12/07/2012

Un bain de foule pour Servette FC!

DSC09405-sssss.jpgEn attendant le début de la saison qui commencera demain vendredi 13, les grenats se sont offerts un bain de foule aujourd’hui en fin d’après-midi dans les rues basses. Fiers de leur nouveau maillot, plusieurs joueurs de l’équipe de Servette se sont prêtés avec plaisir au jeu de la dédicace chez Ochsner sports. La foule s’est entassée devant l’entrée du magasin et les nombreux fans ont dû faire la queue pour repartir avec une photo signée par les joueurs présents ou un maillot acheté dans le magasin. Un succès public qui démontre une fois de plus l’attachement des genevois à l’équipe des grenats. Voilà un peu du baume au coeur et un bon départ qui augure on espère une saison d’exception. Tous derrière Servette FC!

DSC09399-sssss.jpg
DSC09400-sssss.jpg
DSC09401-sssss.jpg
DSC09402-sssss.jpg
DSC09403-sssss.jpg
DSC09404-sssss.jpg
Et demain est un autre jour!

22:39 Écrit par Haykel dans Sports | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : servette fc | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

28/06/2011

Qu’on se le dise une fois pour toutes le Servette FC c’est Magic Pishyar!

Servette 1.jpgEn attendant d’engranger une hypothétique aide de la Ville de Genève estimée et souhaitée à hauteur de  2,5 millions, le Servette FC nous remercie pour le soutien qu’on lui a témoigné lors de la finale contre Bellinzone. Ces derniers jours sur certains trams et bus, une publicité du club mythique fait le tour de Genève...pour remercier les genevois comme il se doit et pour vendre des abonnements afin de suivre notre club fétiche tout au long de l’année dans son fief à Genève. Dès 198.- nous dit la réclame. Bien sûr on commence toujours par un prix d’appel pour attirer le chaland. Vous savez ces offres spéciales qui n’ont rien de spéciales à part faire parler les gens autour d’un produit. Les 198.- chf. c’est le prix de l’abonnement qui s’adresse aux... détenteurs d’une carte AVS, aux étudiants, aux souscripteurs et  aux personnes au bénéfice de l’AI. Le tout pour tout achat avant le 30 juin!!! Sinon la facture de l’étudiant, du souscripteur...et de la personne âgée se fera greffer d’un supplément de chf. 22.- Sans titreServette.jpgAu fait, pour faire plus simple, le prix normal d’un abonnement annuel pour cette catégorie de fans est de chf. 220.- Au point où il est le Servette FC,  pourquoi il ne commence pas sa publicité par le prix le plus bas à savoir chf. 99.- pour les enfants de 6 à 16 ans dans des secteurs de tribunes où il faut se munir d’une solide paire de  jumelles pour suivre le match? Ainsi il vendra mieux et plus d’abonnements!
Sur ce grand autocollant comme vous pouvez le remarquer outre le logo du Servette FC, de Gilbert Albert et 2 autres sponsors il y a la photo de Magic Majid Pishyar et de l’entraineur miracle Joao Alves la main dans la main pour nous signifier la bonne entente chez les grenats. Vous imaginez un seul instant Christian Constantin faire de même avec un des innombrables entraineurs qui se succèdent bon an mal an au FC Sion? Impensable! Encore une spécificité genevoise!
Retour sur le site internet du Servette FC où la nouvelle recrue de Pishyar, Costinha déclare sur la page d’accueil à la suite d’une interview maison: “La star c’est Servette”. Peut être bien mais quand il faut parler du Servette FC au présent comme pour la pub des TPG, il faut lui adjoindre la photo de Majid Pishyar. Le Servette FC c’est Majid Pishyar, qu’on se le dise une fois pour toutes!

Servette 3.jpg
Servette 2.jpg

Et demain est un autre jour!

10:31 Écrit par Haykel dans Football suisse | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : servette fc, majid pishyar | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

01/06/2011

On se lève tous pour Servette!

