.JPG

    DSC_2049.JPG

    DSC_2039.JPG

    DSC_2057.JPG

    DSC_2066.JPG

    DSC_2069.JPG

    L'actualité du graffiti genevois ici

    Et demain est un autre jour!

  • Des graffitis sur la Costa del Sol

    Imprimer

    DSC_1454.JPGL’Espagne est un paradis pour les graffeurs. On est même tenté de dire que la péninsule ibérique est la capitale du street art en Europe. Bon nombre de commerces choisissent ce mode d’expression pour décorer leur devanture. Des circuits à la découverte des graffitis y sont organisés comme aussi des festivals qui font la part belle au graff. Sur le long littoral de la Costa del Sol qui compte 150 kilomètres des graffeurs et des graffeuses ont investi les lieux en toute légalité pour un spectacle grandiose. Ballade en photos dans une zone qui balance entre le tourisme de luxe et les espaces naturels.

    DSC_0582.JPG

    DSC_0585.JPG

    DSC_0587.JPG

    DSC_0588.JPG

    DSC_0589.JPG

    DSC_0591.JPG

    DSC_0669.JPG

    DSC_0672.JPG

    DSC_0674.JPG

    DSC_0675.JPG

    DSC_0677.JPG

    DSC_0678.JPG

    DSC_0679.JPG

    DSC_0680.JPG

    Sans titrewwww.jpg

    DSC_0684.JPG

    DSC_0686.JPG

    DSC_0688.JPG

    DSC_0691.JPG

    DSC_0693.JPG

    DSC_0694.JPG

    DSC_0698.JPG

    DSC_0700.JPG

    DSC_0702.JPG

    DSC_0703.JPG

    DSC_0709.JPG

    DSC_0712.JPG

    DSC_0715.JPG

    DSC_0719.JPG

    DSC_0723.JPG

    DSC_0725.JPG

    DSC_0728.JPG

    DSC_0733.JPG

    DSC_0734.JPG

    DSC_0735.JPG

    DSC_0736.JPG

    DSC_0737.JPG

    DSC_0738.JPG

    DSC_0739.JPG

    DSC_0740.JPG

    DSC_0743.JPG

    DSC_0746.JPG

    DSC_0749.JPG

    DSC_0750.JPG

    DSC_0752.JPG

    DSC_0753.JPG

    DSC_0773.JPG

    Sans titreeqwdqwdq.jpg

    DSC_0793.JPG

    DSC_0794.JPG

    DSC_0796.JPG

    DSC_1306.JPG

    DSC_1373.JPG

    DSC_1374.JPG

    DSC_1390.JPG

    DSC_1398.JPG

    DSC_1379.JPG

    DSC_1380.JPG

    DSC_1388.JPG

    DSC_1403.JPG

    DSC_1405.JPG

    DSC_1409.JPG

    DSC_1413.JPG

    DSC_1416.JPG

    DSC_1421.JPG

    DSC_1431.JPG

    DSC_1435.JPG

    DSC_1456.JPG

    DSC_1437.JPG

    DSC_1441.JPG

    DSC_1443.JPG

    DSC_1444.JPG

    DSC_1455.JPG

    DSC_1447.JPG

    En rapport avec cette note:

    Graffiti: Tenerife, un paradis...

    Le street-art à Barcelone, un paradis

    L'actualité du graffiti genevois ici

    Et demain est un autre jour!

  • Graffiti: Pump up the jam! Skate & graff session à Châtelaine

    Imprimer

    DSC_0072.JPGUne quarantaine de graffeurs réunis à Châtelaine durant deux jours! Du jamais vu! Quel bonheur!
    2 jours pour préparer ce grand raout du street art qui s’est tenu ce week-end au 79 avenue de Châtelaine à l’ancien garage Kawasaki voué à une démolition prochaine. Mic de LoopColors et le Musée du skateboard de Genève (Pulp68) ont organisé cette session sous le signe de l’éphémère en ayant pris les autorisations nécessaires pour graffer en toute légalité. La commune de Vernier, la DSC_9955.JPGpolice et les services en charge des bâtiments publics ont donné leur accord pour 48 heures de graffitis et de skate avant l’entrée des bulldozers. A partir du lundi 13 février le 79 avenue de Châtelaine va se transformer en chantier. Et c’est dommage! A cette adresse une vingtaine de graffeurs dont une graffeuse, Amikal ont laissé leur empreinte...pour 48 heures seulement! Ah ce maudit chantier! Il va priver les nombreux amoureux du street art à venir contempler les œuvres des artistes genevois et français parmi lesquels  ont peut citer: TEXAS, LORDZ ONER, AMK, JIMOX, DAB, CITRON, WORLD, SAVER, SYPE 31, GROCK, PADRI, SEVEN LAB, ESPRIT TZP, JESS, KANO, EASYONE, KOAS, NAGINI, AKOZ, STOL, WOZDAT...
    Pour la postérité 47 photos et une vidéo restituent l’ambiance de cette session spécialement éphémère.

    DSC_0037.JPG

    DSC_0115.JPG

    DSC_0041.JPG

    DSC_0116.JPG

    DSC_9894.JPG

    DSC_9895.JPG

    DSC_0046.JPG

    DSC_0043.JPG

    11111.jpg

    DSC_9922.JPG

    DSC_9956.JPG

    DSC_9960.JPG

    aaa.jpg

    DSC_0065.JPG

    DSC_0058.JPG

    DSC_0120.JPG

    DSC_0111.JPG

    DSC_9962.JPG

    DSC_9963.JPG

    DSC_0034.JPG

    DSC_9990.JPG

    DSC_9987.JPG

    DSC_9980.JPG

    DSC_9996.JPG

    DSC_9997.JPG

    DSC_9983.JPG

    DSC_9989.JPG

    DSC_9993.JPG

    DSC_0002.JPG

    DSC_0007.JPG

    DSC_000ss3.jpg

    DSC_0020.JPG

    DSC_0016.JPG

    DSC_0010.JPG

    DSC_0027.JPG

    DSC_0028.JPG

    DSC_0021.JPG

    DSC_0033.JPG

    DSC_9930.JPG

    DSC_9931.JPG

    DSC_9924.JPG

    DSC_9927.JPG

    DSC_9939.JPG

    DSC_0122.JPG

    DSC_0047.JPG

    DSC_0055.JPG

    DSC_0121.JPG

    DSC_0074.JPG

     

    L'actualité du graffiti genevois ici

    Et demain est un autre jour!

  • Graffiti: JAZI à Onex

    Imprimer

    Sans titre 2.jpg

    JAZI, un nom bien ancré dans le milieux du street art genevois. Depuis la fin des années 80 il peint sans relâche et réalise des mandats divers aussi bien en Suisse qu’à l’étranger tout en participant à des expositions et à des performances « live » avec d’autres graffeuses et graffeurs, la dernière DSC_5460.jpga eu lieu aux halles de la Fonderie de Carouge dans le cadre de l’exposition « Geneva propaganda ». A quelques mètres de là, au « Chat noir » Keziah Jones occupe un mur avec sa guitare grâce au graffiti que lui a consacré JAZI. Ici même le 12 septembre 2015  sur ce blog  je lui ai consacré une note pour parler de sa fresque réalisée à la rue Rodo à Plainpalais répondant à une commande d’une régie immobilière. Les régies font souvent appel à ses services. Et sa dernière réalisation est visible au chemin de la Traille non loin du Cycle d’orientation du Marais à Onex.
    DSC_5419.jpgUne longue fresque de 134 m2 admirablement graffée qui lui a demandé 6 semaines de travail sous le regard bienveillant des habitants du quartier contents que le béton s’est transformé en une décoration et que le quartier attire même des photographes à commencer par votre serviteur.
    JAZI a eu beaucoup de plaisir a réalisé cette fresque et garde un bon souvenir des habitants du quartier qui lui ont fait un bon accueil et lui ont offert à plusieurs reprises à boire et à manger.

    DSC_5417.jpg

    DSC_5421.jpg

    DSC_5422.jpg

    DSC_5442.jpg

    DSC_5444.jpg

    DSC_5445.jpg

    DSC_5446.jpg

    DSC_5454.jpg

    DSC_5450.jpg

     

    DSC_5493.jpg

    DSC_5457.jpg

    DSC_5463.jpg

    DSC_5473.jpg

    DSC_5477.jpg

    DSC_5479.jpg


    L'actualité du graffiti genevois ici

    Et demain est un autre jour!

  • Graffiti: les poupées de la graffeuse AMIKAL, ça craint!

    Imprimer

    AAA.jpgLa graffeuse AMIKAL est en grande forme en ce moment. Elle vient de finir un graffiti spécial Halloween au Pulp 68 et la voilà en action dans le cadre de l’exposition «Geneva propaganda» qui se tient jusqu’au 19 novembre aux Halles de la Fonderie de Carouge. Avec sa malicieuse poupée mi-manga-mi Pokemon qui attaque tout ce qui bouge et surtout l’infiniment petit AMIKAL en a fait sa marque de fabrique. Tantôt une perceuse à la main, un pistolet, un fusil ou encore un marteau, un chalumeau ou un gourdin le jouet de la graffeuse genevoise s’amuse avec notre imaginaire et donne un sérieux coup au mythe de la poupée gentille. Cette poupée spéciale n’a pourtant rien avoir non plus avec celles qu’on voit au cinéma maléfiques ou possédées par des forces de l’au delà. Les poupées de l’artiste AMIKAL ont une apparence gentille presque inoffensive. Mais derrière ce calme D.jpgapparent se cache le message que veut nous transmettre l’auteur qui traque la contradiction chez les humains. Les apparences qui comme on le sait sont souvent trompeuses et provoquent le mal. Le beau inspire la confiance des fois s’est justifié d’autres pas et les poupées d’AMIKAL sont là pour nous rappeler que la vigilance est de mise quand on est devant une situation où « Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ».
    Revenons à nos poupées, la dernière en graffiti est entrain de prendre forme sur un des murs des Halles de la Fonderie et devinez qui en est l’auteur? AMIKAL bien sûr qui continue à nous livrer son message: méfiez-vous des poupées...belles et gentilles!
    Pour le plaisir des yeux à visionner la petite vidéo avec Amikal tournée dimanche 6 novembre à la Fonderie lors de la séance « custom » d’objets organisée par Desstres.

    Le site internet d'Amikal: http://amikal.xyz/

    11Amikal-s.jpg

    Amikal-s.jpg

    amikal,graffeuse amikal,street art,graffiti genevois,graffeuse amk,graffeuse make

    amikal,graffeuse amikal,street art,graffiti genevois,graffeuse amk,graffeuse make

    DSC_5704.JPG

    DSC_5705.JPG

    L'actualité du graffiti genevois ici

    Et demain est un autre jour!

  • Des graffitis fluorescents à Carouge

    Imprimer

    Sans titre 233-s.jpgDes graffitis en 3D ou en fluo c’est la nouvelle tendance dans le street art.
    Le graffiti n’arrête pas de se renouveler et de se transformer pour suivre la mode et coller à son époque. Plusieurs établissements nocturnes font appel aux graffeurs et aux graffeuses pour des décorations d’intérieur visibles à faible lumière. Le graffiti fluo fait fureur dans les bars branchés suffisamment de quoi donner du travail aux artistes. Dans le cadre de l’exposition « Geneva propaganda » et pour l'atelier organisé par Desstres AMIKAL, IDEO, TROCKS, SPELO, PTITLUT et LUTIN ont utilisé cette technique spéciale pour graffer sur des tableaux dont les motifs n’apparaissent que dans un endroit sombre. Résultat spectaculaire pour cette performance que vous pouvez visiter jusqu’au 19 novembre aux Halles de la Fonderie à Carouge.

    Sans titre 2eff.jpg

    DSC01107-s.jpg

    DSC01108-s.jpg

    DSC01112-s.jpg

    graffiti,graffeurs,graffeuse,graffeurs genevois,graffeuses genevoises,desstres,idéo,amikal,geneva propaganda,lutin,street art

    Sans titre 24e.jpg

    DSC01113-s.jpg

    DSC_5734-s.jpg

    L'actualité du graffiti genevois ici

    Et demain est un autre jour!

  • Exposition d’art urbain à Carouge: « Geneva propaganda »

    Imprimer

    5-s.jpgDeux ans après l’exposition « Post-graffiti et abstrait » à l’espace des Halles de la Fonderie à Carouge l’artiste français Nadib BANDI remet le couvert au même endroit pour une nouvelle aventure artistique qui regroupe une pléiade de vedettes touchant divers domaines et essentiellement le graffiti. Ce nouveau rendez-vous qui prendra fin le 19 novembre s’intitule « Geneva propaganda ». BANDI s’est associé à cette occasion au galeriste IDroom pour l’organisation qui a vu la participation active de la Ville de Carouge, de la FASE (Fondation genevoise pour l’animation socioculturelle) et des travailleurs sociaux hors murs (TSHM).
    Serval, Joule de la JONXION, REY, YGREK1, JAZY, BANDI, Xavier Magaldi exposent avec de l’ancien et du nouvDSC_5559-s.jpgeau tandis que d’autres graffeurs et graffeuses vont s’atteler durant quelques jours à peindre en live des fresques géantes. Malgré la pluie de ce samedi la talentueuse AMIKAL s’est lancée en premier pour ce grand raout du graffiti en attendant l’entrée en scène d’autres virtuoses de la bombe. Déjà pour dimanche 6 novembre l’association Desstres annonce un spectacle exceptionnel de Fluograff en live avec les artistes  TROCKS, IDEO, LUTIN, BRKN WRLD et AMIKAL ainsi qu’un Workshop Custom d’objets rétros ou « urban style » le tout avec une animation musicale avec DJ SLAT5, DJ CRIKET, MAON & GONZO SELECTA.
    Pour la suite du programme, il y aura un atelier d’expression libre danse et graffiti avec l’Ecole du Sous-sol le DSC_5570-s.jpgmercredi 9 novembre de 14h à 18h, le samedi 12 novembre une visite guidée et initiation danse et graffiti, le dimanche 13 novembre vernissage des fresques extérieures et enfin le vendredi 18 novembre performance danse « Liaisons Urbaines » + Jonas & Buda « Slam calligraphique ».
    Vous pouvez admirer et acheter les sérigraphies d’Obey au nombre de 50, rencontrer et discuter avec les artistes urbains genevois et assister à des performances live, merci Nadib BANDI et IDroom.

    DSC_5652-s.jpg

    DSC_5654-s.jpg

    DSC_5660-1 (glissées)-s.jpg

    DSC_5642-s.jpg

    DSC_5645-s.jpg

    DSC_5644-s.jpg

    DSC_5648-s.jpg

    DSC_5649-s.jpg

    DSC_5556-s.jpg

    DSC_5572-s.jpg

    idroom,nadib bandi,joule,creative joule,jazi,amikal,geneva propaganda,graffiti,street art,graffeuse,graffeur,rey,ygrek1,xavier magaldi

    DSC_5567-s.jpg

    DSC_5568-s.jpg

    DSC_5602-s.jpg

    DSC_5588-s.jpg

    DSC_5591-s.jpg

    Sans titre 2-s.jpg

    idroom,nadib bandi,joule,creative joule,jazi,amikal,geneva propaganda,graffiti,street art,graffeuse,graffeur,rey,ygrek1,xavier magaldi

    DSC_5651-s.jpg

    DSC01096-s.jpg

    DSC_5576-s.jpg

    DSC_5577-s.jpg

    DSC_5578-s.jpg

    DSC_5579-s.jpg

    DSC_5580-s.jpg

    DSC_5583-s.jpg

    DSC_5584-s.jpg

    DSC_5585-s.jpg

    DSC_5661-s.jpg

    DSC_5663-s.jpg

    DSC_5605-s.jpg

    DSC_5604-s.jpg

    DSC_5637-s.jpg

    DSC_5638-s.jpg

    DSC_5639-s.jpg

    DSC_5641-s.jpg

    Sans titre 7-s.jpg

    idroom,nadib bandi,joule,creative joule,jazi,amikal,geneva propaganda,graffiti,street art,graffeuse,graffeur,rey,ygrek1,xavier magaldi

    DSC_5606-s.jpg

    DSC_5616-s.jpg

    DSC_5607-s.jpg

    DSC_5609-s.jpg

    Sans titre 3-s.jpg

    xBmcE-s.jpg

    DSC_5614-1 (glissées)-s.jpg

    DSC_5664-s.jpg

    DSC_5619-s.jpg

    DSC_5621-s.jpg

    DSC_5622-s.jpg

    DSC_5635-s.jpg

    DSC_5636-s.jpg

    DSC_5623-s.jpg

    DSC_5627-s.jpg

    idroom,nadib bandi,joule,creative joule,jazi,amikal,geneva propaganda,graffiti,street art,graffeuse,graffeur,rey,ygrek1,xavier magaldi

    idroom,nadib bandi,joule,creative joule,jazi,amikal,geneva propaganda,graffiti,street art,graffeuse,graffeur,rey,ygrek1,xavier magaldi

    idroom,nadib bandi,joule,creative joule,jazi,amikal,geneva propaganda,graffiti,street art,graffeuse,graffeur,rey,ygrek1,xavier magaldi

    idroom,nadib bandi,joule,creative joule,jazi,amikal,geneva propaganda,graffiti,street art,graffeuse,graffeur,rey,ygrek1,xavier magaldi

    DSC_5560-s.jpg

    idroom,nadib bandi,joule,creative joule,jazi,amikal,geneva propaganda,graffiti,street art,graffeuse,graffeur,rey,ygrek1,xavier magaldi

    idroom,nadib bandi,joule,creative joule,jazi,amikal,geneva propaganda,graffiti,street art,graffeuse,graffeur,rey,ygrek1,xavier magaldi

    L'actualité du graffiti genevois ici

    Et demain est un autre jour!

  • Graffiti: 2 fresques pour un barbecue à Thônex

    Imprimer

    DSC_3131-s.jpgNombreux sont les espaces barbecues à Genève. Au bord de l’eau, dans les parcs, dans des lieux complètement décentrés...les amateurs des grillades ont le choix. Si vous avez l’occasion de passer un jour par Thônex allez voir leur espace barbecue qui se trouve à quelques mètres de la mairie, ça vaut le détour.
    Fruit d’une collaboration entre la commune d’une part, la graffeuse Lif et le graffeur Dabtwo ainsi que les jeunes du quartier les deux fresques inaugurées le 7 juin 2015 illuminent les lieux et attirent l’œil par ses couleurs chatoyantes.  Les deux DSC_3136-s.jpgartistes chevronnés qui ne sont pas à leur première collaboration ont eu beaucoup de plaisir à peindre ces deux fresques qui a réuni autour d’eux les jeunes du quartier. Un bon souvenir que tient à souligner Lif qui saisit l’occasion pour remercier Didi, Beto, Rey, Mehdi, Marc...
    Comme on le constate ces dernières années le graffiti sort de plus en plus de son « ghetto » et de la clandestinité et devient un élément comme un autre pour embellir le mobilier urbain grâce aux efforts de certaines communes. Qui va s’en plaindre?

    DSC_3147-s.jpg

    DSC_3111-s.jpg

    DSC_3116-s.jpg

    DSC_3140-s.jpg

    DSC_3150-s.jpg

    L'actualité du graffiti genevois ici

    Et demain est un autre jour!

  • Graffiti: ça bouge à Genève!

    Imprimer

    DSC_2702.JPGEn cette fin d’été la scène du graffiti à Genève est très dynamique. Il ne se passe pas une semaine sans qu’on enregistre un évènement street art. Un exemple, dimanche 28 août il y a eu une exposition de graffitis sur des tableaux en bois à la Pointe de la Jonction, un grand hommage au Parc Baud-Bovy à Plainpalais par une dizaine de graffeurs et de graffeuses à Marouane, un enfant de 9 ans décédé suite à un cancer et pour terminer une session derrière le musée du skatboard, le Pulp68 à Vernier organisée par Mic Plasti avec JIMOX, Lordz Oner, Diem, Wouzi, Texas,  Amikal (Amaëlle) et l’artiste parisien Alex Kano. Retour DSC_2700.JPGen photos sur l’exposition de la Pointe de la Jonction et sur la jam de Vernier. Et pour terminer, un rappel, n’oubliez pas le « Samedi à vélo » consacré à un circuit en ville pour contempler les dernières fresques des artistes genevois et pourquoi pas assister en direct à une de leur création. Un tour guidé organisé conjointement par Pro Vélo et l’association Desstres qui chaque lundi invite le public à Carouge pour des ateliers de dessins et de graffitis.

    DSC_2701.JPG

    DSC_2669.JPG

    DSC_2692.JPG

    DSC_2679.JPG

    DSC_2691.JPG

    DSC_2690.JPG

    DSC_2703.JPG

    DSC_2688.JPG

    Exposition à la Pointe de la Jonction:

    DSC_2616.JPG

    DSC_2618.JPG

    DSC_2620.JPG

    DSC_2622.JPG

    DSC_2623.JPG

    DSC_2624.JPG

    DSC_2628.JPG

    DSC_2629.JPG

    fAscl.jpeg

    DSC_2624.JPG

    DSC_2626.JPG

    DSC_2630.JPG

    DSC_2634.JPG

    DSC_2636.JPG

    DSC_2638.JPG

    DSC_2640.JPG

    L'actualité du graffiti genevois ici

    Et demain est un autre jour!

  • Des graffitis en pendentif ou en bague, ça vous dit?

    Imprimer

    Sans titre-1.jpg

    Le 8 mars c'est la Journée internationale pour les droits des femmes et c'est l'occasion de mettre sous les projecteurs une artiste qui puise son inspiration dans le street art genevois.

    En attendant de porter des vêtements dont le motif est inspiré de graffitis, voici une nouvelle approche du street art qui a attiré mon attention. Catherine D. Ferret, originaire de la Rochelle (France), propose une approche originale en créant des pendentifs, et des tableaux émaillés (technique de cuisson à 1000 degrés), ainsi que des objets en transposant des détails des murs catherine d. ferret,graffiti,graffitis genevois,graffeuses,graffeurs,graffeurs genevois,graffeuses genevoise,street art,street art genevagraffés de Genève sur de la pierre et pas n’importe laquelle. Un bout de mur sur un bout de pierre comme elle dit. On reste dans le même domaine. C’est sur la Lave, pierre noble, naturelle et puissante que l’artiste, peintre et photographe Catherine D. Ferret travaille en utilisant le graffiti comme motif. Pièces uniques, façonnées à la main avec passion et respect pour les graffeuses et les graffeurs dont elle s’inspire. Elle commence une production avec des pièces à partir des graffitis d’artistes genevois tels que Joule, Rey, Jazy, Joy, Blinx, Delph, Amikal, Pedro Rebelo, Sid et d'autres catherine d. ferret,graffiti,graffitis genevois,graffeuses,graffeurs,graffeurs genevois,graffeuses genevoise,street art,street art genevadont les noms viendront s'ajouter, ou encore ceux, anonymes, qu'elle espère rencontrer dans le futur. Elle prépare également une exposition de photos sur le street art de Genève tout en y montrant au public ses œuvres exécutées sur les laves, cette pierre pure et authentique venant du magma de la terre qui permet aux gens selon notre artiste Catherine D. Ferret de garder les pieds sur terre grâce au magnétisme de celle-ci. Chaque pièce sera vendue avec un certificat d’authenticité et de traçage avec une photo à l’appui pour présenter le travail du graffeur ou de la graffeuse et le situer dans la ville.
    Sans titre-A2.jpgZoom sur Catherine Ferret
    Si vous êtes allés l'année passée au marché des Céramistes de Carouge ou l'année précédente au marché de noël, vous l’avez certainement rencontré car elle y a exposé son travail. L’année dernière, elle était présente aussi à l’Usine et aux Journées des arts du feu des Gruyères.
    Même si elle regrette de ne pas avoir fait les beaux arts, Catherine D. Ferret, possède une expérience de 15 ans et un long parcours d’apprentissage sur le tas. Plusieurs stages appropriés et surtout une immersion complète à l’école de Volvic, école spécialisée en taille de pierre, gravure et émaillage sur lave lui a permis de tracer sa voie et de continuer à explorer ce domaine qu’elle apprécie. “A la recherche constante de chocs esthétiques et de trouvailles originales”, Catherine D. Ferret puise son inspiration dans la peinture et la photo comme complément à ses oeuvres sur la pierre. Elle a déjà exposé en 2013 à Genève à la galerie Tox’n’co aux Eaux-Vives dans le cadre d’une exposition de peinture. Et en 2015 elle a pris part à une exposition collective à NEXT DOOR sur le thème du tarot des bohémiens. Auparavant, en 2002 à Clermont-Ferrand en tant que photographe elle a exposé au forum Michelin un travail minutieux qui l’avait conduit à suivre pSans titre-6.jpgendant plusieurs années un grand tailleur de pierre qui fait de la dentelle dans la lave. Cette expérience formidable a renforcé sa passion envers la pierre. En 1988, elle avait monté une exposition de photos sur les graffitis Parisiens avec au passage, la réalisation de 2 séries de cartes postales. Elle a réalisé une broche pour BB KING lors de son dernier concert à Montreux. Et a exécuté une restauration de catelles, reproduites à l’identique, pour une maison classée au patrimoine de Genève. Pour 2016, Catherine D. Ferret sera à Gruyères du 11 au 17 avril et plus précisément à la galerie d’art le Calvaire avant de partir pour la Drôme, Paris...Il paraît que c’est l’année “Bohème-street-chic” ça tombe bien, Catherine D. Ferret en est l’excellente ambassadrice! Vous pouvez voir, admirer ou acheter une de ses pièces uniques en cliquant ici et ici

    L'actualité du graffiti genevois ici

    Et demain est un autre jour!

  • Des graffitis sur des voitures, pourquoi pas?

    Imprimer

    Sans titre-1.jpgLe graffiti genevois se diversifie et s’adapte aux différents supports de notre quotidien. Après la rue, les tunnels et autres endroits difficiles d’accès à la visibilité quasi nulle voilà que le street art s’empare d’autres surfaces qui se prêtent au graffiti.
    De plus en plus de demandes pour graffer dans les maisons ou chez des commerçants et entreprises et certaines communes font appel aux graffeurs pour embellir les murs et autres Maisons de quartier et établissements scolaires. La dernière tendance est de décorer son véhicule à 4 ou à 2 roues jantes et casque à moto compris. L’entreprise PlastiCover à Veyrier s’est spécialisée dans ce domaine et fait appel pour chaque DSC_1936aaaaaaaaa.jpgréalisation au prolifique graffeur genevois JIMOX. Grâce à un produit plastique facile à enlever on customise sur n’importe quel objet lisse en graffant dessus. Le travail peut prendre quelques jours comme pour cette voiture que j’ai photographié ce vendredi 29 janvier 2016 au skatepark de la Praille et qui a nécessité une intervention technique et artistique d’une semaine. Le prix varie bien sûr selon les surfaces traitées. Un exemple, la décoration de cette voiture qui fait l’objet de cette note coûte 2000.- chf. Si vous voulez offrir à votre objet fétiche (ordinateur, iPad, voiture, vélo...) une nouvelle vie tout en restant tendance JIMOX et PlastiCover réaliseront vos souhaits. 

    DSC_1930aaaaaaaaa.jpg

    DSC_1938aaaaaaaaa.jpg

    DSC_1944aaaaaaaaa.jpg

    DSC_1952aaaaaaaaa.jpg

    DSC_1955aaaaaaaaa.jpg

    Sans titre-2.jpg

    DSC_1947aaaaaaaaa.jpg

    L'actualité du graffiti genevois ici

    Et demain est un autre jour!