Sans titre1.jpgEnfin, oui enfin Servette FC va pouvoir nous faire rêver de nouveau. Il était temps. Une grande ville sans une équipe au Super League c’est un gâchis, une omission et une grande frustration pour tous ceux qui aiment le ballon rond. Et hier soir les grenats ont montré et démontré malgré quelques relâchements notamment en début de la seconde mi-temps tout l’étendu de leur talent et surtout une motivation de bon augure. Et la pluie qui les a accompagnés pendant tout le match n’a pas entamé ni leur moral ni leur détermination. Hier dans la Julie le nouveau maire de Genève a donné son pronostic. Pierre Maudet, un voyant ultra lucide et inspiré a vu juste. 3 à 1 en faveur de Servette FC. Maintenant il va falloir qu’il respecte ce qu’il a dit sous forme de plaisanterie: le 31 mai décrété jour férié pour la Ville de Genève pour fêter le sacre des servetiens, pourquoi pas? La fête des voisins et la fête de tous ceux qui aiment et soutiennent la prestigieuse équipe de Servette. A lui de convaincre ses collègues!
Sans titre.jpgRetrouver l’élite après 6 ans de galère et de mauvaise gestion, quel beau cadeau! Vous imaginez, on va enfin pouvoir rentabiliser ce magnifique stade de Genève et surtout retrouver le goût de soutenir l’équipe locale. Vous imaginez, à la rentrée on va se frotter au FC Sion et ses 12 coupes, aux prestigieuses équipes telles que Bâle, Zurich, Young Boys et compagnies. J’en frémi d’avance! Vous imaginez les grenats vont polariser toute notre attention pendant toute une saison comme le fait si bien l’équipe de Hockey club. Vous imaginez Genève devient une étape du Super League, un tremplin pour jouer les éliminatoires de la ligue des champions...et autres compétitions qui attirent l’attention du monde footbalistique...
j’exagère un chouia, non plutôt beaucoup. Hier après le match qui a réuni 23’000 spectateurs je suis allé à Rive dans l’espoir de mémoriser cette euphorie au même endroit qui a connu la célébration de toutes les victoires footbalistiques des citoyens genevois. Trois Klaxons et deux hourras plus tard je me suis retrouvé chez moi mouillé et sans photos! Désillusion, les fans de Servette n’ont pas encore retrouvé les réflexes de jadis, patience, ça va revenir!

Photo 1: site officiel de Servette FC

Et demain est un autre jour!

10:10 Écrit par Haykel dans Genève, Sports | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : servette fc | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

29/11/2010

Comment sauver l'ex-gardient des grenats: David Marques?

Sans titre-1-ssssss.jpgL’équipe de foot-ball de Servette FC se tient actuellement en haut du classement occupant une belle troisième place dans le Challenge league. Club mythique réputé pour la formation des jeunes, Servette FC ne fait pas toujours l’unanimité. Manque d’encadrement et des ratés dans le suivi de la carrière de ses joueurs et ex-joueurs. Un cas parmi tant d’autres, j’ai rencontré dernièrement par le biais du Président du Racing club Genève, Jalel Matri l’ex gardien du Servette, David Marques. Joueur talentueux, précoce pour son âge vu qu’il avait toujours une année d’avance sur les jeunes de sa génération en occupant une place de titulaire dans les différentes catégories où il est passé. Il a même joué à la Nati et a contribué à la promotion de son équipe pour accéder au Challenge league...Son palmarès malgré son jeune âge est tout à fait convenable.2008-05-03-wohlen-08.jpg
Le poste d’un gardien dans une équipe est très précieux, les places sont rares et les opportunités encore moins. A chaque arrivée d’un nouvel entraineur, il y a des changements comme dans tous les domaines, le chef arrive avec son équipe et même si on est brillant on laisse sa place aux protégés de la nouvelle direction. A 21 ans, David Marques n’a qu’un seul souhait continuer à garder intact les buts d’une équipe. Les occasions se sont présentées à plusieurs reprises. Au début, il y avait le PSG, Sochaux, le Havre et Livorno qui ont fait des offres, mais la direction de l’époque avant la déroute des grenats a tout ignoré préférant le garder sous la main sans le faire jouer. Un sportif sans compétition se déprécie physiquement et moralement parlant. Marques l’a compris et quand Yverdon sport FC l’a contacté il n’a pas hésité un moment pour les voir. Seulement le Président de cette équipe n’a pas voulu payer le droit de sortie à Servette FC. Plus tard c’est Young Boys qui lui a fait une offre. Sans titre.jpgMais cette fois-ci Servette FC s’est montrée quelque peut gourmand en plaçant la barre aussi haut en réclamant un montant astronomique pour le libérer. Résultat des courses, David Marques ne joue plus mais continue de s’entrainer d’arrache-pied au Racing club. Il y a comme un piège dans ce système. Un footballeur peut être congédié mais on ne le laisse pas jouer ailleurs sauf pour un prêt tant qu’une équipe ne paye pas “sa formation”.  Ce jeune gardien de 21 ans, 1,85 mètre pour 80 kg ne veut pas abandonner et se sent un peu seul dans cette situation kafkaïenne. Il a beau parlé avec les dirigeants de Servette FC mais il a l’impression de ne pas être écouté, voir d’être perdu dans cette jungle de grenats,  renvoyé d’une personne à une autre sans une véritable solution. Le Marques, le foot est toute sa vie et il veut continuer à le pratiquer avec passion comme il a toujours fait. Amère mais nullement rancunier, il souhaite que son cas comme celui de tant d’autres joueurs trouve une issue favorable. Il n’ y a pas que l’argent dans la vie...L’avenir d’un sportif dépend des fois d’un geste! Le Servette FC a les moyens...Comment sauver le gardien David Marques?

 

Et demain est un autre jour!

14:29 Écrit par Haykel dans Genève, Sports | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : david marques, servette fc | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook